Auteur Sujet: Écoles et enseignants au Québec (arts martiaux chinois)  (Lu 14783 fois)

Hors ligne Le promeneur

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1444
  • Sagesse: 139
  • Sexe: Homme
Re : Écoles et enseignants au Québec (arts martiaux chinois)
« Réponse #20 le: décembre 20, 2015, 18:39:53 pm »

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Écoles et enseignants au Québec (arts martiaux chinois)
« Réponse #20 le: décembre 20, 2015, 18:39:53 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale printemps 2017 : -10% sur tous les produits. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 avril

Hors ligne Wang hermite

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 18
  • Sagesse: 0
Re : Écoles et enseignants au Québec (arts martiaux chinois)
« Réponse #21 le: décembre 20, 2015, 20:08:23 pm »
Je veut vraiment comprendre l aspect légal concernant les combats  concertés.
Je crois que c est vraiment important de bien comprendre en profondeur


Loi modifiant le Code criminel (combats concertés)

L.C. 2013, ch. 19

Sanctionnée 2013-06-19

Loi modifiant le Code criminel (combats concertés)

SOMMAIRE

Le texte modifie le Code criminel afin d’allonger la liste des sports permis aux termes des dispositions portant sur les combats concertés.

L.R., ch. C-46
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :

1. Le paragraphe 83(2) du Code criminel est remplacé par ce qui suit :


Définition de « combat concerté »

(2) Au présent article, « combat concerté » s’entend d’un match ou combat, avec les poings, les mains ou les pieds, entre deux personnes qui se sont rencontrées à cette fin par arrangement préalable conclu par elles, ou pour elles. La présente définition exclut toutefois :

a) le match de sport de combat, avec les poings, les mains ou les pieds, tenu entre athlètes amateurs dans une province, si le sport est visé par le programme du Comité international olympique ou du Comité international paralympique et, dans le cas où le lieutenant-gouverneur en conseil de la province ou la personne ou l’organisme qu’il désigne l’exige, si le match est tenu avec leur permission;


b) le match de sport de combat, avec les poings, les mains ou les pieds, tenu entre athlètes amateurs dans une province, si le sport est désigné par le lieutenant-gouverneur en conseil de la province ou par la personne ou l’organisme qu’il désigne et, dans le cas où l’un ou l’autre de ceux-ci l’exige, si le match est tenu avec leur permission;


c) le match de sport de combat, avec les poings, les mains ou les pieds, tenu entre athlètes amateurs dans une province avec la permission du lieutenant-gouverneur en conseil de la province ou la personne ou l’organisme qu’il désigne;


d) le match de boxe ou d’arts martiaux mixtes tenu dans une province avec la permission ou sous l’autorité d’une commission athlétique ou d’un organisme semblable établi par la législature de la province, ou sous son autorité, pour la régie du sport dans la province.

-----------------------------------------------------

les boxeurs se lances des défis constamment et c parfaitement légal


donc de ce je comprend , c est légal si le club fait partie d une fédération régie comme une commission athlétique ou d’un organisme semblable établi par la législature de la province   par le gouvernement de la province

je pense que l organisme provincial  Karaté Québec a une section Arts martiaux chinois. Je vais regarder plus






Un sujet voyant sans yeux ni lumière
un objet sans apparence qui n'est autre
que le sujet voyant, se voyant.

Hors ligne shaolinmonkey

  • Étudiant de la vie et instructeur de Bajiquan
  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 566
  • Sagesse: 33
  • Sexe: Homme
    • Wudang Paï Québec, école de Kung Fu interne
Re : Re : Écoles et enseignants au Québec (arts martiaux chinois)
« Réponse #22 le: décembre 20, 2015, 21:37:33 pm »
Je veut vraiment comprendre l aspect légal concernant les combats  concertés.
Je crois que c est vraiment important de bien comprendre en profondeur

Loi modifiant le Code criminel (combats concertés)

L.C. 2013, ch. 19

Sanctionnée 2013-06-19

Loi modifiant le Code criminel (combats concertés)

SOMMAIRE

Le texte modifie le Code criminel afin d’allonger la liste des sports permis aux termes des dispositions portant sur les combats concertés.

L.R., ch. C-46
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :

1. Le paragraphe 83(2) du Code criminel est remplacé par ce qui suit :


Définition de « combat concerté »

(2) Au présent article, « combat concerté » s’entend d’un match ou combat, avec les poings, les mains ou les pieds, entre deux personnes qui se sont rencontrées à cette fin par arrangement préalable conclu par elles, ou pour elles. La présente définition exclut toutefois :

a) le match de sport de combat, avec les poings, les mains ou les pieds, tenu entre athlètes amateurs dans une province, si le sport est visé par le programme du Comité international olympique ou du Comité international paralympique et, dans le cas où le lieutenant-gouverneur en conseil de la province ou la personne ou l’organisme qu’il désigne l’exige, si le match est tenu avec leur permission;


b) le match de sport de combat, avec les poings, les mains ou les pieds, tenu entre athlètes amateurs dans une province, si le sport est désigné par le lieutenant-gouverneur en conseil de la province ou par la personne ou l’organisme qu’il désigne et, dans le cas où l’un ou l’autre de ceux-ci l’exige, si le match est tenu avec leur permission;


c) le match de sport de combat, avec les poings, les mains ou les pieds, tenu entre athlètes amateurs dans une province avec la permission du lieutenant-gouverneur en conseil de la province ou la personne ou l’organisme qu’il désigne;


d) le match de boxe ou d’arts martiaux mixtes tenu dans une province avec la permission ou sous l’autorité d’une commission athlétique ou d’un organisme semblable établi par la législature de la province, ou sous son autorité, pour la régie du sport dans la province.

-----------------------------------------------------

les boxeurs se lances des défis constamment et c parfaitement légal


donc de ce je comprend , c est légal si le club fait partie d une fédération régie comme une commission athlétique ou d’un organisme semblable établi par la législature de la province   par le gouvernement de la province

je pense que l organisme provincial  Karaté Québec a une section Arts martiaux chinois. Je vais regarder plus


Oui tu as bien fait d'apporter cette précision. C'est légal si c'est régie par une fédération et avec l'accord des autorités. Tu peux pas lancer un défi random en te pointant dans une école. C'est ce qui permet aux clubs de Karaté de faire des Kumités. Si tu trouves pour la section Arts martiaux chinois indique nous le svp! Lorne Bernard Sifu en White Crane a déjà organiser des compétitions de combat de Kung Fu (combat de rapidité avec touche, pas du Sanda).
Wudang Paï Québec, école de Kung Fu interne

«Soyez solide comme la montagne, fluide comme l'eau et terrifiant comme le tonnerre.»

Hors ligne kungfu-quebec

  • Futur dragon ?
  • *
  • Messages: 2
  • Sagesse: 0
Re : Écoles et enseignants au Québec (arts martiaux chinois)
« Réponse #23 le: août 15, 2016, 03:30:57 am »
Voici une école de Québec qui à l'époque était passée sous le radar:

Nom: Kung Fu Québec
Adresse: 2360, ch. Sainte-Foy, Québec, QC, G1V4H2. 2e étage de La Pyramide, suite 240.
Site web: www.kungfuquebec.com
Contact: info@kungfuquebec.com
Principaux styles enseignés: Kung Fu Wudang, Kung Fu My Jhong Law Horn, Taichi Wudang, Qi Gong, cours pour enfants(4-5)(6-7)(8-13), parents/enfants, Acrobatie Martiale, Boxe Chinoise, TRX Performance et Souplesse Martiale.

Merci  :)

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !