Auteur Sujet: Les exploits du fondateur de l'aikido  (Lu 2529 fois)

Hors ligne taekwondo irl

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 481
  • Sagesse: 22
  • Sexe: Homme
Re : Re : Les exploits du fondateur de l'aikido
« Réponse #10 le: novembre 27, 2013, 12:52:00 pm »
Bonjour,

Ueshiba était un grand artiste martial avec un vécu conséquent mais... que serai une légende sans cette part de surnaturel dans son histoire.
When all else have fail, hit hard, hit fast, hit first.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Re : Les exploits du fondateur de l'aikido
« Réponse #10 le: novembre 27, 2013, 12:52:00 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 5632
  • Sagesse: 229
Re : Re : Re : Les exploits du fondateur de l'aikido
« Réponse #11 le: novembre 27, 2013, 21:51:29 pm »
Bonjour,

Ueshiba était un grand artiste martial avec un vécu conséquent mais... que serai une légende sans cette part de surnaturel dans son histoire.
" A Tokyo, où la foule était très dense, ueshiba  pouvait marcher très rapidement en glissant dans la foule, alors que les deshi qui transportaient les bagages bousculaient les gens et le perdaient de vue."  #papy#
« Modifié: novembre 28, 2013, 00:54:53 am par lsd »
"Ce que nous voyons n'est pas forcément la réalité. Mon ennemi est aussi en moi, il fait partie de moi. À l'intérieur de moi-même il y a un anti-moi." Takashi Murakami

Hors ligne dom.

  • je n'ai jamais vu un
  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 745
  • Sagesse: 67
  • Sexe: Homme
    • la ou je suis eleve
Re : Les exploits du fondateur de l'aikido
« Réponse #12 le: novembre 28, 2013, 10:13:53 am »
 Tire de infoaikido.com :

Au printemps de l’année 1925 survint un évènement qui modifia radicalement la vision que maître Ueshiba portait sur les arts martiaux. Un officier de la marine, maître de Kendo le défia en combat. Maître Ueshiba accepta et gagna le combat sans vraiment se battre. Il n’utilisa pas son sabre mais évita ou dévia chacun des coups de l’officier car il fut capable de visualiser la trajectoire de ces coups avant que l’officier ne les porte. Après le combat, maître Ueshiba, épuisé, se retire dans son jardin pour aller se rafraîchir près du puits. Il eut alors un sentiment de grande paix et de grande sérénité. Il lui parut soudain qu’il baignait dans une lumière dorée descendue du ciel. Son corps et son esprit devenait de l’or. Cette expérience intense et unique fut sa révélation personnelle, son Satori.

A cet instant, tout lui devint clair. Il comprit le lien qui l’unissait à l’univers, il comprit un par un les autres principes philosophiques sur lesquels l’Aïkido est fondé. C’est de ce jour qu’il estima devoir désigner son enseignement sous le nom de aïki-budo plutôt que aïki-bujutsu. La substitution du caractère « do » à celui de « jutsu » change entièrement l’esprit de l’étude : on passe de la « technique martiale de l’aïki » à « la voie martiale de l’aïki ». L’Aïkido était né!

O Senseï raconte son ressenti pendant ce Satori :
« Soudain, il me sembla que le ciel descendait. De la terre, surgit comme une fontaine d’énergie dorée. Cette chaude énergie m’encercla, et mon corps et mon esprit devinrent très légers et très clairs. Je pouvais même comprendre le chant des petits oiseaux autour de moi. A cet instant, je pouvais comprendre que le travail de toute ma vie dans le Budo était réellement fondé sur l’amour divin et sur les lois de la création. Je ne pus retenir mes larmes, et pleurai sans retenue. Depuis ce jour, j’ai su que cette grande Terre elle-même était ma maison et mon foyer. Le soleil, la lune et les étoiles m’appartiennent. Depuis ce jour, je n’ai plus jamais ressenti aucun attachement envers la propriété et les possessions. »

Ce genre de recit accompagnait souvent le fondateur d'une discipline au Japon. C'est comme un prophete ou un saint qui s'accompagne toujours de miracles... Y compris Jean Paul II. Cest une affaire soit de foi soit de superstition, selon qu'on y croit ou pas.
J'y crois pas mais ce sont de belles histoires.

Tout est changement, tout est illusion. Rien ne se cree, rien ne se perd, tout se transforme.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !