Auteur Sujet: Cours de Jujutsu traditionnel à Paris  (Lu 14824 fois)

Hors ligne NJJ

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 13
  • Sagesse: -3
Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« le: juin 01, 2011, 10:03:44 am »
Bonjour à tous, je suis professeur de Jujutsu traditionnel et j'ouvre un cours en septembre prochain à Paris au club d'animation "La poterne des Peupliers" (tramway 3 : La poterne des peupliers). La structure n'acceptant de maintenir le cours qu'avec un minimum de 6 inscrit, je cherches donc des personnes intéressés (adulte uniquement).

Pour ceux qui ne connaissent pas la discipline, le Jujutsu Traditionnel (Nihon Jujutsu) est un art martial dit "libre" où tout les coups sont permis. En ce qui nous concerne, il s'agit du Jujutsu qu'enseignait Hironori Ohtsuka (fondateur du Karate Wado-ryu). Si vous cherchez une méthode de Self-défense, un moyen de détente après le travail ou tout simplement découvrir une discipline vieille de plusieurs siècles, vous êtes les bienvenus.

Les cours se dérouleront les mardis et jeudis de 20h45 à 22h. Je me tiens à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« le: juin 01, 2011, 10:03:44 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

C'est bientôt Noël ! Un dessin chinois offert pour commandes > 100€. Un cadeau surprise dans chaque commande. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 25 décembre

Hors ligne NJJ

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 13
  • Sagesse: -3
Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #1 le: juin 05, 2011, 06:46:41 am »
Bonjour à tous, voici ici-joint les affiches du cours.

http://beretnoir.deviantart.com/gallery/#/d3i2utz
http://beretnoir.deviantart.com/art/Affiche-Nihon-Jujutsu-211764792?q=gallery%3Aberetnoir&qo=1

Les inscriptions au cours seront ouvertes à partir du 15 juin.
Je suis toujours à votre disposition pour toutes vos questions.

Hors ligne papounet

  • Membre de la Cité
  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 511
  • Sagesse: 32
  • Sexe: Homme
Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #2 le: juin 05, 2011, 10:50:53 am »
le Jujutsu Traditionnel (Nihon Jujutsu) est un art martial dit "libre" où tout les coups sont permis.
une méthode de Self-défense, un moyen de détente après le travail ou tout simplement découvrir une discipline vieille de plusieurs siècles, vous êtes les bienvenus.
ça a l'air intéressant  :)
Comme tu le propose j'ai plusieurs questions  :)

1/ Que pense-tu de cette citation de chronique de Henry Plée :
Citer
On m'expliqua bien qu'il existait toujours, en Art Martial, trois niveaux qu'à l'époque on me désigna sous les appellations de :
1- l'Art Martial de la Rue (enseignement simplifié et mys­tifié, accessible pour tous; d'ailleurs ces entraînements de la rue sont souvent montrés dans les reportages sur la Chine),
2-l'Art Martial de Dojo (dans le passé on n'acceptait dans un dojo que ceux qui en paraissaient dignes, après des tests de sélection, des épreuves ou sur recommandation d'un Maître; certains dojos en Extrême‑Orient poursuivent cette tradition et il est quasi­ment impossible d'assister à ces enseignements),
3- l'Art Martial secret (où seuls les plus doués physiquement et spirituellement étaient admis à des enseignements confidentiels, tels que ceux que décrit le Maître Funakoshi dans son autobiographie, entraînements se déroulant la nuit et en privé avec son Maître Itosu).
Source : la chronique : vous avez dit "kung fu"  -> http://www.henryplee.com/Archives.htm

2/ Que pense-tu de de la chronique sur "faut-il fermer la main" -> http://www.henryplee.com/Archives.htm
Un extrait :
Citer
En Arts de la Main, en ce qui concerne le poing, on le ferme systématiquement de nos jours par suite de l'influence de la boxe, qui n'existe telle qu'on la connaît que depuis les années 1850. Des combats de boxe à poings nus durèrent à cette époque plusieurs heures.
La boxe étant inconnue en Extrême-Orient, il était extrêmement rare qu'on ferme la main dans le passé où cela était considéré alors, à juste titre, à la fois comme perte d'efficacité, perte de temps, perte d'allonge et perte d'esprit martial.
On me dira que dans la Grèce Antique une forme de boxe existait, le Pugilat.
Avec le Pancrace (du Karaté “ total ” où l'on pouvait frapper du pied et de la main, projeter, luxer, étrangler !), et la course de chars, c'était même le régal des spectateurs.
Mais on a la preuve que la main fermée était si peu efficace qu'aux Jeux Olympiques antiques on autorisait de l'entourer de bandes de cuir... avec des pointes de bronze (ceste). Et des combats durèrent quand même plusieurs heures. Cela fait réfléchir ? Eh bien, non.
Non seulement la main fermée n'est pas aussi efficace qu'on se plait à l'imaginer, mais fermer la main provoque des effets mentaux pervers

Un jour, mon père m'a dis : Espèce de voyou, chez nous, un homme, ça meurt debout.
Il a fait parler la poudre, et la poudre a parlé.

Hors ligne NJJ

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 13
  • Sagesse: -3
Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #3 le: juin 05, 2011, 12:36:29 pm »
C'est pas tout à fait le genre de question auquel je m'attendais mais puisque tu demandes : Les deux extraits sont historiquement vrai.
Pour le premier dans un certain sens, ça fonctionne toujours comme ça aujourd'hui.
Pour le second il est vrai que le poing fermé est plus proche de la massue que de l'espadon (main ouverte). Le poing fermé est moins efficace pour tuer, mais ce n'est pas ce que l'on recherche. On ne peut pas toujours frapper main ouverte là ou on frapperais poing fermé. Néanmoins, un bon coup de poing avec les Kento bien sortis laisse quand même un souvenir. En terme de Self défense, cela fera peu de différence, une frappe de la paume sonnera aussi surement qu'un coup de poing pour les 1 à 2 seconde nécessaire pour enchainer sur une projection ou une clef. N'importe qui s'étant prit un coup de poing sait très bien qu'il y a un temps de latence très bref pendant lequel il est "manipulable" si je puis dire.

Hors ligne Martial

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 34
  • Sagesse: 2
Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #4 le: juin 05, 2011, 12:40:27 pm »
Bonjour à Toi NJJ

Bon courage pour ton enseignement, mais tu me sembles mal parti « historiquement », le Nihon-jujutsu » n'est pas réellement  un jujutsu « traditionnel » mais l'appellation de la méthode de jujutsu mis au point par l'IMAF (au XX° siècle) et dont le principal instigateur est Me Saito.

Ensuite si tu te réfères à Me Otsuka il faut parler soit de Shinto-Yoshin-Ryu pour le jujutsu qu'il a étudié (et dont il serait menkyo-kaiden) soit de  wado-ryu pour sa propre synthèse . Dans les deux cas il n'est pas non plus logique de parler d' «un art martial dit « libre » où "tout est permis" car ces écoles sont très structurées dans leurs syllabus.

Enfin ce n'est pas non plus une « méthode self- défense » bien qu'il y ai  des  points communs et tu ne peux non plus dire que la discipline à plusieurs siècles si son « fondateur » est Otsuka, puisqu'il a créé sa (première) école dans les années 30 (c-a-d au XX° siècle)  ;)

Tous mes voeux de réussite quand même  :-)UU(-:
« Modifié: juin 05, 2011, 12:42:15 pm par Martial »

Hors ligne Akiwa

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 275
  • Sagesse: 14
Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #5 le: juin 05, 2011, 12:59:49 pm »
Ben Martial vient de me devancer ! J'allais justement dans son sens et l'en remercie pour l'économie d'écriture qu'il me fait.

Ceci étant, c'est dommage en effet de démarrer sur une fausse base historique un peu ... racoleuse  ;)

Mais bonne chance pour ce nouveau dojo quand même.  :-)UU(-:
L'esprit est à l'image du sabre, il brille de trancher, mais le doute l'érode telle une perfide corrosion. (Akiwa)

Hors ligne papounet

  • Membre de la Cité
  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 511
  • Sagesse: 32
  • Sexe: Homme
Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #6 le: juin 05, 2011, 13:08:28 pm »
Tout mes vœux de réussite  8)
toutefois, je suis un peu déçu par ta réponse  #larmes# je m'attendais à plus de précision surtout que je t'ai ouvert une grande porte avec ces questions  :)
Un jour, mon père m'a dis : Espèce de voyou, chez nous, un homme, ça meurt debout.
Il a fait parler la poudre, et la poudre a parlé.

Hors ligne NJJ

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 13
  • Sagesse: -3
Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #7 le: juin 05, 2011, 13:30:21 pm »
Merci pour ta réponse mais je tiens à corriger certaines choses.

Littéralement Nihon Jujutsu signifie "jujutusu traditionnellement japonais". C'est dans les années 60 que l'IMAF se mit en devoir de "ranimer" certain jutsu oublié. Avec M° Ito et ...... M° Ohtsuka (en 62)(voila d'où je viens), M° Masafumi Suzuki avec le Seibukan (en 68), la Kokusai Budo (plus tard Yoseikan Budo) de M° Moshizuki Minoru, qu iretablit (en ordre dispersé) un semblant de Butokukai et intitulaient "Nihon Jujutsu" le jujustu traditionnel qu'ils reconnurent. Mon Nihon Jujutsu (à l'époque nommé Nihon Bu-Jutsu) a été approuvé et reconnu par ces différent maîtres. Pour être vraiment pointilleux je pousserais jusqu'à dire que le celui qui enseigna à mon enseignant était un élève de M° Ohtsuka (Philippe Renault 8°Dan Hanshi pour ceux qui le connaisse).  

Ohtsuka reçu le Menkyo-kaiden de la Yoshin Shindo ryu le 1er juin 1920 et devint par la même le successeur officiel du Ryu. Le fait qu'une école soit structurée dans son organisation interne n’empêche nullement qu'elle ne s'impose aucune règle lors des combats (justement parce que traditionnelle donc venant d'un Kakuto-Bugei). "Les règlements sont faits pour les soldats et non pour les guerriers ; la bataille se rit du code, elle en exige un nouveau, innové par elle et pour elle et qui disparaît dès qu'elle est terminée." [Napoléon Bonaparte]

Mais tant qu'à faire autant faire une explication complète sur Ohtsuka, son jujutsu et le Wado-ryu :
En 1933 pendant un festival d'arts martiaux, à la question "d'où vient votre art martial", il répond : Shinshu Wado Ryu Kempo Karate Jujutsu.
- "Shinshu" pour rappeler l'origine (Shu) de la Yoshin Shindo Ryu.
- "Kempo" pour préciser que l'ate-waza utiliser venait  de Chine
- "Wa" pour préciser que le but était la paix et l'harmonie.
Plus tard, Gisaburo Kubo lui expliquera que Wa et Shinshu signifie la même chose pour le Japon traditionnel. Et il lui est conseiller également de supprimer Kempo aux consonances trop chinoise (ce qu'il ne fera pas tout de suite).
La saison suivante en 1934, au grand Tai-Kai du Butokukai à travers les Kumite, Gyakunage, Idori, Tachiai, Tanto Dori et Shinken Shiraha Dori démontré, il présnete sous le nomde Wado-ryu deux école :
- Wado ryu Karate jutsu (1ere école de Karate reconnu officiellement par la Butokukai comme étant un style ayant pour but de mettre "hors de combat" l'opposant.
- Wado ryu Jujutsu kempo (son propre ryu de jujutsu où l'ancien ate-waza avait été remplacé par l'atemi du Karaté, jugé plus efficace, qui se dispersera ensuite en d'autres écoles dont la mienne).  

Je parle bien de Self-défense car on peut tout à fait s'en servir comme tel. Le Goshin-jutsu n'est pas le seul exercice, Kata, Kihon, Randori, Kumite (entre autre) sont également de la partie. Et je parle de bien de vieillesse séculaire sachant que la Yoshin Shindo ryu remonte jusqu'à la Minamoto Yoshitsune ryu (1100 environ) et que dans le cursus actuel nous avons conservés beaucoup de kata datant de la Kage ryu et de la Shinkage ryu (parmi ces kata : Ju ni no Kata ou yori no kata sont des bons exemples).

Est-ce que je suis mal parti historiquement?


Hors ligne Martial

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 34
  • Sagesse: 2
Re : Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #8 le: juin 05, 2011, 13:59:11 pm »
Est-ce que je suis mal parti historiquement?

Oui  :D parce que tu apporte encore des éléments erronés...

un exemple
Citer
Wado ryu Karate jutsu (1ere école de Karate reconnu officiellement par la Butokukai
et bien "non" la première école reconnue par le Butokukai c'était le Goju-ryu dont Me Miyagi fut le premier "karatéka" à être diplômé "maître" par cet organisme et seulement 3 ans après Me Miyagi, Me Otsuka le fut !

un autre exemple :
Citer
"Kempo" pour préciser que l'ate-waza utiliser venait  de Chine
le vrai terme pour préciser que cela vient de Chine c'est To-dé ou encore kara-té (唐手術 ) changé pour cette raison (origine Chine) en 空手道.

Autre précision
Citer
Pour être vraiment pointilleux je pousserais jusqu'à dire que le celui qui enseigna à mon enseignant était un élève de M° Ohtsuka (Philippe Renault 8°Dan Hanshi pour ceux qui le connaisse)
Pour le plaisir celui qui fut mon professeur (et oui) était l'élève direct de Me Otsuka  ;)

Mais bon j'arrête là car il y en aurait trop à écrire.....

et puis je voudrais en laisser un peu pour Akiwa  :-)UU(-:



« Modifié: juin 05, 2011, 14:01:18 pm par Martial »

Hors ligne NJJ

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 13
  • Sagesse: -3
Re : Cours de Jujutsu traditionnel à Paris
« Réponse #9 le: juin 05, 2011, 14:10:38 pm »
"et bien "non" la première école reconnue par le Butokukai c'était le Goju-ryu dont Me Miyagi fut le premier "karatéka" à être diplômé "maître" par cet organisme et seulement 3 ans après Me Miyagi, Me Otsuka le fut !"

Pour l'histoire de la Butokukai, je me permet de préciser ma pensé : première école de karaté d'origine Japonaise

To-de ou Karate sont des termes d'okinawa. Kempo est un terme japonais.

Et le Dr Renault était bien aussi un élève direct de M° Ohtsuka. Comment s'appelle ton professeur?

Un conseil, évite de prendre les gens de haut quand tu ne les connais pas.
« Modifié: juin 05, 2011, 14:15:21 pm par NJJ »

 


* Messages récents

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !