Auteur Sujet: Arts martiaux des années 30 pour un Occidental  (Lu 2283 fois)

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1663
  • Sagesse: 199
Re : Re : Arts martiaux des années 30 pour un Occidental
« Réponse #10 le: juin 18, 2016, 16:49:10 pm »
A votre place, je ne ferais aucune théorie, ni hypothèse... Sinon NIPAIPO va venir nous sortir sa démarche scientifique prouvant que vous êtes des idiots...

pas des idiots, des gens qui concluent hâtivement...ceci étant, tu me fournis là, une belle occasion de démontrer que les motivations que tu me prêtes(l'orient, c'est magnifique, l'occident c'est pas beau) n'ont aucun sens...et je t'en remercie  :D

même raisonnement ici que dans l'autre sujet...les petits portugais, ils ont du avoir deux ou trois occasions de créer des techniques de combat, sans avoir besoin d'attendre de tomber sur du bridé, pour leur expliquer comment qu'il faut faire, pour taper sur ses congénères...

plus factuellement, dans la mesure où les disciplines de combat, en asie, ont toujours été une chose réservée à des cercles restreints(aristocratie, militaires de haut rang, sectes...), avec entrée dans l'école sur recommandation et tout le toutim, on peut légitimement se demander comment transmission aurait eu lieu entre des gens de ces cercles et des marins portugais(donc globalement, des pouilleux...et étrangers en plus...)

on a quelques références au techniques de combat et de santé chinoises, dans des écrits de moines/ecclésiastiques, ayant accompagné des expéditions européennes...mais là, on parle de gens lettrés qui devaient avoir un tout autres accès que le marin de base, à certains lieux et certains personnes(des lettrés, des personnages de haut-rang)...et encore ne peut-on parler que d'observation, on a pas de moine qui est revenu en ouvrant son école ou en se vendant comme ayant reçu quoi que se soit comme transmission...donc prudence...
« Modifié: juin 18, 2016, 16:56:18 pm par nipaipo »

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Re : Arts martiaux des années 30 pour un Occidental
« Réponse #10 le: juin 18, 2016, 16:49:10 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Méga-promo sur les grosses commandes ! -15% pour tout achat supérieur à 300 euros ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 22 janvier

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1259
  • Sagesse: 85
Re : Arts martiaux des années 30 pour un Occidental
« Réponse #11 le: juin 18, 2016, 17:04:17 pm »
Parlant de transmission à des étrangers, disons qu’après la 2e guerre mondiale avec le Japon, c’est assez proche de nous ça, non.  Les japonais ont enseignés le karaté au américains.  Dans ce contexte les américains n’étaient pas seulement des étrangers mais et surtout des ennemis.  Ce qualificatif est très important pour la suite de mon bref exposé.

Voilà que les américains pratiques le karaté japonais.  WOW!  Vous savez sans doute ce qu’ils ont appris.  Ils ont appris le karaté à l’envers, pas dans le sens (l’endroit-l’envers), mais plutôt que ce karaté avait presque qu’aucun sens. 

Croyez-vous sincèrement que leurs ennemis mortels, leurs avaient enseignés le vrai karaté?

Cela se passait dans le milieu du 20e siècle.

PS.  Ici il est uniquement question du karaté japonais et non le karaté d’Okinawa.

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1663
  • Sagesse: 199
Re : Arts martiaux des années 30 pour un Occidental
« Réponse #12 le: juin 18, 2016, 17:31:36 pm »
pour ce qui concerne les transmissions des disciplines japonaises jusqu'en occident au cours du XXème siècle et même depuis la fin du XIXème, on a des cas très différents...

y a déjà le judo dont on trouve les premières transmission à des occidentaux, dés la fin du XIXème/tout début du XXème siècle...ça peut sembler surprenant vis à vis de la culture japonaise, mais on doit cela à Kano, une personne qui était déjà très sensibilisée et ouverte vis à vis de l'occident(président du premier club de baseball japonais, AVANT la création du judo, puis plus tard, représentant du Japon auprès du comité olympique...) et qui par son rang, avait accès à des occidentaux d'un certain rang aussi(on pensera aux britanniques passés par les grandes écoles et ayant reçu un minimum d'apprentissage des armes, escrime...etc)

le karaté, c'est très particulier, surtout aux alentours de la seconde guerre mondiale...il y a eu des les années 30/40, des contacts entre okinawa et Hawai par exemple, une partie de la transmission du karaté aux US, c'est faite par ce biais....

coté japon "métropolitain", surtout après la défaite, une certaine part du développement s'est fait par l'émigration de certains japonais, qui fuyaient leur pays en ruine, ou un avenir trop limité par leur origine(burrakunin....)
au-delà de la "qualité" de la transmission entre okinawa et le japon, on a donc un contexte global qui a mené certains individus, à aller à l'encontre du réflexe basique et culturel, de fermeture aux étrangers...ne serait-ce que pour s'offrir des opportunités...
« Modifié: juin 18, 2016, 17:33:55 pm par nipaipo »

Hors ligne GalaxieM104

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 118
  • Sagesse: 6
Re : Re : Re : Arts martiaux des années 30 pour un Occidental
« Réponse #13 le: juin 18, 2016, 22:48:47 pm »
...
même raisonnement ici que dans l'autre sujet...les petits portugais, ils ont du avoir deux ou trois occasions de créer des techniques de combat, sans avoir besoin d'attendre de tomber sur du bridé, pour leur expliquer comment qu'il faut faire, pour taper sur ses congénères...

plus factuellement, dans la mesure où les disciplines de combat, en asie, ont toujours été une chose réservée à des cercles restreints(aristocratie, militaires de haut rang, sectes...), avec entrée dans l'école sur recommandation et tout le toutim, on peut légitimement se demander comment transmission aurait eu lieu entre des gens de ces cercles et des marins portugais(donc globalement, des pouilleux...et étrangers en plus...)

on a quelques références au techniques de combat et de santé chinoises, dans des écrits de moines/ecclésiastiques, ayant accompagné des expéditions européennes...mais là, on parle de gens lettrés qui devaient avoir un tout autres accès que le marin de base, à certains lieux et certains personnes(des lettrés, des personnages de haut-rang)...et encore ne peut-on parler que d'observation, on a pas de moine qui est revenu en ouvrant son école ou en se vendant comme ayant reçu quoi que se soit comme transmission...donc prudence...

Salut Nipaipo
Je ne disais pas le contraire, je précisais que les échanges commerciaux induisent toujours des échanges culturels, d'autant plus avec la durée.

Le Jogo du Pao en est un exemple, entre la fin du 16ème siècle avec l'établissement du commerce sino-portugais, et le début du 20ème siècles avec cette pratique répandue au sein du peuple, la filiation supposée étant Jō-jutsu et Bō-jutsu.
D'autres voies expliquent aussi cette apparition en début de 20ème siècles par une époque ou européens s'intéressaient aux arts japonais en pleine régression dans une société japonaise en soif de modernité, expliquant la possibilité d'accéder à un enseignement, qui plutôt que de disparaître était transmis même partiellement à des occidentaux.  
La diffusion du Ju-jutsu a très largement bénéficié de ces circonstances ...
« Modifié: juin 18, 2016, 22:52:39 pm par GalaxieM104 »

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !