Auteur Sujet: pour "ombre en plein jour"  (Lu 32314 fois)

Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 5683
  • Sagesse: 234
pour "ombre en plein jour"
« le: décembre 10, 2009, 22:42:01 pm »
 / konbanwa/il y'a un pratiquant de wing tsun qui suscite  un peu mon intérêt
et grace à ton aide j'aimerais définir un peu plus son wing tsun
c'est le sifu Martin Dragos" merçi
« Modifié: décembre 10, 2009, 22:44:40 pm par lsd »
Et puis même dans l'ordinaire, il y a toujours un petit quelque chose qui pousse à la réflexion.(ombre en plein jour)

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

pour "ombre en plein jour"
« le: décembre 10, 2009, 22:42:01 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

C'est bientôt Noël ! Un dessin chinois offert pour commandes > 100€. Un cadeau surprise dans chaque commande. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 25 décembre

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2519
  • Sagesse: 267
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #1 le: décembre 11, 2009, 16:35:25 pm »
Salut Lsd,

Je ne suis pas très présent sur Webmartial ces temps-ci. Merci d'ouvrir ce sujet. Je ne sais pas si j'ai grand chose à dire sur la question. Je vais essayer.

Dragos, je ne le connais que par ses vidéos (pas toutes sur le Net), qui sont d'une pédagogie très claires.

Au départ c'est du WT d'obédience Leung Ting / Kernspecht. Mais qui a dû évoluer, comme ont dû évolué les styles de Boztepe, de Flickinger, d'Avci... il y a, autant que j'ai pu en juger, en rencontrant divers pratiquants, une intense activité de recherche chez certains membres de ces écoles, qui tendent à s'éloigner du dogme dominant qui leur sert de façade (chain punch, blitzkrieg, etc..

Si on a déjà un peu de pratique du WT de ces tendances, on voit chez Dragos un tas de détails, qui ne sont pas forcément mis en avant dans les vidéos et qui sont parfois carrément ignorés de certaines écoles (ou alors on en parle qu'à un niveau très avancé).

Le nao-sao qui est un principe d'absorption. Dragos le montre dans des variations de la rétroversion du bassin. Il peut intervenir, comme une sorte de "soustraction" dans les frappes.

On voit des pas croisés et des pas en obliques rarement montrés dans les vidéos de WC. On voit la forme des trois poteaux, qui permet les contournements.

Je n'en sais pas beaucoup plus sur Dragos, sinon que ses cours sont hors de prix.

Je pense que ses vidéos - comme certaines autres, assez rares, glanées ici et là sur le net - sont une aide. Non pas un modèle un imiter ou dogme à suivre. Mais un outil de recherche, si on déjà une petite expérience; parce qu'on peut y lire ce que d'autres ne verront peut-être pas. Quand tu apprends le wing chun, l'idée - à mon avis - c'est que ton wing chun se transforme au fur et à mesure de ta pratique. Tu intègres dans ce que tu connais déjà de nouveaux principes. Par exemple, après avoir examiné la siu lim tao de Dragos, j'ai transformé mon bong sao. C'est toujours le même bong sao, mais j'ai introduit une autre intention dedans. J'ai vu dans celui de Dragos comment il en fait une attaque. Je savais cela, mais j'ai vu une façon particulière de le faire (un bong sao qui est une sorte de fak sao ou de man sao d'attaque) chez Dragos, comme j'avais vu chez Roulier une façon légèrement différente (un poing qui se transforme en bong sao).

C'est le genre de choses qui te permettent de progresser en finesse, en l'occurrence, ici,
d'avoir une autre vision / pratique des techniques. En allant dans le sens d'une mutation permanente des techniques les unes dans les autres. Un grande part du wing chun, il faut le trouver soi-même.

Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 5683
  • Sagesse: 234
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #2 le: décembre 12, 2009, 08:49:57 am »
en tant que jeune dragon j'ai le plein droit de d'accorder un point de sagesse et je crois que tu le mérites bien   #adjuge# je vais trouver un malin plaisir  a relir ta " calligraphie"   #peintre# et donner un ptit avis si mon niveau mlepermet   |*-(
Et puis même dans l'ordinaire, il y a toujours un petit quelque chose qui pousse à la réflexion.(ombre en plein jour)

Hors ligne chade

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 10
  • Sagesse: 3
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #3 le: décembre 13, 2009, 09:07:30 am »
Bonjour salut !

Les cours de Martin Dragos ne sont pas si cher... Par rapport à un cursus normal ailleurs.

Son idée de génie a été de proposer des stages courts pour avancés déçus des autres écoles. (Lenteur, rétention d'infos...)

Dans sa siu lim tao, effectivement, il a introduit des notions qu'on voyait plus tard, dans le mannequin de bois ou la biu jee.
Notions qu'on a soi disant cachées pour des raisons pédagogiques, mais qui sont généralement abordées sans le dire dans les niveaux débutants.

Pour compléter Ombre, en tant que modeste Umbre moi même, il y a plusieurs façons de faire bong sao, en général, les écoles essayent de ne jamais faire le même deux fois.

Le problème et l'avantage du wing chun, c'est qu'il y a une progression identique au travers des formes, on fait toujours la même chose, mais à chaque étape, on prend un raccourci, ce qui fait qu'arrivé à la fin du cursus, on se dit... Mais c'est tout?

Le piège, c'est de mettre trop de choses avancées dans la siu lim tao,et pat là de priver d'une étape essentielle au débutant.

A mon avis, le bong sao de la première forme doit être celui qui fait travailler l'amplitude maximale du bras en statique, trop d'élèves en chi sao sont fainéants et ne finissent pas leur soupe, pardon, leur bong sao.

Voilà, je retourne dans l'ombre, et je fonce m'entrainer dans la lumière.

Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 5683
  • Sagesse: 234
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #4 le: décembre 13, 2009, 10:47:18 am »
selon mon avis ....avec le maitre dragos le wing tsun est entrain de retrouver petit a petit son véritable emplaçement ,celui du ying authentique ....le véritable style de la femme ....
Et puis même dans l'ordinaire, il y a toujours un petit quelque chose qui pousse à la réflexion.(ombre en plein jour)

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2519
  • Sagesse: 267
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #5 le: décembre 14, 2009, 11:04:39 am »
 ;-)p Chade

Oui, effectivement, beaucoup de bong sao inachevés, trop courts.

Oui, Lsd, c'est aussi mon sentimen, le côté yin.

Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 5683
  • Sagesse: 234
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #6 le: décembre 14, 2009, 12:52:39 pm »
;-)

Oui, effectivement, beaucoup de bong sao inachevés, trop courts.

.
j'ai ma ptite idée sur un mouvement inachevé ou top court mais de peur de dire des bétises j'aimerais que tu m'expliques stp ton idée sur  la chose quand tu auras le temps   :)
Et puis même dans l'ordinaire, il y a toujours un petit quelque chose qui pousse à la réflexion.(ombre en plein jour)

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2519
  • Sagesse: 267
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #7 le: décembre 14, 2009, 14:32:19 pm »
C'est simple. Un bong sao trop court (dans le cas où le corps est de face ou de trois quart) il ne résiste pas à la pression. C'est en outre un bong sao passif. C'est à dire que si l'obstacle est faible, il n'a pas la faculté de partir élastiquement en attaque. Ce qui permet la transformation éventuelle du bong sao en attaque (biu bong), c'est de le lancer justement comme une attaque. Avec un bong sao trop court, c'est à dire avec l'avant trop vers soi, on va se retrouver le bras écrasé contre soi ou bien le poing en face va le faire voler.

Ceci-dit, on peut faire dans certaines configurations, à distance plus courte, un bong sao très replié, avec un transfert de poids et un pivot très accentué du même côté que le bong. C'est un bong qui aspire l'attaque. En même temps le bras est tout armé pour rentré dans la garde avec le coude (qu'on baisse alors) et le déplier en fak sao. Sans compter que l'autre bras n'est pas inactif. Sa main peur saisir et tirer. La position des bras, grosso modo, c'est comme si on dansait le kasatchok, mais avec les avant-bras mis obliquement et avec une forte torsion.

Ce bong très replié est en quelque sorte de même nature que les coups de coude de la biu jee. Entre autres. C'est un bon exemple de la mutation des techniques les unes dans les autres.

Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 5683
  • Sagesse: 234
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #8 le: décembre 14, 2009, 16:00:52 pm »
d'aprés ce que je comprend et que moi aussi j'applique tous les bong sao sont justes et tout dépend des circonstances du "combat" ,je sais qu'a un certain moment de l'evolution de la pratique on peut se permettre de froller a peine  le bras adverse mais pas tjr cela dépend des circonstances (difficile a expliquer)faut apprendre les principes et jouer avec ....
Et puis même dans l'ordinaire, il y a toujours un petit quelque chose qui pousse à la réflexion.(ombre en plein jour)

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2519
  • Sagesse: 267
Re : pour "ombre en plein jour"
« Réponse #9 le: décembre 14, 2009, 17:39:04 pm »
Oui, je pense qu'on peut dire çà.

Mais on apprend dans la 1ère forme à faire un bong sao bien déplié, parce que la difficulté, au début, est de maintenir l'intention (le terme me parait meilleur que "pression", qui incite à faire le bourrin) vers l'avant. il faut impérativement que le corps "apprenne" que cette "défense" est une attaque. Si on n'a pas cette "intention" vers l'avant, on va faire un bong sao mécanique, qui aura l'air correct extérieurement, parce qu'on connait la forme du mouvement, mais il ne sera pas efficace; on sera incapable de le transformer. Il ne faut pas s'installer dans un bong sao (ni d'ailleurs dans aucune figure). Si on a bien l'intention vers l'avant, le bong sao se fera tout seul, et si la voie est libre il continuera son chemin en attaque tout naturellement. Si on analyse finement le bong sao, au niveau de la 1ère forme, siu lim tao, son départ est passif (provoqué par le partenaire) mais sa fin est active.

Salut Chade. J'ai comme une petite idée de qui tu es. 8)  Bienvenue à toi, gentil corsaire #yeah#
« Modifié: décembre 14, 2009, 17:44:01 pm par ombre en plein jour »

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !