Auteur Sujet: Besoin d'aide pour un choix d'art martial  (Lu 3466 fois)

Hors ligne Varka

  • Futur dragon ?
  • *
  • Messages: 2
  • Sagesse: 0
Re : Besoin d'aide pour un choix d'art martial
« Réponse #10 le: septembre 23, 2009, 17:10:56 pm »
Merci beaucoup pour vos réponses!
je suis desolé je n'ai pas  pu mettre la liste des club autour de chez moi , j'ai pas encore eu le temps de me renseigné...
J'ai apprécié le sport que Kobudosan a proposé ( merci d'ailleur) mais je ne comprend pas la différence entre le yoseikan budo.

en tout cas je vais me renseigné sur le style sobudo Takeda-ryu

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Besoin d'aide pour un choix d'art martial
« Réponse #10 le: septembre 23, 2009, 17:10:56 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne KOBUDOSAN

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 14
  • Sagesse: 1
Re : Besoin d'aide pour un choix d'art martial
« Réponse #11 le: septembre 27, 2009, 16:56:13 pm »
Bonjour à tous,
Désolé de reprendre le fil de la discussion assez tardivement mais j'ai eu beaucoup de travail.
Pour bien apprécier (en bien ou en mal) un art martial, rien de mieux qu'un essai en dojo, c'est souvent parlant et bien plus que de vaines discussions sur les différences de style avec d'autres arts martiaux.
Pour revenir sur le sujet des samouraïs, je rappelle que nous mystifions toujours tout en bien ou en mal. Le comble du bonheur est bien souvent le souvenir d'un moment agréable démultiplié par les quelques paramètres enregistrés par nos neurones.
Il en est de même et bien pire avec la mémoire collective ; les "chevaliers" pouvaient ne rien avoir de chevaleresque (renseignez-vous ne serait-ce que sur les massacres perpétrés en croisade et même sur des civils), les chrétiens n'avaient aucun amour pour les peuples d'Amérique latine qu'ils voulaient à toute fin convertir à leur religion et les samouraïs pouvaient être de vils mercenaires en effet. Un autre détail amusant de la distorsion de la mémoire collective : le sympathique "tchin-tchin" était en fait une mesure de sécurité entre deux souverains de mélange de leurs breuvages pour être sûr que l'un n'avait pas l'intention d'empoisonner l'autre...
Alors que reste-t-il vraiment ? Pourquoi s'intéresser à l'état d'esprit asiatique, plus précisément japonais et encore plus précisément le bushido qui a guidé les kamikases jusqu'à la mort pendant la 2° guerre mondiale et les a incité à perpétrer tant d'horreurs pendant que les civils japonais préféraient se suicider plutôt que d'abdiquer ?
Parce qu'il y a des éléments de sagesse à récupérer, une beauté fascinante dans les postures et la maîtrise du corps, de l'énergie...sans pour autant se laisser aller à l'extrémisme. Bref, il ne faut pas tout absorber sans réfléchir. L'état d'esprit du samouraï est beau tant qu'il sert la "bonne cause", s'il est couplé aux règles de vie du taoïsme, il peut être empreint de sagesse mais si on lit les mémoires de MUSASHI, on se rend vite compte qu'étant jeune, ce n'était pas un bon garçon...
Je suis également persuadé que le mélange des cultures donne les meilleurs résultats : un morceau d'esprit samouraï assaisonné à l'esprit chevaleresque devrait être intéressant. A voir...
Bonne réflexion.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !