Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Forums par disciplines => Jeet kune do => Discussion démarrée par: skipy le mai 09, 2016, 23:04:53 pm

Titre: les déplacements
Posté par: skipy le mai 09, 2016, 23:04:53 pm
Quelle place prend les déplacements, pour vous dans votre pratique?
Titre: Re : les déplacements
Posté par: Le promeneur le mai 10, 2016, 00:22:11 am
Les déplacements sont une des première choses a étudier (pas, directions, transfère de poids, « principe » de la marche (talon->plat-> pointe ; pointe->plat->talon) …etc.
 Exemple :

pakua
Cinq pas (les noms donnent déjà l'image ! ) :

- Élastique
- Qui cherche
- Du voleur
- Du patineur
- Lent

Hsing i
 Cinq pas :
  - cassant
  - bondissant
  - qui amène un frein
  - du cheval (quatre temps)
  - du au cheval galop (trois temps)

direction :
  -Avant->arrière (« balance »)
  - Alterner sur place (le pied avant prend la place du pied arrière)
  - Déplacement sur le côté (départ avec le pied avant)
  - Déplacement sur le côté (départ avec le pied arrière)

 :)
Titre: Re : les déplacements
Posté par: niveau 2 le mai 10, 2016, 01:02:07 am
Les déplacements sont important.  J'enseigne aux débutants les huit déplacements de base avec des variantes.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le mai 10, 2016, 18:24:07 pm
A sujet trop vaste on ne peut répondre que par le vague:

une place importante...  :-o~

Titre: Re : les déplacements
Posté par: Le promeneur le mai 10, 2016, 19:06:26 pm
 a part apprendre a se déplacer, souplesse et rapidité, on sait que sans ses jambes c'est terminé, si un "vicieux" lance un coup de pied pour déboiter les rotules  :) sauf si on s'appelle ....on peut s'en sortir

! No longer available (http://www.youtube.com/watch?v=939kXCYK98U#) 

 ~:-)~
Titre: Re : les déplacements
Posté par: niveau 2 le mai 10, 2016, 19:28:08 pm
Il y a des parades qui existes contre ces coups vicieux aux genoux.  Comme tu le sais.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le mai 10, 2016, 20:48:18 pm
Ces coups sont la terreur pour le pratiquant de wing chun... mais c'est aussi sa spécialité ;D

De les décocher ou, dans une distance très courte, de les rendre impossibles à l'autre par un placement particulier des jambes. Mais le coup à une distance longue (longue par rapport à un wing chun très court) est toujours à craindre.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: niveau 2 le mai 10, 2016, 21:14:01 pm
De ce cas là, peut-être est-il préférable de travailler toutes les distances que l'on retrouve en combat, pas seulement sportif.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le mai 10, 2016, 21:17:30 pm
Tout à fait.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: võ sinh rod le mai 10, 2016, 22:44:35 pm
Quelle place prend les déplacements, pour vous dans votre pratique?
Forcément importante.
Dans le cadre des formes, nous sommes pour la plupart du temps en déplacement (toutes directions).
Dans le cadre technique, il est souvent question de décaler puis rentrer, ou rentrer direct (ce que je préfère  :)), ou reculer (absorber) pour contre-attaquer sur place ou en avançant à nouveau. On peut avoir besoin de beaucoup reculer (subir) pour trouver l'occasion de décaler... Le but étant être à l'aise dans tous ces déplacements et garder notre structure.
Bon du classique quoi...
Il y a aussi les changements brusques d'orientations, mais c'est encore autre chose.

Il y a une autre part dans les déplacements que j'apprécie beaucoup en tant qu'ancien gardien de but  ;D), ce sont les déplacements au sol  :)
Les différents types de roulades, de côté/de face, avant/arrière, sautée, offensive (avec frappe de la jambe), défensive (sur déséquilibre)...
Un petit exemple intéressant qui nous vient du systema :
https://www.youtube.com/watch?v=e4VoniZ7fNc (https://www.youtube.com/watch?v=e4VoniZ7fNc)

Titre: Re : les déplacements
Posté par: skipy le mai 14, 2016, 19:45:39 pm
Même sans déplacement surtout quand  tu rentre dans l'adversaire le placement de la hanche est super important je travail beaucoup la dessus en ce moment
Titre: Re : les déplacements
Posté par: nipaipo le mai 14, 2016, 20:15:10 pm
les déplacements sont une chose centrale dans toute discipline de combat sérieuse...le mouvement c'est la vie...

au-delà du déplacement en tant que tel, à savoir le fait de bouger, il y a la recherche de la génération de la force, qui est directement liée...sans compter certains aspects stratégiques, comme le contrôle de l'autre à l'issu du déplacement...
Titre: Re : les déplacements
Posté par: JetBui le mai 14, 2016, 20:24:38 pm
Quelle place prend les déplacements, pour vous dans votre pratique?
Footwork j'utilise pour changer d'axe , esquiver,attaquer, changer de distance de combat, intercepter.....
Pour moi je trouve c'est très important surtout que mon instructeur il a déplacé super-rapide ( qui d'ailleurs je trouve c'est son point le plus fort ,quand je le vois qui se deplace ta presque l'impressions qui decolle pas du sol ).Oui la hanche aide à deplacer aussi plus vite
Les conseilles qui m'a donné pour ce deplacer vite  : évitez de décolle la jambe tres haut ( donc pas une grand distance sur le sol), évitez de faire des grands pas , lors du déplacement ne pas frotter le pied au sol comme un effet de frein. Evitez de sauter comme dans les compétitions de karaté lorsquil bondit sur place ( perte d'energie, mauvais equilibre)
J'avais deja demandé comment il fait pour ce deplacer aussi rapide . Je lui ai demandé si il courrez  ou il mets des poids au pieds etc etc. Il m'a répondu c'est la répétition ensuite il m'a dit qu'il fait presque tout les jours pendant des années.
Quand j'ai regardé son visage il a vraiment la tete qui dit j'en ai marre d'en fait lol.

D'ailleurs chez nous le footwork c'est obligé d'en faire dans la séance
Titre: Re : les déplacements
Posté par: lsd le mai 16, 2016, 00:39:57 am
La reptation du serpent.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: niveau 2 le mai 16, 2016, 00:49:04 am
Je préfère l'ondulation du serpent. 
Titre: Re : les déplacements
Posté par: lsd le mai 16, 2016, 01:25:37 am
Je préfère l'ondulation du serpent. 
mais il est questions de déplacements c'est le titre du topic  #circonspect# maintenant s'il faut associer ondulation et déplacements  ;)
Titre: Re : Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le mai 16, 2016, 12:25:44 pm
Je préfère l'ondulation du serpent.  
mais il est questions de déplacements c'est le titre du topic  #circonspect# maintenant s'il faut associer ondulation et déplacements  ;)

Cela résume la grue 8)

... qui montre comment avaler-cracher et flotter-plonger en mouvement ;-)p
Titre: Re : les déplacements
Posté par: niveau 2 le mai 16, 2016, 14:36:19 pm
Bondir comme l'araignée.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: GalaxieM104 le juin 12, 2016, 20:58:47 pm
Salut

Excellent sujet !!!!

Dans ma pratique de Wing Chun, le déplacement est inséparable de toutes techniques d'attaques ou/et défenses.
Un proverbe chinois associé à ce thème dit que le déplacement (dans le sens mouvement + posture) est le pilier de la technique.
Le déplacement doit permettre au moins 2 gains sur les 4 possibles : ajouter de la puissance, améliorer l'angle d'attaque/défense, augmenter/diminuer la pression, changer la distance.
Un autre proverbe chinois dit que les pieds glissent sur le sol, pour illustrer qu'on ne décolle presque pas les pieds.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: niveau 2 le juin 13, 2016, 02:02:22 am
GalaxieM104, quels principes utilises-tu durant tes déplacement pour générer plus de puissance de frappe ?

Niveau 2 le curieux.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: GalaxieM104 le juin 13, 2016, 10:58:47 am
Pour satisfaire ta curiosité Niveau 2, de mon côté, j'expliquerai mieux le déplacement en parlant du coup poing idéal :
- le coup de poing commence avant le déplacement et se termine avant la fin du déplacement, il est porté du côté yang du mouvement épaules / hanches
- le déplacement est une somme de mouvements : Mouvement des pieds, des hanches, des épaules (l'une yang, l'autre yin), des coudes, des poignets
- la puissance s'obtient par l'accumulation de vitesse, vitesse de déplacement du corps par les déplacements de pieds pouvant inclure une translation et une rotation, vitesse rotation hanche, vitesse rotation épaules, vitesse verrouillage du coude, vitesse verrouillage poignet (principe du 1 inch punch).

Le contraire d'un bon déplacement serait d'avoir fini son déplacement avant son coup de poing parce qu'il ne reste que les vitesses des articulations du bras (poignet,  coude et épaule) sans profit des autres vitesses citées précédemment

Le sujet n'est traité exhaustivement, l'articulation des genoux est source d'un mouvement potentiel et de donc de vitesse, soit de puissance

Voila les grandes lignes

Titre: Re : Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le juin 13, 2016, 12:08:24 pm
Pour satisfaire ta curiosité Niveau 2, de mon côté, j'expliquerai mieux le déplacement en parlant du coup poing idéal :
- le coup de poing commence avant le déplacement et se termine avant la fin du déplacement, il est porté du côté yang du mouvement épaules / hanches
- le déplacement est une somme de mouvements : Mouvement des pieds, des hanches, des épaules (l'une yang, l'autre yin), des coudes, des poignets
- la puissance s'obtient par l'accumulation de vitesse, vitesse de déplacement du corps par les déplacements de pieds pouvant inclure une translation et une rotation, vitesse rotation hanche, vitesse rotation épaules, vitesse verrouillage du coude, vitesse verrouillage poignet (principe du 1 inch punch).

Le contraire d'un bon déplacement serait d'avoir fini son déplacement avant son coup de poing parce qu'il ne reste que les vitesses des articulations du bras (poignet,  coude et épaule) sans profit des autres vitesses citées précédemment

Le sujet n'est traité exhaustivement, l'articulation des genoux est source d'un mouvement potentiel et de donc de vitesse, soit de puissance

Voila les grandes lignes

C'est l'option "externe" choisie par certains wing chun. C'est un effet bio-mécanique. C'est très net, par exemple, dans les lignées Wong Sheug-leung.

Dans des branches plus "internes", comme celles de Leung Sheung ou de Tsui Seung-tin, le coup de poing doit pouvoir être délivré même sans déplacement du corps.

Dans le travail de Kenneth Cheung - de la branche Leung Sheung - l'articulation du genou (et non les hanches ou un élan de la structure) qui initie les pivots, garantit l'enracinement.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: GalaxieM104 le juin 13, 2016, 12:41:41 pm
Désolé Ombre mais nos points de vue diverges ...

Ma lignée précise c'est Ip Man > Ho Kam Ming > Augustine Fong > sifu de mon sifu > mon sifu

Ok pour les genoux, dans le sens qu'ils assurent la liaison déplacement des pieds / déplacement du corps.
Par contre les miens ne peuvent que se plier/déplier, en rotation, pas très riche en mouvements donc.
Les déplacements de pieds permettent de créer vitesse de translation et vitesse de rotation sur la masse du corps, et donc une énergie cinétique qui s'ajoute à la masse du bras en mouvement, pour créer l'énergie finale d'impact.

L'énergie créée par le seul mouvement de bras est faible au regard de celle généré par le mouvement du corps, mais on peut bien sure s'en contenter, je ne dis pas le contraire. Le fameux 1 inch punch en est un exemple ... Mais il sera quand même plus efficace si on fait aussi un pas pour augmenter la puissance du coup, c'est effectivement mécanique.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le juin 13, 2016, 13:03:18 pm
Ce ne sont pas des questions d'accord ou de désaccord mais de tendances selon les lignées.

J'aime beaucoup ce que j'ai vu d'Augustine Fong.

Les frappes avec ou sans déplacement correspondent à des opportunités différentes. Dans ma lignée (Ip Man > Leung Sheung > Kenneth Chung), le piège et la déstructuration ont plus d'importance que la frappe. La frappe est le dessert. En fait la stratégie privilégiée consiste à entraver l'action, poser et frapper. C'est à dire à détruire les conditions de possibilité d'un combat. Bien sûr on peut combattre aussi - si on a raté son coup.

La frappe sans déplacement n'est pas moins puissante, c'est une autre sorte de frappe. C'est une frappe lourde et relâchée qui cloue sur place, tétanise ou pénètre et explose à l'intérieur. Elle n'a même pas besoin de vitesse. Par contre, elle est bien soutenue par toute la structure. Elle n'est en elle-même exclusive des déplacements et pivots, mais elle ne les requiert pas forcément.

Chez moi, si on fait un pas, c'est plutôt pour voler le centre et déstructurer ou effeondrer que pour soutenir un coup (mais bien sûr on peut).

Ces sortes de frappes ne sont pas exclusives l'une de l'autre.

Le one inch punch est une extrapolation de Bruce Lee à partir de ce qu'il pense avoir compris du wing chun. Et ce qu'il démontre n'est pas une frappe mais une poussée. En tout cas, çà n'a rien à voir avec les frappes que j'évoque.


Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 01, 2017, 15:34:55 pm
Citer
La frappe est le dessert.

Mon instructeur me le répète constamment, avec les mêmes mots!  #papy#


Sinon, dans un autre registre, au goju-ryu, on apprend toujours à se détendre, à se poser. Sans se déplacer, le poing direct est également lourd. Il ne pousse pas lors de l'impact. Il pénètre et te laisse une chaleur diffuse pendant deux jours...
Quand j'ai ressenti ça, cela m'a fait comprendre beaucoup de choses.
Titre: Re : Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le décembre 01, 2017, 16:07:32 pm
Citer
La frappe est le dessert.

Mon instructeur me le répète constamment, avec les mêmes mots!  #papy#


Sinon, dans un autre registre, au goju-ryu, on apprend toujours à se détendre, à se poser. Sans se déplacer, le poing direct est également lourd. Il ne pousse pas lors de l'impact. Il pénètre et te laisse une chaleur diffuse pendant deux jours...
Quand j'ai ressenti ça, cela m'a fait comprendre beaucoup de choses.

CQFD ;)
Titre: Re : les déplacements
Posté par: Le promeneur le décembre 01, 2017, 16:58:37 pm
Pour prendre conscience du corps, c’est s’observer et cette observation commence par les pieds.
Ce sont eux qui nous relient au sol.

Les articulations
Dans le corps rapport fréquent avec le nombre 3:
Si on veut évoluer librement dans l'espace qui nous entoure, il faut savoir que se mouvoir en trois dimensions est obligatoire.

chaque membre est articulé en trois points différents, ce qui est nécessaire et suffisant pour être a l’aise et mobile dans le volume
(je ne donnerai pas pour faire simple la théorie du volume)

membres inférieurs
-les pieds 3 articulations: phalanges des doigts de pieds
-les jambes 3 articulations: cheville, genou, hanche

ensemble du rachis
-le crane, la colonne vertébrale, le sacrum
-la colonne trois charnières principales: cervico-dorsale, dorso-lombaire, lombo-sacrée

membres supérieurs
-les bras trois articulations: épaule, coude, poignet
-les mains trois articulations: phalanges des doigts

supprimer une articulation a un membre génère d’importantes difficultés de mouvement.
Chaque membre est à la fois indépendant et interdépendant des autres membres.
Cette apparence contradictoire permet en fait de travailler deux aspects complémentaires de la relation entre les membres du corps et de leurs mouvements
Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 01, 2017, 21:31:59 pm
Plus que les poissons, le serpent a fait péter ce concept de 3 (que l'on retrouve vraiment partout pour le coup, y compris chez les arthropodes).

Paradoxalement, ce reptile a du perdre ses membres pour accroître sa mobilité.
Ce miracle se trahit lorsque celui-ci se redresse... on peut alors distinguer à nouveau 3 sections.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: Le promeneur le décembre 01, 2017, 21:57:02 pm
Longtemps j'ai soutenu la "thèse" du déplacement étant celle de la marche: vers l'avant talon-bol-pointe. Vers l'arrière : pointe-bol-talon. Ce n'est pas faux, mais on m'a fait réaliser récemment ( dans une autre activité que je pratique aussi depuis des années ) que le talon dans certains cas ne doit pas coller le sol pour un déplacement plus rapide ce qui prouve que l'on  est sans arret en recherche, même avec des bases "solides"

 :)
Titre: Re : Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le décembre 02, 2017, 09:33:12 am
Pour prendre conscience du corps, c’est s’observer et cette observation commence par les pieds.
Ce sont eux qui nous relient au sol.

Les articulations
Dans le corps rapport fréquent avec le nombre 3:
Si on veut évoluer librement dans l'espace qui nous entoure, il faut savoir que se mouvoir en trois dimensions est obligatoire.

chaque membre est articulé en trois points différents, ce qui est nécessaire et suffisant pour être a l’aise et mobile dans le volume
(je ne donnerai pas pour faire simple la théorie du volume)

membres inférieurs
-les pieds 3 articulations: phalanges des doigts de pieds
-les jambes 3 articulations: cheville, genou, hanche

ensemble du rachis
-le crane, la colonne vertébrale, le sacrum
-la colonne trois charnières principales: cervico-dorsale, dorso-lombaire, lombo-sacrée

membres supérieurs
-les bras trois articulations: épaule, coude, poignet
-les mains trois articulations: phalanges des doigts

supprimer une articulation a un membre génère d’importantes difficultés de mouvement.
Chaque membre est à la fois indépendant et interdépendant des autres membres.
Cette apparence contradictoire permet en fait de travailler deux aspects complémentaires de la relation entre les membres du corps et de leurs mouvements

 ;-)p +1

C'est tout à fait çà. On ne mesure pas ce que c'est que se déplacer selon les AM si on pense que c'est seulement faire des pas comme ceci ou comme cela, selon tel ou tel angle, dans telle ou telle direction. C'est bien mais ce n'est pas suffisant. Se déplacer selon les AM, c'est déplacer une structure et des segments articulés en conservant une unité. Même sous une apparence qui peut dans certains cas sembler désarticulée (comme en systema). C'est se déplacer sans créer une faiblesse, un manque (un trou par lequel l'adversaire va s'engouffrer et briser notre cohérence) dans la structure, même si on utilise le plein et le vide, le flotter, le plonger, et autres finesses nécessaires.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 02, 2017, 10:56:54 am
@ le promeneur:je crois que c'est en boxe anglaise que l'on reste sur la pointe des pieds, non? En kenjutsu, il me semble que c'est souvent le cas pour les déplacements, mais à confirmer...
Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 02, 2017, 11:23:48 am
@ OEPJ

Lors des déplacements en WC, pour contrer une attaque par exemple, j'ai constaté que l'on pouvait "s'appuyer" sur l'adversaire lorsque celui-ci lance son attaque, afin de contre-attaquer. Je comprends pourquoi, mais je me demande à quel moment peut-on être sûr de pouvoir faire ce transfert de poids sans risquer à notre tour d'être déséquilibré. Trop tôt j'imagine qu'on s'offre à l'attaquant et trop tard, je me dis que le coup passe avec un résultat désastreux pour celui qui défend.

Je me pose cette question car lors d'un exercice à deux, cette anticipation de transfert de poids est facile. L'attaque est connue. On sait où elle va.
Mais là où je me pose la question c'est en situation hostile. Un coup ne vient pas seul. Il y a des feintes etc.

Titre: Re : Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le décembre 02, 2017, 13:27:52 pm
@ OEPJ

Lors des déplacements en WC, pour contrer une attaque par exemple, j'ai constaté que l'on pouvait "s'appuyer" sur l'adversaire lorsque celui-ci lance son attaque, afin de contre-attaquer. Je comprends pourquoi, mais je me demande à quel moment peut-on être sûr de pouvoir faire ce transfert de poids sans risquer à notre tour d'être déséquilibré. Trop tôt j'imagine qu'on s'offre à l'attaquant et trop tard, je me dis que le coup passe avec un résultat désastreux pour celui qui défend.

Je me pose cette question car lors d'un exercice à deux, cette anticipation de transfert de poids est facile. L'attaque est connue. On sait où elle va.
Mais là où je me pose la question c'est en situation hostile. Un coup ne vient pas seul. Il y a des feintes etc.

La réponse est simple. Ce n'est pas un transfert de poids (qui induirait un déséquilibre) mais un transfert de structure. Et s'il nous entraine on suit mais pas comme il aimerait ni où il aimerait.

Dans la logique du wing chun une feinte doit être traitée comme une attaque réelle: on fait le pont. Et là, la feinte risque d'avoir été une mauvaise idée, cad d'avoir fait perdre un temps à l'ennemi.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: niveau 2 le décembre 02, 2017, 19:09:51 pm
À date je connais 12 sortes de déplacement.  Et vous, combien en connaissez-vous?
Titre: Re : les déplacements
Posté par: Le promeneur le décembre 02, 2017, 21:07:48 pm
Pour faire simple, on dira pour les directions :

Hsing i :
-Avant-arrière, arrière-avant
-Sur place (changement des pieds l’un prenant la place de l’autre)
-Sur le côté avec pied avant
-Sur le côté avec pied arrière

Humour : pour le pakua on dira à l’infini puisque les directions des cercles sont multiples.

Ensuite la façon de se déplacer (les « images sont parlantes, je ne rentrerai pas dans les détails):
Pakua :
-le Pas élastique
-le Pas le plus lent
-le Pas du patineur
-le Pas du voleur

Hsing i :
-le Pas cassant qui fixe
-le Pas bondissant qui repousse
-le Pas qui amène un frein
-le Pas du cheval 4 temps
-le Pas du cheval 3 temps
Pour le Animaux, déplacements en zigzag pour : l’  Araignée de mer,  Faucon, l’Ours, Tigres, l’Oiseau mythique.
Le Coq  et l’Hirondelle un peu « spécial » suivant l’animal :  sauts, position sur une jambe, s’accroupir …etc


Résumé rapide, j’ai surement oublié certaines choses
 ;)
Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 02, 2017, 21:21:22 pm
Citer
Dans la logique du wing chun une feinte doit être traitée comme une attaque réelle: on fait le pont. Et là, la feinte risque d'avoir été une mauvaise idée, cad d'avoir fait perdre un temps à l'ennemi.

dō zé!
多謝
Titre: Re : les déplacements
Posté par: Le promeneur le décembre 02, 2017, 21:28:15 pm
Pour rajouter a mon intervention, je n'ai pas parlé pour le Taichi, trop long pour expliquer certains déplacements

 :)
Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 02, 2017, 21:41:18 pm
@ OEPJ

Citer
La réponse est simple. Ce n'est pas un transfert de poids (qui induirait un déséquilibre) mais un transfert de structure. Et s'il nous entraine on suit mais pas comme il aimerait ni où il aimerait.

Je suis d'accord, cela me parait plus sain!

Mais une chose me chiffonne:

https://www.youtube.com/watch?v=34-TsjqMJdo (https://www.youtube.com/watch?v=34-TsjqMJdo)

Je rêve où à partir de 4min15s (jusqu'à 5mn), le gars s'appuie sur son partenaire! Je trouve ça étonnant. Qu'en penses-tu?

Titre: Re : Re : les déplacements
Posté par: didiersksr le décembre 02, 2017, 21:47:02 pm
À date je connais 12 sortes de déplacement.  Et vous, combien en connaissez-vous?

Un seul : bouger un pied.

@ le promeneur:je crois que c'est en boxe anglaise que l'on reste sur la pointe des pieds, non? En kenjutsu, il me semble que c'est souvent le cas pour les déplacements, mais à confirmer...

Il ne s'agit pas d'être sur la pointe des pieds. L'appui sur le talon est un frein : il faut transférer le poids sur l'avant pour bouger (même en reculant) et on perd la dynamique du pied. Le talon peut toucher le sol mais ne doit pas supporter la structure : cela ne fait que rigidifier le corps. Même pour une frappe de jambe, je n'ai toujours pas trouver l'intérêt d'avoir le talon comme support.
De toute façon, pour bouger, l'appui est accessoire, il n'a de d'intérêt qu'à l'impact.


La réponse est simple. Ce n'est pas un transfert de poids (qui induirait un déséquilibre) mais un transfert de structure. Et s'il nous entraine on suit mais pas comme il aimerait ni où il aimerait.


 ;-)p

Tout à fait. Celui qui garde sa structure s'impose et cela commence par la conservation des courbes du rachis : voir des mêlées de rugby, on sait dès l'entrée qui va plier.
Titre: Re : Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le décembre 02, 2017, 21:58:35 pm
@ OEPJ

Citer
La réponse est simple. Ce n'est pas un transfert de poids (qui induirait un déséquilibre) mais un transfert de structure. Et s'il nous entraine on suit mais pas comme il aimerait ni où il aimerait.

Je suis d'accord, cela me parait plus sain!

Mais une chose me chiffonne:

https://www.youtube.com/watch?v=34-TsjqMJdo (https://www.youtube.com/watch?v=34-TsjqMJdo)

Je rêve où à partir de 4min15s (jusqu'à 5mn), le gars s'appuie sur son partenaire! Je trouve ça étonnant. Qu'en penses-tu?

Il y a une partie où il s'appuie, mais c'est pour montrer ce qui se passe si l'autre résiste. Ensuite, l'autre fait la technique correctement. Il me semble que c'est çà. Le démonstrateur n'est pas toujours celui qui fait la technique; c'est parfois son assistant, j'ai l'impression. Mais je n'ai pas eu le temps de regarder attentivement.

Mais comme le démonstrateur est un ami, je pourrai lui demander à l'occasion ce qu'il veut montrer exactement.

Il y a beaucoup dans le wing tsun Leung Ting d'exercices fondés sur le rebond.

Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 02, 2017, 22:07:14 pm
Je ne sais pas.

Et je ne connais pas du tout le Wing Chun de Sifu Parisi
Oui, en effet ça m'intéresse...

Citer
Il y a beaucoup dans le wing tsun Leung Ting d'exercices fondés sur le rebond

Dans le wc que je pratique il n'y pas de rebonds. En revanche, dans le goju-ryu que je pratique, si je ne me trompe pas, je pense qu'il y en a de temps à temps. Quand une attaque directe arrive, par exemple du point, en avançant, on part lorsque le poing passe un certain point qu'il est fastidieux de décrire ici. UNe fois le contact établie, on sent commeune sorte de boule invisible entre le partenaire et soi. Cette chose élastique sert d'appuie pour faire une rotation, tout en bloquant et attaquant en même temps.
Pas évident de décrire la chose ici. Cela marche que lorsque le coup est assez puissant, sinon, on ne sent rien et un simple blocage suffit.
La sensation est amusante car on sent bien que c'est la puissance de l'autre qui te donne toute la niaque nécessaire pour répondre. ON a juste à ajouter un petit peu de force grâce à la rotation pour que le contre soit dévastateur... Et toujours sans utiliser de force.
Est-ce bien de ce genre de rebond dont il s'agit? Ou ce que je décris est encore autre chose?
Titre: Re : Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le décembre 05, 2017, 17:33:10 pm
Je ne sais pas.

Et je ne connais pas du tout le Wing Chun de Sifu Parisi
Oui, en effet ça m'intéresse...

Citer
Il y a beaucoup dans le wing tsun Leung Ting d'exercices fondés sur le rebond

Dans le wc que je pratique il n'y pas de rebonds. En revanche, dans le goju-ryu que je pratique, si je ne me trompe pas, je pense qu'il y en a de temps à temps. Quand une attaque directe arrive, par exemple du point, en avançant, on part lorsque le poing passe un certain point qu'il est fastidieux de décrire ici. UNe fois le contact établie, on sent commeune sorte de boule invisible entre le partenaire et soi. Cette chose élastique sert d'appuie pour faire une rotation, tout en bloquant et attaquant en même temps.
Pas évident de décrire la chose ici. Cela marche que lorsque le coup est assez puissant, sinon, on ne sent rien et un simple blocage suffit.
La sensation est amusante car on sent bien que c'est la puissance de l'autre qui te donne toute la niaque nécessaire pour répondre. ON a juste à ajouter un petit peu de force grâce à la rotation pour que le contre soit dévastateur... Et toujours sans utiliser de force.
Est-ce bien de ce genre de rebond dont il s'agit? Ou ce que je décris est encore autre chose?

Il y a de çà, oui :) mais aussi une sorte de retour après avoir absorbé la charge de l'adversaire. Mais il y a longtemps que je ne travaille plus ce genre de choses et je ne sais pas si je saurais encore le faire.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 05, 2017, 21:23:51 pm
J'entrevois ce que tu dis. C'est une sorte de réflexe. Si quelqu'un presse brièvement ton avant bras, tu vas automatiquement résister et comme la pression est courte, ton avant-bras aura tendance à partir ensuite... s'agit-il d'utiliser ce mouvement réflexe pour y ajouter la petit truc nécessaire  pour le transformer en un sao quelconque?

Si c'est bien cela, il m'arrive de le travailler de temps en temps, mais pas de manière systématique...
Titre: Re : les déplacements
Posté par: Heimere le décembre 05, 2017, 22:43:42 pm
Je ne suis pas sûr mais il me semble que ce que tu évoques est une sorte de mécanisme réflexe de crispation. En tout cas on voit souvent ça chez les gens tendus. Quelqu'un qui a du feeling va utiliser ce point dur contre toi, tu ne pourras pas le changer en autre chose.
Peux tu éventuellement préciser si c'est de ca qu'il s'agit ? (Parce que tu parles de réflexes et d'automatismes, je ne sais pas si c'est des choses éduquées et incorporées ou des réflexes "normaux" )
Titre: Re : les déplacements
Posté par: ombre en plein jour le décembre 06, 2017, 01:41:28 am
En tout cas ce que j'évoque n'est pas un mécanisme réflexe; il s'agit de quelque chose de très travaillé et pas vraiment naturel.
Titre: Re : les déplacements
Posté par: mike-b le décembre 06, 2017, 11:04:35 am
@ OEPJ : Donc, je me trompe... je ne suis pas encore assez avancé! Je ne sais pas ce qu'est ce rebond.  :(

@Heimere :  tes remarques vont m'aider à travailler différemment!  ;)
Titre: Re : les déplacements
Posté par: Heimere le décembre 06, 2017, 20:55:47 pm
@Mike-B si tu as trouvé quelque chose que tu trouves intéressant à travailler, ne l'abandonne pas tout de suite, en fonction de ce que c'est ça te fera développer certaines qualités. Il y a plein de manières de faire chaque exercice, pas de vérité à ce niveau du moment que tu travailles à renforcer les bases. :)