Auteur Sujet: Fédor veut Overeem... qui veut Werdum...  (Lu 2147 fois)

Hors ligne Tovaritch

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 57
  • Sagesse: 5
Fédor veut Overeem... qui veut Werdum...
« le: août 27, 2010, 16:48:05 pm »
Overeem Scoffs at Timing of Fedor Challenge, Rumored Blood Testing Demands

Wednesday, August 25, 2010
by Loretta Hunt (lhunt@sherdog.com)

Recently defeated legend Fedor Emelianenko has issued a challenge to Strikeforce heavyweight champion Alistair Overeem to face him in either November or December. However, the 30-year-old Dutch striker has already committed himself to this year’s K-1 Grand Prix, which begins on Oct. 2 in Korea and culminates on Dec. 11 in Japan.

"Сertainly, I would like to have a rematch with (Fabricio) Werdum. But as he had surgery this fight unlikely to happen soon. This year, in November-December, I would like to meet in a cage with Alistair Overeem," Fedor told Mixfight.ru early Wednesday.

Overeem’s intentions to compete in K-1 are not a surprise. The Golden Glory fighter stated his likely participation back in June following Emelianenko’s stunning 69-second submission defeat to Werdum, a heavy underdog in the bout, in San Jose, Calif. In June, Strikeforce CEO Scott Coker also gave Overeem his blessing to pursue his dream to become a K-1 champion, though it meant the San Jose-based promotion could lose its champion until early 2011.

In an email to Sherdog.com on Wednesday, Overeem questioned Emelianenko and his M-1 Global management team’s timing in asking for the bout when he is unavailable.

“Two weeks ago I decided to fight K-1 because Werdum was out,” said Overeem in the email. “Ironically, I have tried to challenge Fedor for almost a year and two months after the Werdum fight, they want to fight me all of a sudden. It makes you wonder if they knew I made the decision to fight K-1.”

Overeem said he believes it should be Werdum, not Emelianenko, who he faces next in the Strikeforce cage. The 33-year-old Brazilian jiu-jitsu world champion recently underwent minor elbow surgery and should return to competition in the first quarter of 2011, his manager Richard Wilner confirmed to Sherdog.com on Wednesday.

“I flew last minute to the States to challenge the winner. It was even on the TV that the winner of that fight should face me,” wrote Overeem. “If Werdum wasn't injured I would fight him over the K-1 because I said that Strikeforce is my priority, but now it allows me to follow my dream and goal and that's to become K-1 Grand Prix champion.”

Strikeforce CEO Scott Coker said on Wednesday that the promotion is still reviewing a short list of opponents for Emelianenko with M-1 Global, who co-promotes Strikeforce events that the 33-year-old Russian headlines.

Coker and M-1 Global are also in mid-negotiations to extend their co-promotional relationship for additional events including Emelianenko, as the fighter is on the last fight of his current agreement with the San Jose-based promotion.

Overeem, who dispatched Brett Rogers in less than four minutes at Strikeforce “Heavy Artillery” in May, believes there is an obvious opponent for Emelianenko to face in December.

“If you look at the virtual rankings within Strikeforce it's clear that Fedor is number three because of his loss against Werdum, and Antonio Silva is number four,” wrote Overeem. “So, let them fight and the winner fights against the winner between Werdum and myself.”

Another potential caveat to Emelianenko and M-1 Global’s challenge is talk that the Russian promotion will ask Overeem to undergo Olympic-style blood testing prior to the potential bout. An M-1 Global representative would not comment on the purported stipulation on Wednesday.

In May, Strikeforce conducted independent urinalysis drug testing on Overeem and nine other fighters in Missouri, whose athletic commission doesn’t perform standardized testing of its own. All ten fighters tested negative for performance-enhancing drugs and other stimulants. Blood testing would provide more thorough results, but is far from a standard in mixed martial arts. To date, only one U.S. regulatory agency, the New Jersey State Athletic Control Board, has conducted blood testing for select MMA events.

Coker had no specific comment for the purported reports that M-1 Global might stipulate that Overeem undergo additional testing as part of its demands.

“The state athletic commissions, which sanction our events, are responsible for referees, judges, time keepers, score keepers, medicals, rules, safety of the fighters, precautionary measures and drug testing,” wrote Coker in an email on Wednesday.

Coker added that the promotion is currently reviewing its own drug-testing policies for states where its regulatory bodies don’t conduct its own testing, and will continue to follow the already-established procedures in the states that do.

Overeem wasn’t keen on the idea of potentially being subjected to the additional testing.

“Come on. They can try to sabotage Strikeforce because of their ‘crazy’ demands but I'm not going to bow for those guys,” wrote Overeem. “They don't even do any testing at there own M-1 shows, only in the U.S because it's sanctioned by a commission. If you fight for M-1 in Russia or anywhere else you don't even need to take a test. So, before they start demanding things make sure they do it at their own shows. For now, I will follow all rules the commission gives me just like anybody else.”
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Overeem ironise sur la date du défi de Fédor, rumeurs à propos d'exigences de tests sanguins

Mercredi 25 août 2010
Loretta Hunt (lhunt@sherdog.com)

La légende récemment vaincue Fédor Emilianenko a lancé un défi au champion des poids lourds du StrikeForce Alistair Overeem de l'affronter soit en Novembre ou en Décembre. Cependant, le frappeur hollandais âgé de 30 ans s'est déjà engagé cette année pour le K-1 Grand Prix qui commence le 2 octobre en Corée et se termine le 11 décembre au Japon.

"Certainement, j'aimerais avoir une revanche avec (Fabricio) Werdum. Mais puisqu'il s'est fait opérer il est peu probable que ce combat ait lieu de si tôt. Cette année vers Novembre-Décembre, j'aimerais rencontrer Alistair Overeem dans la cage", déclara Fédor à Mixfight.ru ce mercredi.

Les intentions de Overeem de combattre au K-1 ne sont pas une surprise. Le combattant du Golden Glory fit part de sa probable participation en Juin, juste après la stupéfiante défaite par soumission après 69 secondes contre Werdum, alors donné largement perdant pour ce combat à San José en Californie. Le PDG du StrikeForce Scott Coker donna également sa bénédiction à Overeem pour poursuivre son rêve de devenir champion du K-1, bien que cela signifiât que la société de promotion basée à San José perdrait son champion jusqu'à début 2011.

Dans un email à Sherdog.com mercredi, Overeem s'interrogea sur le calendrier d'Emilianenko et de son équipe de management du M-1 Global, alors qu'il n'est pas disponible.

"Il y a deux semaines j'ai décidé de combattre au K-1 parce que Werdum était hors course," déclara Overeem dans l'email. "Ironiquement, cela fait presque un an que j'essaie de défier Fédor et voilà que deux mois après le combat contre Werdum, ils veulent tout à coup m'affronter. On se demande s'ils étaient au courant de ma décision d'aller combattre au K-1".

Overeem dit qu'il pense que c'est Werdum, pas Emilianenko, qui devrait être le prochain à l'affronter dans la cage du StrikeForce. Le champion du monde Jiu Jitsu brésilien âgé de 33 ans a récemment subi une opération mineure du coude et devrait revenir à la compétition au premier quart 2011, confirma son manager Richard Wilner  à Sherdog.com mercredi.

"Je me suis envolé aux Etats-Unis à la dernière minute pour défier le vainqueur. Il fut même dit à la télé que le vainqueur de ce combat devrait m'affronter", écrivit Overeem. "Si Werdum ne s'était pas blessé, je l'aurais combattu à la place du K-1 car j'ai dit que le StrikeForce est ma priorité, mais maintenant, cela me permet de poursuivre mon rêve et mon but qui sont de devenir champion du K-1 Grand Prix."

Le PDG du StrikeForce Scott Coker déclara mercredi que sa société de promotion est toujours en train d'étudier une courte liste d'adversaires pour Emilianenko avec le M-1 Global, qui co-produit les événements du StrikeForce dans lesquels le Russe âgé de 33 ans est en tête d'affiche.

Coker et le M-1 Global en sont à mi parcours des négociations en vue d'étendre leurs relations de coproductions d'événements où apparaît Emilianenko, alors que le combattant en est à son dernier combat de son actuel contrat avec la société de promotion basée à San José.

Overeem, qui disposa de Brett Rogers en moins de quatre minutes au StrikeForce "Artillerie Lourde" en Mai, pense qu'il y a un adversaire tout désigné pour affronter Emilianenko en Décembre.

"Si vous regardez les classements au sein du StrikeForce, il est clair que Fédor est numéro trois, à cause de sa défaite contre Werdum, et Antonio Silva est numéro quatre", écrivit Overeem. "Aussi, qu'ils combattent tous les deux et que le vainqueur affronte celui qui gagnera entre Werdum et moi-même".

Un autre obstacle potentiel au défi de Fédor et du M-1 Global serait une rumeur que la société de promotion russe demande à Overeem de subir des tests sanguins du même type que ceux utilisés aux J.O. préalablement à tout combat éventuel. Un représentant du M-1 Global n'a pas souhaité faire de commentaire sur cette supposée demande mercredi.

Au mois de Mai, le StrikeForce a mené des tests d'analyses de drogues dans les urines sur Overeem et sur neuf autres combattants dans le Missouri, dont la commission athlétique ne réalise pas elle-même les tests standards. Les dix combattants furent tous testés négatifs aux drogues d'amélioration des performances et autres stimulants. Des tests sanguins donneraient des résultats plus poussés, mais c'est loin d'être la règle dans les Arts Martiaux Mixtes. A ce jour, une seule agence de régulation américaine, le bureau de contrôle athlétique du New Jersey, a mené des tests sanguins pour certains événements de MMA.

Coker ne fit aucun commentaire particulier sur les allégations selon lesquelles le M-1 Global pourrait stipuler parmi leurs exigences que Overeem subisse des tests supplémentaires.

"Les commissions athlétiques d'état, qui supervisent nos événements, sont responsables des arbitres, des juges, des chronométreurs, des enregistreurs de scores, des équipes médicales, des règlements, de la santé des combattants, des mesures de précautions et des tests de drogues", écrivit Coker dans un email mercredi.

Coker ajouta que sa société de promotion revoit en ce moment sa politique de tests de drogues pour les états dans lesquels les instances de régulation ne mènent pas leurs propres tests, et continuera à suivre les procédures déjà établies dans les états où c'est le cas.

Overeem n'apprécia pas l'idée d'être éventuellement soumis à des tests supplémentaires.

"Voyons donc. Ils essaient de saboter le StrikeForce avec leurs folles exigences, mais je ne vais pas courber l'échine devant ces types là", écrivit Overeem. "Ils ne font aucun tests lors de leurs propres événements M-1, seulement aux Etats-Unis parce que c'est supervisé par une commission. Si vous combattez pour le M-1 en Russie ou n'importe où ailleurs, vous n'avez même pas à faire de test. Alors, avant de commencer à exiger des choses, qu'ils s'assurent qu'ils le font bien pour leurs propres événements.  Pour le moment, je suivrai toutes les règles que la commission me donne comme n'importe qui d'autre."

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Fédor veut Overeem... qui veut Werdum...
« le: août 27, 2010, 16:48:05 pm »
Boutique Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


 


* Messages récents

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !