Auteur Sujet: Faires des éléphants en Thailande.... ce que l'on cache aux Touristes  (Lu 2035 fois)

Hors ligne jomtien

  • #krufreddy Lepine
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2873
  • Sagesse: 167
  • Sexe: Homme
  • #krufreddy Lepine
Si vous souhaitez absolument rencontrer des éléphants il y a plusieurs solutions plus respectueuse de l'animal :

• Voir des éléphants sauvages à distance accompagné d'un guide dans un parc national comme Khao Yai en Thaïlande ou à Chitwan au Népal.

• Aller dans un centre de recueil d'animaux comme Elephant Nature Park où vous pouvez côtoyer ces gros mammifères sans leurs causer de tord.



 C'est en grande partie à cause des touristes que ce business fonctionne, il revient donc aux touristes de prendre les bonnes décisions. L'avenir et surtout le bien-être de milliers d'éléphants est en jeu.

 Si la demande baisse, l'offre s'adaptera en baissant aussi et pourquoi pas, à terme, disparaitre? Des programmes sérieux de réintroduction d'éléphants domestiques dans leurs milieu naturel existent et fonctionnent très bien, les animaux retrouvent un comportement sauvage et naturel.



 Pour finir, ce n'est pas notre petit article de défenseurs des animaux du dimanche qui va changer les choses et faire abolir ces pratiques atroces... ce sont les humains eux-même !
Donc, si il y a tonton Robert ou votre collègue du service comptabilité qui vous dit qu'il part en vacances en Asie, n'hésitez pas à lui faire part de cette information, peut-être réfléchira-t-il à deux fois devant la brochure d'une de ces agences et vous aussi aurez participé à empêcher que ce business prenne encore de l'ampleur. N'hésitez pas à en parler autour de vous de façon à alerter les consciences.

Hors spectacles et balades, les animaux sont attachés avec une petite chaîne (laissant à peine 2 mètres de liberté) pour qu'ils ne soient pas dangereux pour les visiteurs. Beaucoup d'entre eux deviennent fous, ont des troubles neurologiques, secouent la tête d'un côté et de l'autre, en attendant d'être "libérés". Certains sont laissés au soleil, sans nourriture ni breuvage. Un éléphant doit manger 200kg de nourriture et boire 200 litres d'eau par jour. Pour ingérer tout ça, en temps normal, ça lui prend 18h par jour. On comprend donc pourquoi cet enchaînement est une vraie torture.

  

Si vous avez un jour l'occasion d'apercevoir des éléphants domestiques, observez les. Hasard ou pas, tous les éléphants que nous avons croisé portaient des signes de maltraitance récente, des cicatrices, des traces évidentes de mauvaise santé. Certains sont plus abimés que d'autres et il est extrêmement rare de voir un de ces animaux bien traité.


À RETENIR

- Un éléphant domestique a forcement été et continue à être maltraité

 - Tout ce que l'éléphant fera pour le touriste n'est pas naturel : porter des rondins de bois, faire du football, peindre avec sa trompe (dont il a besoin pour respirer)...

- Renseignez vous au mieux sur les centres qui exploitent les éléphants qui font souvent de la fausse publicité éthique.

- Si vous souhaitez quand même participer à ça, ne prenez pas les offres premiers prix. L'entretien d'un éléphant coûte cher, si les prix sont bas c'est que l'animal est surexploité ou que son entretien laisse à désirer.
 
Mais comment font-ils ???


 

Les éléphants sont pris en main par des mahouts (des dresseurs) dès le plus jeune âge (2-3 ans). La demande d'éléphanteaux est forte et la capture en milieu sauvage bien qu'illégale est très répandue. On anesthésie les éléphanteaux dans la nature et on chasse/tue tout éléphant qui voudrait venir le secourir. On estime que 4 éléphants adultes sont tués en moyenne pour chaque bébé attrapé. Ces éléphanteaux une fois capturés doivent être domestiqués et donc subir un rituel connu sous le nom de "phajaan".

  

  

Qu'est ce que le phajaan ?

  

C'est "broyer" l'éléphant.

  

L'origine du phajaan vient de la croyance ancestrale que l'on peut séparer l'esprit d'un éléphant de son corps afin qu'il perde ses réflexes et son instinct naturel sauvage et être complètement sous le contrôle de l'homme. Cette pratique n'est rien d'autre que de la torture poussée jusqu'au point où l'éléphant accepterait n'importe quoi pour ne plus revivre ce moment traumatisant. On instaure dans leurs mémoires une peur irréversible de l'homme.

Concrètement, les éléphants sont enfermés dans des cages exiguës et maltraités pendant de nombreux jours. Ils sont attachés, incapables de bouger le moindre de leurs membres, puis frappés à des endroits stratégiques... comprenez, les endroits les plus sensibles où la peau est très fine (articulations, oreilles, tête, joues...).

De nombreux éléphants ne survivent même pas à ce traitement puisqu'environ 50% meurent pendant le phajaan. Sur la moitié qui reste en vie, une bonne partie d'entre eux devient fou ou garde des troubles de cette expérience... donc ils sont tués.

  

La quasi totalité des éléphants domestiqués ont subi cette torture.

 Mais pourquoi ça existe encore et pourquoi c'est autorisé ???


 

Du côté des exploitants, ça rapporte un maximum d'argent! Un éléphanteau soumis (qui a donc vécu le phajaan) vaut entre $15 000 et $20 000.
 Quand on connaît le niveau de vie moyen en Asie, on comprend pourquoi son exploitation continue. Le business de l'éléphant représente (par définition) une énorme part des retombées touristiques un peu partout en Asie et fait donc vivre toute une filière...
 Ces éléphants ne sont pas vendus qu'en Asie, mais aussi en Occident dans les zoos et cirques. La demande croissante met en péril l'avenir de l'espèce.
Au début du 20ème siècle, on comptait environ 100 000 éléphants en Thaïlande. Aujourd'hui on estime qu'il en reste un peu moins de 5000 (la moitié domestiqués). À ce rythme là, la race pourrait disparaitre d'ici 30 ans. Les animaux maltraités font moins d'enfants et un grand nombre d'éléphants sauvages adultes meurent lors des captures de bébés.

  

Dans de nombreux pays d'Asie, les éléphants sauvages sont protégés légalement. Mais cette protection est facilement détournable. Par exemple, en Thaïlande on doit déclarer la possession d'un éléphant domestique à partir de ses 3 ans. C'est absurde puisqu'une personne peut aller dans la nature capturer un jeune éléphant sauvage, lui infliger le rituel du phajaan et aller tout naturellement déclarer l'éléphant comme domestiqué à l'age de 3 ans.

  

De plus, le commerce d'ivoire et de peau d'éléphants domestiques est souvent légal. L'exploitation de l'animal et sa domestication est donc toujours très intéressante d'un point de vue financier.

  

Du côté du touriste, c'est tout simplement un manque d'information! Une rapide recherche sur internet nous montre à quel point l'activité est répandue et recherchée par les voyageurs. Mais en partant du principe que chaque touriste a le choix, il peut à son échelle faire un petit pas en faveur de la condition des éléphants...



Pour les frapper les dresseurs utilisent entre autre un bullhook (ou goad). Cet outil ancestral ressemble à un marteau pointu ou plutôt un pic à glace.

http://www.sethetlise.com/article-faire-de-l-elephant-en-thailande-ce-qu-on-cache-aux-touristes-123067764.html
« Modifié: mai 02, 2014, 12:07:44 pm par jomtien »
#krufreddy Lepine entraîneur BPJEPS Muaythai Kickboxing et Sports de Contact
8 Khan
Le Maître, c'est la vie elle-même, où nous sommes en état d'apprentissage permanent. Citation de Jiddu Krishnamurti ...

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1046
  • Sagesse: 105
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Merci jomtien pour l'info. C'est important.

Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne jomtien

  • #krufreddy Lepine
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2873
  • Sagesse: 167
  • Sexe: Homme
  • #krufreddy Lepine
The Thai Elephant Conservation Center (TECC), founded in 1993 under Royal Patronage, cares for more than 50 Asian elephants in a beautiful forest conveniently located near the famous city of Chiang Mai. Beyond being an exciting tourist experience, the TECC is also known for its pioneering work in conservation and science. The TECC also proudly houses six of HM King Bhumibol's ten white elephants in the Royal Elephant Stables. ;-)p


http://www.thailandelephant.org/en/
#krufreddy Lepine entraîneur BPJEPS Muaythai Kickboxing et Sports de Contact
8 Khan
Le Maître, c'est la vie elle-même, où nous sommes en état d'apprentissage permanent. Citation de Jiddu Krishnamurti ...

Hors ligne dom.

  • je n'ai jamais vu un
  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 750
  • Sagesse: 67
  • Sexe: Homme
    • la ou je suis eleve
Merci beaucoup pour cette information. Je n'avais absolument pas conscience de tout cela. Quand on voit les reportage à la télé je m'imagine à tort une entente entre le maître et son éléphant comme quand on a un chien domestique.
Si un jour je vais en asie je ne ferais pas de balade à dos d'éléphant.
Déjà que je suis presque à vouloir devenir vegan quand on voit l'exploitation industrielle des animaux.
Tout est changement, tout est illusion. Rien ne se cree, rien ne se perd, tout se transforme.

Hors ligne mariemoitier

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 58
  • Sagesse: 7
  • Sexe: Femme
Je n'ai pas pu tout lire, c'est absolument dégoûtant... :(( Ce que nous pouvons être cruels. Je ferai certainement suivre l'information à mes connaissances qui voudront aller là-bas. Ça me fait penser aux dauphins... le fameux bec que les gens rêvent de leur donner en Amérique du Sud, mais à quel prix pour ces animaux?

Hors ligne jomtien

  • #krufreddy Lepine
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2873
  • Sagesse: 167
  • Sexe: Homme
  • #krufreddy Lepine
Je n'ai pas pu tout lire, c'est absolument dégoûtant... :(( Ce que nous pouvons être cruels. Je ferai certainement suivre l'information à mes connaissances qui voudront aller là-bas. Ça me fait penser aux dauphins... le fameux bec que les gens rêvent de leur donner en Amérique du Sud, mais à quel prix pour ces animaux?


http://www.thailandelephant.org/en/

The Thai Elephant Conservation Center (TECC), founded in 1993 under Royal Patronage, cares for more than 50 Asian elephants in a beautiful forest conveniently located near the famous city of Chiang Mai. Beyond being an exciting tourist experience, the TECC is also known for its pioneering work in conservation and science. The TECC also proudly houses six of HM King Bhumibol's ten white elephants in the Royal Elephant Stables.

As Thailand's only government-owned elephant camp, the TECC promotes affordability and accessibility. The admission price is only 200 baht for adults ) and 100 baht for children. Being often visited by Thai families and schoolchildren, the TECC's foreign guests never feel caught on the tourist trail. Guidebooks consistently praise the TECC for its relaxed, non-commercial atmosphere.

http://www.elephantnaturepark.org/


« Modifié: mai 04, 2014, 15:20:15 pm par jomtien »
#krufreddy Lepine entraîneur BPJEPS Muaythai Kickboxing et Sports de Contact
8 Khan
Le Maître, c'est la vie elle-même, où nous sommes en état d'apprentissage permanent. Citation de Jiddu Krishnamurti ...

Hors ligne kindy

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 47
  • Sagesse: 4
  • Sexe: Femme
Re : Faires des éléphants en Thailande.... ce que l'on cache aux Touristes
« Réponse #6 le: novembre 13, 2014, 14:37:27 pm »
J'ai appris ça cette année moi aussi. C'est bien triste. Il faut vraiment repenser notre rapport aux animaux et "consommer" de façon responsable.

“Les animaux du monde existent pour leurs propres raisons. Ils n’ont pas été créés pour les humains, pas plus que les noirs n’ont été créés pour les blancs ou les femmes pour les hommes.”
Alice Walker

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !