Auteur Sujet: Le Wing Chun Kung Fu [construction3]  (Lu 28920 fois)

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Le Wing Chun Kung Fu [construction3]
« le: juillet 21, 2009, 19:41:31 pm »
Un article a été créé sur Wikimartial, mais n'est pas encore terminé, il s'agit de l'article sur le Wing Chun Kung Fu :
http://www.webmartial.com/wing_chun_kung_fu.html

L'article avait été créé, sur les forums d'archives, avec l'aide de lsd, et de pandaf, que je remercie tous les deux. Voici les fils de discussion en archives :
http://forum.lixium.fr/d-1852930115.htm
http://forum.lixium.fr/d-1852956680.htm

Ce nouveau fil de discussion va donc servir à compléter l'article sur le Wing Chun Kung Fu, qui est actuellement en construction.

Il reste à compléter les deux sections suivantes :

5. Méthodes d'enseignement
6. Le développement du Wing Chun en occident et en France


Il faut également ajouter des images à l'article. Images historiques, images de techniques du Wing Chun, etc... Toutes vos contributions à la création de cet article sont les bienvenues !

Voici donc l'article dans son état actuel :

Citer
1. Qu'est- ce que le Wing Chun Kung Fu ?

Le Wing Chun Kung Fu (ou Wing Tsun Kung Fu) est un style de Wushu d'origine du sud de la Chine. Wing Chun est le nom cantonnais de cet art martial, connu dans l'ensemble de la Chine sous le nom de Yongchun (littéralement le "chant du printemps").

Le Wing Chun Kung Fu est dédié au combat rapproché et inclut tant les mains nues que des armes. La source d'inspiration du Wing Chun est la grue. Le Wing Chun a également inspiré l'esprit de Shaolin.

2. Histoire

A. Origine et légendes


Le Wing Chun est apparu dans la province de Fujian (Sud de la Chine), au cours de la dynastie Qing vers 1644-1662. C'est une femme, Ng Mui, qui l'a créé. Elle était originaire d'un village qui s'appelle Wing Chun, et c'est pour cette raison la qu'elle a nommé ce style "Wing Chun"

C'est en observant marcher une simple souris, que Ng Mui développa un nouveau système de combat qu'elle appela "Siu Bo Mui Fa Kuen" (La marche de la petite souris). Plus tard, après de plus profondes recherches et après avoir longtemps travaillé et perfectionné ses techniques et surtout, suite à une longue observation d'une grue et d'un serpent, elle perfectionna son système qui devint connu sous le nom de "Sei Ho Bak Bo" (Les huit positions du serpent et de la grue). Plus tard elle raffina encore plus profondément le système qui devint alors connu comme le "Ng Bo Mui Fa Kuen" (La Boxe de la fleur de prunier). Ces trois systèmes sont donc à l'origine du Wing Chun.

Ngu Mai comprit que l'application des mouvements d'ailes de la grue, ainsi que de la souplesse des mouvements du corps du serpent, permettaient de développer une méthode plus adaptée au combat à courte distance. Elle créa donc un style qui favorise les positions courtes et hautes et le combat à distance rapprochée.


B. Création du Wing Chun moderne


Malgré sa terrible efficacité, le Wing Chun restait une technique de combat confidentielle, voire secrète. Un état de fait qui allait radicalement changer avec la création d'une école ouverte au public par le grand maître Yip Man. Il est donc tout naturellement considéré comme le père du Wing Tsun moderne, et respecté par toutes les branches actuelles à travers le monde.

C'est à l'âge de six ans que Yip Man, fils d'une riche famille de Foshan, parvint à se faire accepter comme dernier élève du maître (Si-Fu) Chan Wah Shun, lui même élève du grand maître Leung Jan. Il étudia le Wing Tsun avec lui jusqu'à l'âge de douze ans. A la mort de maître Chan, il compléta l'apprentissage du système avec son aîné (Si-Hing) Ng Chung So.

A seize ans, Yip Man quitta Foshan pour Honk-Kong où il entama des études au St Stephen College. Connu par ses camarades pour ses aptitudes martiales, il fut incité à défier un homme vivant lui aussi à Honk-Kong et réputé pour sa maîtrise du Kung-Fu. C'est ainsi que lors d'une cuisante défaite Yip Man fit la connaissance de Leung Bik, fils de grand maître Leung Jan, qui le prit comme élève et acheva sa formation. De retour à Foshan, Yip Man entra dans la police. Avec l'invasion japonaise, il quitta son emploi et commença à enseigner le Wing Tsun Kuen à une poignée d'élèves. Quelques années plus tard, à Honk Kong, il ouvrit une école pour l'Association des Employés de Restaurant. Jusqu'à sa mort en 1972 il ne cessera plus d'enseigner et fonda en 1967 la Ving Tsun Athletic Association. Parmi ses nombreux élèves on trouve Victor Kan, William Cheung, Leung Ting et le jeune Lee Siu Long, plus connu sous le nom de Bruce Lee.

Selon des écrits de l'un des anciens élèves de Yip Man ,le maître enseignait deux techniques différentes. L'une réservée au grand public et la deuxième à quelques rares initiés qu'il a appris chez son second maître Leung Bik... Selon cet ancien élève, la différence se situe dans les positions de gardes, les points d'impacts et le contrôle physique et visuel de l'adversaire. Un autre éleve de yip man, et connu mondialement,raconte que yip man enseignait en privé une technique plus souple, et avoue que ce dernier lui enseigna quelques déplacements "secrets ". Mais le neveu de yip man déclara un jour dans un article qu'il n'existait aucun secret dans le wing chun de yip man.

3. Philosophie et sagesse

Bien qu'influencé par le Bouddhisme (qui met l'accent sur la compassion, l'effort sur soi et la méditation), ainsi que le Confucianisme (avec des valeurs comme la sagesse, le respect, et l'autodiscipline), le Wing Chun s'inscrit particulièrement dans la tradition Taoiste, une philosophie éminemment pragmatique.

Le taoïsme est fondé sur les enseignements de Lao Tseu, ou Lao zi, qui a vécu il y a environ 2500 ans. Le taoïsme est souvent présenté en deux branches parallèles:

- le taoïsme philosophique (tao-chia), basé sur le principe de la raison suprême, selon les textes de Lao Tseu et Zhuang zi,
- le taoïsme religieux (tao-chiao), orienté sur le moyen d'obtenir l'immortalité.

4. Techniques

Le Wing Chun fait un grand usage des techniques de mains. Les techniques du Wing Chun sont avant tout conçues pour le combat rapproché. La base du WC est tout de meme la détente, l'ouverture des articulations, un travail sur les tendons beaucoup plus que sur les muscles. La non-force permet d'obtenir le relâchement musculaire pour favoriser et optimaliser l'interception de l'attaque de l'opposant, avec tout le potentiel de réflexe et de vitesse nécessaire.

Dans la théorie du coude ou « la lecture dans les coudes »selon un ancien eleve de yip man, tout mouvement lors d'une attaque est détecté par l'observation du coude. Aucun mouvement de poings ou de jambes ne peut être exécuté sans le déplacement du coude dans l'espace.

Le Wing Chun n'est pas un style dur mais un style souple où le pratiquant doit être relaché pour développer une force elastique, coller les bras à l'adversaire et se servir de sa force pour la lui renvoyer. La puissance des frappes vient aussi de l'alignement du corps avec les bras. Ce n'est pas juste le poing qui frappe mais tout le corps aligné d'un bloc.

5. Méthodes d'enseignement <- à compléter

Yip Man entrainaît ces élèves pour combattre et non pas pour être des techniciens. Yip Man disait : « Ne me croyez pas, peut-être que je vous mens, allez dehors, combattez, et testez. » [1]
Yip Man disait aussi : "Il est difficile pour un élève de trouver un bon professeur, mais il est encore plus difficile pour un professeur de trouver un bon élève." [2]

Dans l'entraînement du Wing Chun, il est souvent fait usage d'un mannequin de bois, appelé Mu Ren Zhuang (木人樁).


6. Le développement du Wing Chun en occident et en France <- à compléter


En ce qui concerne le développement du Wing Chun en Europe et en France en particulier, Leung Ting et Kernspecht ont découpé le Wing Chun (ils utilisent la transcription - déposée par Leung Ting - Wing Tsun) en tranches selon une progression pédagogique, avec plusieurs sortes de travail:
- les formes (Siu lim tao, Chum kiu, Biu jee, forme de mannequin de bois, bâton long, formes de déplacements linéaires, formes de déplacement en fleur de prunier, les trois poteaux)
- lat dao: travail réflexe et préparation au sparring, selon un programme conventionnel
- formes de chi sao selon un programme conventionnel
- chi sao libre
- applications de combat

Cette école de Wing Tsun s'est elle-même divisée grâce à d'autres maîtres comme : Avci, Boztepe, Dragos ou Flickinger.

Une autre branche vient de Wong Sheung Leung, via Nino bernardo. Elle a donné, entre autres l'école BASE. Mais il y a des branches Nino Bernardo qui ne sont pas de l'école BASE.


Sources :

[1] http://www.taokwoon.com/taokwoon/kalijkd.htm
[2] http://en.wikipedia.org/wiki/Yip_Man

« Modifié: septembre 17, 2009, 09:04:50 am par Webmestre »
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Le Wing Chun Kung Fu [construction3]
« le: juillet 21, 2009, 19:41:31 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Méga-promo sur les grosses commandes ! -15% pour tout achat supérieur à 300 euros ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 22 janvier

Hors ligne ocmap

  • Futur dragon ?
  • *
  • Messages: 4
  • Sagesse: 0
Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #1 le: juillet 29, 2009, 14:05:45 pm »
5.Méthodes d'enseignement
Puis que le Wingchun uitilise les souples tehcnique ("soft boxing"), la première étape d'entrainement du Wingchun est de lâcher les articulations comme le coude, le poignet, le genou, l'épaules... Pour être vraiment capable de lâcher les articulations, il faut pratiquer fréquemment pendant des années. En d'autre terme, c'est aussi la procédure pour pratiquer un spécial kung-fu, nommé différemment dans différents branches de Wingchun comme Chisao, LinhGiac, Sticky hands, mains collant, etc. Grâce à ce kung-fu, on peut sentir le mouvement des adversaires à travers les mains, c'est pourquoi, parfois, les hommes de Wingchun peut faire les combats en fermant les yeux (dark fighting). Pour bien manipuler ce technique, dans quelques braches, il est nécessaire de pratiques directement avec le master. Pour cette raison, dans le Wingchun, le nombre d'étudiant dans une promotion est beaucoup moins nombreux par rapport aux autres art martiaux.

 En même temps de pratiquer le kung-fu "main collant", le master peut apprendre à ses étudiants les exercies de formes: "Siu Nim Tau", 5 formes d'animal: Dragon, Serpent, Tigre, Léopard, Grue, la forme synthétisé de ces 5 formes d'animal, finallement, c'est la forme de 108 mouvements. De différents branches peut posséder de différent exercice de forme. Mais en générale, le Winchun n'a pas beaucoup d'excercices de forme comme des autres. En particulier, concernant l'excercie de 108 fome, on peut pratiquer avec plusieur façon: statique, dynamique ou bien à l'aide d'un manequin en bois. Pour les  niveaux très élevés, l'étudiant va pratiquer l'excercice 108 avec son professeur, qui doit subir les coup de poign, de genou, de pied venant de son étudiant.

Une fois que l'étudiant manipuler bien les technique de bases de WingChun, il va apprendre les techniques pour le vrai combat comme le "six unification", la "volonté", le "sept réalisations", etc.
La technique suprême du Wingchun c'est la capacité de contrôler la force d'intérieur. Le temps d'apprendre et pratiquer de ce technique est vraiment très long temps, peut-être duré une dizaine d'années.

Concernant des armes, le Winchun n'utilise que un couple de couteaux ou le baton.

En bref, la meilleur méthod d'enseignement du Wing Chun est d'enseigner un seul étudiant par séance.

http://vietnamwingchun.com/
http://wingchun.com.vn/indexE.htm

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #2 le: juillet 29, 2009, 17:27:50 pm »
Salut ocmap,

Merci pour ton contribution. J'ai donc ajouté ton texte à la section 5. Méthodes d'enseignement. (en vert).

Est-ce que tu peux vérifier qu'il n'y a pas d'erreurs ? Je demande également à tous les lecteurs de cette discussion de lire ce texte proposé par ocmap pour vérifier qu'il n'y a pas d'erreurs.

Ci-dessous le texte ajouté à la section 5.

Citer
Puisque le Wing Chun utilise des techniques souples ("boxe souple"), la première étape d'entraînement du Wing Chun est de lâcher les articulations comme le coude, le poignet, le genou, les épaules... Pour être vraiment capable de lâcher les articulations, il faut pratiquer fréquemment pendant des années. En d'autre termes, c'est aussi la procédure pour pratiquer un kung-fu spécial, nommé différemment dans différentes branches de Wing Chun comme Chisao, LinhGiac, mains collantes, etc. Grâce à ce kung-fu, on peut sentir le mouvement des adversaires à travers les mains, c'est pourquoi, parfois, les pratiquants de Wingchun peuvent faire des combats en fermant les yeux. Pour bien manipuler ces techniques, dans quelques branches, il est nécessaire de pratiquer directement avec le maître. Pour cette raison, dans le Wing Chun, le nombre d'étudiants dans une promotion est beaucoup moins nombreux par rapport aux autres art martiaux.

En même temps de pratiquer le kung-fu "mains collantes", le maître peut apprendre à ses étudiants les exercices de formes: "Siu Nim Tau", avec 5 formes d'animal : Dragon, Serpent, Tigre, Léopard, Grue. La forme synthétisée de ces 5 formes d'animal constitue 108 mouvements. Différentes branches peuvent posséder différents exercices de forme. Mais en général, le Wing Chun n'a pas beaucoup d'exercices de forme, comme les autres. En particulier, concernant l'exercice de 108 formes, on peut pratiquer de plusieurs façons : statique, dynamique ou bien à l'aide d'un mannequin en bois. Pour les  niveaux très élevés, l'étudiant va pratiquer l'exercice 108 avec son professeur, qui doit subir les coup de poings, de genou, de pied venant de son étudiant.

Une fois que l'étudiant manipule bien les technique de bases du Wing Chun, il va apprendre les techniques pour le vrai combat comme le "l'unification des six", la "volonté", les "sept réalisations", etc.
La technique suprême du Wingchun c'est la capacité de contrôler la force intérieure Le temps d'apprendre et pratiquer ces techniques est vraiment très long, et peut prendre jusqu'à une dizain d'années.

Concernant des armes, le Wing Chun n'utilise que le couteau et le bâton.

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne ocmap

  • Futur dragon ?
  • *
  • Messages: 4
  • Sagesse: 0
Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #3 le: août 03, 2009, 15:34:47 pm »
En faite, l'excercice de forme synsthétisé, l'excercice de 5 formes et l'excercice 108 sont des 3 excercices séparés. La forme synthétisé et le 5 formes sont pour le niveau moyen, tandis que le 108 est pour le niveau élevé.

La forme du Dragon:
LONG QUYEN "Dragon" Form of 5 animals Ngo Si Qui Vinh Xuan

La forme du Grue:
Crane form of Ngo Si Qui 5 animals Vinh Xuan

La forme synthétisé:
Wingchun Five Animals Forms

Le 108 est vraiment pratique pour le combat réel, et voici un des méthodes pour pratiquer le 108
108

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #4 le: août 03, 2009, 20:37:12 pm »
En faite, l'excercice de forme synsthétisé, l'excercice de 5 formes et l'excercice 108 sont des 3 excercices séparés. La forme synthétisé et le 5 formes sont pour le niveau moyen, tandis que le 108 est pour le niveau élevé. Le 108 est vraiment pratique pour le combat réel.

Salut ocmap, merci pour tes corrections, j'ai donc apporté la correction suivante :
Citer
Il existe également une forme synthétisée de ces 5 formes d'animaux, ainsi que l'exercice 108, constitué de 108 mouvements.

J'ai également ajouté ceci :
Citer
L'exercice 108 est plus pratique dans le cas de combats réels.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #5 le: août 03, 2009, 22:47:22 pm »
Je crois que l'on peut maintenant passer à la section 6 : "Le développement du Wing Chun en occident et en France".

Quelqu'un a des infos à donner pour cette section ?
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2537
  • Sagesse: 273
Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #6 le: août 04, 2009, 09:11:29 am »
Euh, il serait peut-être bon de dire que ce que montre Ocmap appartient à une branche vietnamienne du WC. Autrement beaucoup de pratiquants ne vont pas reconnaître leur art. Les branches de Foschan et de Hong Kong sont tout de même très différentes.

Et puis, il faudrait revoir le style (d'écriture) qui frise le charabia. Je suppose que le français n'est pas la langue de Ocmap. Trop de passages sont peu compréhensibles.

Au fait, du combat les yeux fermés, c'est suicidaire. On fait du chi sao les yeux fermés, mais le chi sao n'est pas du combat.

Pour le WC en Europe et en France en particulier, il faut parler de Leung Ting et Kernspecht qui ont découpé le WC (ils utilisent la transcription - déposée par Leung Ting - Wing Tsun) en tranches selon une progression pédagogique, avec plusieurs sortes de travail:
- les formes (Siu lim tao, Chum kiu, Biu jee, forme de mannequin de bois, bâton long, formes de déplacements linéaires, formes de déplacement en fleur de prunier, les trois poteaux)
- lat dao: travail réflexe et préparation au sparring, selon un programme conventionnel
- formes de chi sao selon un programme conventionnel
- chi sao libre
- applications de combat

Cette école WT s'est elle-même divisée:
- Avci
- Boztepe
- Dragos
- Flickinger
- ...

Une autre branche vient de Wong Sheung Leung, via Nino bernardo. Elle a donné, entre autres l'école BASE. Mais il y a des branches Nino Bernardo qui ne sont pas BASE.

à suivre... si quelqu'un veut s'y coller. Je n'ai pas beaucoup de temps pour traiter le sujet (et vérifier les sources, etc.)

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #7 le: août 10, 2009, 15:09:39 pm »
Salut ombre,


Citer
Et puis, il faudrait revoir le style (d'écriture) qui frise le charabia. Je suppose que le français n'est pas la langue de Ocmap. Trop de passages sont peu compréhensibles.

Au fait, du combat les yeux fermés, c'est suicidaire. On fait du chi sao les yeux fermés, mais le chi sao n'est pas du combat.

Il faut que tu lises l'extrait dans le premier message du fil, où de nombreuses fautes de français ont été déjà corrigées. Si certains extraits ne sont pas bien écrits, tu peux les mettre en évidence en rouge, pour qu'on puisse les corriger.

Voici ton extrait ci-dessous, que j'ai ajouté dans la section 6. Le développement du Wing Chun en occident et en France. Pourrais-tu donner un peu plus d'infos sur l'école BASE ?

Je demande à tous les lecteurs de ce fil de discussion de vérifier si le passage ci-dessous ne contient pas d'erreurs, ou s'il doit être complété :

Citer

6. Le développement du Wing Chun en occident et en France <- à compléter

En ce qui concerne le développement du Wing Chun en Europe et en France en particulier, Leung Ting et Kernspecht ont découpé le Wing Chun (ils utilisent la transcription - déposée par Leung Ting - Wing Tsun) en tranches selon une progression pédagogique, avec plusieurs sortes de travail:
- les formes (Siu lim tao, Chum kiu, Biu jee, forme de mannequin de bois, bâton long, formes de déplacements linéaires, formes de déplacement en fleur de prunier, les trois poteaux)
- lat dao: travail réflexe et préparation au sparring, selon un programme conventionnel
- formes de chi sao selon un programme conventionnel
- chi sao libre
- applications de combat

Cette école de Wing Tsun s'est elle-même divisée grâce à d'autres maîtres comme : Avci, Boztepe, Dragos ou Flickinger.

Une autre branche vient de Wong Sheung Leung, via Nino bernardo. Elle a donné, entre autres l'école BASE. Mais il y a des branches Nino Bernardo qui ne sont pas de l'école BASE.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #8 le: août 10, 2009, 15:11:19 pm »
Citer
Euh, il serait peut-être bon de dire que ce que montre Ocmap appartient à une branche vietnamienne du WC. Autrement beaucoup de pratiquants ne vont pas reconnaître leur art. Les branches de Foschan et de Hong Kong sont tout de même très différentes.

Oui, les vidéos appartiennent à une branche vietnamienne, mais s'agissant de Wikimartial, les vidéos ne seront pas publiées dans l'article. Donc, ce qu'il faut vérifier, c'est que le texte d'Ocmap est exact.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne ocmap

  • Futur dragon ?
  • *
  • Messages: 4
  • Sagesse: 0
Re : Le Wing Chun Kung Fu [construction]
« Réponse #9 le: août 12, 2009, 15:51:34 pm »
En générale, on peut considérer la pratique du WC comme une procédure de 4 étapes: "Forme, Volonté ("Will"- en anglais), Nei-Kung, Force".

1. La "Forme" est pour le niveau débutant et moyen. Les exercices sont très divers et différents entre des branches. Comme les sifu, les masters peuvent inventer des nouveaux exercices, la variété de ces exercices devient de temps en temps nombreux. Le but de cette étape est de pratiquer le "soft-boxing", améliorer la forme physique, la réaction, etc.

2. La "volonté" est pour le niveau élevé. Pour gagner dans un combat, il nécessite non seulement du physique, mais aussi de la force de l'esprit. Dans cette étape, on pratique la capacité de concentration de la moral.

3. Le "Nei-Kung" est pour les sifu, les masters  et les gens qui ont pratiqué le WC pendant des années. Le "Nei-Kung" permet de contrôler la circulation du "chakra" dans notre corps, d'une part, ça forme une cuirasse invisible protégeant le corps, d'autre part, ça augmente l'efficacité des attaques.

4. La "Force" peut être considéré comme la conséquence des 3 étapes précédents. Une fois que l'on manipule bien la Forme, la Volonté, et le Nei-Kung, notre force va être multiplier plusieurs fois.
Bruce Lee est un exemple, bien qu'il n'ait pas été très grand, il possédait une force énorme.

Le temps pour apprendre pendant ces étapes son de plus en plus long, et ça dépend de la capacité inviduel. Grosso-modo pour la "Forme", il ne faut qu' environ 1 an, plus de 2 ans pour la " Volonté". Pour le "Nei-kung",  il nécessite la patience.  

P/S: Concernant le Chi sao, c'est bien pratique dans le combat. Un des intérêts du Chisao est de réduire le temps de réaction.

Imagine que ton adversaire te donne un coup de poigne, et tu essaye d'éviter. Il y a deux cas possible: utiliser le Chisao, et sans utiliser le Chisao

1. Si ta main ne touche pas la main de ton adversaire, tu devra voir ce coup de poigne par tes yeux, et puis, les yeux vont transmettre un signal au cerveau. Ici, notre cerveau est considéré comme un CPU où le signal sera traité, et puis, la meilleure réponse sera donnée. En suite, le signal de cette réponse va transférer soit à tes pied pour reculer, soit à ta main pour se défendre, etc.
C'est clair que ça prend le temps  pour réagir.

2. Si ta main touche la main de ton adversaire, tu peut sentir le mouvement de sa main (ou de tout son corps) à travers tes main et tu est capable de réagir tout de suite. Bien sure que ce n'est pas facile du tout mais c'est faisable si tu attains certain niveau du WC.

On peut bien trouver l'avantage du Chisao. Cependant, dans le combat réel, il ne faut pas toujours essayer de toucher ton adversaire.
« Modifié: août 12, 2009, 16:03:25 pm par ocmap »

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !