Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Arts martiaux / Sports de combat / Re : Re : Reprendre à 40 ans
« Dernier message par ombre en plein jour le septembre 19, 2019, 23:08:01 pm »
Sinon, j'envisage, pour des raisons de santé de faire du tai chi chuan. Est-il compatible avec un art martial plus "rude" ?

Bien sûr. Et même, normalement, c'est un art véritablement martial... cela dépend des écoles, des profs... mais ça devrait l'être.
2
Arts martiaux / Sports de combat / Re : Reprendre à 40 ans
« Dernier message par meiyo le septembre 19, 2019, 18:53:38 pm »
Je peux oublier le wa-jutsu : le dojo a fermé après avoir perdu son local.

Sinon, j'envisage, pour des raisons de santé de faire du tai chi chuan. Est-il compatible avec un art martial plus "rude" ?

Pour l'instant, je ne peux pas aller aux cours, étant malade.
3
Karaté / Re : mes interrogations sur le karaté
« Dernier message par Oualigator le septembre 17, 2019, 22:42:28 pm »
je veux bien ton ressenti Pamuk sur le kyokushin ;)

Oui ce serait approprié d'autant plus que j'ai un club de muay thaï dans ma ville mais j'ai un but dans le shotokan et je ne peux pas me permettre de faire 2 sport, la générale de la maison ne serait pas d'accord  :D.
Aaaaaahh si le kyokushinkaï était plus répandu, j'aurais signé tout de suite !
4
Karaté / Re : mes interrogations sur le karaté
« Dernier message par Pamuk le septembre 17, 2019, 20:42:16 pm »
Salut Ouali,
Je viens de lire avec attention ton post.
Je pense comprendre ce que tu cherches, aussi le muay thaï et le kyokushinkai semblent être les plus appropriés.
J'ai d'ailleurs assisté au cours dimanche au Camp 10 et le coach est vraiment énergique et c'est contagieux! Il y a de tout et Denis enseigne muay thaï et MMA..
Vendredi, j'assiste au cours de Sensei Gogonel pour un cours de kyokushin et si ça t'intéresse, je te donnerai mon ressenti.
Osu
5
Karaté / Re : mes interrogations sur le karaté
« Dernier message par Oualigator le septembre 17, 2019, 18:26:34 pm »
merci beaucoup pour tes réponses Nipaipo ;)
6
Karaté / Re : mes interrogations sur le karaté
« Dernier message par nipaipo le septembre 16, 2019, 23:33:28 pm »
Je terminerais par la prépa 3ème dan ou je ne me sens pas prêt pour le sen non sen et je n'ai pas aussi envie de plomber mon partenaire en utilisant les contres bras et jambes avant sur le ippon kumité et jyu ippon kumité.


en ippon kumité, le risque est limité...même en sen-no-sen, rien ne t'empêche de bloquer en plus du contre...
en jyu ippon, c'est surtout un problème de distance...celui qui maitrise la distance mène le jeu...

Citer
Je ne sais pas non plus l'effet que pourrait faire des empi, hiza geri ou mawashi geri gedan pour le jury sachant que ce ne sont pas des techniques souvent utilisées.

en jyu ippon, ça s'y prête mal...pratiqué comme il doit l'être, cet exercice présente déjà des forts risques de blessure, malgré le choix de techniques à peu près controlâbles....ce qui n'est pas franchement le cas des genoux et coudes...sans compter que se sont plutôt des techniques opportunistes qui ressortent une fois qu'on est déjà au corps à corps...

au passage, c'est un peu le problème des techniques type coude/genou en shotokan...se sont des techniques qu'on fait et contre lesquelles on se défend au corps à corps...donc faut déjà sérieusement travailler le corps à corps pour pouvoir les utiliser...ce qui n'est pas franchement le travail de base en shotokan.

en ippon kumité c'est déjà plus gérable, mais faut bien choisir la technique sur laquelle on veut l'appliquer...non pas que ça ne soit pas efficace, mais parce que la contrainte conséquente de l'exercice, c'est que le jury puisse bien voir cette technique et sa qualité d'éxécution...or ce sont des techniques courtes, on est prêt du gars, donc on ne voit pas grand chose de l'extérieur...

pour ma part, j'ai beaucoup profité du kihon du 4eme dan(qui est libre...) pour enfin pouvoir exprimer pleinement mon panel technique goju, avec tout ce que ça implique de désaxements, coude, genou, coups de tête...etc mais l'exercice s'y prête mieux...

 
7
Karaté / mes interrogations sur le karaté
« Dernier message par Oualigator le septembre 16, 2019, 22:08:47 pm »
Je vais essayer de faire simple mais je crois que ça va être compliqué  ;)
J'ai commencé le karaté en 98 avec le grand senseï Lautier pour qui j'ai un immense respect. Je me souviens de ce temps où quand il fallait travailler avec les ceintures noires j'avais la boules au ventre car je savais qu'ils allaient y aller ! Si je reculais trop tard pour bloquer j'aurais crié aïe et pas kiaï ! On travailler bien bas pour le kihon, c'était un peu plus viril pour les kumités, bref à 16 piges et avec mon meilleur pote au club, ça me plaisait.
Après 3 ans de JKA, j'ai dû déménager et je me suis retrouvé au fil de mes mouvements dans des clubs affiliés d'autres non, bref passons.
Je n'ai jamais retrouvé (et encore aujourd'hui) ce feeling que j'ai eu à mes débuts. Peut-être est-ce dû à la différence de fédé JKA VS FFK ?
Aujourd'hui, ça fait 6 ans que je suis dans le même club où l'ambiance (qui compte quand même) est sympa mais au niveau de l'apprentissage bien que le senseï soit 4ème dan, j'ai l'impression de ne pas m'y retrouver.
ça bosse, mon kimono est trempé en fin de cours mais il me manque un truc, un je ne sais quoi.
A côté de ses entraînements, mon boulot m'offre la possibilité de m'entraîner 3 à 4 voire 5 fois dans la semaine maxi 1h30 par séance dans un dojo. Là, j'y pratique beaucoup de renfo musculaire à base d'exercices de poids de corps, parfois avec des poids de 2kg pour travailler les tsukis ou avec des élastiques pieds et poings et surtout sac de frappe.
Je pense que c'est cette dernière partie qui me manque car ça doit faire 2 ans que je regarde beaucoup de sports différents (MMA, muay thaï, krav, penchak, kyokushin) et j'ai un besoin de "taper" (avec modération), de préparer mon corps à recevoir (surtout cette partie là que j'aime) de sentir que je fais un AM. J'ai tendance à dire que si à la fin du cours on ne ressent rien c'est qu'on a pas travailler  Dans mes séances perso, je profite d'un sac assez lourd et je travaille mes tibias dessus histoire de les endurcir et quand ça fait mal, je veux dépasser cette douleur et taper encore et encore pour me dire que je ne subis pas. Je fais aussi les attaques en shuto ou haïto toujours dans la même veine ! Je fais aussi du travail coudes, genoux qui sont trop peu travailler en cours, malheureusement. Pourtant, ce sont des armes redoutables à très courte distance.
J'ai cette impression que dans mon club on me force à faire du combat que je n'aime pas, surprotéger avec les gants et protège pieds en compète (je n'en fais pas) à sauter tout le temps en mode kangourou où le plus rapide gagne (je râle, je suis plus lent d'où le travail avec poids et élastique !)
Ce mode de combat m'exaspère d'autant plus que je n'arrive pas trop à sortir après l'attaque. ça ne tiendrait qu'à moi, je remiserais quelques coups supplémentaires en mode self défense.

Malgré ces critiques, j'aime mon sport et j'ai envie d'atteindre une satisfaction personnelle en allant chercher le 5ème et pourquoi pas dans mes vieux jours le 6ème dan. Bon, pour l'instant, la prochaine étape sera le 3ème dans en 2020.
Quand j'ai passé le DAF, on nous disait de développer le karaté, j'avais dit que moi c'était plus le karaté défense (cette idée de mettre karaté partout histoire de faire bien m'exaspère aussi !!!!) qui me plaisait et on m'avait conseillé dans cette voie.
J'ai voulu mettre ça en pratique dans mon club en glissant rapidement quelques techniques en fin d'échauffement mais le ressenti est bizarre. Peut-être que les membres sont trop karaté loisir ou trop dans la compète non réaliste à mon goût (après je suis connu pour être un bourrin (sans pour autant défoncer mes partenaires au dojo, tout est sous contrôle !).

Je terminerais par la prépa 3ème dan ou je ne me sens pas prêt pour le sen non sen et je n'ai pas aussi envie de plomber mon partenaire en utilisant les contres bras et jambes avant sur le ippon kumité et jyu ippon kumité. Pourtant ça marcherait bien je pense.
Je ne sais pas non plus l'effet que pourrait faire des empi, hiza geri ou mawashi geri gedan pour le jury sachant que ce ne sont pas des techniques souvent utilisées. Soit ça peut faire effet car peu montré, soit ça fera tâche car justement on ne s'en "sert pas" et ça ne ferait pas assez karaté compète (là je parlais pour le jyu kumité).

Voilà, désolé c'est assez long, un peu tortueux quand même mais je crois que j'avais besoin de parlé et si une bonne âme pouvait me donner son avis sur tout ça (suis-je un gros malade qui devrait changer de sport, dois-je continuer dans cette voie, autre chose ?)
8
Arts martiaux / Sports de combat / Re : Dilemme
« Dernier message par Pamuk le septembre 14, 2019, 22:28:11 pm »
Merci beaucoup pour ta célérité et tes conseils avisés.
Je donnerai un petit compte rendu de mes impressions de la séance de demain.
9
Arts martiaux / Sports de combat / Re : Dilemme
« Dernier message par Oualigator le septembre 14, 2019, 21:37:39 pm »
salut,

Je suis issu du shotokan alors je ne pourrais pas te dire quel est l'avantage de l'un par rapport à l'autre. Ce sont 2 activités où ça frappe dur alors à toi d'écouter ton corps et si tu ne peux pas faire un mouvement ne le fait pas ou alors fait le mais moins haut, moins fort.
Comme je dis, le sport c'est la vie et à coup de 2 ou 3 entraînements par semaine tu vas vite te refaire une santé !
J'ai 36 piges et je me sens plus en forme qu'à 20 ans (je suis à 4 entraînements par semaine et j'adore ça).
Il est vrai comme tu le dis que ça dépend du prof et de l'ambiance du club, ça compte beaucoup pour se sentir bien ;) .

A titre personnel, je partirai sur le kyokushin car j'aime leur esprit pour le renforcement du corps mais j'aime aussi le muy thaï.
10
Arts martiaux / Sports de combat / Dilemme
« Dernier message par Pamuk le septembre 14, 2019, 21:06:57 pm »
Bonsoir à toutes et à tous,
Depuis 2 mois, je souhaite reprendre un art martial mais mon coeur balance entre deux arts:
Le muay thaï et le karaté kyokushinkai.
J'y trouve autant d'avantages pour l'un que pour l'autre, alors, me direz vous, fais un essai.
Chose que je vais faire demain, assister à un cours de thaï au camp 10 à Paris 12 et la semaine prochaine un essai en kyokushin au Sekai Kan de Lucian Gogonel.
Après je sais que tout dépend du professeur et de sa pédagogie ainsi que l'ambiance, je suis aussi professeur...
Mes objectifs sont simples: 
Reprendre soin de ma santé
Un nouveau défi
Me dire que je ne suis pas encore cuit

Mais il y a quelques problèmes à ma quête : des blessures étant plus jeune, notamment aux genoux, une hernie au niveau du cou après un accident de voiture et un bassin asymétrique.
Yeah. Fais du t'ai chi' .
J'en fais déjà.
Autre souci, sinon c'est trop facile, j'ai eu 41 ans et je n'ai pas refait de sport depuis 13 ans. .. ah oui, je fume.  (Cigarette électronique, ça compte?)
Mon cerveau me dit que les mawashi, je les fais tranquille, mais ma jambe semble lui dire de se calmer...
J'ai le sentiment en même temps que si je ne le fais pas cette année, je finirai dans mon canapé à regarder des séries en caressant mon chat...
Que me conseillez vous, pratiquantes et pratiquants d'arts martiaux?
Est-ce insensé ou un pari qui à terme, portera ses fruits ?
Ah oui, je ne suis pas novice, j'ai quand même pratiqué le judo et un peu la thaï quand j'avais des cheveux...
Merci de m'avoir lu,
En attendant vos réponses,
Monsieur R.
Pages: [1] 2 3 ... 10