Auteur Sujet: Kendo [modification terminée]  (Lu 25689 fois)

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Kendo [modification3]
« Réponse #20 le: octobre 07, 2009, 04:32:28 am »
Vous auriez pas une liste d'emails de contacts de vos clubs au comité national de Kendo ? Ce serait bien de contacter les responsables de clubs de kendo pour qu'ils ajoutent leurs clubs dans le moteur de recherche de clubs de Webmartial.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Kendo [modification3]
« Réponse #20 le: octobre 07, 2009, 04:32:28 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Méga-promo sur les grosses commandes ! -15% pour tout achat supérieur à 300 euros ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 22 janvier

Hors ligne 88 fous

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 468
  • Sagesse: 42
Re : Re : Kendo [modification3]
« Réponse #21 le: octobre 07, 2009, 09:08:14 am »
Vous auriez pas une liste d'emails de contacts de vos clubs au comité national de Kendo ? Ce serait bien de contacter les responsables de clubs de kendo pour qu'ils ajoutent leurs clubs dans le moteur de recherche de clubs de Webmartial.

Il y a cette liste-ci sur le site du CNK : http://www.cnkendo-da.com/disciplines/kendo/planete.html mais elle m'a l'air incomplète...

Ensuite, le site de la FFJDA propose aussi un moteur de recherche par département : http://www.ffjudo.org/Extranet/rechercheclub/carte_dept.asp
« Modifié: octobre 07, 2009, 09:11:34 am par 88 fous »
Je suis sans pitié, sans scrupule, sans compassion, sans indulgence, pas sans intelligence.

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Kendo [modification3]
« Réponse #22 le: octobre 09, 2009, 13:56:14 pm »
Ajout dans la section "Techniques" (extrait proposé par 88 fous)

Merci 88 fous   :-D=

Citer
Techniques

Les facteurs de progression du kendo (par ordre d'importance) :
1. ICHI GAN : les yeux, la façon de se comporter, comment voir et être vu
2. NI    SOKU : les pieds, c'est-à-dire le déplacement par rapport à l'attaque
3. SAN TAN : le courage, la technique juste correspondant à l'opportunité
4. SHI  RIKI : la force, c'est-à-dire la détermination dans la coupe, dans l'engagement

Les quatre faiblesses (SHIKAI) à surmonter pour progresser :
1. KYO : la surprise
2. KU : la peur
3. GI : le doute
4. WAKU : la perplexité

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne 88 fous

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 468
  • Sagesse: 42
Re : Kendo [modification3]
« Réponse #23 le: octobre 09, 2009, 17:20:46 pm »
Y a-t-il un "délai limite" pour apporter des infos complémentaires aux articles en construction ou en modification ? J'aurai certainement d'autres choses à poster concernant le kendo, mais je vais manquer de disponibilité dans les temps qui viennent...
Je suis sans pitié, sans scrupule, sans compassion, sans indulgence, pas sans intelligence.

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Kendo [modification3]
« Réponse #24 le: octobre 09, 2009, 17:51:45 pm »
Il n'y a pas vraiment de limite précise. Si tu souhaites continuer l'amélioration de cet article, je laisse ce fil ouvert, en attendant que tu ais plus de temps.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2507
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Re : Kendo [modification3]
« Réponse #25 le: octobre 09, 2009, 17:58:26 pm »
Je viens de voir que j'ai oublié d'intégrer ta proposition ci-dessous dans l'article. Je le ferais dans les prochains jours.

Je me permets deux petits (et modestes) compléments en ce qui concerne la pratique et la philosophie du kendo.

Citer
Art martial du maniement du sabre (ken). Il se pratique aujourd'hui avec un shinai (sabre en bambou), les combattants portent des protections. Le sabre mesure 1,20 m de long. L'armure (bogu) se compose d'une protection faciale (men), du plastron (do), de gants épais (kote), d'une protection des hanches et du bas-ventre (tare). Le kendoka porte sous l'armure un "hakama" (jupe pantalon plissée traditionelle) qui dissimule les pieds.

Pour l'exécution des kata (enchaînements des techniques qui doivent être exécutées de façon fluide et rigoureuse mais sans porter les coups), le kendoka conserve uniquement le tare et remplace le shinai par un bokken (sabre en bois).

Citer
Philosophie

Le but du kendo va bien au-delà de la maîtrise du sabre : il vise à procurer force de caractère, équilibre entre le corps et l'esprit, l'harmonie de l'esprit sain dans un corps sain.

Le but du kendo va bien au-delà de la maîtrise du sabre : la pratique du kendo consiste à exercer sa volonté, pas nécessairement en l'imposant à son adversaire, mais avant tout en la faisant ressentir par la posture, l'intensité du regard, l'engagement, la détermination dans l'attaque, la vigilance.
Parce qu'il exige la synchronisation des mouvements du corps avec l'intention de l'esprit, le kendo tend à procurer
force de caractère, équilibre entre le corps et l'esprit, l'harmonie de l'esprit sain dans un corps sain.

Peut-être d'autres contributions à venir avec des précisions sur l'historique et les techniques : je me replonge dans mes lectures...
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne 88 fous

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 468
  • Sagesse: 42
Re : Kendo [modification3]
« Réponse #26 le: octobre 16, 2009, 16:15:57 pm »
A l'instar de Karuna-le-Grand (sans chercher à égaler l'excellence de son dossier sur le budokai-do, impossible à atteindre :-)\_ ), voici une (modeste) proposition de refonte de l'article wikimartial sur le kendo. Je me suis efforcé de conserver toutes les observations qui ont été faites depuis le lancement de ce sujet, en les réorganisant le mieux possible.
Le seul paragraphe que j'ai étoffé mais sans y apporter de bouleversement notoire est la partie historique (qui avait suscité quelques discussions lors d'une précédente modification). Je laisse le soin à des gens plus érudits que moi d'y apporter les compléments et/ou amendements nécessaires.


Kendo
« La Voie du Sabre »

Présentation

Art martial du maniement du sabre à deux mains (ken), ou katana. Il se pratique aujourd’hui avec un shinaï (sabre en bambou), un bokken (sabre en bois) pour l’exécution de kata, et lors des combats (keïko) les combattants portent une amure de protection (bogu).

Les pratiquants sont appelés kenshi (au Japon) et kendoka (en Occident).

Il n’existe au kendo aucune catégorie de poids ou de ceinture.
Les pratiquants ne portent aucun signe distinctif de leur grade.

Je suis sans pitié, sans scrupule, sans compassion, sans indulgence, pas sans intelligence.

Hors ligne 88 fous

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 468
  • Sagesse: 42
Re : Kendo [modification3]
« Réponse #27 le: octobre 16, 2009, 16:17:56 pm »
Equipement

Le katana est le sabre qu’utilisaient les samouraïs. Aujourd’hui, il n’est utilisé que pour le iaidô (art de dégainer de sabre de son fourreau et de frapper l’adversaire dans le même mouvement). Pour les kata de kendo on utilise parfois, lors des démonstrations, des sabres équipés des lames factices non tranchantes appelés habiki.

Le shinaï est un sabre composé de quatre lattes de bambous attachées entre elles. Le shinai symbolise le katana et à ce titre est censé posséder un tranchant, la partie opposée au fil jeune (tsuru) qui maintient l’assemblage du shinai. Les lattes de bambou confèrent à la lame une souplesse permettant de porter des coups réels à l’adversaire (protégé par le bogu, l’armure). La longueur et le poids du shinaï varient suivant la catégorie (homme/femme, enfant/adolescent/adulte) du pratiquant.

Le bokken (ou bokuto) est une version en bois du katana. D’aspect, il est plus proche de ce dernier que le shinaï. Il est utilisé pour l’exécution des kata (enchaînements des techniques qui doivent être exécutées de façon fluide et rigoureuse mais sans porter les coups).

L’armure (bogu) se compose d’une protection faciale (men), du plastron (do), de gants épais (kote), d’une protection des hanches et du bas-ventre (tare). Le nom du pratiquant, ainsi que son dojo ou club d’appartenance, sa ville ou région ou pays sont inscrits sur le zekken qui se porte sur le tare. Cette identification est retirée lors des passages de grades.

Le kendoka porte sous l’armure la tenue traditionnelle composée du keiko-gi (veste) et du hakama (pantalon jupe plissée).
Je suis sans pitié, sans scrupule, sans compassion, sans indulgence, pas sans intelligence.

Hors ligne 88 fous

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 468
  • Sagesse: 42
Re : Kendo [modification3]
« Réponse #28 le: octobre 16, 2009, 16:19:23 pm »
1. Les origines

La première mention de l’art du sabre au Japon date de 789. Le kendo était autrefois appelé ken-jutsu, ken-no-michi et gekken à l’époque Meiji (1868-1912).

Cette discipline était déjà utilisée par les guerriers japonais (bushi) depuis longtemps lorsque les samouraïs le découvrirent au XIIIe siècle. Utilisé dans la formation des castes dirigeants, le ken-jutsu perdit sa finalité pratique sur les champs de bataille avec la longue paix que connut le Japon pendant l’époque Edo (1600-1868). Interdit en 1876 en même temps que le port du sabre, le ken-jutsu évolua alors vers sa forme moderne, le kendo.

Pour permettre la pratique du kendo, d’abord limitée à des kata au sabre de bois (bokken), Naganuma Shiro développa au début du XVIIIe siècle le sabre en bambou (shinaï) et différentes protections (bogu) afin d’autoriser des frappes réelles pendant les assauts. D’un « sabre pour tuer », on s’orienta vers un « sabre pour vivre » (katsujinken) en conférant à l’étude du kendo une dimension spirituelle par laquelle le pratiquant forge sa personnalité. Le kendo fut alors transformé en sport par Sakakibara Kenkichi (1830-1894), et la première académie de kendo fut fondée à Tokyo en 1909.

Au XXe siècle, le kendo subit les effets de la seconde guerre mondiale comme tous les autres arts martiaux, et sera interdit après la guerre. Il survécu sous le nom de « compétition au shinaï » jusqu’en 1952, date à laquelle se constitue la Fédération Japonaise de Kendo (Zen Nippon Kendo Renmei). A partir de là, le kendo connut un essor très rapide en Angleterre, puis dans toute l’Europe. Les premiers Championnats du monde eurent lieu en 1970.

Cet art martial est aujourd’hui placé sous l’autorité de l’International Kendo Federation. Au Japon, les pratiquants sont plus de deux millions. Les licenciés sont également nombreux aux États-Unis, en Europe, au Brésil, en Argentine, à Taiwan, en Corée, aux Philippines et en Australie.
En Europe, la plus importante fédération de kendo est la fédération française : le Comité National de Kendo (CNK) de la FFJDA (environ 5 000 membres pratiquants).

2. Philosophie

Le but du kendo va bien au-delà de la maîtrise du sabre. La pratique du kendo consiste à exercer sa volonté, non pas en l’imposant à son adversaire, mais avant tout en la faisant ressentir par la posture, l’intensité du regard, l’engagement, la détermination dans l’attaque, la vigilance.

La notion fondamentale du kendo est le kikentai : l’esprit, le sabre et le corps en un, autrement dit l’unité entre :
- l’esprit (ki), qui désigne la détermination dans l’assaut. Le ki se manifeste par le kiai, le cri que pousse le combattant lorsqu’il porte une attaque,
- le sabre (ken), qui représente le coup porté. Celui-ci doit être délivré avec la partie valable du shinaï (datotsu-bu) correctement orienté (le tranchant du shinaï devant couper la partie touchée) sur une partie valable (datotsu-bui) de l’armure de l’adversaire,
- le corps (tai) qui désigne l’engagement du corps représenté par une frappe du pied avant au sol qui doit être exécutée dans le même temps que la coupe et le kiai.

Parce qu’il exige la synchronisation des mouvements du corps avec l’intention de l’esprit, le kendo tend à procurer force de caractère, équilibre entre le corps et l’esprit, l’harmonie de l’esprit sain dans un corps sain. Cette discipline exige énormément du pratiquant : « plus l’arme est simple et plus elle requiert de perfection dans son maniement ».

La technique, indispensable, n’est cependant pas suffisante. L’étudiant en kendo réalise rapidement qu’aucune victoire ne peut être obtenue s’il ne développe ses facultés de concentration, son aptitude à engager dans l’instant toute son énergie, physique et mentale. Ainsi, on pourrait définir le kendo comme la voie de l’intensité. Très libératrice, la pratique peut devenir un réel antidote au rythme effréné et stressant mais pourtant trop sédentaire de notre mode de vie actuel.
« Modifié: octobre 16, 2009, 16:21:20 pm par 88 fous »
Je suis sans pitié, sans scrupule, sans compassion, sans indulgence, pas sans intelligence.

Hors ligne 88 fous

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 468
  • Sagesse: 42
Re : Kendo [modification3]
« Réponse #29 le: octobre 16, 2009, 16:20:20 pm »
3. La pratique

Le kendo est l’un des seuls arts martiaux pouvant être pratiqué quel que soit son âge (il n’y a pas de chute), sans risque de se blesser (on porte une armure) et permettant de porter ses coups sans retenue (contrairement au karaté par exemple). On voit ainsi de très jeunes adeptes côtoyer de nombreux anciens judokas ou karatékas qui se sont tournés vers le kendo, car ces arts martiaux sont souvent plus difficiles à pratiquer à mesure que l’âge avance, alors que les keïko (combats) au kendo sont sans risque et permettent à ces anciens « guerriers » de retrouver l’esprit et l’ambiance du combat en toute innocuité.

Par ailleurs, de part son contexte archaïque, le kendo n’entre en concurrence ni avec les disciplines martiales habituelles ni avec les sports de combat comme la boxe ou la lutte : il ne s’inscrit pas dans une démarche de domination physique du fait même des armes qu’il utilise. Car ces armes-là ne se retrouvent jamais dans les situations de combat aujourd’hui.
Dégagée de la problématique de l’affrontement pour la domination ou la survie, cette discipline permet une approche plus directe de l’essentiel en matière martiale : la présence, la maîtrise, l’énergie, l’intention, le perfectionnement sans fin, sans oublier le respect et l’esthétique.

Les facteurs de progression du kendo (par ordre d'importance) :
1) ichi gan : les yeux, la façon de se comporter, comment voir et être vu
2) ni soku : les pieds, c’est-à-dire le déplacement par rapport à l’attaque
3) san tan : le courage, la technique juste correspondant à l’opportunité
4) shi riki : la force, c’est-à-dire la détermination dans la coupe, dans l’engagement.

Les quatre faiblesses (shikai) à surmonter pour progresser :
1) kyo : la surprise
2) ku : la peur
3) gi : le doute
4) waku : la perplexité.
« Modifié: octobre 16, 2009, 16:22:13 pm par 88 fous »
Je suis sans pitié, sans scrupule, sans compassion, sans indulgence, pas sans intelligence.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !