Auteur Sujet: Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?  (Lu 3798 fois)

Hors ligne o-sensei51

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 237
  • Sagesse: 8
Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« le: juillet 31, 2014, 23:59:52 pm »
Bonsoir


Ma question est simple : que pensez-vous de cet AM ? Aussi complet et efficace que du Muay Boran, Pencak Silat ou autre ?

Que pensez-vous des "prestations" du Maître Pham Xuan Tong ?

Merci

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« le: juillet 31, 2014, 23:59:52 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne Renko

  • Membre 2
  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 397
  • Sagesse: 0
Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #1 le: août 01, 2014, 01:39:19 am »
C'est ça ?


Hors ligne o-sensei51

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 237
  • Sagesse: 8
Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #2 le: août 01, 2014, 09:26:14 am »
Oui ce n'est qu'une vidéo parmi plein d'autres.
« Modifié: août 01, 2014, 14:42:08 pm par o-sensei51 »

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1660
  • Sagesse: 198
Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #3 le: août 01, 2014, 12:26:04 pm »
je n'ai pas rencontré Pham Xuan Thong, mais pour avoir participé à plusieurs stages de qwankido ou multi-disciplinaires dont du qwankido, avec le représentant de la discipline pour la France, Olivier Massoutier, j'en garde un très bon souvenir.

de bon combattants, une bonne pédagogie, une pratique à la fois dure et intelligente, très riche techniquement...

Hors ligne Renko

  • Membre 2
  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 397
  • Sagesse: 0
Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #4 le: août 01, 2014, 12:33:28 pm »
Est-ce que vous auriez d'autres vidéos à suggérer pour apprécier le travail de cet personne ?

Parce que celui que j'ai posté ne m'a pas particulièrement impressionné.

Une belle maîtrise du positionnement spatio-temporel mais l'épée semblait fausse et non aiguisé ( Un ananas est relativement facile à couper ), il pourrait tout bonnement avoir toucher les participants sans les avoirs blessé.


Hors ligne o-sensei51

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 237
  • Sagesse: 8
Re : Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #5 le: août 01, 2014, 12:44:33 pm »
Est-ce que vous auriez d'autres vidéos à suggérer pour apprécier le travail de cet personne ?

Parce que celui que j'ai posté ne m'a pas particulièrement impressionné.

Une belle maîtrise du positionnement spatio-temporel mais l'épée semblait fausse et non aiguisé ( Un ananas est relativement facile à couper ), il pourrait tout bonnement avoir toucher les participants sans les avoirs blessé.



Je n'ai malheureusement accès qu'aux vidéos Youtube, lorsque je tape Pham Xuan Thong dans l'onglet "recherche".

Hors ligne o-sensei51

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 237
  • Sagesse: 8
Re : Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #6 le: août 01, 2014, 14:24:01 pm »
je n'ai pas rencontré Pham Xuan Thong, mais pour avoir participé à plusieurs stages de qwankido ou multi-disciplinaires dont du qwankido, avec le représentant de la discipline pour la France, Olivier Massoutier, j'en garde un très bon souvenir.

de bon combattants, une bonne pédagogie, une pratique à la fois dure et intelligente, très riche techniquement...



Tout d'abord merci pour ton avis.

Ce sujet que je viens d'ouvrir, n'est d'ailleurs pas là pour créer une polémique, loin de là. Mais rentre plus dans un questionnement personnel : un certain cheminement.

En effet, j'ai fait un an de QwanKi Do, il y a de cela maintenant 3 bonnes années, avant de pratiquer le MuayThai.

Je n'en ai pas retenu grand chose, au final. Non pas à cause d'un manque de sérieux ou de mauvaise pédagogie des entraineurs, mais essentiellement par un certain désinvestissement de ma part à un certain moment (à cause de différents problèmes perso...).

Ce que j'en retiens tout de même : un entrainement et un endurcissement de certaines parties du corps qui, au final, s'avèrent plus intenses que ce que je fais actuellement en MuayThai.

En effet, les entraineurs n'hésitaient pas à nous faire faire nos pompes sur nos poings fermés, taper au sac rempli de sable... Bref, il y avait autant de cardio qu'à la boxe Thai, mais les entrainements étaient plus durs, physiquement.

Donc mes questions pourraient être :

- Est-ce que certains AM demandent plus d'investissement personnel que d'autres, pour progresser, car dans ce cas précis, le bagage technique du QKD (projections, clés...) est tout de même plus important qu'au Muay Thai ? (je mets bien sûr de côté la pratique des armes...)
- est-ce que la boxe Thai, par exemple, pourrait être vue comme une "version simplifiée" d'autres arts martiaux, car les coups s'avèrent tout de même moins nombreux à apprendre (droit crochet uppercut...), et demandent donc un temps d'apprentissage peut-être moindre que pour le Pencak Silat, le QKD... ? Ces questions mettent bien sûr de côté le côté compétition... qui ne m'intéresse guère ici.
- est-ce que, à niveau équivalent, un pratiquant de QKD, aurait plus de chance d'avoir le dessus sur un Nakmuay ? Je pose cette dernière question suite à la lecture d'un ouvrage (qui contredit justement ma question), à savoir "Boxe thaïlandaise Muay Thai" chez les éditions Amphora, il est écrit page 34, je cite : "de 1972 à 1974, 55 combats furent organisés, opposant les boxeurs thaï à d'autres spécialistes pieds poings. Le résultat est plus qu'éloquent : 51 victoires pour les thaïs dont 37 par KO..."
"Décembre 1973, au Lumpinee stadium, une rencontre opposa des champions chinois de kung-fu aux thaî. Les Chinois furent tous battus par KO......."
"En 1966, le maitre de karaté kyokushinkai... se fit battre lors du premier round par KO..." et finit lui-même par introduire les techniques de MuayThai dans le karaté...


Donc ma conclusion pourrait être vue comme provocatrice, mais reste avant tout une interrogation personnelle : est-ce que ce qui est le plus simple à intégrer reste le plus efficace, au final ?


Toutes ces questions peuvent être perçues comme tordues, mais se posent dans un certain contexte de choix à venir, à savoir : rester sur de la boxe thaï pour 2014/2015, ou bien réessayer le QKD (j'ai au final exclus le Krav Maga, qui au final, manque d'héritage historique, selon moi, et de cette petite "touche spirituelle" dont sont pourvus les AM en général, même la boxe Thaî avec le Ram muay...).
Donc
Petit club (une 10aine de personnes inscrites) et petite salle, avec des bons entraineurs, ambiance familiale presque. Mais AM demandant probablement un investissement plus important pour progresser (bagage technique plus important, apprentissage des Quyens et donc passage de grade en fin d'année...)
OU
gros club de Muay Thai, avec souvent pas loin de 50 participants à chaque cours en début d'année pour un seul entraîneur. Ce qui implique un encadrement moins intense, mais aussi des techniques plus rapides et plus simples à intégrer. Pas de passage de grade (que je ressens assez négativement, un peu comme une interrogation écrite lorsque j'étais au collège ou au lycée).


Voici mon dilemme.

Vous choisiriez quoi ?


« Modifié: août 01, 2014, 14:28:40 pm par o-sensei51 »

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1660
  • Sagesse: 198
Re : Re : Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #7 le: août 03, 2014, 17:32:17 pm »
- Est-ce que certains AM demandent plus d'investissement personnel que d'autres, pour progresser, car dans ce cas précis, le bagage technique du QKD (projections, clés...) est tout de même plus important qu'au Muay Thai ? (je mets bien sûr de côté la pratique des armes...)

n'importe quelle discipline demande de l'investissement pour être efficace, on a rien sans rien...mais là, tu compare torchons et serviettes, le muay thai n'est pas(plus...) un AM...c'est un sport de combat.

Citer
- est-ce que la boxe Thai, par exemple, pourrait être vue comme une "version simplifiée" d'autres arts martiaux, car les coups s'avèrent tout de même moins nombreux à apprendre (droit crochet uppercut...), et demandent donc un temps d'apprentissage peut-être moindre que pour le Pencak Silat, le QKD... ? Ces questions mettent bien sûr de côté le côté compétition... qui ne m'intéresse guère ici.

comme déjà dit, le MT est un sport de combat...le propre d'un AM, c'est de traiter du combat réel, le propre d'un sport de combat, c'est d'éliminer tous les aléas du type armement, nombre de participants à la pouille, les techniques utilisées pour gérer ces cas, les techniques trop dangereuses et enfin les techniques qui sont rendues inutilisables(ou non-rentables) par les accessoires de protections et les règles de combat.

Citer
est-ce que, à niveau équivalent, un pratiquant de QKD, aurait plus de chance d'avoir le dessus sur un Nakmuay ?

dans l'absolu, rien ne l'empêche, après, difficile de donner une réponse bien sérieuse à ce genre de question, car cela dépend aussi et avant tout des règles d'engagement...

Citer
Je pose cette dernière question suite à la lecture d'un ouvrage (qui contredit justement ma question), à savoir "Boxe thaïlandaise Muay Thai"


typiquement le genre d'ouvrage susceptible de répéter en long en large et en travers que le MT, c'est de la bouse, comparativement à toutes les autres écoles... :D :D :D

Citer
"En 1966, le maitre de karaté kyokushinkai... se fit battre lors du premier round par KO..." et finit lui-même par introduire les techniques de MuayThai dans le karaté...

à quelle techniques fait-on référence...?
parce que par exemple, coté coude, tibia, genou et consort, ça fait partie intégrante du panel technique du karaté depuis quelques siècles...

Citer
Donc ma conclusion pourrait être vue comme provocatrice, mais reste avant tout une interrogation personnelle : est-ce que ce qui est le plus simple à intégrer reste le plus efficace, au final ?

l'efficacité, ça se juge par rapport à un contexte, et l'adaptation des moyens employés à ce contexte...

dans quel contexte compte tu juger cette efficacité?

Citer
Petit club (une 10aine de personnes inscrites) et petite salle, avec des bons entraineurs, ambiance familiale presque. Mais AM demandant probablement un investissement plus important pour progresser (bagage technique plus important, apprentissage des Quyens et donc passage de grade en fin d'année...)
OU
gros club de Muay Thai, avec souvent pas loin de 50 participants à chaque cours en début d'année pour un seul entraîneur. Ce qui implique un encadrement moins intense, mais aussi des techniques plus rapides et plus simples à intégrer. Pas de passage de grade (que je ressens assez négativement, un peu comme une interrogation écrite lorsque j'étais au collège ou au lycée).

Voici mon dilemme.

Vous choisiriez quoi ?

ça demanderai que j'en juge directement, mais comme ça a priori, indépendamment de la discipline, je choisirai plutôt le club avec 10 élèves...

quand tu as 50 élèves pour un seul prof, il ne peut pas y avoir d'entrainement qualitatif...c'est pas tant que les techniques sont plus simples à intégrer, c'est surtout que le prof a jamais le temps nécessaire pour te les faire approfondir et maximiser leur potentiel en respectant ton intégrité physique...alors oui, survoler, ça va plus vite...

« Modifié: août 03, 2014, 17:34:03 pm par nipaipo »

Hors ligne o-sensei51

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 237
  • Sagesse: 8
Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #8 le: août 03, 2014, 19:19:53 pm »
Oui, on ne peut pas nier : toute pratique d'un AM ou sport de combat demande de l'investissement (comme tout sport, je pense).

Mais bon, soyons sérieux. Apprendre un enchainement genre "droite droite crochet genoux puis front kick", ça ne demande pas le même genre d'investissement et le même niveau de concentration pour être intégré correctement, que de faire un Quyens en entier.

A titre de comparaison, c'est comme si on disait qu'il était aussi difficile de chanter le refrain d'une chanson (de 4 lignes), que de réciter une poésie de 3 pages.

Pour ton distinguo AM sport de combat, ok. Quoique les choses ne sont pas aussi simples non plus, puisque la compétition, dans le QKD, est également omniprésente. A l'époque, c'était même combat en compét avec un seul gant (ce que je trouvais absurde).

Le QKD est bien plus complexe que le Muay Thai, puisqu'il comprend aussi l'apprentissage de différentes armes... Donc pour un apprentissage correct des techniques à mains nues + l'apprentissage des armes, cela demande un temps considérable, si bien sûr on désire faire les choses correctement, et ne pas bâcler le tout.

Je ne vais pas raconter ma life en long, large et en travers. Ta réponse sur le choix de club, me parait totalement judicieuse. Car effectivement, on progresse plus vite avec un seul prof sous la main pour 10 élèves, qu'un entraineur pour 50 (cas de figure pendant les 2 ou 3 premier mois de l'année, car le nombre de participant baisse par la suite, mais bon).

Ce qui ne fait freiner des 4 fers, pour le choix du QKD, c'est le passage de grade de fin d'année... avec pratique du Quyens devant les deux profs...
Les deux trois mois avant celui-ci, c'est révision à fond des enchainements des coups.
Bref, perso, je trouve tout cela réellement rébarbatif, car je trouve que cela a un côté "un peu scolaire"... avec tout ce que cela implique : peur du jugement de l'autre, passage de grade vécu comme une fin en soi, peur de rater (donc dévalorisation par la suite), stress etc etc. C'est tout ceci qui m'a fait arrêter au bout d'un an.

Pour ce qui est de la boxe Thai, il y a des hauts, et des bas, dans l'apprentissage. Des cours ou l'on intègre vite les choses, ou l'on nous encourage et ou l'on nous félicite pour notre technique. Et puis, il y a les cours ou il y a la fatigue, ou l'on ne calcule rien. Ou l'on se décourage car on arrive pas à faire telle ou telle chose.
Mais à la fin de l'année, on sait que l'on n'aura pas "un diplôme à passer". Bref, on avance plus à son propre rythme... et l'on peut revoir les choses l'année d'après si l'on n'a pas intégré tel ou tel enchainement.
Et lorsqu'on a l'impression de stagner, on peut simplement en parler à l'entraineur, pour qu'il nous parle de son propre ressenti.

Aussi, c'est bien ce côté rébarbatif (que je ressens ainsi perso) de passage de grade, qui me freine à la réinscription au QKD. Tout en sachant que je suis bien conscient que cela fonctionne ainsi dans tous les clubs de karaté, de judo, aikido... avec passage des katas... Donc cet aspect négatif n'est pas spécifique au QKD.

PS : on a pas les mêmes attentes à 15 ans, qu'à 37 ans (comme moi), ou l'on désire s'investir et prendre plaisir dans sa pratique (tout en cherchant à progresser), mais sans vouloir exhiber sa nouvelle ceinture rouge, bleu ou marron chiasse nouvellement acquise.

« Modifié: août 03, 2014, 19:22:57 pm par o-sensei51 »

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1660
  • Sagesse: 198
Re : Re : Que pensez-vous de Maître Pham Xuan Tong et du Qwan Ki Do ?
« Réponse #9 le: août 03, 2014, 20:08:11 pm »
Mais bon, soyons sérieux. Apprendre un enchainement genre "droite droite crochet genoux puis front kick", ça ne demande pas le même genre d'investissement et le même niveau de concentration pour être intégré correctement, que de faire un Quyens en entier.

un quyen(une forme en général), ça n'est pas une fin en soi, c'est un outil...
l'apprentissage de la gestuelle est d'autant plus simple qu'on en apprend régulièrement, c'est, si j'ose dire, une gymnastique cérébrale, avant d'être un entrainement physique, mais il y a des tas de manières d'en rendre l'apprentissage pas ou peu laborieux...(et l'apprentissage est d'autant plus laborieux que l'élève se refuse à laisser le bénéfice du doute à ce mode d'apprentissage)

pour faire un juste comparatif, il faudrait plutôt prendre la chose dans ce sens... en quoi apprendre la gestuelle d'une forme serait-il plus complexe que d'apprendre assez d'enchaînements courts pour atteindre le même nombre de mouvements...? ben a priori, en rien...dans l'absolu, on se contente d'apprendre le même nombre d'enchainements, c'est juste que dans un cas, on en fait un truc complet(même au niveau respiratoire...) et cohérent et dans l'autre pas...

puis une fois le schéma intégré, la nécessité d'affinage technique reste globalement la même...

Citer
Le QKD est bien plus complexe que le Muay Thai, puisqu'il comprend aussi l'apprentissage de différentes armes... Donc pour un apprentissage correct des techniques à mains nues + l'apprentissage des armes, cela demande un temps considérable, si bien sûr on désire faire les choses correctement, et ne pas bâcler le tout.

plus complet oui, plus complexe non...je n'ai pas pu apprécier exactement la pédagogie autour des armes en qwankido, mais pour ce que je sais de la totalité des AM que j'ai rencontré, et qui faisait usage des armes, il me semble que tu commets une erreur de jugement en considérant la part armée comme un domaine à part de l'AM, nécessitant un apprentissage complet et indépendant...

bien entendu qu'il y aura une part d'apprentissage spécifique, mais dans tout AM, le maniement des armes est calqué sur la gestuelle à main nue ou inversement...il n y a jamais de dichotomie totale ou majoritaire...

Citer
Ce qui ne fait freiner des 4 fers, pour le choix du QKD, c'est le passage de grade de fin d'année... avec pratique du Quyens devant les deux profs...
Les deux trois mois avant celui-ci, c'est révision à fond des enchainements des coups.
Bref, perso, je trouve tout cela réellement rébarbatif, car je trouve que cela a un côté "un peu scolaire"... avec tout ce que cela implique : peur du jugement de l'autre, passage de grade vécu comme une fin en soi, peur de rater (donc dévalorisation par la suite), stress etc etc. C'est tout ceci qui m'a fait arrêter au bout d'un an.

je peux comprendre que l'aspect "passage de grade" ne soit pas forcément passionnant...surtout si c'est préparé(là, à mon sens il y a un soucis...normalement, l'intérêt d'une évaluation, c'est d'évaluer le niveau obtenu sur ce qui est pratiqué pendant l'année, pas ce qui est pratiqué pendant 2 mois...)...

à toi de voir...


Citer
Aussi, c'est bien ce côté rébarbatif (que je ressens ainsi perso) de passage de grade, qui me freine à la réinscription au QKD. Tout en sachant que je suis bien conscient que cela fonctionne ainsi dans tous les clubs de karaté, de judo, aikido... avec passage des katas... Donc cet aspect négatif n'est pas spécifique au QKD.

franchement...non...

j'ai pratiqué des formes toute ma vie de pratiquant, j'en pratique encore, ça n'a jamais été, pour moi, et dans la pédagogie de mes profs, un truc à apprendre pour le passage de grade...c'est un outil, très complet, qui amène à travailler le corps, la technique et la tête, pour peu que le prof soit compétent et ait de la matière à transmettre...après, on est d'accord que c'est pas forcément la majorité des profs, toute disciplines comprises, qui sont dans ce cas, malheureusement...

à titre personnel, je ne te cache pas que, si demain, je devais ré-enseigner dans un club, je n'organiserais pas de passage de grade...parce que c'est une plaisanterie, au sens où, certes, on évalue toujours(grade ou pas grade...) ses élèves, ne serait-ce que parce qu'il faut bien adapter les enseignements à leur niveau(enfin si on est un prof digne de ce nom), mais quand on enseigne et tourne avec un élève 2/3 fois par semaine sur des mois puis des années, on a pas besoin de lui faire passer une épreuve pour savoir ce qu'il vaut et quels sont ses manques techniques, physiques ou mentaux...

le seul cas où on peut ne pas le savoir, c'est si on a un nombre astronomique d'élèves, mais alors, c'est plus de l'enseignement, c'est de l'élevage...

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !