Auteur Sujet: Bruce Lee (Lee Jun Fan)  (Lu 21410 fois)

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2520
  • Sagesse: 86
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Bruce Lee (Lee Jun Fan)
« le: novembre 26, 2009, 16:33:00 pm »
Source : http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-bruce_lee-1253.php

Biographie de Bruce Lee (vrai nom: Lee Jun Fan)

Bruce Lee, né le 27 novembre 1940 -année du Dragon, avec les premières lueurs de l'aube, au Jackson Street Hospital, dans le Chinatown de San Francisco. Son père Lee Hoi Chuen: Comédien, vedette de l'opéra de canton, est en tourné à New York, à près de cinq mille kilomètres, à l'Est, et le reste de sa famille - Son frère, ses deux sœurs et ses grands-parents - se trouve à Hong Kong, à plus de huit milles kilomètres dans la direction opposée. On comprend alors que la petite eurasienne d'origine allemande, du nom de Grace Li, qui vient de mettre au monde son quatrième enfant, se sente perdue, isolée, fragile étrangère en terre étrangère,et qu’elle désire avant tout s’attirer la bienveillance des dieux: Elle lui donne le nom de Li Jun Fan. Li se transforme alors très vite en son homonyme américain Lee, Jun Fan, qui signifie «Protecteur de San Francisco». Le petit Lee se retrouve affublé d’un prénom féminin signifiant «petit Phénix».

C’est une ruse imaginée par sa famille pour tromper les démons qui volent, aux premières heures du jour, les enfants males, et Lee le conserve, jusqu'à ce, des années plus tard, lui revienne le surnom, justifié par sa naissance, aussi bien que par son tempérament, de Hsui Loong, « le Petit Dragon » Quant au prénom, que Marie Glover: l'infirmière de la maternité lui avait donné pour l’américaniser, Bruce ne l’entend prononcer que treize ans plus tard, lors de son inscription dans une école anglaise de son pays. Bruce apprend en même temps à parler, à marcher et à jouer la comédie. Il a trois ans quand ses parents décident de revenir habiter dans leur appartement de Kowloon au 218 Nathan Road, dans un quartier de Hong Kong. Grâce à son père, qui côtoie, le milieu cinématographique de Hong Kong, Bruce est très tôt un enfant star. Il enchaîne des films qui ont plus ou moins de succès. Mais à seize ans, avec "The orphan" s’est terminé la première carrière cinématographique de Bruce Lee. D’autant plus, qu’entre temps Bruce découvre la deuxième passion de sa vie : Les arts martiaux.

C’est dans la soirée du 24 novembre 1954 que Bruce, fit la connaissance de celui qui allait devenir l’un de ses meilleurs amis, et qui surtout l’initia au Wing Chun Kung Fu : William Cheung. Durant la période où, William apprenait le Wing Chun, Bruce rejoignit un des nombreux gangs de Hong Kong ; Celui là s’appelait « junction street, les huit tigres ». Un jour de 1953, le gang demanda de l’aide à Cheung, pour se battre contre une bande rivale. Bruce, très impressionnait par la démonstration de William, lui demanda à rencontrer son maître. Après quelques refus, il l’accepta et emmena Bruce, voir le vieil homme qui se prénommait Yip man. Bruce progressa très vite en Wing Chun ! il n‘avait qu’une obsession : Progresser. Ses ennuis chez Yip Man commencèrent à cause de certains étudiants jaloux qui prirent le prétexte que Bruce n’était pas entièrement Chinois pour faire pression sur Yip Man et l’évincer du club. En effet, sa mère avait un quart de sang germanique et Yip Man avait toujours refusé d’enseigner aux étrangers. Yip Man, dépendant à l’époque de ce groupe d’étudiant, accepta donc à contrecœur de renvoyer le jeune Bruce. William succédant à son maître, apprit donc le Wing Chun à Lee jusqu’en 1957.
En route vers l'Amérique !

Madame Lee s'était assise près de son fils turbulent et bagarreur. Peter, le frère aîné, lui avait dit que Bruce s'était fait des ennemis redoutables qui avaient juré sa mort: "un certain nombre de ses amis et pas mal de ses ennemis appartenaient à la Mafia chinoise, bien que Bruce n'ai jamais fait partie de cette association" se rappelle Peter. Les parents de Bruce décident de l'envoyer à San Francisco, il partit à bord du cargo "Daisy Mary". Il remportera un concours de danse de Cha-Cha en Chine, "le Crown Colony".

Bruce Lee arrive aux USA, à San Francisco en compagnie d'un ami de son père. Il exercera alors plusieurs petits boulots dans la communauté asiatique de San Francisco. Il se rendra ensuite à Seattle chez une amie de son père, Ruby Chow.Il habite alors dans une petite chambre située au dessus du restaurant dans lequel il travaille comme serveur tout en continuant ses études. Il obtient son diplôme universitaire. C'est à cette époque qu'il commence à enseigner le Kung Fu dans les parcs.

Bruce intègre l'Université de Washington spécialisée en philosophie, il enseignera le Kung Fu aux étudiants. Bruce Lee retourne pour la première fois à Hong Kong. A son retour aux USA, il rencontre le 25 octobre 1963, Linda Emery, une jeune étudiante d'origine suédoise qui deviendra sa femme. Ils se marient à Oakland le 3 juillet 1964. Bruce commence à enseigner sérieusement les arts martiaux. Mais après avoir gagné un duel dont L'enjeu et la fermeture de son école de kung-Fu. Bruce met en doute l'efficacité de l'enseignement traditionnel et des arts martiaux en général. C'est alors qu'il commença à développer le Jeet Kune Do, qui est basé sur son expérience personnel martial et philosophique. C'est Le 1er février 1965 que né Brandon, leur premier enfant. C'est également cette même année que décèdera le père de Bruce. Le 19 avril 1969, Sa fille Shannon voit le jour.

A cette période tout va très vite, Ed Parker (reconnu comme le père du Karaté américain) ayant entendu parler de Bruce Lee, l'invite à Long Beach, pour effectuer une démonstration à son premier tournoi international de Karaté. Bruce montra son efficacité notamment grâce à son célèbre One Inch Punch. Dans le Public, Jay Sebring, coiffeur du producteur de Batman, William Dozier qui recherche un acteur pour, voit en Bruce Lee de grandes capacités. Il donne à W. Dozier la vidéo de la démonstration de Bruce Lee. Rapidement.

Nous sommes en septembre 1965, Dozier souhaite réaliser une nouvelle série TV: "The Green Hornet" (Le Frelon vert).En 1966, La famille Lee déménage à Los Angeles pour le tournage de cette série dans laquelle il tient le rôle de Kato le justicier. Il en tournera une trentaine d'épisodes qui eurent un succès retentissant en Chine (la série fut d'ailleurs rebaptisée sur place "The Kato Show"). Cette même année, il ouvre une troisième école de Jun Fan Gung Fu dans le quartier chinois de Los Angeles.

1967 - 1971 Durant cette période, Bruce Lee tourne beaucoup de séries et gagne avec ses cours près de 250 Dollars de l'heure en donnant même des cours particuliers à de nombreuses personnalités telles que James Garner, James Coburn, Steve Mc Queen, Sterling Siliphan ou encore Roman Polanski. En 1970, Bruce subit une grave blessure au dos. Les médecins affirme qu'il ne pourra plus remarcher et l'exhortèrent à cesser son entraînement et à rester allonger pour avoir une chance de récupérer sa santé. Ce fut probablement les moments les plus pénibles, les plus douloureux de sa vie. Bruce dû rester en pratique immobile pour six mois, incapable de détourner son esprit de son inlassable activité et en profite pour peaufiner sa théorie et sa philosophie des arts martiaux.
Bruce se rétablira.

1971: La série télévisé "Green hornet" fait un tabac et Bruce devient une SuperStar en Asie où la série à pour nom "Kato show". Lui qui était à l'origine d'une autre série appelé Kung Fu, il fut très déçu d'apprendre que David Caradine obtint le rôle à sa place. Il comprend alors rapidement que conquérir les USA ne sera pas choses facile. Aux yeux des Américains, le Chinois reste un bridé qui fait des arts martiaux. Déçu Lee retourne à Hong Kong pour voir sa mère, Raymond Chow (directeur des studios de la Golden Harvest), en profite et approche Bruce Lee qui signera un contrat de 2 films. La véritable carrière cinématographique de Bruce va alors démarrer avec le premier film d'une série qui n'en comptera que cinq: dont le premier "Big Boss". Il tournera "Big Boss" sous la houlette de Wu Chia Hsiang, puis de Lo Wei. Le tournage du film aura lieu en Thaïlande, à Pak Chong, près de Bangkok. Le film terminé dans l'année sera projeté pour la première fois le 31 Octobre à Hong Kong, et fera plus de 500 000 entrées et rapportera, dans les 3 premières semaines d'exploitation, 3.5 millions de dollars. Ce qui pour l'époque, et en aussi peu de temps, reste un record.

Le deuxième film du contrat de la Golden Harvest, dans le quel Bruce devient aussi Coproducteur, sera "Fist of Fury" (La fureur de vaincre) qui a marché aussi bien que le précédent. La même année, "The way of the Dragon" (La fureur du dragon) entre en chantier. Le multiple champion du monde de karaté de l'époque, Chuck Norris est de la partie. Le film est tourné en Italie. La Fureur de Vaincre, son second film bats tous les records au Box Office en Asie du sud Est, on est obligé d'annulé les projections a cause des embouteillages dans les cinémas. Il réclame et obtient le contrôle total de sont troisième film, il est le producteur, le réalisateur, le scénariste, le chorégraphe et la star de "La Fureur du Dragon" Ce fut son plus gros succès. 6 mois plus tard, il est engagé par la Warner pour tourner "Enter the Dragon" (Opération dragon) réalisé par Robert Clouse. Ce film est la première co-production Sino-Américaine. John Saxon prends un second rôle ainsi que Jim Kelly, ancien champion de Karaté, qui est révélé au public. La musique du film est réalisé par Lalo Schifrin (Bullit, Mission Impossible, Mannix, etc...).

1972: Le deuxième film se prépare, "Fist Of Fury"- La fureur de Vaincre (repris en 2000 par Jet Li). Raymond Chow offre alors à Bruce Lee le choix de devenir, en plus d'être acteur, co-producteur de ce film. C'est le succès total et Bruce Lee passe au rang de superstar en asie. La même année il entame le tournage de "The Way of Dragon", "la Fureur du Dragon" avec Chuck Norris (à l'époque déjà champion d'arts martiaux, il accepte de se faire battre pour le film de Bruce). Le succès est encore plus grand que pour les deux films précédents.

1972 - 1973 : Tout va aller très vite pendant ses 6 derniers mois Bruce Lee tourne "Enter the Dragon" - "Opération Dragon", ce sera la première co-production Sino-américaine avec John Saxon. On trouvera en début de film une scène avec Sammo Hung et dans les tunnels de la base une des premières apparitions de Jackie Chan. La même année il tourne quelques scènes de "Game of Death" - "le Jeu de la Mort" qui a sûrement été le meilleur des cinq films. L'idée de Bruce Lee est de faire s'affronter les plus grands maîtres d'arts martiaux, issus des disciplines les plus efficaces: Aïkido, Kung-Fu, Jujitsu ...Le guerrier monte les marches d'une pagode où à chaque étage se trouve un maître; Le film ne sera jamais fini.

1973 : Un mois après, le film "Enter the Dragon" sort à Hong Kong, le succès est phénoménal. La mort d'un Géant ! Le 10 Mai 1973, alors qu'il synchronise les combats du Jeu de la Mort, Bruce s'écroule, il est aussitôt conduit à l'hôpital pour un examen neurologique, on lui prescrit un médicament pour le cerveau. Le 20 juillet 1973 Bruce Lee doit rencontrer Raymond Chow pour discuter du casting du Jeu de La Mort, sur le chemin, il s'arrête prendre l'actrice taiwanaise Betty Ting Pei, afin de lui proposer un rôle dans le film. Chez elle, il a une autre attaque. Elle lui donne un sédatif, mais il ne se réveille jamais. Bruce Lee décède d'un oedème cérébral dû à une allergie à l'aspirine, selon la thèse officielle toujours très controversée. Un Mois après son décès a lieu la première d' "Opération Dragon". Bruce ne verra pas son triomphe se réaliser. Près de 20000 personnes s'amassent sur le trajet qui l'emmène à sa dernière demeure: Le cimetière de Lakeview à Seattle.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Bruce Lee (Lee Jun Fan)
« le: novembre 26, 2009, 16:33:00 pm »
Boutique Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2520
  • Sagesse: 86
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Bruce Lee (Lee Jun Fan)
« Réponse #1 le: novembre 26, 2009, 16:38:55 pm »
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bruce_Lee

Bruce Lee (chinois traditionnel : 李小龍, chinois simplifié : 李小龙, hanyu pinyin : Lǐ Xiǎolóng), né dans le quartier de Chinatown à San Francisco aux États-Unis le 27 novembre 1940 et décédé d'un œdème cérébral à Hong Kong en Chine le 20 juillet 1973, était un artiste martial, réalisateur, acteur, producteur, scénariste américain et philosophe d'origine chinoise. Il est considéré comme le plus grand maitre d'arts martiaux dans le cinéma mondial du XXe siècle.

Sommaire

    * 1 Biographie
    * 2 La lignée martiale
    * 3 Filmographie
    * 4 Films sur Bruce Lee
    * 5 Documentaires sur Bruce Lee
    * 6 Livres écrits à partir des recherches de Bruce Lee
    * 7 Livres sur Bruce Lee et le Jeet kune do
    * 8 Jeux vidéo
    * 9 Manga
    * 10 Notes et références
    * 11 Voir aussi
          o 11.1 Articles connexes
          o 11.2 Liens externes

Biographie

Né le 27 novembre 1940, l'année du dragon, ce qui lui valut certainement son surnom de « petit dragon », (son prénom américain Bruce lui aurait été donné par le médecin accoucheur, les parents n'ayant pas prévu de prénom). Bruce Lee est élevé à Hong Kong. Son père, Lee Hoi Chuen était comédien, vedette de l'opéra de Canton, ce qui permet à Lee d'apparaître dans plusieurs films asiatiques durant son enfance.

C'est à l'âge de 13 ans, après s'être fait « corriger » au cours d'un combat de rue, que Bruce Lee commence à étudier un art martial chinois, le Wing Chun, dans l'école du célèbre maître Yip Man.

En 1959, Lee retourne aux États-Unis pour y valider sa nationalité américaine et parce que sa mère voulait l'éloigner des gangs de rues chinois. Il entre à l'Edison Technical School, à Seattle, puis poursuit des études de philosophie à l'université de Washington. C'est là qu'il rencontre sa future femme, Linda Emery, une jeune étudiante, en lui donnant des cours de kung-fu. Ils se marient à Oakland le 17 août 1964. Bruce et Linda auront deux enfants, Brandon et Shannon.

C'est à cette époque, que Bruce Lee commence à enseigner sérieusement les arts martiaux, en ouvrant une école. Il enseigne à tous ceux qui veulent apprendre un style qu'il avait mis au point : le Jun Fan. D'après le témoignage de sa femme, cet enseignement est mal perçu par les autres écoles d'arts martiaux qui jugent que le kung-fu ne doit être enseigné qu'à des Chinois. Selon elle, c'est pour cette raison que Bruce Lee a dû affronter un défi : combattre contre le maitre Wong Jack Man ; s'il perdait, il devrait fermer son école. Bruce Lee remporte le duel.

Lee se rend compte des limites de son art martial et commence à remettre en cause l'efficacité des arts martiaux traditionnels. Ce qui aboutira à la création du Jeet Kune Do (« la voie du poing qui intercepte ») utilisant des coups extérieurs au Kung Fu. Le Jeet Kune Do visait à être plus pratique, plus fluide et plus rapide que le Kung Fu. Il est également pensé afin d'être un système d'entraînement musculaire efficace. Lee écrit plusieurs livres expliquant ses techniques qu'il qualifie de self-défense.

Bruce Lee essaye de poursuivre une carrière cinématographique entamée dans l'enfance en Chine, mais l'essentiel de ses revenus viennent de l'enseignement.

En 1970, il est grièvement blessé au dos. Les médecins lui interdisent de pratiquer les arts martiaux. Il est totalement alité pendant 6 mois et en profite pour écrire son livre Tao of Jeet Kune Do qu'il publiera en 1971.

Bruce Lee se rend célèbre en incarnant le rôle de Kato dans la série télévisée Le Frelon vert (The Green Hornet), aussi appelée The Kato Show à Hong Kong. Il décroche le rôle à la suite d'une démonstration de kung-fu qu'il fait durant le tournoi international de karaté de Long Beach en 1964. Par la suite, le cinéma américain acceptant mal les acteurs de type non-européen, sa carrière stagne et il est cantonné à de petits rôles secondaires. David Carradine se trouve notamment préféré à lui dans le film Far West America. Bruce Lee garde un contact étroit avec le monde du cinéma, en effet de nombreux acteurs deviennent ses élèves.

La série le Frelon vert n'a pas grand impact en Amérique mais connait un certain succès en Chine. C'est pourquoi Raymond Chow, un producteur chinois, le démarche pour qu'il vienne tourner en Chine.

C'est alors que sa carrière commence vraiment avec Big Boss qui raconte les malheurs et la vengeance d'immigrés chinois en Thaïlande ayant découvert le trafic de drogue dont est coupable leur employeur. Toutefois le climat de tournage est difficile pour Bruce Lee en raison d'incompatibilité d'humeur avec le réalisateur et seul le succès du film lui fait poursuivre sa carrière hong-kongaise.

En 1972, Bruce Lee tourne La Fureur de vaincre dans le rôle d'un étudiant chinois qui revient à Shanghai pour venger la mort de son maître (le célèbre Maître Huo) qui, selon lui, s'est fait assassiner par un traitre. Ce film a inspiré le célèbre Fist of Legend de Jet Li. La même année, Bruce Lee tourne La Fureur du dragon, premier film asiatique tourné en Europe (en Italie) et dont le casting était à l'époque assez prestigieux avec notamment Chuck Norris. Bruce Lee joue le rôle de Tang Lung, un Hongkongais envoyé à Rome pour aider sa famille victime de racket.

1973 voit également sa superproduction hollywoodienne de la WarnerBros avec le film Opération dragon réalisé par Robert Clouse et avec John Saxon et Jim Kelly. En 1973, dans Le jeu de la mort, Bruce Lee interprète Billy Lo, un acteur célèbre qui se fait menacer de racket par la mafia chinoise. Lee meurt avant la fin du tournage qui reprend, sans lui, 5 ans plus tard. Les images des vraies funérailles de Bruce Lee sont vraisemblablement utilisées pour la scène des grandes funérailles organisées par Billy Lo. À la fin du film, Bruce Lee réapparaît car il avait déjà tourné les scènes de combat.

Bruce Lee meurt le 20 juillet 1973 à Hong Kong et est enterré au cimetière de Lake View à Seattle. La cause officielle de son décès est une réaction allergique à un analgésique ; un cas rare d'hypersensibilité à l'équagésic[1],[2]. Les rumeurs qui suivirent sa mort évoquèrent différentes causes et motifs (mafia chinoise, milieu des arts martiaux, surnaturel...). Pourtant ce qui a surtout choqué l'opinion mondiale c'est que durant son autopsie les médecins ont découvert que Bruce Lee comme la plupart des stars hollywoodiennes des années 70 fumait du haschich.

Bien qu'il n'ait joué que dans quelques films et séries télévisuelles, Bruce Lee incarne l'homme faible atteignant le paroxysme de la perfection physique et l'invincibilité au combat à mains nues. Sa gloire amorce à l'Ouest un grand intérêt pour les arts martiaux chinois.

Le 16 octobre 2005, le producteur Raymond Chow a affirmé à l'Associated Press que Bruce Lee était mort à l'âge de 32 ans après avoir pris un mauvais médicament. Il a succombé à un œdème en 1973 alors qu'il était chez l'actrice hong-kongaise Betty Ting Pei. Le médecin légiste avait alors conclu à un décès accidentel, ce qui avait alimenté les rumeurs de prise de drogues. Raymond Chow, cofondateur des studios Golden Harvest, a expliqué que l'acteur avait pris un médicament contre le mal de tête auquel il était très sensible alors qu'il n'était pas chez lui. « La conclusion est qu'il s'agissait d'un accident ». Il a par ailleurs déclaré qu'il avait été personnellement dévasté par la mort de Bruce Lee, un drame qui l'avait poussé à suspendre la préparation du Jeu de la mort, dernier film de l'acteur.

La lignée martiale

Héritage du Wing Chun / Jeet Kune Do
Sifu de Wing Chun    Yip Man (葉問)
Autres instructeurs    Sihing Wong Shun Leung (黃惇樑)
Sparring partner principaux    Toe Dai, Hawkins Cheung (Note : Il était ami avec Bruce Lee à cette époque.)
 
Bruce Lee (李小龍)
Créateur du Jeet Kune Do
 
Élèves principaux en Jun Fan
Gung Fu/Jeet Kune Do    Jesse Glover
Steve Golden
Dan Inosanto
Taky Kimura
Jerry Poteet
Ted Wong
James Yimm Lee
Et de nombreux autres ...
Élèves célèbres en
Jun Fan/Jeet Kune Do    Kareem Abdul-Jabbar
James Coburn
Joe Lewis
Roman Polanski
Lee Marvin
Steve McQueen
Chuck Norris
Lalo Shifrin
Et de nombreux autres ...

 Filmographie [modifier]

    * 1941 : Golden Gate Girl. Il joue un enfant.
    * 1946 : The Birth of Mankind
    * 1948 : Fu gui fu yun, ou Wealth is Like a Dream
    * 1949 : Meng li xi shi, ou Sai See in the Dream. Il joue "Yam Lee".
    * 1950 : Xi lu xiang, ou The Kid, ou My Son, Ah Chung. Il joue "Lee Siu Lung".
    * 1951 : Ren zhi cue aka Infancy. Il joue "Ngau".
    * 1953 : Qian wan ren jia
    * 1953 : Fu zhi guo, ou Blame it on Father ou Father's Fault
    * 1953 : Ku hai ming deng, ou The Guiding Light
    * 1953 : Ci mu lei, ou A Mother's Tears
    * 1953 : Wei lou chun xiao, ou In the Face of Demolition
    * 1955 : Gu xing xue lei
    * 1955 : Gu er xing
    * 1955 : Ai aka Love
    * 1955 : Ai xia ji, ou Love Part 2
    * 1955 : Er nu zhai, ou We Owe It to Our Children
    * 1956 : Zhia dian na fu
    * 1957 : Lei yu, ou The Thunderstorm
    * 1960 : Ren hai gu hong, ou The Orphan. Il joue "Ah San".
    * 1966 : Le Frelon vert (série télévisée). Il joue "Kato"
    * 1969 : Winslow Wong dans La Valse des truands (Marlowe) de Paul Bogart
    * 1971 : Cheng Chao-an dans The Big Boss (Tang shan da xiong) de Lo Wei. Le film qui fit de lui une star dans toute l'Asie puis l'Occident.
    * 1971-1972 : Bruce Lee apparait dans quatre épisodes de la série télévisée Longstreet (1971-1972)
    * 1972 : Chen Zhen dans La fureur de vaincre (Fists of Fury, Jing wu men) de Lo Wei. Film historique, dont une adaptation a plus tard été jouée par Jet Li (Fist of Legend).
    * 1972 : Tang Lung/Dragon dans La fureur du dragon (The Way of the Dragon, Meng long guo jiang) de Bruce Lee, avec Chuck Norris dans un de ses premiers rôles pour un combat au Colisée de Rome, où le héros défend les propriétaires d'un restaurant chinois.
    * 1973 : Lee dans Opération dragon (Enter the Dragon) de Robert Clouse. Film « américain » de Bruce Lee, produit par la Warner.
    * 1978 : Billy Lo dans Le jeu de la mort (Game of Death) de Robert Clouse. Ce film ne contient que quelques scènes effectivement tournées par Bruce Lee, un sosie, de dos, se chargeant de joindre des morceaux épars dont on ne retiendra au fond que le combat avec Kareem Abdul-Jabbar.
    * 1981 : Billy lo dans le jeu de la mort 2 et un film hong kongais réalisé par Ng See-Yuen.

Films sur Bruce Lee

    * 1993 : Dragon, l'histoire de Bruce Lee de Rob Cohen avec Jason Scott Lee dans le rôle du petit dragon
    * 2008 : La Légende de Bruce Lee (série télévisée) de Li Wenqi avec Danny Chan Kwok Kwan dans rôle du petit dragon

Documentaires sur Bruce Lee [modifier]

    * Bruce Lee: A Warrior's Journey - Documentaire de John Little basé sur le livre du même nom.
    * Bruce Lee: The Curse of the Dragon - Avec des interviews des anciens élèves de Bruce Lee et de son entourage.
    * Bruce Lee: The Immortal Dragon - Documentaire de Biography Channel.
    * Bruce Lee: The Man, the Myth - Film biographique.
    * Jeet Kune Do - Documentaire de Wah Chan. Plus orienté sur le JKD.
    * Bruce Lee: The Legend de Leonard Ho Koon Cheung
    * How Bruce Lee Changed the World

La sculpture de Bruce Lee sur l'Avenue des Stars à Hong Kong.
Gros plan

Livres écrits à partir des recherches de Bruce Lee

    * Pensées Percutantes ou la Sagesse du Combattant Philosophe, par Bruce Lee, Traduction (Serge Mairet), (Budo Éditions).
    * Hommage au Dragon Éternel (Textes de Bruce Lee), Traduction (Serge Mairet), (Budo Éditions).
    * Bruce Lee's Fighting Method 1-4, écrit par Bruce Lee.
    * The Tao of Jeet Kune Do, écrit par Bruce Lee. (édition Budo L'éveil)
    * Chinese Gung-Fu: The Philosophical Art of Self Defense, écrit par Bruce Lee.

Livres sur Bruce Lee et le Jeet kune do [modifier]

    * Absorb What Is Useful - Écrit par Dan Inosanto, sur la pratique du JKD.
    * Bruce Lee Between Wing Chun and JKD - Écrit par Jesse Glover.
    * Bruce Lee: Dynamic Becoming - Un livre sur la philosophie de Bruce Lee.
    * Bruce Lee: Fighting Spirit - Une biographie de Bruce Thomas.
    * Striking Thoughts - Pensées et citations de Bruce Lee écrit par John Little.
    * The Tao of Bruce Lee - Écrit par Davis Miller, sur la vie de Bruce Lee.
    * Bruce Lee: The Art of Expressing the Human Body - Livre orienté sur la préparation physique et l'entrainement de Bruce Lee.
    * Jeet Kune Do "Toutes les Techniques de Bruce Lee" - Livre très complet écrit par Salem Assli et publié aux Éditions Chiron

Jeux vidéo

    * 1984 : Bruce Lee (Atari XL, existe également sur MSX, ZX Spectrum, Amstrad CPC, BBC Micro, C64 et MS-DOS)
    * 1993 : Dragon: The Bruce Lee Story (Super Nintendo, Megadrive). Ce jeu est directement tiré du film Dragon.
    * 2002 : Bruce Lee: Quest Of The Dragon (Xbox)
    * 2003 : Bruce Lee: Return Of The Legend (Game Boy Advance)

Dans diverses sagas de jeux de combats certains personnages sont inspirés de l'acteur : Fei-Long dans Street Fighter, Marshall Law et son fils Forest Law dans Tekken, Liu Kang dans Mortal Kombat, Maxi dans Soul Calibur, Jann Lee dans Dead Or Alive, etc.

Manga

Le personnage principal de la série Ken le survivant, est très librement inspiré de Bruce Lee, que ce soit dans son apparence (coupe de cheveux, sourcils noirs, muscles saillants...) ou dans sa voix et ses cris qui rappellent le petit dragon dans ses films.

Dans le manga Naruto, Rock Lee est un clin d'œil à Bruce Lee et son maître Gaï Maito en est très inspiré.

Dans le manga Shaman King, Lee Pyron est aussi très inspiré de Bruce Lee.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !