Auteur Sujet: Des nouvelles de Fedor Emelianenko  (Lu 4186 fois)

Hors ligne Tovaritch

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 57
  • Sagesse: 5
Des nouvelles de Fedor Emelianenko
« le: août 13, 2010, 12:48:38 pm »
http://www.mmafighting.com/2010/08/12/return-of-the-emperor-m-1-rep-says-fedors-extension-two-third/?sms_ss=twitter

Return of the Emperor? M-1 Rep Says Fedor's Extension 'Two-Thirds' Done

Six weeks after MMA legend Fedor Emelianenko lost his first fight in nearly a decade, his M-1 Global representatives continue progress towards an extension that would lock up the Russian great with Strikeforce in a long-term deal.

The 33-year-old Emelianenko, who has just one fight left on a three-fight contract signed one year ago, has recently voiced a preference for a four-to-six fight extension. The two sides are more than halfway to an agreement, according to M-1 Global director of operations Evgeni Kogan, who told MMA Fighting on Thursday that the sides hope to have a deal in place very soon.

"I think the talks are going well," he said. "There are always things to get sorted and ironed out but we are probably two-thirds of the way there. I think that the next fight and the deal overall will be announced at the same time within the next month. We have an [M-1 Selection] event in [Atlantic City,] New Jersey on September 18, and we may be ready to announce by then, hopefully."

After his Nov. 2009 win over Brett Rogers, Emelianenko and M-1 underwent contract talks with Strikeforce that dragged out longer than expected, causing him to miss an opportunity to fight on an April card that was broadcast on CBS.

This time, though, the two sides are progressing talks in quicker fashion, with hopes of getting Emelianenko back in the cage as quickly as possible. While Kogan could not go into the specifics of the negotiations, he noted that the remaining points to be agreed upon were "working out the details... timeframes, frequency of fights, financials of course and a few other things as well."

Asked if it is Emelianenko's preference to fight again before the end of the year, Kogan responded in the affirmative.

"Yes, it definitely is," he said. "If we can organize the path forward with our partners in time, I believe we will see Fedor fighting before the year is out."

According to Kogan, Emelianenko remains quite happy with San Jose, California-based Strikeforce, which has co-promoted each of his last two fights in conjunction with M-1, a company in which Emelianenko owns an interest.

"He's being treated well, and we now have a good working relationship with them, which means he's getting regular fights," he said. "And M-1, the organization he's a shareholder in, is also being treated well, and we are achieving some of our goals and working towards achieving others within this relationship."

What matters most to fans though, is when he actually returns, as well as who he's facing. Kogan said there are a number of options being discussed as possibilities for Emelianenko's return fight.

It he does indeed return before the year is out, it seems unlikely that he'll rematch Fabricio Werdum, the man who ended his 29-fight unbeaten streak via first-round triangle/arm bar submission on June 26. Strikeforce CEO Scott Coker recently said that due to an elbow injury, Werdum wouldn't be back before the start of 2011.

So who might Emelianenko face if he returned before the new year? What about the possibility of Strikeforce heavyweight champion Alistair Overeem?

"I don't want to name names of possible opponents, but this match should be one that pleases the fans," Kogan said.

MMA Fighting asked Kogan if Overeem was one of those possibilities.

"He is one of them," he replied, though reiterating that a "number of options" are being discussed.

Earlier this week on the MMA Hour, Coker told Ariel Helwani that he didn't think the Emelianenko-Overeem fight would happen this year, though he didn't rule it out completely.

If Strikeforce does decide to match the two, M-1 believes that a "champion's clause" would not be the complicated factor some consider it to be. The clause is often included in fighters' contracts and binds the champion to an organization as long as he holds the belt. Although Strikeforce has publicly voiced a preference for it, M-1 is convinced it would not be an issue.

Kogan says that because Emelianenko's next fight "will most likely be fought under the majority, if not all, of the terms of the current contract," the possibility of the champion's clause would not impede a possible fight with Overeem.

"It is something that can get brought up [in extension negotiations], I agree, but it's not in his current contract," Kogan said.

Even with a deal two-thirds of the way done, there remains plenty of work to do for both M-1 and Strikeforce, but both sides have their mandate from a fighter who is motivated to wipe away the unfamiliar site of him losing.

"He's looking forward to fighting," Kogan said. "We're trying to make it happen as quickly as possible. Hopefully he's in the cage before 2011."
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Retour de l'empereur ? Le représentant du M-1 déclare qu'une extension du contrat de Fédor est aux deux tiers conclue.

Six semaines après que la légende du MMA Fédor Emilianenko a perdu son premier combat en une décennie, ses représentants du M-1 Global progressent dans leurs efforts pour arriver à une extension qui engagerait le Russe dans un contrat à long terme avec le StrikeForce.

Emilianenko, âgé de 33 ans, auquel il ne reste qu'un combat à faire sur le contrat de trois combats signé il y a un an, a récemment exprimé qu'il préférerait une extension de quatre à six combats. Les deux parties sont en bonne voie pour aboutir à un accord selon Evgeni Kogan, directeur des opérations au M-1 Global, qui déclara jeudi à MMA Fighting  que les deux parties espèrent conclure un marché très bientôt.

"Je pense que les discussions se passent bien" dit-il. Il y a toujours des choses qu'il faut évoquer et résoudre, mais nous avons probablement parcouru les deux tiers du chemin. Je pense que le prochain combat ainsi que le contrat dans son ensemble seront annoncés en même temps le mois prochain. Nous avons un événement M-1 Selection à Atlantic City dans le New Jersey le 18 Septembre et, espérons-le,  il se pourrait que nous soyons prêt à l'annoncer d'ici là.

Après sa victoire contre Brett Rogers en Novembre 2009, Emilianenko et le M-1 s'engagèrent dans des discussions de contrat avec le StrikeForce qui traînèrent plus longtemps que prévu, ce qui eut pour effet de lui faire manquer une occasion de combattre en Avril dans un événement qui fut retransmis sur CBS.

Cette fois-ci cependant, les deux parties progressent plus rapidement dans leurs discussions, avec l'espoir de voir revenir Emilanenko dans la cage aussi rapidement que possible. Bien que Kogan ne put s'étendre sur les particularités des négociations, il souligna que les points sur lesquels il reste encore à s'accorder n'en sont plus qu'à des détails à finaliser : calendrier, fréquence des combats, clauses financières bien sûr, tout autant que quelques autres choses.

Lorsqu'il lui fut demandé si Emilianenko préférerait recombattre avant la fin de l'année, Kogan répondit par l'affirmative.

"Oui, absolument" dit-il. "Si nous pouvons avancer à temps dans la bonne direction avec nos associés, je crois que nous reverrons combattre Fédor avant la fin de l'année".

Selon Kogan, Emilianenko reste tout à fait satisfait du StrikeForce - basé à San José en Californie - qui a organisé chacun de ses deux derniers combats en association avec le M-1 Global, une société dans laquelle Emilanenko possède des intérêts.

"Il est bien traité, et nous avons aujourd'hui de bonnes relations de travail avec eux, ce qui veut dire qu'il combat régulièrement", dit-il. "Et le M-1, l'organisation dont il est actionnaire, est également bien traité, et quelques-uns de nos objectifs sont atteints ou en passe d'être atteints  au travers de cette association".

Ce qui préoccupe le plus les fans cependant, c'est de savoir quand il reviendra réellement tout autant que qui il affrontera. Kogan déclara qu'un certain nombre d'options sont en discussion comme possibilités d'un combat retour d'Emilianenko.

S'il revient effectivement avant la fin de l'année, il semble improbable qu'il combatte à nouveau Fabricio Werdum, l'homme qui mit fin à sa série de 29 combats sans défaite grâce à une soumission en triangle-clé de bras le 26 Juin. Le PDG du StrikeForce Scott Coker déclara récemment qu'à cause d'une blessure au coude, Werdum ne pourrait pas revenir avant le début 2011.

Alors, qui Emilianenko pourrait-il affronter s'il revenait avant la nouvelle année ? Qu'en est-il de l'éventualité contre le champion des poids lourds du StrikeForce Alistair Overeem ?

"Je ne veux pas donner de noms de possibles adversaires, mais ce combat devrait être l'un de ceux qui devrait plaire aux fans", déclara Kogan.

MMA Fighting demanda à Kogan si Overrem était l'un des possibles adversaires.

"Il est l'un d'entre eux", répondit-il, bien qu'il répéta que "plusieurs options" étaient en négociations.

Au début de cette semaine sur MMA Hour, Coker déclara à Ariel Helwani qu'il ne pensait pas que le combat Emilianenko contre Overeem aurait lieu cette année, bien qu'il ne l'exclût pas complètement.

Si le StrikeForce se décide à les faire s'affronter, le M-1 pense qu'une "clause de champion" ne serait pas la complication que certains envisagent. Cette clause est souvent incluse dans les contrats des combattants et lie le champion en titre à une organisation aussi longtemps qu'il détient la ceinture. Bien que le StrikeForce ait publiquement manifesté sa préférence en ce sens, le M-1 est convaincu que ce ne serait pas un problème.

Kogan affirme que puisque le prochain combat de Fédor "sera régi selon la majorité, sinon la totalité, des termes du présent contrat", l'éventualité d'une clause de champion n'empêcherait pas un possible combat contre Overeem.

"C'est quelque chose qui pourra être mentionné dans les négociations d'extension", je vous l'accorde, mais ce n'est pas dans son contrat actuel", déclara Kogan.

Même avec un accord en passe d'être aux deux tiers réalisé il reste encore beaucoup de travail à faire au M-1 et au StrikeForce, mais les deux parties ont carte blanche de la part d'un combattant qui est motivé pour effacer le souvenir inhabituel d'une défaite.

"Il attend avec impatience de combattre", déclara Kogan. "Nous nous efforçons de faire que cela arrive le plus rapidement possible. Nous avons bon espoir qu'il soit dans la cage avant 2011"
« Modifié: août 13, 2010, 12:50:46 pm par Webmestre »

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Des nouvelles de Fedor Emelianenko
« le: août 13, 2010, 12:48:38 pm »
Boutique Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


 


* Messages récents

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !