Auteur Sujet: Le toreikan Budo  (Lu 6784 fois)

Hors ligne kev27

  • "Seek freedom from the conformity of styles" Bruce Lee
  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 633
  • Sagesse: 14
  • Sexe: Homme
  • toujours plus haut,toujours plus fort !
    • aucun
Re : Le toreikan Budo
« Réponse #10 le: juillet 07, 2013, 11:19:55 am »
A oui le cri= kiai ?
on attaquerai mieux en poussant un cri ?
"Sorrows are our best educator. A man can see further through a tear than a telescope." Bruce Lee

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Le toreikan Budo
« Réponse #10 le: juillet 07, 2013, 11:19:55 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Leo 7

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 180
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
Re : Le toreikan Budo
« Réponse #11 le: juillet 07, 2013, 11:24:42 am »
peut-être mais j'y crois pas trop ...
Ça m'arrive des fois de pousser un ptit cri mais c'est rare ...
Après peut-être que ça donne du courage, de la confiance.

ptit lien: http://www.ecolefrancaisedebudo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=56&Itemid=65
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres.  孔子

Hors ligne kronky

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 391
  • Sagesse: 54
  • Sexe: Homme
    • Home Budoka
Re : Re : Le toreikan Budo
« Réponse #12 le: juillet 07, 2013, 16:02:58 pm »
Concrètement quelle est la différence avec le yoseikan budo ?
La même que l'on trouve entre un père et son fils. Il y a une partie de l'ADN en commun, le père a contribué à l'apprentissage et l'éducation du fils, puis le fils s'émancipe se trouve d'autres guides puis finit par suivre son propre chemin.
Ce qu'il y a d'intéressant avec le Toreikan Budo c'est que parmi les autres guides, il y a le grand-père. Au sens propre (Minoru Mochizuki) comme au sens figuré (l'école Yoseikan de Shizuoka).

Contrairement à ce que dit Léo je ne pense pas que le Toreikan Budo se veuille moins sportif. Une des raisons qui ont poussé JP. Bindel à quitter le Yoseikan Budo, c'est justement qu'à l'époque Hiroo Mochizuki était opposé à toute forme de compétition alors que lui aurait aimé l'intégrer à la discipline. Ce qu'il a fait avec le Toreikan Budo et ce qu'a fait par la suite le Yoseikan Budo...

Par contre, effectivement, il y a aussi eu un retour au source avec une approche plus traditionnelle ; moins moderne, avec un soucis de plus préserver les anciennes formes.

Je ne sais pas si le Toreikan Budo a conservé la forme de corps et l'approche ondulatoire du Yoseikan Budo. Je n'en ai pas l'impression.

Maître Bindel a également poussé assez loin l'usage du Kyusho et du Kiai dans sa pratique, sur certains points je le trouve assez ésotérique et même limite un peu illuminé mais ça fait partie du personnage.  :)
Quand il commence son discourt en vous disant qu'il a une approche scientifique du Kyusho et qu'au bout de 5 minutes il vous parle de la théorie des 5 éléments et de projection de Ki à distance, ça laisse songeur.  #circonspect#

Si j'avais plutôt adhéré à ce que je voyais et expérimentais quand il nous a fait son stage improvisé, j'étais par contre assez sceptique sur le discours. Disons que j'avais des explications bio-mécaniques simples sur tout ce qu'il a montré et qui ne nécessitaient toutes ses explications ésotérique pour justifier le résultat obtenu...

Mais bon, je m'égare un peu là, c'est un tout autre débat sur l'observation de phénomènes et leur explication. Et surtout sur le fait que l'existence avéré du phénomène ne suffit pas à justifier la théorie qu'on colle dessus.

A oui le cri= kiai ?
on attaquerai mieux en poussant un cri ?
Le Kiai ne se limite pas à des cris. On peu très bien faire un Kiai "intérieur". Le Kiai c'est surtout le fait d'unir (harmoniser) l'intention et le mouvement. Si j'ai ajouté "harmoniser" entre parenthèse, ce n'est pas anodin, car Kiai lu dans l'autre sens ça donne Aiki... A bon entendeur.  :)

Ensuite, selon la façon d'éxécuter le Kiai (par exemple, selon le son utilisé si l'on cri) on obtient des résultats différents. Certains sons vont favoriser les mouvements vers les côtés, vers le bas, l'avant, le haut...
Là encore, on peut l'expliquer de différentes manières... plus ou moins scientifiques.

Fait l'essai, tu verras que selon le son que tu pousses, ta bouche n'aura pas la même forme, les muscles tendus/détendus ne seront pas les mêmes (et pas qu'au niveau de la mâchoire !) et que la façon qu'auront tes poumons de se vider sera différente. Les sons utilisés influent sur le mouvement.

Mais bon, pour moi ça reste du yoseikan avec un autre nom avec sûrement une approche du combat différente
Et donc ce n'est pas du Yoseikan Budo.  :P
Ce qui caractérise un style, c'est quand même beaucoup l'approche qu'on y a du combat.

Hors ligne Leo 7

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 180
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
Re : Le toreikan Budo
« Réponse #13 le: juillet 07, 2013, 17:07:14 pm »
Citer
ontrairement à ce que dit Léo je ne pense pas que le Toreikan Budo se veuille moins sportif. Une des raisons qui ont poussé JP. Bindel à quitter le Yoseikan Budo, c'est justement qu'à l'époque Hiroo Mochizuki était opposé à toute forme de compétition alors que lui aurait aimé l'intégrer à la discipline. Ce qu'il a fait avec le Toreikan Budo et ce qu'a fait par la suite le Yoseikan Budo...

Tu as raison j'ai lu après sur le forum du toreikan que  M.Bindel voulait faire de la compet et aussi plus travailler/intégrer  le grappling et approfondir le travail de certaines armes traditionnelles qui étaient négligées au yos.

Citer
Fait l'essai, tu verras que selon le son que tu pousses, ta bouche n'aura pas la même forme, les muscles tendus/détendus ne seront pas les mêmes (et pas qu'au niveau de la mâchoire !) et que la façon qu'auront tes poumons de se vider sera différente. Les sons utilisés influent sur le mouvement.

C'est vrai mais est-ce vraiment utile ...

Citer
Et donc ce n'est pas du Yoseikan Budo.  Tire la langue
Ce qui caractérise un style, c'est quand même beaucoup l'approche qu'on y a du combat.

C'est vrai je me contredis tout seul et ma phrase perd tout son sens. Je voulais dire qu'il y a à peu près le même panel technique ( boxe/aikido/judo ect) mais une approche du combat différente à cause de l'utilisation du kiai et tout ça.

Par contre quand tu dis:
Citer
Par contre, effectivement, il y a aussi eu un retour au source avec une approche plus traditionnelle ; moins moderne, avec un soucis de plus préserver les anciennes formes.

Je ne sais pas si le Toreikan Budo a conservé la forme de corps et l'approche ondulatoire du Yoseikan Budo. Je n'en ai pas l'impression.

Ça veut dire qu'ils frappent comme au karaté/jujitsu et n'utilisent pas l'anglaise ? Ils sont donc plus rigides ?

Merci pour tes explications :)
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres.  孔子

Hors ligne kronky

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 391
  • Sagesse: 54
  • Sexe: Homme
    • Home Budoka
Re : Re : Le toreikan Budo
« Réponse #14 le: juillet 07, 2013, 17:44:34 pm »
Citer
C'est vrai mais est-ce vraiment utile ...
A mon petit niveau, ce ne m'avait pas paru assez significatif pour faire une différence. Et quand Maître Bindel le montrait, j'avais l'impression que la différence d'efficacité provenait plus de l'intention qu'il mettait que du son proprement dit. Mais bon, difficile à juger comme ça. Je dirais qu'il y a une part d'auto-suggestion assez forte. Mais en bon pragmatique que je suis, si l'auto-suggestion permet de rendre l'exécution technique plus efficace, pourquoi pas.

Citer
Ça veut dire qu'ils frappent comme au karaté/jujitsu et n'utilisent pas l'anglaise ? Ils sont donc plus rigides ?
Ton raisonnement me parait un peu biaisé. L'anglaise c'est une chose, le karate une autre, le jujtsu une troisième, le Yoseikan Budo une quatrième et le Toreikan Budo une cinquième.

Au Yoseikan Budo on ne frappe ni comme en anglaise ni comme au karate. Et je dirais que pour le Toreikan c'est pareil... Mais différent.

Mon professeur de Yoseikan Budo est un des meilleurs compétiteurs actuels de Yoseikan Budo (champion du Monde, d'Europe, sextuple champion de France), il tourne (ou a tourné) également en Kick-Boxing, Boxe Française, Anglaise et Full contact (Champion de France classe B, 2° en coupe du monde) et pour lui chaque style a son propre bagage technique. Et surtout une façon de frapper différente. Il m'a dit qu'il a du revoir sa façon de frapper aux poings quand il est passé à l'anglaise, alors qu'il avait déjà une longue expérience en Yoseikan Budo, Boxe Française et Full-Contact !

C'est toujours un peu casse-gueule de vouloir comparer avec des disciplines qu'on ne pratique pas. Même si j'avoue que je le fais aussi (globalement, je ne suis pas plus malin que les autres  :-[).

Hors ligne Leo 7

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 180
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
Re : Le toreikan Budo
« Réponse #15 le: juillet 07, 2013, 18:16:45 pm »
Citer
A mon petit niveau, ce ne m'avait pas paru assez significatif pour faire une différence. Et quand Maître Bindel le montrait, j'avais l'impression que la différence d'efficacité provenait plus de l'intention qu'il mettait que du son proprement dit. Mais bon, difficile à juger comme ça. Je dirais qu'il y a une part d'auto-suggestion assez forte. Mais en bon pragmatique que je suis, si l'auto-suggestion permet de rendre l'exécution technique plus efficace, pourquoi pas.

Merci pour la réponse :)

Citer
Ton raisonnement me parait un peu biaisé. L'anglaise c'est une chose, le karate une autre, le jujtsu une troisième, le Yoseikan Budo une quatrième et le Toreikan Budo une cinquième.

Au Yoseikan Budo on ne frappe ni comme en anglaise ni comme au karate. Et je dirais que pour le Toreikan c'est pareil... Mais différent.

Comme définition du YB, j'avais vu synthèse de boxe anglaise/karaté/judo/aikido & iaido
Quand je dis comme au karaté et jujitsu je parle que des poings, pas la manière dont est abordée le combat. Dans les disciplines de percussions japonaises, les coups sont plus directs et moins fluides tandis que ceux de l'anglaise, full, bf, mma sont plus fluides.
Je voulais juste savoir si comme le toreikan se veut plus "traditionnel" ce sont des frappes plus orientées karaté ou si ce sont des frappes comme au YB qui font plus "occidentales".

Vu que tu disais:
Citer
Je ne sais pas si le Toreikan Budo a conservé la forme de corps et l'approche ondulatoire du Yoseikan Budo. Je n'en ai pas l'impression.
Je demandais si les frappes étaient plus fluides ou plus rigides comme au karaté car ce message me fait penser que la partie percussions est assez différente au toreikan.

Citer
Mon professeur de Yoseikan Budo est un des meilleurs compétiteurs actuels de Yoseikan Budo (champion du Monde, d'Europe, sextuple champion de France), il tourne (ou a tourné) également en Kick-Boxing, Boxe Française, Anglaise et Full contact (Champion de France classe B, 2° en coupe du monde) et pour lui chaque style a son propre bagage technique. Et surtout une façon de frapper différente. Il m'a dit qu'il a du revoir sa façon de frapper aux poings quand il est passé à l'anglaise, alors qu'il avait déjà une longue expérience en Yoseikan Budo, Boxe Française et Full-Contact !

Mon prof  frappe vraiment comme en anglaise et nous apprend à frapper comme en anglaise comme  quoi le yoseikan n'est pas enseigné de la même manière suivant le parcours martial du prof.
« Modifié: juillet 07, 2013, 18:21:21 pm par Leo 7 »
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres.  孔子

Hors ligne kronky

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 391
  • Sagesse: 54
  • Sexe: Homme
    • Home Budoka
Re : Re : Le toreikan Budo
« Réponse #16 le: juillet 07, 2013, 19:17:06 pm »
Citer
Comme définition du YB, j'avais vu synthèse de boxe anglaise/karaté/judo/aikido & iaido
Bah justement non, le Yoseikan budo n'est pas une synthèse, c'est même une anti-synthèse !

Oui je sais, je suis taquin aujourd'hui.  :)


Citer
Mon prof  frappe vraiment comme en anglaise et nous apprend à frapper comme en anglaise
Il ne vous enseigne pas le Yoseikan Budo ?  ???

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1797
  • Sagesse: 216
Re : Re : Le toreikan Budo
« Réponse #17 le: juillet 07, 2013, 20:57:08 pm »
Quand je dis comme au karaté et jujitsu je parle que des poings, pas la manière dont est abordée le combat. Dans les disciplines de percussions japonaises, les coups sont plus directs et moins fluides.....

.....

Je demandais si les frappes étaient plus fluides ou plus rigides comme au karaté

on sort un peu du cadre du sujet, donc je me limiterai à ce message mais...voilà une vision bien caricaturale du karaté...

Hors ligne Leo 7

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 180
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
Re : Le toreikan Budo
« Réponse #18 le: juillet 07, 2013, 21:55:56 pm »
Citer
Il ne vous enseigne pas le Yoseikan Budo ?  Hein ?

Si :) Mais les techniques de poings ne sont que celles de l'anglaise.

Citer
on sort un peu du cadre du sujet, donc je me limiterai à ce message mais...voilà une vision bien caricaturale du karaté...

Je parle du shotokan (le style le plus enseigné) mais pas du wado ryu ou goju ryu. Je sais qu'il existe de nombreux styles en karaté comme le kyokushinkai, le shotokai, le daido juku ect moins rigidesmais tout ce que j'ai vu appelé "karaté" jusqu’à présent était rigide (bon en même temps je n'ai pas cherché bien loin car le karaté n'est pas l'am qui m'intèresse le plus)
« Modifié: juillet 07, 2013, 22:00:37 pm par Leo 7 »
Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres.  孔子

Hors ligne pouchkatu

  • Futur dragon ?
  • *
  • Messages: 2
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: pas mal de trucs :)
Re : Le toreikan Budo
« Réponse #19 le: juillet 02, 2019, 15:00:32 pm »
Houlala, on se calme les enfants !

Le Toreikan Budo a été créé par Jean-Paul Bindel, un ancien du Yoseikan Budo (5°dan) qui a côtoyé la famille Mochizuki pendant de nombreuses années.
Il a quitté le Yoseikan Budo pour des raisons "politiques", il était simplement en désaccord avec l'évolution que prenait à l'époque la discipline.

Il a ensuite agrémenté sa pratique d'autres approches notamment le Kyusho Jutsu ou le Kiai Jutsu.

J.P. Bindel n'est clairement pas un charlatant et même s'il est moins connu qu'un Henry Plée, on lui doit la venue en France d'un nombre impressionnant de Maîtres Japonais ! Il a fait partie des pionniers sans qui les arts-martiaux ne se serait jamais développés en France.

Alors avant de hurler au scandale, essayez de vous renseigner un tout petit peu...  ::)

Et juste pour l'anecdote, il est loin d'être le seul haut gradé de Yoseikan Budo a avoir pris ses distances avec les instances officielles... On peut citer des gens comme Mario Ambrosini, Jean francois Demoulin, les frères Watanabe... qui à ma connaissance sont tous au minimum 5° dan et qui pour certains continuent d'enseigner des choses très proches du Yoseikan Budo sous un autre nom.

---
Correction : JF. Demoulin n'a absolument pas quitté le Yoseikan.  Comme quoi, je ne suis pas le dernier à dire des conneries.  :-[

A toi de te renseigner un petit peu. Jean Paul Bindel est juste un escroc. Pourquoi ? je m'explique:
Alors, oui, il a fait partie des élèves de Mochizuki Sensei, il y a longtemps. J'ai entendu qu'il en était sortie 4eme dan (et non 5 ou même 7, comme j'ai pu le lire sur plusieurs sites).
Par contre, à le voir bouger (toujours dans le même axe, pas de stabilité ou presque notamment sur son Gyakute No Kata,) ou te pondre des techniques de "self-défense" qui n'ont rien de self, (attaque au couteau par un attaquant plus que passif ....etc), on peut largement douter de ses prétendus 84 Dan dans 15 disciplines différentes. Plus c'est gros, plus ça marche. En fait, il aurait fait mieux que n'importe lequel des grands maîtres japonais (qui eux ont travailler leur art toute leur vie) alors que ce monsieur qui a découvert les arts martiaux dans la vingtaine d'années, qui n'a même pas était uchi-deshi auprès d'aucuns grands maîtres (et même des plus petits) et qu'il aurait validé autant de compétences en si peu de temps ... je vous le dit, ce type n'est pas un être extraordinaire, c'est juste un escroc de plus qui ne cherche qu'à se faire du fric en prétendant être ce qu'il n'est pas. Mais le pire, c'est que les gens adhérent à ses conneries. Franchement, le Kiai Jitsu, on en parle ? taper sur google, l'intention par le regard de Jean Paul Bindel, c'est à mourir de rire tellement c'est pathétique. Eplucher comme je l'ai fait toutes ses vidéos sur Youtube mais également sur Daily Motion, vous verrez que ce mec n'est qu'un imposteur, soit disant 10eme dan de sa discipline !! Il n'a même pas respecté les délais entre chaque Dan (il y a 5 ans, il n'était "que" 8eme).  A titre de comparaison, Patrick Lombardo, concepteur du Pankido depuis 1988, n'a pas encore atteint le 10eme dan (et pourtant lui, il fait partie de la FFKA, donc niveau passage de grades, c'est carré-carré) et pourtant, vu le niveau du type, je n'irai pas le chatouiller.
Jean Paul Bindel est le précurseur du Kyusho Jitsu depuis les années 80 ? mouais, je ne retrouve pas de traces, pourtant j'ai bien bien cherché ! Par contre, pour te coller des K.O en deux coups, là oui, il sait faire. Pour avoir fait quelques stages de Kyusho, le coup du K.O, c'est fait pour attirer du monde, montrer que oui, on peut étaler un mec comme ça. Seulement, c'est uniquement pour se faire du pognon, en expliquant des choses toutes relatives, démontrant que "oulala le monsieur Bindel il est très fort" (alors que non). Un bon formateur Kyusho (Serge Rebois entre autres) ne t'expliquera pas comment mettre un K.O en frappant deux points sur le cou et la mâchoire. Pourquoi ? parce que faire dans le sensationnel, cela n'a aucun intérêt (autre que de se faire un max de fric en faisant venir des débiles qui n'ont jamais pratiqué des A.M)
Pour conclure, Jean Paul Bindel est un imposteur, se prétendant être un très haut gradé des Arts Martiaux, qui a re-pompé à quasiment 100% le Yoseikan (jusque dans le code couleur des Keiko-gi), qui n'a très largement plus le niveau du 4eme dan qu'il avait autrefois(alors que maintenant, des 4eme dan, ce n'est plus comme il y a 20ans, il commence à en y avoir un sacré paquet dans toutes les disciplines) et que même si ce monsieur est sympathique (ce que je ne remets pas en doute, pour l'avoir croisé lors d'un stage), il n'en reste que sa discipline n'est pas une discipline qui mérite de s'y arrêter. Parce que sinon, vous passerez pour des usurpateurs à votre tour (et en plus, vos grades ne seront pas reconnu, même pas équivalence).

Merci de m'avoir lu jusque là. Le débat est ré-ouvert :)

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !