Auteur Sujet: Judo : une discipline trop traumatisante ?  (Lu 23868 fois)

Hors ligne meiyo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1621
  • Sagesse: 23
  • Sexe: Homme
Judo : une discipline trop traumatisante ?
« le: novembre 25, 2009, 22:16:19 pm »
J'ai fait du judo pendant trois ans à la faculté afin d'avoir une vision plus complète du combat à mains nues avec le karaté kyokuyshin que je pratiquais en parallèle.

J'aimais bien, mais j'ai arrêté finalement surtout parce que je me suis blessé quatre fois contre une en six ans de kyoku.

A mon dernier cours de ju-jitsu, le prof remplaçant, qui enseignait également le judo, a reconnu l'aspect traumatisant d'un point de vue physique, notamment en raison de son lourd passé physique, fait de fractures et d'entorses en tout genre.

Qu'en pensez-vous ?
Tu perds ton temps étranger : j'ignore ce qu'est la peur.

Eh bien tu vas faire sa connaissance.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Judo : une discipline trop traumatisante ?
« le: novembre 25, 2009, 22:16:19 pm »
Boutique Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Lexan

  • Membre de la Cité
  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1715
  • Sagesse: 115
    • Yoseikan Budo Genève
Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #1 le: novembre 26, 2009, 11:43:11 am »
Toutes les luttes sont extremement intenses pour le corps... les efforts musculaires sont souvent plus "longs" (en duree de contraction) que dans des disciplines de frappe et la derive des competitions n'a fait qu'ampifier le mouvement.

Il est rare a l'heure actuelle de trouver des salles qui pratiquent tres techniquement, sans rajouter un peu de muscu ou de techniques assez "physiques"... Si on rajoute a cela les nombreuses cles, les chuttes en accompagnement (ou les deux se retrouvent plantes au sol) et le reste, il est logique qu'a haute dose, le corps n'apprecie pas vraiment...

J'ai dans mes relations pas mal de judokas (j'ai commence par faire du judo) dont certains ont un tres beau palmares et pratiquement tous gardent des sequelles de leur "haut niveau" en compet : un un genou, un autre la hanche, etc.

Lex
Tout voyage commence par un pas...

Hors ligne meiyo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1621
  • Sagesse: 23
  • Sexe: Homme
Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #2 le: novembre 26, 2009, 13:37:42 pm »
Je n'ai fait qu'une compétition : je me suis pris une raclée et une déchirure musculaire même si elle était petite. Après, je me suis dit : plus jamais ça ...
Tu perds ton temps étranger : j'ignore ce qu'est la peur.

Eh bien tu vas faire sa connaissance.

Hors ligne loluchimata

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 257
  • Sagesse: 8
  • Sexe: Homme
  • LOL AN CAFE
Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #3 le: novembre 27, 2009, 00:26:55 am »
Où je vais, au début des session, on est submergés de nouveaux. C'est ridicule, tous des ceintures blanches, avec de l'ukemi pourri, et on doit les mettre ensemble pour se garocher parce qu'il n'y a juste pas assez d'élèves de plus haut niveau pour servir de mannequin à chuter. Donc évidemment, leur technique est poche à tous les niveaux à leur premier cours, chuter ça fait mal et ils ne reviennent pas.

Vers la fin, même les anciens arrêtent de venir. En ce moment on est environ 8-10 par cours. C'est beaucoup mieux que d'être paqueté comme des sardines avec les nouveaux.

Le judo, c'est la loi du plus fort. Le pratiquer, ça fait mal. Soit tu peux résister et tu restes, soit tu es une mauviette et tu fous le camp après avoir payé pour le mois, le gi et l'affiliation à Judo-Quebec. ::)
Si tu vois mon pays, mon pays malheureux : va, dis à mes amis que je me souviens d'eux.

Hors ligne Lexan

  • Membre de la Cité
  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1715
  • Sagesse: 115
    • Yoseikan Budo Genève
Re : Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #4 le: novembre 27, 2009, 09:01:22 am »
Le judo, c'est la loi du plus fort. Le pratiquer, ça fait mal. Soit tu peux résister et tu restes, soit tu es une mauviette et tu fous le camp après avoir payé pour le mois, le gi et l'affiliation à Judo-Quebec. ::)

La il ne parlait pas d'avoir mal mais de rester blesse a vie... La plupart d'entre nous ici savent ce que c'est de souffrir dans l'effort... d'aller au dela de ses limites, continuer encore et encore... avoir envie de vomir de fatigue... Comme j'ai entendu dire plusieurs fois Fabrice Fourment "tant qu'on est en forme, on est tous champion du monde... il n'y a que quand on n'en peux plus que l'on voit ce dont on est reellement capable !"
 
Mais y aller jusqu'a se blesser et garder des sequelles le reste de sa vie pour avoir mal utilise son corps, certains ne sont pas pres a aller jusque la... Meme des mecs comme Randy Couture disent que pratiquer pour se blesser c'est debile, qu'il faut toujours preserver son integrite physique...

Et moi perso, des mecs comme ca, j'suis loin de les considerer comme des mauviettes ! ;)

Lex
Tout voyage commence par un pas...

Hors ligne kronky

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 391
  • Sagesse: 54
  • Sexe: Homme
    • Home Budoka
Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #5 le: novembre 27, 2009, 11:16:54 am »
Le Judo n'est pas traumatisant en lui-même, c'est la façon de le pratiquer qui l'est.

Un petit témoignage personnel pour illustrer les propos de Lexan :

Je paie aujourd'hui, à 30 ans passés, les séquelles de mes années judo. Je m'entrainais plus que de raison, je continuais même en étant blessé et malgré les recommandations du médecin... Résultat, aujourd'hui, j'ai des douleurs récurrentes aux hanches, aux lombaires et aux genoux...

Le Judo est très exigeant et éprouvant physiquement, si on n'écoute pas son corps sur le long terme, c'est la catastrophe assurée pour la suite... Même si sur le coup, avec la jeunesse, on "récupère" vite. En fait, c'est à double tranchant, on se prend tout dans la gueule 10 ans plus tard.

Ça n'empêche pas de jouer au "samouraï" de temps en temps et d'aller au delà de ses limites, mais quand c'est systématique, régulier et sur une longue durée, on y perd plus qu'on y gagne.

Aujourd'hui, je m'entraine (Yoseikan Budo), de façon loisir, en respectant mon corps et j'y prends nettement plus de plaisir. Ça ne m'a pas empêché lors de ma toute première compétition (dimanche dernier !) de retourner au charbon en final alors que je m'en prenais plein la tête et que l'arbitre m'a demandé à 3 reprises si j'étais en mesure de continuer... On ne se refait pas, quand on aime se dépasser, c'est difficile d'y échapper, mais désormais, je le ferai ponctuellement. Par contre, hors de question que je sois à 200% à tous les entrainements, j'ai passé l'âge...

Donc pour conclure, je dirais que n'importe quel sport peut être traumatisant quand le corps est continuellement sollicité de façon intense.
Certains sports sont plus exigeant que d'autres, c'est sûr, et c'est pourquoi on doit faire d'autant plus attention à préserver son corps dans ce cas.

Se dépasser, oui, mais en se soignant et en respectant les périodes de repos... C'est la moindre des choses, si on ne veut pas finir à 35-40 ans avec de l'arthrose partout.

Hors ligne meiyo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1621
  • Sagesse: 23
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #6 le: novembre 27, 2009, 19:37:55 pm »
La il ne parlait pas d'avoir mal mais de rester blesse a vie...


Effectivement. J'ai des douleurs récurrentes au dos mais qui n'ont rien à voir avec ma pratique. Mais j'ai été blessé trop souvent et vu trop de gens avec des séquelles à vie pour ne pas m'interroger. Il n'y a pas si longtemps, j'étais un kamikaze et donc je me fichais d'avoir du mal jusqu'au jour où je me suis rendu compte que mes arrêts à répétition handicapaient ma pratique. Je regrette encore d'avoir fait si peu de sambo à cause de mes élongations.

Comme j'ai entendu dire plusieurs fois Fabrice Fourment "tant qu'on est en forme, on est tous champion du monde... il n'y a que quand on n'en peux plus que l'on voit ce dont on est reellement capable !"


Et je l'ai vu le mettre en pratique vu que je l'ai eu comme prof : un très grand compétiteur et très sympa en plus.
Tu perds ton temps étranger : j'ignore ce qu'est la peur.

Eh bien tu vas faire sa connaissance.

Hors ligne cheyenne

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 56
  • Sagesse: 7
Re : Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #7 le: décembre 08, 2009, 21:49:43 pm »
Le Judo n'est pas traumatisant en lui-même, c'est la façon de le pratiquer qui l'est.


je suis tout à fait d'accord avec toi. Je pratique le judo depuis plus de 25 ans et mes 2 seules vraies blessures, je les ai faites pendant l'échauffement.... j'ai pourtant fait un peu de compétition (pas bcp, et pas de haut niveau, faut pas rêver, lol), et je travaille souvent avec des partenaires plus grands et plus lourds, mais si on sait respecter son corps et se surpasser sans dépasser les limites, je crois que le judo n'est pas plus traumatisant qu'un autre sport. Si on regarde un peu plus loin, combien d'anciens sportifs (tous sports confondus), ont des séquelles et des douleurs permanentes pour avoir pratiqué sans modération... Et je connais des judokas de plus de 60 ans qui pratiquent depuis des lustre sans avoir eu de problèmes.

Hors ligne Karuna

  • Membre de la Cité
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2708
  • Sagesse: 129
  • Sexe: Homme
Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #8 le: décembre 09, 2009, 06:16:59 am »
Réponse claire et pleine de sagesse (+1 point)
Ensuite, tous les petits "bobo" de doigts et orteils ........... existent dans tous le arts martiaux (y compris ceux où l'on ne saisi pas)  #papy#
  

Hors ligne Dieudonne

  • Membre de la Cité
  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 426
  • Sagesse: 38
Re : Judo : une discipline trop traumatisante ?
« Réponse #9 le: décembre 09, 2009, 06:59:39 am »
Encore une fois, il y a judo et judo. Ju do signifie "voie de la souplesse". Mais quand on voit un combat de judo, on se demande ou elle est cette souplesse. Si le judo etait encore la voie de la souplesse, les judoka ne seraient pas barauques comme ils le sont.

Concernant le vrai judo, tout comme le vrai aikido, c'est au fondateur qu'il faut se referer pour savoir ce que c'est vraiment. Et le fondateur du Judo a dit, en decouvrant l'aikido de Ueshiba, que c'etait son budo ideal.

Tout est dit.

Le judo actuel devrait etre renomme pour ne pas faire honte au vrai, et pareil pour l'aikido... et pas mal d'autres disciplines.

 >:(
"Quand ça va péter, et ça va péter, c'est pas ton karaté ni ton kung fu qui te sauveront. Estéban connaît le chemin de ce qui te sauvera toi et les tiens, en multipliant ta puissance de frappe par 45."  ...de moi.

 


* Messages récents

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !