Auteur Sujet: Compte rendue du passage de grade, de l’inauguration et de la remise des ceintur  (Lu 4914 fois)

Hors ligne Marvelous BJJ

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 150
  • Sagesse: 4
  • Sexe: Homme
  • No Pain, No Gain
  • Pratiquant de: JJBJJ
Compte rendue du passage de grade, de l’inauguration et de la remise des ceintures noires à Herblay



Passage de grade du 25 juin 2011



Texte de Philippe ayant commencé le JJB en septembre 2010

C’est avec beaucoup d’appréhension que je suis allé à mon premier stage préparatoire au passage de grade, samedi 25 juin 2011 à Verrières. Absolument pas pour la pression du passage de ceinture puisque je ne me présentais pas au passage. Mais parce que  je ressors souvent sur les genoux après un cours de 1h30, alors qu’attendre d’un stage de 3h !!!
Et là, deux grosses surprises :

-         on ne transpire pas, Patrick passe son temps à parler …

-         on ne fait pas que du Jiu-Jitsu mais aussi de la self-défense !!

 



Bref, ce stage m’a énormément appris sur les attendus en terme de maîtrise technique pour la ceinture bleue… et la liste est longue : une cinquantaine de techniques réparties entre « forme de corps », « projections », « self-défense » et « travail au sol ».




Comment sais-je ça ? Grâce au curriculum proposé pour les différentes ceintures par la Bittan Academy. Ce fascicule résume l’ensemble des techniques à maîtriser pour chaque ceinture. Ca m’a énormément clarifié l’esprit et m’a permis de mieux identifier l’effort particulier que je dois porter à l’entraînement sur les différentes techniques que nous étudions. Je pense qu’au cours des entraînements, des références au curriculum devraient être faites quand nous travaillons une technique pour que l’on puisse situer ce travail dans notre progression individuelle.





Pour en revenir au stage, vous ne me croirez peut-être pas mais pour un stage préparatoire de 3 h à une ceinture bleue de Ju-Jitsu brésilien, nous n’avons quasiment pas travaillé le sol !! Vraiment trop bavard ce Patrick !! En revanche côté projection et self-défense, les candidats à la ceinture à la session de l’après-midi devaient être au point.

Au final, j’ai trouvé ce stage extrêmement utile… et si Patrick parlait beaucoup, ce qu’il disait avait énormément de sens : avec l’aide des ceintures marrons présentes (Luc et Marc – dont au passage certains sont devenus ceinture noire, félicitations à eux), le moindre détail de chaque technique était passé au crible, justifié et argumenté. C’était convainquant et impressionnant de clarté.
En bref, je recommande sans réserve ce stage à tous les débutants comme moi, car il  est très complémentaire des entraînements réguliers.

Philippe Drobinski

Ceinture Blanche


Mes impressions :

Pour ma part j’ai trouvé le stage très détaillé, comme d’habitude, mais comme d’habitude, j’aime me faire surprendre par la foultitude de détails et leur raison d’être. Sa doit faire la 6eme ou 7eme fois que je participe à ce stage mais aujourd’hui, je suis en examen pour ma ceintures noires. L’exercice consiste pour Marc et moi, sous la supervision de Patrick Bittan, à expliquer dans le moindre détail, le pourquoi et le comment de telle forme de corps ou de telle technique. Ensuite Marc et moi faisons le maximum pour aider et conseiller les participants lors de leur répétition technique. Bien sur Patrick repasse dernières nous quand on fait une omission sur un détail ou un autre. Et c’est sa qui est fort dans ce stage, car Mr Bittan arrive encore à me surprendre justement sur ces détails, ou l’évolution des techniques à partir de la self défense, que se soit des projections/amené au sol, ou le sol proprement dit. Bref, encore une fois, tout examiné pour la noire que je suis, j’ai encore beaucoup appris lors de ce stage.






La suite de notre examen consiste à superviser l’examen des ceintures Bleu et Marron de ce cru, et, pour une fois, il n’y a pas trop d’examiné. L’après midi défile rapidement pour s’achever vers 18h30, les nouveaux promus reçoivent leur salut et leur diplôme. Quelques photos en souvenir chacun rentre chez soi, plus ou moins satisfait de leur perf, mais chacun sait ce qu’il a à travaillé… et nous, Marc et moi, on repart sans ceintures, rien…15 jours de frustration nous attende avant de la recevoir lors de l’inauguration de la Bittan Académy d’Herblay


[cen
ter]

[/center]

En attendant, je rédige un petit discourt, je sais que l’on va me demander quelques mots alors je préfère me cadrer sinon, en improvisation, sa risque de partir dans tous les sens et au final, n’en avoir aucun. De plus, l’émotion risquant de me perturber un peu, je n’ai pas envie de dire n’importe quoi. Je le fais comme quand je bosse une idée ou un projet graphique, je griffonne tous ce qui me passe par la tête pendant une semaine, relit mes notes et rédige le truc d’un trait en 2 heures, un petit peu de peaufinage derrière et mon petit speech est prêt, au moins sa m’a occupé l’esprit.
Inauguration, remise de ceinture
[/u]



Enfin le grand jour. Nous arrivons tôt pour aider Patrick à peaufiner la préparation de la salle en vue de recevoir du monde.

Nous sommes prêt pour l’ouverture des portes à 18h30 et nous recevons nos premiers invité, dont mon père ma grande sœur, ma femme et mes gremlins,  les deux premiers. Je leur fait visiter et file changer ma fille et moi. Je viens de lui teindre son kimono en rose, elle à sa nouvelle ceinture jaune blanche qu’elle porte fièrement et part s’éclater avec les autres petits déjà présents.



Petit à petit, la salle se remplit de pratiquant en kimono et de « civil », pas trop de place, les invité sont convié  à enlevé leur chaussures et à monter sur le tapis pour assister à l’inauguration et à la remise. Au final, ce n’est pas moins de 200 personnes qui ont fait le déplacement. Famille, amis proche, ou simple curieux, tous font silence lors du salut qui précède la cérémonie.



Nous assistons alors à l’intervention de Patrick Bittan, présentant l’équipe qui encadrera les cours à Herblay. Chacun d’eux se présente, la disciplines qu’ils enseignent et pourquoi ou comment ils sont arrivés à la Bittan Académy. Patrick trace les grandes lignes des objectifs que l’on a à Herblay tout en rappelant les valeurs de notre Art Martial.



Suit l’intervention de la Directrice du Gymspa, du directeur de FightSport accompagné de Enoch Effah, multiple champion de Boxe Française, qui nous dira quelques mots de félicitation et d’encouragement. Dernier intervenant, et pas des moindres, Luc Farrando, réaffirme les valeurs de nos disciplines, et nous encourage pour la suite. Ayant été mon professeur et sparring durant trois an, j’ai été particulièrement touché de sa présence et de son intervention.

[i
mg]http://img689.imageshack.us/img689/567/dsc0745b.jpg[/img]


Viens enfin le moment que nous attendons depuis 15 jours. Le Senseï nous fait lever, et Marc passe le premier. Le rituel est le même que d’habitude, Patrick dénoue notre vieille ceinture marron, nous dis quelques mots, les mêmes qu’on lui a dit lors de sa remise, et que vous aurez peut être également l’occasion d’entendre si vous arrivez jusque là, et noue notre nouvelles couleur autour de la taille sous les applaudissements du public présent.










Nous allons chacun notre tour faire notre speech, avec beaucoup d’humour pour Marc. A mon tour je prends le micro en remerciant tous les gens qui on participer à ma formation et, avec beaucoup d’émotion je me lance :


« Tout d’abord, j’aimerais commencer par rappelé que j’ai commencé la pratique du JJB sans imaginé un instant ce que j’allais vivre jusqu'à ce jour. En effet, la pratique du JJB relève de l’aventure quotidienne. Quand j’ai débuté, je gagnais ma vie comme artiste peintre et je pratiquais d’autres Arts Martiaux ou Sport de Combat, autrement dit, toute ma vie tournait autour de l’Art. J’aimerais citer un sabreur et stratège célèbre du japon ancien Myaomoto Musachi, afin de situer, un peu, ma réflexion sur l’art en générale et pourquoi je me suis tourné peu à peu vers une pratique quasi exclusive des AM et du JJB en particulier.

Il écrit ceci dans son traité des cinq roues ou rouleau, Gorin No Sho en Japonais :
« Touts les Arts, peinture, danse, musique ou autre, appartiennent à la même sphère, cependant, les Arts Martiaux leur ais supérieur car c’est le seul qui traite directement de la vie et de la mort »

J’ai envie de dire, bien venu dans le monde réel. La réalité du Jiu Jitsu est qu’une fois passer les bras autour du coup ou d’une articulation de mon adversaire/partenaire,  je sais et réalise, quand il m’arrive de le subir, je sais et réalise ; se « voyage au frontière ».

Le JJB est le reflet de la vie, dans sa pratique quotidienne comme à long terme, c’est une aventure mais plus encore à la Bittan Académy, quand je me tourne vers ses années passé, elle compte comme double tellement j’ai vécu des moments fort, insolite, émouvant, incroyable ou triste. Cependant quand je fais le bilan, rétrospectivement, malgré les blessures, les échecs ou autre déboire ; les moments de pur bonheur sont tout simplement présents à une écrasante majorité.

Sa à été un soutien dans des moments de la vie difficile a traverser ; sa ma aidé à pas perdre pied, (la réalité), et de remonter la pente. C’est également une grosse usine à amitié. Le partage de notre pain quotidien, sueur, sang, souffrance et effort, nous lie à jamais comme frères d’arme et de dojo.

A la Bittan, Chaque personne est importante, et le plus faible plus encore, de la blanche à la noire, tout le monde a sont importance, selon son implication, tout le monde participe à la progression de la Bittan Académy. Je les remercie d’ailleurs chaleureusement, car sans eux, je ne serais pas là aujourd’hui.

L’étude du JJB est dure, longue et périlleuse, c’est pourquoi ce jour est un jour spécial est vraiment important pour moi, le plus beaux après ma naissance, mon mariage et la naissance de mes gamins. J’ai accepté de la recevoir, car si mon Senseï pense que c’est le moment, c’est que sa l’ai et j’ai toute confiance en son jugement.

Cependant, on se pose forcément la question. C’est une responsabilité à assumer, pleinement, pas une fin en soi. On parcourt la voie et, par définition, la voie n’a pas de fin, donc oui, je me suis posée la question « ais je bien le niveau,  ne devrais je pas attendre une année de plus en Marron, maintenant, tout le monde de la blanche à la marron va vouloir ma peau ? » Pour être honnête, ce n’est pas à 38 ans que je vais faire une carrière sportive de haut niveau. Mon niveau compète laisse peu être à désiré face à des jeunot plus lourd mais je continuerais pour le plaisir tant que j’en ais. C’est le seul doute que j’ai car pour le reste, enseigné ou pratiqué la réponse est « professeur un jour, étudiant toujours », (encore une réalité du JJB).


Je reçois donc cette ceinture noire aujourd’hui, c’est un honneur, une fierté, et un bonheur de plus. Outre le fait que cela représente de longues années de labeur dans l’étude, cela symbolise pour moi énormément de chose. On pourrait écrire des milliers de pages sur le JJB et sa pratique, d’ailleurs on le fait, mais j’ais retenu 5 symbole fort, et qui, pour moi, y trouve tous leur sens :

L’humilité

Le courage

La persévérance

La sincérité

L’équipe



Si vous ne posséder pas ses qualités quand vous débuter la pratique, le jour ou vous arrivez à la noir, vous devriez en savoir plus sur la signification profonde de ses mots, à défaut d’en avoir acquis une partie. On pourrait, pour chacun de ceux ci, développer sur des pages entières, aussi, je vous épargnerais cela.

Le JJb on le pratique, on l’étudie, on le parle, on le regarde, on en rêve la nuit, on le respire, bref on le vie. Si le JJb est une science (ce dont je ne doute pas), son application est un Art et le pratiqué un art de vivre. Je vous souhaite à tous, de connaitre des moments semblables, si ce n’est meilleur.

Quand on franchit la porte d’un Dojo, pour pratiqué, on ne sait pas forcément ou cela va nous mener, mais une chose est sure, si vous décidez de le pratiqué sérieusement, vous prenez votre destin entre vos mains, vous devenez acteurs de vos vie, vous écrivez, à chaque entrainement, les pages de votre propre histoire, de l’Histoire de votre Académy et de celle du JJB.

Je conclurais par c’est mots :
On dit d’une ceinture noire qu’elle est une ceinture blanche qui ne s’est jamais arrêté de s’entrainer. La voie s’ouvre a ceux qui s’attache a une étude sérieuse, profonde et complète de celle ci, autrement dit entrainez vous, entrainez vous et entrainez vous ; là est la voie. »


Une fois nos allocutions terminé, séances de fouettage en règle, tradition oblige, et je prends cher, certain n’y on pas été de main morte lol, suivi d’une minute de projection par les ceintures noires ou professeur présent, et là encore, je mange, mais sa ne m’enlève pas le sourire. Enfin, sa part en Randori libre pour tout le monde, en musique avec Dj Benjamin Franklin aux platines, j’ai jamais vu une ambiance comme sa sur un tatami.






Pour finir, et afin d’expliquer un peu au gens présent qui n’y connaissent rien, quelques démo de JJB, de Boxe Thaï, de Grappling et de MMA. Le bouquet final, randori souple, mais très dynamique, entre Patrick Bittan et Luc Farrando, qui nous font une démonstration de très haut vol que chacun, selon son niveau, a pu apprécier.



La chaleur aidant, tout le monde, mêmes ceux qui n’ont pas tourné, sont assoiffé, et nous rejoignons le pot préparé pour l’occasion.

La soirée s’achève en musique, avec DJ Benjamin Franklin aux platines, dans une bonne ambiance ou la plupart des discussions tourne…autour du JJB naturellement.

Une fois rentré chez moi, impossible de dormir avant 6h du mat, la journée tournant sans arrêt dans ma tête, je m’endors, épuisé et satisfait.

Luc « Tecker » Kerjouan

Professeur de la Bittan Académy
http://www.patrickbi...-juin-2011.html
"Le Jiu Jitsu est une Science, sn application, un Art et le pratiqué, un Art de Vivre"

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Lexan

  • Membre de la Cité
  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1715
  • Sagesse: 115
    • Yoseikan Budo Genève
Waou ! Merci pour ce compte rendu tres complet qui donne une tres bonne idee de l'ambiance ! :)


Lex
Tout voyage commence par un pas...

Hors ligne manberna

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 702
  • Sagesse: 24
  • Sexe: Homme
j'ai des amis qui ont aussi eux leur ceinture en JJB et sont revenus le dos tout rouge. alors juste uen question d'où viens la tradition de foueter avec ça ceinture une personne qui a réussie son passage de ceinture ou de grade? bonne soirée à tous.
par la foi j'irais par le feu je vaincrais.
je disperce mon méprie avec parciemonie car il y a trops de nécéssiteux

Hors ligne Marvelous BJJ

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 150
  • Sagesse: 4
  • Sexe: Homme
  • No Pain, No Gain
  • Pratiquant de: JJBJJ
Salutation, merci d'avoir apprécier le compte rendue. Tu soulève une bonne et intéressante question à laquelle je n'ai malheureusement pas la réponse. Du coup sa m'interpelle et je vais essayer d'en savoir un peu plus sur l'origine de cette tradition. Toujours des trucs a apprendre en JJB et pas qu'en technique lol.
"Le Jiu Jitsu est une Science, sn application, un Art et le pratiqué, un Art de Vivre"

Hors ligne manberna

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 702
  • Sagesse: 24
  • Sexe: Homme
Salutation, merci d'avoir apprécier le compte rendue. Tu soulève une bonne et intéressante question à laquelle je n'ai malheureusement pas la réponse. Du coup sa m'interpelle et je vais essayer d'en savoir un peu plus sur l'origine de cette tradition. Toujours des trucs a apprendre en JJB et pas qu'en technique lol.
Si tu as la réponse pourrais tu stp la poster juste pour ma culture ^personnel. jespère que ce n'est pas juste par pur sadomasochisme.lol.
merci d'avance.
par la foi j'irais par le feu je vaincrais.
je disperce mon méprie avec parciemonie car il y a trops de nécéssiteux

Hors ligne Marvelous BJJ

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 150
  • Sagesse: 4
  • Sexe: Homme
  • No Pain, No Gain
  • Pratiquant de: JJBJJ
Même si je ne l'ai pas notifier dans mon post précedent, je ne manquerais pas de t'en aviser, j'ai posé la question à mon Senseï qui l'ignore lui aussi, comme quoi...
"Le Jiu Jitsu est une Science, sn application, un Art et le pratiqué, un Art de Vivre"

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !