Auteur Sujet: Kempo [modification 1]  (Lu 7238 fois)

Hors ligne shadow_dg

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 725
  • Sagesse: 20
  • Sexe: Homme
  • Quán Khí Đạo for life !
Kempo [modification 1]
« le: novembre 29, 2009, 12:13:14 pm »
Bien de boujours bonnes gens !

Voila, en lisant l'article sur le Kempo j'ai remarqué quelques petites erreurs.

Le Kempo n'est pas un style en tant que tel mais un terme générique japonais désignant les arts martiaux chinois et étrangers de leur beau pays. Ainsi on peut noter une grande diversité de Kempo !

De plus même si littéralement cela veut dire "méthode du poing", la plupart (voir tous ?) des styles de Kempo utilisent aussi des techniques de percussions avec les jambes !

Quelques styles de Kempo (on voit bien la grande diversité !) : Nippon Kenpō, American kenpo, Shin Gi Tai Kempo, etc etc

En espérant avoir pu vous aider, à plus tard pour une prochaine intervention (je l'espère par armée !)
"Le secret de la sagesse, ce n’est pas la sagesse elle-même, c’est le chemin qui nous y conduit.
Le chemin est long, les racines sont amères, mais le fruit est doux." Maître Pham Xuân Tong

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Kempo [modification 1]
« le: novembre 29, 2009, 12:13:14 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2511
  • Sagesse: 84
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Kempo [modification 1]
« Réponse #1 le: novembre 29, 2009, 15:25:28 pm »
Merci pour ta contribution. Si il y a des passages contenant des erreurs, il faut que tu reprennes le passage que  tu souhaites modifier, avec les modifications en rouge. Pour les ajouts, il faut les mettre en vert.

Voici l'article sur le Kempo que nous allons modifier, dans ce message :
http://www.webmartial.com/kempo.htm

Citer
Art martial chinois de combat sans arme. Introduit à Okinawa au XVIe siècle, cet art a probablement été pratiqué dès le VIIe siècle par les religieux bouddhistes du Shaolin Si. D'abord appelé jiadoshu, puis kaiko (sous influence mongole), il devint le kenyu ("art du poing"). Ce dernier se caractérise par ses techniques de poing (force et vitesse), les pieds et les jambes ne participant qu'aux déplacements. Les techniques du kempo influencèrent profondément celles de l'okinawa-te, qui aboutirent au karaté à la fin du XIXe siècle.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne ihadjatom

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 227
  • Sagesse: 23
  • Sexe: Homme
Re : Kempo [modification 1]
« Réponse #2 le: novembre 29, 2009, 16:54:10 pm »
Kempo Aussi Kenpo (ken=poing, po=méthode): "Voie du poing", appélation générique okinawaïenne et japonaise donné à l'ensemble des styles de combat à main nue de racine chinoises remontant à la lointaine époque du monastère Shaolin-si. Apparaît également dans l'Histoire sous les noms de Hakuda, Shuhaku, Kenyu. Les deux même caractères (Kanji) qui sont lu "Quan-fa" (Chuan-fa ou Kiuan-fa) en Chine sont aussi lu "Kempo" au Japon. Lorsqu'à Okinawa au XIXème siècle on se mit à désiqgner par Karaté l'ensemble des méthodes de combat à main nue qui y étaient praiquées, on vit apparaître l'appellation "kempo-karaté" pour souligner la continuité Chine (Quan-fa)-Okinawa (Okinawa-te). Ce fut ainsi le cas de Motobu Choki qui désigna son style par Motoburyu Kempo-Karaté. A la fin du XXème siècle de très nombreux styles de karaté, tant au japon qu'à travers le monde (notamment USA) ont conservé le nom de Kempo-Karaté. Il semblerait que le plus ancien style de Kempo japonais ait été le namban Satto-ryu kempo.

Hakuda ou Shuhaku : ancienne appellation pour la boxe chinoise dont les techniques passèrent au japon avec l'arrivée des moines marchands à partir du XIVème siècles, qui se trouve notamment à l'origine du Yoshin-ryu, à l'origine des bases du ju-jitsu et donc du judo.

Source : Encyclopédie des Arts Martiaux de l'extrême orient de Gabrielle et Roland HABERSETZER.

Hors ligne shadow_dg

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 725
  • Sagesse: 20
  • Sexe: Homme
  • Quán Khí Đạo for life !
Re : Kempo [modification 1]
« Réponse #3 le: novembre 30, 2009, 11:25:11 am »
Je pense que la définition de maître "ihadjatom" est juste il faudrait peut être rajouter quelques petits trucs pour se démarquer de l'article de l'encyclopédie des arts martiaux l'extrême orient de Gabrielle et Roland HABERSETZER.
"Le secret de la sagesse, ce n’est pas la sagesse elle-même, c’est le chemin qui nous y conduit.
Le chemin est long, les racines sont amères, mais le fruit est doux." Maître Pham Xuân Tong

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2511
  • Sagesse: 84
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Re : Kempo [modification 1]
« Réponse #4 le: novembre 30, 2009, 14:48:15 pm »
Je pense que la définition de maître "ihadjatom" est juste il faudrait peut être rajouter quelques petits trucs pour se démarquer de l'article de l'encyclopédie des arts martiaux l'extrême orient de Gabrielle et Roland HABERSETZER.

On peut déjà "mixer" l'article de Webmartial avec celui de l'encyclopédie des arts martiaux. Mais il serait effectivement bon de trouver d'autres bonnes sources d'informations (en français ou en anglais), pour compléter l'article.

Je vous invite donc à faire des recherches sur internet, ou à trouver des articles dans des livres  #search#
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne shadow_dg

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 725
  • Sagesse: 20
  • Sexe: Homme
  • Quán Khí Đạo for life !
Re : Kempo [modification 1]
« Réponse #5 le: novembre 30, 2009, 19:35:34 pm »
Je pense que c'est dans mes cordes ^^

J'accepte la mission
"Le secret de la sagesse, ce n’est pas la sagesse elle-même, c’est le chemin qui nous y conduit.
Le chemin est long, les racines sont amères, mais le fruit est doux." Maître Pham Xuân Tong

Hors ligne ihadjatom

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 227
  • Sagesse: 23
  • Sexe: Homme
Re : Kempo [modification 1]
« Réponse #6 le: novembre 30, 2009, 21:06:14 pm »
Martialarm.com : Équipement d'arts martiaux d'approvisionnements d'arts martiaux et simulacre en bois
Histoire de karaté de Kempo

Information de fond des arts martiaux - karaté Shotokan Goju-Ryu
Wado-Ryu Isshinryu Shito-Ryu Shorin-Ryu Kyokushin Kempo

Kung Fu| Shaolin| Aile Chun| Grue blanche| Configuration Fut de Choy| Orphie de Jow| Orphie accrochée| Taijiquan| Wu Shu| Mantis|
Karaté| Shotokan| Goju-Ryu| Wado-Ryu| Isshinryu| Shito-Ryu| Shorin-Ryu| Kyokushin| Kempo|

Histoire de Kempo

Pour millier d'années Kempo (karaté) a été pratiqué tout récemment dans l'Okinawa et au 20ème siècle où il s'est déplacé par l'intermédiaire d'un ambassadeur de Kempo/karaté, Gichin Funakoshi, vers le Japon. Ce mouvement a été conçu de présenter l'art au continent ; pour développer plus loin l'art à travers le Japon.

Comme tous les arts martiaux, Kempo Ryu peut être tracé de nouveau à la Chine antique, à savoir Shao-lin-ssu (Japonais : Méthode de Shonin-Ji) de boxe (Kempo). On pense la méthode de Shao-lin-ssu de combat avec des poings (Kempo) pour avoir été inventé par le prêtre indien Bodhidharma, qui est connu dans le Japonais comme Daruma Daishi, au cinquième ou sixième siècle. Une partie de méditation légère impliquée s'exerçante de Shao-lin-ssu Kempo et le yoga pratiquent, aussi bien que les fondations donnant un coup de pied et poinçonnant.

Ce reste un mystère quand l'art de Kempo est entré dans l'Okinawa, toutefois on le croit approximativement entre l'ANNONCE des années 618-906 pendant la dynastie de T'sang. Les habitants des îles de Ryu Kyu n'ont pas reçu le modèle original de Shao-lin-ssu Kempo. Ils ont combiné un certain nombre de techniques chinoises de Kempo et ont ajouté leurs propres différentes qualifications, pour former le karaté ou l'Okinawa-te Okinawan. Les personnes de l'Okinawa emploient le mot simple du te au lieu du mot japonais du karaté. Quand l'art est venu au Japon de l'Okinawa, on lui a écrit avec la main vide de signification (Kara) (« te ") - karaté. Dorénavant les arts de Kempo et de karaté ont commencé une nouvelle révolution. Elle a impliqué la pratique des coups de pied et du poinçon dans la théorie - (faites) et dans la pratique - (tsu de ji).




On le pense que « Tode » Sakugawa a enseigné Sokon Matsumura qui a alors enseigné la plupart des autres grands noms de l'Okinawa étant Asato, Itosu, Chibana, Kyan, et beaucoup plus. De ces pionniers et plus tard de leur étudiant d'autres modèles formant des modèles tels que Shotokan, Goju, Shuri, Wado etc.

En effet Tode Sakugawa était l'un des maîtres Okinawan le plus tôt connus de Kempo qui, à l'âge de 17, se sont exercés pour étudier Kempo sous Kusanku en Chine. Soutenu dans Shuri Toribori en 1733, Sakugawa était premier un étudiant de Peichin Takahara, mais sur son professeur la mort a continué sa formation avec Kusanku, voyageant beaucoup de fois en Chine. Au cours de cette période on dit qu'il combine Ch'uan fa et Tode pour former l'Okinawa-te. En effet Sakugawa partait toujours du kata de survie le plus ancien en service aujourd'hui, du Sakugawa aucun kun, ou forme de personnel. Il a également passé en bas du kata de Kusanku et est crédité de fonder le kun de dojo (étiquette de dojo) qui est maintenant employé par la plupart des dojos de karaté le monde plus de.

Sakugawa a traité en ami un chef politique sur l'Okinawa par le nom de Matsumura. À l'heure de sa mort en 1799, il a demandé à Sakugawa pour élever son fils de 3 ans, Sokon Matsumura, qui est devenu le maître de karaté le plus important de la mi-Meiji ère (1867-1912). Matsumura est crédité de créer tout les kata du système qui est venu pour s'appeler Shuri-te. Vivant dans son 90s, il a laissé beaucoup de disciples comprenant Yasutsune Itosu, Chotoku Kyan, Choki Motobu, Choshin Chibana. Ces disciples ont à leur tour produit les étudiants de Shuri-te qui continueraient pour propager des arts martiaux loin et au loin. Le plus célèbre de ces étudiants était discutablement Gichin Funakoshi, qui s'est exercé sous Itosu et Azato, et karaté fondé de Shotokan.

Un autre exposant célèbre était Kanryo Higashionna. Considéré comme un les professeurs les plus influents de Kempo Okinawan, il était professeur à Chojun Miyagi - fondateur de Goju Ryu ; Juhatsu Kyoda ; Te de Nana ; Seiuko Higa ; Goju Ryu ; Kenwa Mabuni, fondateur de Shito Ryu ; Kanken Toyama, plus affectueux de Shudokan, Tatsuo Shimabuku, fouder d'Isshin Ryu. Quand il a fait son Sanchin Kata, on lui dit que le plancher en bois serait chaud en raison de ses pieds passionnants sur le plancher.

Comme vous pouvez voir, Kempo a été convenablement décrit comme art de parent du karaté, l'art qui a donné naissance aux autres modèles, ainsi l'endroit de Kempo dans l'histoire est d'importance significative. Les citations célèbres soutenant cette réclamation sont :

Le « karaté doit sérieusement retourner plus près de son art de parent, Kempo, pour le rajeunissement ». - MAS Oyama, ceci est karaté 1973 p.327

Voir la notre machine de formation de karaté de kempo pour pratiquer vos attaques et défenses dessus ?

« Choki Motobu a été dit été un maître du karaté Kempo*, pourquoi les deux limites décrire son art ? La réponse est simple, pour informer d'autres que le karaté était un modèle du système de Kempo* ». - Ed Parker, aperçus infinis de Kenpo, P. 1982 18-19

Fondamentalement, Kempo est le nom qui pourrait remplacer le karaté de mot ; Kempo à une personne de Kempo signifie le karaté. L'art de la défense, l'art du combat. En fait Kempo a ses racines dans le plein contact et la pratique de la formation extrême de forger une meilleure et plus forte personne, mentalement et physiquement. Toutefois en énonçant l'importance de la formation physique, il devrait également noter que Kempo, comme enseigné par les maîtres tôt, était un art curatif aussi. K

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2511
  • Sagesse: 84
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Kempo [modification 1]
« Réponse #7 le: décembre 01, 2009, 04:00:16 am »
On avance  ;-)p

Merci ihadjatom et shadow_dg pour vos efforts. Un point de sagesse pour tous les deux  ;-)p

Je m'occupe tout d'abord de la mise en ligne de l'interview de Mathieu Nicourt, et je reviens ensuite vers vous pour la modification de cet article. En attendant, vous pouvez continuer à poster de bonnes sources d'informations dans ce fil.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !