Auteur Sujet: Débat sur l'ondulation  (Lu 2307 fois)

Hors ligne kronky

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 388
  • Sagesse: 54
  • Sexe: Homme
    • Home Budoka
Débat sur l'ondulation
« le: octobre 25, 2012, 14:16:55 pm »
Afin de ne pas pourrir le sujet Heiervang, je vous invite à poursuivre le débat ici.

Rappel des faits :


- Grand amplitude quand on cherche plutôt la puissance au détriment de la vitesse : principalement pour les projections ou pour les grosses frappes de bourrins
- Moyenne amplitude quand on cherche plutôt à travailler "souple" sans nécessairement avoir besoin ni de grande vitesse ni de grande puissance : plutôt pour les techniques d'Aiki Yoseikan ou certaines armes
- Courte amplitude, voire vibration quand c'est la vitesse d'exécution qui prime, par exemple pour les frappes

Hum...

Ensuite, c'est en variant l'amplitude d'ondulation qu'on va privilégier plutôt la vitesse ou plutôt la puissance.

Hum... pour une fois, je ne suis pas trop d'accord avec toi. Le fait de diminuer l'amplitude ne va pas du tout pour moi en diminuer la puissance, meme si elle accentue effectivement sa vitesse... c'est plutot une maniere "optimisee" de travailler, mais qui ne peux etre faite que l'on a bien "senti" et acquis l'etape precedente...
La grande amplitude dans les hanches est pour moi un educatif que l'on tendance a gommer avec le temps (pour ne pas que cela soit trop visible, que l'on perde trop de temps a le faire etc)


Lexan
Citer
La grande amplitude dans les hanches est pour moi un educatif

idem pour moi, le principe c'est de bien ressentir la transmission dans tout les points, ensuite on réduit  de plus en plus jusqu’à  ce soit presque  imperceptible. Mais malgré l'apparence les principes y seront quand même.
Ce genre  d'exercice d'avancé, on le retrouve dans certaines "formes" ou l'on travaille en trois temps, deux temps pour arriver au stade final un temps.
Le pourquoi de ce genre de principe, c'est la transmission de l'énergie  sachant que l'on part du bas pour arriver en haut, mais je ne vais pas partir dans le détail.

 ;)

Citation de: Le promeneur link=topic=5253.msg46049#msg46049
date=1351154045]sachant que l'on part du bas pour arriver en haut,

En Yos je le percois un peu differemment tout de meme...

Si je prends la boxe (bf, anglaise etc), c'est generalement le pied qui s'ancre dans le sol pour pousser le genou, qui bouge la hanche, qui transmet l'energie a l'epaule, coude et poing par extention. Ca part efectivement du sol pour remonter.

En Yoseikan (dans ce que 'en ai compris et ressenti) c'est un peu different dans la mesure ou ca n'est pas le pied qui lance l'action mais la hanche. Le pivot de hanche (et son retour pour creer l'ondulation) pousse le bras de la meme maniere que decris precedemment et envois aussi une poussee vers le sol... il y a donc deux forces distinctes, une montante et une descendante...

Exterieurement ca ressemble bcp mais qd je le fais je ressens vraiment le truc differemment... Apres bon, c'est peut etre juste un ressenti perso...

Lexan

---
Réponses partielles parce que j'ai pas trop le temps (c'est chiant de bosser en open-space  :D )

Citation de: Lexan
Hum... pour une fois, je ne suis pas trop d'accord avec toi. Le fait de diminuer l'amplitude ne va pas du tout pour moi en diminuer la puissance, meme si elle accentue effectivement sa vitesse... c'est plutot une maniere "optimisee" de travailler, mais qui ne peux etre faite que l'on a bien "senti" et acquis l'etape precedente...
La grande amplitude dans les hanches est pour moi un educatif que l'on tendance a gommer avec le temps (pour ne pas que cela soit trop visible, que l'on perde trop de temps a le faire etc)
C'est pourtant ainsi que l'ondulation a été formalisée par Hiroo Mochizuki. Il faudra que je recherche dans mes archives, mais j'ai une interview dans laquelle il l'explique tel que je l'ai dit.

D'autre part, il suffit d'observer un peu autour de toi. Quel type d'ondulation utilise t'on quand on a besoin de dégager beaucoup de puissance ?
Regarde les athlètes (lanceurs de poids, javelot, base-ball), regarde le mec qui pioche ou qui abat un mur avec une masse, regarde les "arrachés" que ce soit pour soulever un objet ou un gugus.
Regarde les services de Federer !

Et ne me dit pas qu'ils font tous de grandes ondulations parce qu'ils ne maîtrisent pas les petites.
Un gars comme Federer est suivi par toute une équipe technique composé de biomécaniciens, de spécialistes du mouvement. Ses mouvements sont analysés image par image puis optimisés pour obtenir le maximum de puissance et surtout le meilleur rendement énergétique.
S'il lui était possible de dégager autant de puissance en faisant de petites ondulations et donc en économisant du mouvement et de l'énergie, croit moi qu'il le ferait.  ;)

Citation de: Lexan
En Yoseikan (dans ce que 'en ai compris et ressenti) c'est un peu different dans la mesure ou ca n'est pas le pied qui lance l'action mais la hanche. Le pivot de hanche (et son retour pour creer l'ondulation) pousse le bras de la meme maniere que decris precedemment et envois aussi une poussee vers le sol... il y a donc deux forces distinctes, une montante et une descendante...
Pas trop d'accord, mais en fait si un peu quand même (voir la dernière phrase de ce texte).  :)

Toujours pour citer Maître Mochizuki (même si j'ai finit par trouver une interview où il se contredit lui-même !), au Yoseikan le mouvement ne part justement pas des hanches.
Il décrit l'ondulation comme un coup de fouet dans le sens où l'impulsion est donnée par les grosses masses musculaires puis transmise jusqu'aux extrémités :
- Si on souhaite faire sortir la force par le haut, le mouvement est initié par les jambes puis transmis/amplifié par les hanches et ainsi de suite jusqu'au bout, en utilisant les différentes charnière du corps qui sont sur le chemin de l'onde en ouverture/fermeture.
- Si on souhaite faire sortir la force par le bas, le mouvement est initié par les chaines musculaires du dos, du torse puis est transmis jusqu'en bas

C'est particulièrement visible sur les vidéo d'ondulation du Maître !



Bon après, effectivement, rien n'empêche de prendre la jambe comme point fixe (au lieu du sol) et de faire partir le mouvement de la hanche au lieu du pied. Le trajet de l'onde sera juste plus court. Ca peut être un choix tactique ou guidé par la nécessité du moment.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Débat sur l'ondulation
« le: octobre 25, 2012, 14:16:55 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

C'est bientôt Noël ! Un dessin chinois offert pour commandes > 100€. Un cadeau surprise dans chaque commande. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 25 décembre

Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1508
  • Sagesse: 148
  • Sexe: Homme
Re : Débat sur l'ondulation
« Réponse #1 le: octobre 25, 2012, 17:15:02 pm »
Citer
il y a donc deux forces distinctes, une montante et une descendante...

oui on peut dire comme cela, je ne voulais pas rentrer trop dans les détails  :)  faisons une frappe sur un sac a plat, on envoie du bas vers le haut . La vibration va être renvoyée au sol par le sac a travers le corps donc pour éviter quelle reste et causer des dommages, mais ensuite on peut très bien la renvoyer au sac : double action.

autre exemple,si je prends une frappe haut bas en Hsing I, je vais lever le bras vers le haut et en même temps  baisser ma posture, au moment de ma frappe vers le  bas, j'abaisse mon bras et relève en même temps ma posture.
Le principe: le haut ne va pas sans le bas, droite ne va pas sans la gauche, l'avant ne va pas sans l'arrière (le corps doit travailler en trois dimensions) ensuite bien sur d'autres "principes" se greffent dessus.
Bon, peut être pas très clair tout ça, mais trop long de rentrer plus a fond dans ce sujet

je me permets de remettre la vidéo qui n'était pas a sa place:

流体太極拳 Fluid body Taichi
 
on peut voir l'association des "directions" bas, haut, devant, derrière...etc.. Maintenant je ne voudrais pas parasiter le sujet qui est plutôt accès yoseikan, mais on peut s'apercevoir que beaucoup de choses se retrouvent dans divers disciplines, bien que peut être pas expliquées de la même façon   
 
;)
« Modifié: octobre 25, 2012, 18:33:15 pm par Le promeneur »

Hors ligne Lexan

  • Membre de la Cité
  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1715
  • Sagesse: 115
    • Yoseikan Budo Genève
Re : Débat sur l'ondulation
« Réponse #2 le: octobre 28, 2012, 11:08:45 am »
D'autre part, il suffit d'observer un peu autour de toi. Quel type d'ondulation utilise t'on quand on a besoin de dégager beaucoup de puissance ?
Regarde les athlètes (lanceurs de poids, javelot, base-ball), regarde le mec qui pioche ou qui abat un mur avec une masse, regarde les "arrachés" que ce soit pour soulever un objet ou un gugus.
Regarde les services de Federer !

Et ne me dit pas qu'ils font tous de grandes ondulations parce qu'ils ne maîtrisent pas les petites.
Un gars comme Federer est suivi par toute une équipe technique composé de biomécaniciens, de spécialistes du mouvement. Ses mouvements sont analysés image par image puis optimisés pour obtenir le maximum de puissance et surtout le meilleur rendement énergétique.

Comme tu dis, il s'agit d'une histoire de rendement... Une ondulation courte necessite une explosivite bcp plus importante tandis qu'une longue ondulation utilisera plus l'energie cinetique du corps. La longue sera donc moins "fatiguante".
Dans le cas d'un coup de hache sur une buche, on n'est pas presse que la hache touche la buche... de plus qu'il y a un autre parametre important a prendre en compte c'est l'energie cinetique que l'on donne a l'objet (hache, poids, javelot, raquette etc) et pour ca, plus le mouvement sera ample et plus ca sera facile...

L'autre parametre important et le "temps" durant lequel ce coup sera utilisable (temps d'interception entre le mouvement et l'objet exterieur). Dans le cas d'un coup droit au tennis, on n'a pas besoin que ca touche "dans l'instant"... au contraire meme, avoir un coup "qui dure" (efficace pendant un laps de temps plus long, cad toute sa trajectoire) est bcp plus interessant. Un peu comme l'interception du membre de l'adversaire en aikido...

Donc non seulement a puissance finale equivalente, l'energie necessaire a sa mise en place sera moins importante mais il est effectivement plus interessant dans certains cas d'utiliser des ondulations longues que courtes... Donc qq part je suis d'accord avec toi.
Mais je reste quand meme persuade qu'une ondulation courte peut etre aussi puissante. (je me rappelle lors d'un stage de Mochizuki sensei avoir recu une frappe en courte a travers un bouclier... mon corps s'en souviens).

S'il lui était possible de dégager autant de puissance en faisant de petites ondulations et donc en économisant du mouvement et de l'énergie, croit moi qu'il le ferait.  ;)

Ben justement pour moi (au alors c'est juste parce que je ne suis pas assez experimente) les petites ondulations necessitent plus d'energie... Pour les longues, je laisse la chaine biomecanique du corps se "delier" sans un grand recourt musculaire, tandis que pour les courtes, j'envoie bcp plus brutalement l'energie, notamment par une explosion musculaire (contraction, decontraction). C'est moi qui doit le faire mal alors...

Toujours pour citer Maître Mochizuki (même si j'ai finit par trouver une interview où il se contredit lui-même !), au Yoseikan le mouvement ne part justement pas des hanches.
Il décrit l'ondulation comme un coup de fouet dans le sens où l'impulsion est donnée par les grosses masses musculaires puis transmise jusqu'aux extrémités :
- Si on souhaite faire sortir la force par le haut, le mouvement est initié par les jambes puis transmis/amplifié par les hanches et ainsi de suite jusqu'au bout, en utilisant les différentes charnière du corps qui sont sur le chemin de l'onde en ouverture/fermeture.
- Si on souhaite faire sortir la force par le bas, le mouvement est initié par les chaines musculaires du dos, du torse puis est transmis jusqu'en bas

Oui, effectivement, d'un strict point de vue anatomique, pour faire bouger les hanches, faut bien que certains muscles se contractent... pourtant quand je regarde en arriere mes cours de boxe, je ressens vraiment une difference.

En boxe, on ecrasait le pied au sol (en appuyant sur la base de la premiere phalange comme si on ecrasait une clope par terre) on contractait mollet, puis cuisse, fessiers en deliant ensuite, hanche, dos, epaule, coude, poing.

En Yos quand on me l'a montre, c'etait plutot dans l'ordre : fessiers qui se contractent puis cuisse qui va faire bouger a la fois la hanche (dos, epaule etc) et la jambe. dans les faits, c'est donc plutot la hanche qui pousse la jambe dans le sol que le pied qui pousse la hanche (meme si d'un point de vue exterieur c'est la meme chose).

Cette utilisation est pour moi assez flagrante dans les "superman punch" ou l'on a pas d'appui au sol.

C'est particulièrement visible sur les vidéo d'ondulation du Maître !

Ben c'est justement ce que je vois... mais bon, je suis peut etre trop ancre dans mon paradigme...

Bon après, effectivement, rien n'empêche de prendre la jambe comme point fixe (au lieu du sol) et de faire partir le mouvement de la hanche au lieu du pied. Le trajet de l'onde sera juste plus court. Ca peut être un choix tactique ou guidé par la nécessité du moment.

La je ne parlait pas de point fixe hein, mais juste de base de reference du lancement de l'energie. Pour moi la jambe DOIT bouger et transmettre l'energie dans le sol. C'est juste sur le sens de transmission ou je le ressens differement de toi...


Lexan
« Modifié: octobre 28, 2012, 11:13:06 am par Lexan »
Tout voyage commence par un pas...

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1660
  • Sagesse: 198
Re : Débat sur l'ondulation
« Réponse #3 le: octobre 28, 2012, 16:54:44 pm »
Citer
Quel type d'ondulation utilise t'on quand on a besoin de dégager beaucoup de puissance ?
Regarde les athlètes (lanceurs de poids, javelot, base-ball), regarde le mec qui pioche ou qui abat un mur avec une masse, regarde les "arrachés" que ce soit pour soulever un objet ou un gugus.
Regarde les services de Federer !

sortir de la puissance passe par un certain nombre de compromis, compromis qui changent en fonction de la discipline, or aucun de ces individus ne doit se protéger ou esquiver en même temps...je ne parle même pas de projeter ou de frapper du pied...

d'ailleurs pour la blague, les mouvements de ces types font appels à l'inertie avant tout et sont très éloignés techniquement de ce qu'on voit en général en yos...si on devait tirer une parallèle, on la ferait de manière plus juste avec des disciplines comme du bajiquan par exemple...

ensuite, ondulation courte ou longue, ça ne se résume pas à une histoire de "raccourcissement"...faire une onde courte(qui est une compression en fait...), ça implique une verticalité et la structure idoine...les ondulations longues se font en horizontalité avec une structure différente...
c'est avant tout cette structure qui détermine le rendement dans chacun des cas à l'arrivée...

pourquoi observe-t-on plus d'ondulation longue dans les activités pré-cités?
1) parce que la structure nécessaire à l'utilisation d'une compression demande plus de temps pour être acquise et que vis à vis des compromis propres à la discipline, elle n'apporte rien de plus que l'utilisation courte...

2)parce que bon nombre d'objet utilisés ont une forte masse et que donc utiliser un mouvement ample, plutot lent, est quasiment obligé et ne pose pas de problème majeur...même si Ec=1/2 mv², si la différence de vitesse est faible devant la masse de l'objet, ça n'est pas grave de lacher un peu de vitesse...par contre à main nue, cette masse en bout de bras de levier n'existe plus...

Hors ligne kronky

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 388
  • Sagesse: 54
  • Sexe: Homme
    • Home Budoka
Re : Débat sur l'ondulation
« Réponse #4 le: octobre 28, 2012, 18:16:37 pm »
Citer
Mais je reste quand meme persuade qu'une ondulation courte peut etre aussi puissante. (je me rappelle lors d'un stage de Mochizuki sensei avoir recu une frappe en courte a travers un bouclier... mon corps s'en souviens).
Je pense que j'ai du mal m'expliquer car c'est exactement ce que je voulais dire. Si on cherche avant tout la puissance on utilise l'ondulation longue car elle est plus économique.
Quand je disais que l'ondulation courte était moins puissante, je parlais à dépense énergétique équivalente. Comme tu l'as dit toi-même, on peut être puissant sur une ondulation courte, mais ça demande plus d'investissement...

Citer
Ben justement pour moi (au alors c'est juste parce que je ne suis pas assez experimente) les petites ondulations necessitent plus d'energie... Pour les longues, je laisse la chaine biomecanique du corps se "delier" sans un grand recourt musculaire, tandis que pour les courtes, j'envoie bcp plus brutalement l'energie, notamment par une explosion musculaire (contraction, decontraction). C'est moi qui doit le faire mal alors...
Bah non, on est juste tout-à-fait d'accord. C'est exactement ce que je cherchais à expliquer. On a juste du mal à se comprendre.  :)
Si l'ondulation longue est plus souvent utilisé quand on a besoin de puissance, c'est justement parce qu'une ondulation courte demande plus d'énergie pour un même résultat.  Même si là, quand tu parles de "contraction, décontraction" j'ai plus l'impression que tu parles de vibration. J'aime faire la différence car pour moi ce n'est pas le même schéma bio-mécanique.

Citer
Oui, effectivement, d'un strict point de vue anatomique, pour faire bouger les hanches, faut bien que certains muscles se contractent... pourtant quand je regarde en arriere mes cours de boxe, je ressens vraiment une difference.

En boxe, on ecrasait le pied au sol (en appuyant sur la base de la premiere phalange comme si on ecrasait une clope par terre) on contractait mollet, puis cuisse, fessiers en deliant ensuite, hanche, dos, epaule, coude, poing.

En Yos quand on me l'a montre, c'etait plutot dans l'ordre : fessiers qui se contractent puis cuisse qui va faire bouger a la fois la hanche (dos, epaule etc) et la jambe. dans les faits, c'est donc plutot la hanche qui pousse la jambe dans le sol que le pied qui pousse la hanche (meme si d'un point de vue exterieur c'est la meme chose).
Je suis d'accord pour la différence entre la façon de frapper en boxe ou en Yoseikan, pour le reste je dirais que c'est surtout une histoire de ressenti. Plutôt qu'un mouvement qui part de la hanche pour pousser la jambe, je le sens plutôt  comme la jambe qui "tire dans le sol" et transmet le mouvement jusqu'en haut. Enfin bref, on fait peut-être exactement la même chose mais sans y mettre les mêmes mots. La grosse difficulté du dialogue sur forum...

Citation de: nipaipo
sortir de la puissance passe par un certain nombre de compromis, compromis qui changent en fonction de la discipline, or aucun de ces individus ne doit se protéger ou esquiver en même temps...je ne parle même pas de projeter ou de frapper du pied...

Je ne dis pas autre chose.
Je m'auto-cite

"- Grand amplitude quand on cherche plutôt la puissance au détriment de la vitesse : principalement pour les projections ou pour les grosses frappes de bourrins
- Moyenne amplitude quand on cherche plutôt à travailler "souple" sans nécessairement avoir besoin ni de grande vitesse ni de grande puissance : plutôt pour les techniques d'Aiki Yoseikan ou certaines armes
- Courte amplitude, voire vibration quand c'est la vitesse d'exécution qui prime, par exemple pour les frappes"

Donc effectivement oui, tout est question de compromis. Ça dépend de l'objectif qu'on souhaite atteindre.

Citer
d'ailleurs pour la blague, les mouvements de ces types font appels à l'inertie avant tout et sont très éloignés techniquement de ce qu'on voit en général en yos...
Ce qu'on voit en général en Yos est souvent bien loin de ce qu'on devrait y voir. A ce jour, je n'ai quasiment jamais vu personne, pas même un gradé bouger comme le fait Hiroo Mochizuki... A part peut-être certains des exemples que j'ai cité. :)

Citer
ensuite, ondulation courte ou longue, ça ne se résume pas à une histoire de "raccourcissement"...faire une onde courte(qui est une compression en fait...), ça implique une verticalité et la structure idoine...les ondulations longues se font en horizontalité avec une structure différente...
Dans ce cas, au Yoseikan Budo, nous ne parlons plus d'ondulation mais de vibration, car justement ce n'est plus stricto-sensu la même chose, même si la plupart considère effectivement la vibration comme une ondulation courte, mais ce n'est pas mon ressenti. Quand je parle d'ondulation courte ou longue, je parle bien d'un raccourcissement d'un même mouvement. Autrement, je parle de vibration. Et effectivement, je vois mal Federer se casser le cul à essayer de maîtriser la vibration pour le tennis.

Et juste pour la blague, Hiroo Mochizuki prend souvent le service de tennis comme exemple pour expliquer l'ondulation.  ;)

Citer
pourquoi observe-t-on plus d'ondulation longue dans les activités pré-cités?
1) parce que la structure nécessaire à l'utilisation d'une compression demande plus de temps pour être acquise et que vis à vis des compromis propres à la discipline, elle n'apporte rien de plus que l'utilisation courte...

2)parce que bon nombre d'objet utilisés ont une forte masse et que donc utiliser un mouvement ample, plutot lent, est quasiment obligé et ne pose pas de problème majeur...même si Ec=1/2 mv², si la différence de vitesse est faible devant la masse de l'objet, ça n'est pas grave de lacher un peu de vitesse...par contre à main nue, cette masse en bout de bras de levier n'existe plus...
Oui, et c'est exactement ce que je dis, relis moi !
Je m'auto-cite : "- Grand amplitude quand on cherche plutôt la puissance au détriment de la vitesse : principalement pour les projections ou pour les grosses frappes de bourrins"

Je ne dis pas autre chose que toi. Pour une projection, "l'objet" qu'on a à déplacer a bien une "forte masse" (en moyenne 70kg on va dire, ça commence à faire...) comme tu le dis toi-même. Donc ondulation longue. :)

J'ai l'impression que tu me prêtes des propos que je n'ai pas dit écrit.  #circonspect#
Ou plutôt à l'inverse que tu ne me prêtes pas des propos que j'ai pourtant écrit.

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1660
  • Sagesse: 198
Re : Re : Débat sur l'ondulation
« Réponse #5 le: octobre 28, 2012, 18:52:06 pm »
Je ne dis pas autre chose.
Je m'auto-cite

"- Grand amplitude quand on cherche plutôt la puissance au détriment de la vitesse : principalement pour les projections ou pour les grosses frappes de bourrins
- Moyenne amplitude quand on cherche plutôt à travailler "souple" sans nécessairement avoir besoin ni de grande vitesse ni de grande puissance : plutôt pour les techniques d'Aiki Yoseikan ou certaines armes
- Courte amplitude, voire vibration quand c'est la vitesse d'exécution qui prime, par exemple pour les frappes"

si, mon bon kronky, tu dis tout autre chose...ta définition est beaucoup plus réductrice que la mienne, car à mon sens, les impératifs sources de compromis ne sont pas là(ou pas forcément là...) où tu les mets...

en l'occurence, vitesse et force sont même plus des conséquences des priorités recherchées(et qui amènent les compromis) que des causes...
après tout, on veut toujours être le plus rapide ET le plus puissant quelque soit l'activité...ce qui amène à délaisser l'un ou l'autre, c'est le reste...


Citer
Ce qu'on voit en général en Yos est souvent bien loin de ce qu'on devrait y voir. A ce jour, je n'ai quasiment jamais vu personne, pas même un gradé bouger comme le fait Hiroo Mochizuki...

sur ce point, nous somme d'accord...mais moi je fais référence à ce que montre mochizuki...

Citer
Oui, et c'est exactement ce que je dis, relis moi !
Je m'auto-cite : "- Grand amplitude quand on cherche plutôt la puissance au détriment de la vitesse : principalement pour les projections ou pour les grosses frappes de bourrins"

encore une fois, on ne dit pas la même chose(ou tu choisis mal tes mots...)
la différence que je fais n'est pas entre puissance et vitesse...mais dans l'origine de la puissance(vitesse ou masse...)

Citer
Je ne dis pas autre chose que toi. Pour une projection, "l'objet" qu'on a à déplacer a bien une "forte masse" (en moyenne 70kg on va dire, ça commence à faire...) comme tu le dis toi-même. Donc ondulation longue. :)

je sais pas chez vous, mais perso, pour projeter, je ne suis guère amené à bouger 70kg, même sur un gus qui en fait 130...
quand tu projetes, tu élimines des appuis et/ou tu te substitue à ces derniers, le jeu d'une bonne technique consiste justement à ne pas avoir à s'opposer à la force ou la masse de l'autre...

on entre donc dans une autre approche que l'opposition masse vitesse...

Hors ligne kronky

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 388
  • Sagesse: 54
  • Sexe: Homme
    • Home Budoka
Re : Re : Re : Débat sur l'ondulation
« Réponse #6 le: octobre 28, 2012, 20:25:29 pm »
Citer
je sais pas chez vous, mais perso, pour projeter, je ne suis guère amené à bouger 70kg, même sur un gus qui en fait 130...
quand tu projetes, tu élimines des appuis et/ou tu te substitue à ces derniers, le jeu d'une bonne technique consiste justement à ne pas avoir à s'opposer à la force ou la masse de l'autre...

on entre donc dans une autre approche que l'opposition masse vitesse...
Chez nous c'est un poil plus "compliqué" car très souvent les projections se font sans réelle saisie ou avec des saisies de type lutte-grappling et le type que tu es en train d'enlacer n'est pas du tout, mais alors pas du tout d'accord.
Alors je sais que dans un monde idyllique on devrait quand même réussir à projeter dans ces conditions sans fournir le moindre effort, mais en faisant preuve d'un peu de pragmatisme on en vient vite à comprendre l'intérêt d'un surplus de puissance dans la technique quand on se trouve en situation de confrontation.

Mais je suis d'accord avec toi, et quand je pratiquais l'Aikido, je projetais en cherchant à ne pas utiliser la forcer. Mais quand on ne s'appelle pas Ueshiba et que l'autre en face ne se laisse pas faire, ça marche moins bien.

Je n'arrive pas à la retrouver, mais il y a une vidéo sur youtube dans laquelle Mitchi Mochizuki montre un enchainement pied-poing-Do-Gaeshi où l'on voit très bien l'intérêt d'une grosse ondulation. Dès que je la retrouve je la poste ici.
---
Edit:

Une belle vidéo pleine d'ondulation.  :)

« Modifié: octobre 28, 2012, 20:43:40 pm par kronky »

 


* Messages récents

post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
niveau 2
Aujourd'hui à 15:48:17
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
lsd
Aujourd'hui à 09:38:40
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
niveau 2
décembre 13, 2017, 17:47:18 pm
post Re : Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
lsd
décembre 13, 2017, 15:40:22 pm
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
niveau 2
décembre 13, 2017, 14:59:23 pm
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
lsd
décembre 13, 2017, 09:01:37 am
post Re : Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
võ sinh rod
décembre 13, 2017, 00:00:18 am
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
mike-b
décembre 12, 2017, 22:33:31 pm
post Re : Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
lsd
décembre 12, 2017, 22:01:20 pm
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
mike-b
décembre 12, 2017, 20:59:36 pm
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
niveau 2
décembre 12, 2017, 18:45:50 pm
post Re : Récit de Jomtien et son equipe en Thailande - et Infos cultures du Pays
[Voyages / Vacances]
jomtien
décembre 12, 2017, 16:26:37 pm
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
lsd
décembre 12, 2017, 09:49:06 am
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
niveau 2
décembre 12, 2017, 00:20:14 am
post Re : Question idiote ....du pur lsd
[Discussions générales]
lsd
décembre 11, 2017, 23:30:25 pm

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !