Auteur Sujet: Le kata, un moule à gateau ?  (Lu 5181 fois)

Hors ligne maxxx

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1043
  • Sagesse: 49
  • Sexe: Homme
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #20 le: juillet 21, 2014, 13:42:56 pm »
Citer
le kata est sensé être un combat imaginaire mais personne ne visualise un adversaire en l'exécutant .

Le kata va bien plus loin que ça. C'est une démonstration technique. Au judo, dans tous les kata sauf un, ceux-ci sont pratiqués à 2. Et justement on ne parle pas d'adversaire mais de partenaire. L'un guide et oriente alors que l'autre aide par un comportement et des réactions précises favorables à la démonstration technique.

Voilà en quoi un kata, tao ou quyen est codifié. Il s'agit de la démonstration des principes et des bases fondamentales des AM à différents niveaux.  :)
Il ne s'était jamais considéré comme le meilleur, il estimait juste que les autres étaient plus mauvais que lui.
Les deux philosophies sont très différentes. (Brent WEEKS, "L'ange de la nuit")
-
Une technique supérieure surpasse la force. (Jigoro KANO)

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #20 le: juillet 21, 2014, 13:42:56 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale rentrée 2018 : -10% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 30 septembre

Hors ligne Gepec

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 109
  • Sagesse: 8
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #21 le: juillet 22, 2014, 17:42:46 pm »
J'ai trouvé un article intéressant qui traite des taolus dans les AM chinois.
http://tian.long.free.fr/html/articles4.html

Qu'en pensez vous ?

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1722
  • Sagesse: 205
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #22 le: juillet 23, 2014, 06:50:34 am »
beaucoup de mythologie, une part d'orientation plus compétitive que martiale et peu de factuel...

Citer
Le kata va bien plus loin que ça. C'est une démonstration technique. Au judo, dans tous les kata sauf un, ceux-ci sont pratiqués à 2. Et justement on ne parle pas d'adversaire mais de partenaire. L'un guide et oriente alors que l'autre aide par un comportement et des réactions précises favorables à la démonstration technique.

Voilà en quoi un kata, tao ou quyen est codifié. Il s'agit de la démonstration des principes et des bases fondamentales des AM à différents niveaux.

d'accord avec l'analyse, pas d'accord avec la conclusion...si en judo il y a deux partenaires et non pas un adversaire(ceci dit, le principe reste le même quand on est seul), ça n'est pas parce qu'on cherche à faire une démonstration de tel ou tel principe, c'est parce qu'on cherche à travailler et acquérir tel ou tel principe...pour cela, il faut donc orienter les sensations du partenaire...
« Modifié: juillet 23, 2014, 06:54:28 am par nipaipo »

Hors ligne maxxx

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1043
  • Sagesse: 49
  • Sexe: Homme
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #23 le: juillet 23, 2014, 08:33:08 am »
Citer
si en judo il y a deux partenaires et non pas un adversaire(ceci dit, le principe reste le même quand on est seul), ça n'est pas parce qu'on cherche à faire une démonstration de tel ou tel principe, c'est parce qu'on cherche à travailler et acquérir tel ou tel principe...pour cela, il faut donc orienter les sensations du partenaire...

D'où la phrase juste avant ma conclusion !  ;-)p
Il ne s'était jamais considéré comme le meilleur, il estimait juste que les autres étaient plus mauvais que lui.
Les deux philosophies sont très différentes. (Brent WEEKS, "L'ange de la nuit")
-
Une technique supérieure surpasse la force. (Jigoro KANO)

Hors ligne bokken

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 326
  • Sagesse: 18
  • Sexe: Homme
  • 七転八起 – « sept fois tombé, huit fois debout »
    • Sur les pas de Mars
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #24 le: juillet 23, 2014, 15:50:29 pm »
Difficile de discuter de la nature des kata puisqu'un peu tout le monde utilise cette terminologie même parfois pour parler d'arts d'une origine différente que le terme lui-même. (Déjà que les kanji pour le terme kata dans le karaté issu d'Okinawa et les kanji employés dans les écoles japonaises diffèrent... Ce qui revient à vouloir mettre exactement le même concept derrère des homonymes...).

Si j'en reste à son contexte original (japonais - et plus précisement les écoles de kenjutsu puis de jujutsu), ce qu'il représente varie d'une école à l'autre (simulacre de combat issu de l'expérience in situ du fondateur / création de séquences servant de support aux principes / ... etc...), mais sa finalité est assez claire dans les écoles japonaises : pas une démonstration, mais un outil de transmission (de nombreuses écoles ont d'ailleurs des séquences spéciales pour les démonstrations juste afin de masquer les vraies éléments transmis, ou avoir une vocation plus spirituelle parfois vu que les enbu étaient souvent des démonstrations faites sur le lieu de temples pour les kami... Bref ces "démonstrations" n'étaient pas vraiment les kata effectués au quotidien : but différent.)

Donc moule à gateau ou pas ? Si on parle du contexte d'origine (avant l'apparition du judo et de sa propension au randori dans l'apprentissage, le kata était l'élément central voire unique de la transmission... (Bon ok il faudrait plus nuancer avec l'apprition du Gekiken en kenjutsu)), pour moi clairement oui, même si des éléments de kata peuvent être repris "tels quels" si les conditions se manifestent en combat.

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1046
  • Sagesse: 104
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #25 le: juillet 23, 2014, 18:31:27 pm »
@bokken,
Intéressant, je ne connaissais pas cette anecdote concernant les kamis.

Il y a un fait qui n'a pas été évoqué je crois. Au delà du principe technique, puissance etc... (externe), au delà de sa nécessité pour la transmissions de la tradition.

Je pense que le kata a aussi le but de nous ramener à l'intérieur de nous. Je veux dire un peu comme une sorte d'état second. Réveiller un peu notre instinct animal.
Au delà du côté codifié de la chose, au delà du côté sportif, il faut le vivre. Pour mieux le comprendre. Il permet d'unifier le corps et l'esprit et d'oublier un peu notre mental.
J'en vois beaucoup qui s'en tiennent à la performance purement physique mais sans "âme".
« Modifié: juillet 23, 2014, 18:33:53 pm par võ sinh rod »
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1046
  • Sagesse: 104
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #26 le: janvier 27, 2015, 16:13:55 pm »
Je remonte le sujet car je voudrai vous faire un petit résumé d'une part de la vision du sens des katas tiré du livre "la chronobiologie chinoise".
L'auteur nous parle ici du karate mais nous pouvons étendre la réflexion aux styles traditionnels en général (excepté Mc Dojo  :-o~)

Tout d'abord une petite citation : "la beauté du style, avec un peu de talent d'imitation et d'entraînement, est à la portée de beaucoup de personnes [...] Un danseur, même de grand talent, n'est pas un karateka."  :)

Chaque kata possède une dimension externe (voie obligatoire ou tout pratiquant doit passer) et une dimension interne (qui peu paraître bien éloignée pour certains...)

Analogie avec l'oignon, il faut enlever une à une les couches pour en contempler le cœur.
1) intégration de l'enchaînement technique
2) compréhension du rythme d'exécution lui donnant vie, permettant de ressentir et visualiser les séquences de combats qu'il évoque.
3) connaître les applications de chaque mouvement en conservant le schéma précis du kata.
4) privilégier ses sensations internes, en effet chaque mouvement contient de nombreuses variantes possibles.
5) La gestuelle par rapport à la conduite de l'énergie qi.
6) Exécution les yeux fermés, en symétrique, en pensant à autres choses (calcul mental, chansons...)
7) Compréhension de la signification martiale, symbolique, et énergétique (MTC) des mouvements du kata. Externe, Yang et interne, Yin.

Je pense que ça méritait d'être partagé. Si quelqu'un souhaite réagir ou approfondir certains points, en enlever ou en rajouter, discutons-en.

A plus.  #@ninja#



Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1046
  • Sagesse: 104
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #27 le: mars 08, 2015, 22:35:21 pm »
Citer
3) connaître les applications de chaque mouvement en conservant le schéma précis du kata.
4) privilégier ses sensations internes, en effet chaque mouvement contient de nombreuses variantes possibles.

Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne Le singe pratiquant

  • Pratiquant et guide de pratique
  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 611
  • Sagesse: 41
  • Sexe: Homme
    • Wudang Principles Québec, groupe de pratique pour artiste dédié
  • Pratiquant de: Gong
Re : Le kata, un moule à gateau ?
« Réponse #28 le: mars 08, 2015, 23:04:49 pm »
Comme le titre l'indique un bon kata c'est l'équivalent d'un bon gâteau.  #fuite#  #yinyang#

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !