Auteur Sujet: [Bushido] Faut-il être plus viril que sincère ou l'inverse ?  (Lu 1750 fois)

Hors ligne Dents d'acier

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 255
  • Sagesse: 34
Re : [Bushido] Faut-il être plus viril que sincère ou l'inverse ?
« Réponse #10 le: mars 29, 2015, 18:20:15 pm »
Alain ternaute (et accessoirement tout les copains présent) le bushido fut mis au point par des gens simple pour des gens simple à une époque ou la "masturbation intellectuelle" n'était pas aussi prisé qu'ici. Pour en saisir l'essence et les nuances il faut garder la simplicité à l'esprit. En fait à la fraction de seconde ou vous vous dites "est-ce qu'on pourrais dire ou conclure que...." vous venez d'en perdre l'essence, vous vous éloignez automatiquement de sa signification réel.
Ensuite viens le décalage de l'époque et de l'évolution des conceptions, la sincérité par exemple dans l'esprit du bushido n'a absolument rien à voir avec les sentiments ou autre courants d'air moderne.

Les gens à l'époque n'avaient que des certitudes, ils ne se remettaient peu ou pas en question, donc dès que vous sortez du premier degré de compréhension c'est râpé, vous faites fausse route.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : [Bushido] Faut-il être plus viril que sincère ou l'inverse ?
« Réponse #10 le: mars 29, 2015, 18:20:15 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale rentrée 2018 : -10% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 30 septembre

Hors ligne Alain Ternaute

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 77
  • Sagesse: 3
    • Bushido Ryû (Ardennes - FR)
Re : [Bushido] Faut-il être plus viril que sincère ou l'inverse ?
« Réponse #11 le: mars 29, 2015, 18:46:02 pm »
je m'improviserai pas en biologiste amateur [...] une grande majorité des attitudes spécifiques aux sexes sont plutôt "genrées", et donc dans une grande mesure "créées" et entretenues socialement. Cependant il doit clairement exister des différences uniquement propres au sexe, ce pourquoi je dis que la question reste en suspens à mes yeux.
Quand à déterminer une prépondérence de l'influence biologique sur les comportements spécifiques aux sexes, par rapport à l'influence sociale ou l'inverse. Cette question reste en suspend à mes yeux aussi. Mais pour exclure le postulat selon lequel l'influence sociale -seule- (caractère exclusif) est à l'origine des comportements spécifiques aux genres/sexes. Thèse que l'on désigne, à défaut d'autre nom, par "téorie du genre", il y a matière à consensus, à mon humble avis, pour la réfuter d'après les études scientifiques sur le sujet.
On pourrait développer ce sujet dans un autre fil...

Je lui dissimule mes sentiments mais sans dissimuler mon intention de ne pas les lui exposer. Tu vois ce que je veux dire ?
Tout-à-fait à présent, et nous sommes d'accord. :)
Perso du coup je ne ferai pas entrer là-dedans le concept d'"utile"... Parce que de nouveau on suit encore une certaine subjectivité pour le déterminer. Ou alors il faudrait dire "utile selon soi".
En fait, je l'entendais plutôt par "utile à l'intérêt général", parce que l'intérêt général nous rend personnellement ce qu'on lui offre, sauf dans les cas d'injustice sociale, qui sont des cas particuliers.

Pour ce qui est de l'honneur, je trouve que c'est déjà en soi un concept dur à déterminer...
J'entends ce terme d'honneur comme un respect de ses engagements :
Lorsqu'on perd son honneur, pour moi, on perd notre parole ou on échoue dans notre rôle/mission (ou pire, on la renverse).
Par exemple, un père qui joue mal son rôle de père ou qui renonce à remplir sa mission paternelle est pour moi un déshonneur.

Et je te rejoins sur ton commentaire car le quiproquo survient beaucoup à ce niveau, en raison des différences de principes : l'homosexualité est par exemple vue comme un déshonneur chez certains et pas chez d'autres.

Hors ligne Alpin1892

  • Gratian'oi Bootboy
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 143
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
Re : [Bushido] Faut-il être plus viril que sincère ou l'inverse ?
« Réponse #12 le: mars 30, 2015, 16:54:42 pm »
Citer
Thèse que l'on désigne, à défaut d'autre nom, par "téorie du genre", il y a matière à consensus, à mon humble avis, pour la réfuter d'après les études scientifiques sur le sujet.
On pourrait développer ce sujet dans un autre fil...

Si on ne peut pas dire que l'influence sociale détermine tout de façon sûre, soutenir qu'elle ne détermine rien mais est plutôt déterminée par le sexe, me parait légèrement farfelu. Preuve en est des différences de pratiques concernant le partage des tâches, les goûts, et les façons de se comporter en société, selon la variété de sociétés existantes, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Mais en effet, ce n'est pas le sujet du thread.  ;)

Citer
En fait, je l'entendais plutôt par "utile à l'intérêt général", parce que l'intérêt général nous rend personnellement ce qu'on lui offre, sauf dans les cas d'injustice sociale, qui sont des cas particuliers.

Dans notre société, c'est plutôt la norme, et la justice sociale qui est un cas particulier...  |*-(

Sinon, l'intérêt general, quand c'est un problème qui concerne deux Humains ou plus, c'est pour ainsi dire inexistant la plupart du temps...  :D

Citer
Lorsqu'on perd son honneur, pour moi, on perd notre parole ou on échoue dans notre rôle/mission (ou pire, on la renverse).
Par exemple, un père qui joue mal son rôle de père ou qui renonce à remplir sa mission paternelle est pour moi un déshonneur.

Certes, enfin qui peut en juger à ce moment là, à part cas vraiment évident ? Si un simple échec sur un objectif que je me fixe signifie le déshonneur, et que le déshonneur ne peut m’être racheté que par la mort, alors j'en ai subi beaucoup de déshonneur dans ma vie, parce que je suis loin d'avoir tout réussi à l'heure d'aujourd'hui...  :P
Mais qui peut se vanter de n'avoir jamais échoué au final ?  ???

Dents d'aciers, certes on n'avait pas la même façon de penser et les mêmes conceptions qu'aujourd'hui, mais je ne suis pas convaincu que quelqu'un capable d’écrire un code devant régir la classe dominante d'une société puisse être qualifié de "simple"... Je ne sais pas ce que tu qualifies de "masturbation intellectuelle", mais la réflexion sur la cohérence des choses/valeurs et leur sens, de façon séparée comme en tant que tout (regroupées dans un code), ne me semble pas en faire partie ni relever uniquement de notre époque.  #circonspect#
"L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"
Pierre Desproges

Hors ligne Alain Ternaute

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 77
  • Sagesse: 3
    • Bushido Ryû (Ardennes - FR)
Re : Re : [Bushido] Faut-il être plus viril que sincère ou l'inverse ?
« Réponse #13 le: avril 02, 2015, 15:07:44 pm »
En fait à la fraction de seconde ou vous vous dites "est-ce qu'on pourrais dire ou conclure que...." vous venez d'en perdre l'essence, vous vous éloignez automatiquement de sa signification réel.
Ensuite viens le décalage de l'époque et de l'évolution des conceptions, la sincérité par exemple dans l'esprit du bushido n'a absolument rien à voir avec les sentiments ou autre courants d'air moderne.
Le Bushido est en effet un code de conduite qui se contredit, de par les limites de son inspiration du zen. C'est ce que ombre en plein jour m'a appris il y a peu.
Et lui donner une interprétation actuelle est effectivement anachronique.
Merci de le rappeler.

Mais lorsque j'ai démarré cette discussion, ma référence au Bushido n'était qu'un prétexte pour résoudre une question morale/éthique. J'aurais dû mentionner cette intention dans le premier message... *-(U)-X


Si on ne peut pas dire que l'influence sociale détermine tout de façon sûre, soutenir qu'elle ne détermine rien mais est plutôt déterminée par le sexe, me parait légèrement farfelu.
On est bien d'accord.

Dans notre société, c'est plutôt la norme [(que la société ne nous rende rien)], et la justice sociale qui est un cas particulier...  |*-(
Sinon, l'intérêt général, quand c'est un problème qui concerne deux Humains ou plus, c'est pour ainsi dire inexistant la plupart du temps...  :D
Je trouve ce point de vue bien pessimiste. ;)

Si un simple échec sur un objectif que je me fixe signifie le déshonneur, et que le déshonneur ne peut m’être racheté que par la mort, alors j'en ai subi beaucoup de déshonneur dans ma vie, parce que je suis loin d'avoir tout réussi à l'heure d'aujourd'hui...  :P
Mais qui peut se vanter de n'avoir jamais échoué au final ?  ???
Personne. Mais pourquoi le déshonneur ne peut-il être "racheté" que par la mort ?

Se fixer un objectif ne signifie pas forcément s'engager à le remporter envers et contre tout. Il y a une mesure d'importance dans l'engagement, qui tient compte des obstacles qui peuvent conduire à l'échec.

Si je m'engage dans les rangs des forces de l'ordre de mon pays, je prend par là, l'engagement de participer au maintient de l'ordre public.
Si j'échoue lors d'une mission malgré des efforts à la hauteur, aucun honneur n'est gagné, mais aucun n'est perdu non-plus.
Si ensuite je fais du bazar en pleine rue (genre, bagarre suite à soirée trop arrosée) alors j'en retire beaucoup de déshonneur. Mais ça ne veut pas dire que, à cause de cela, j'en suis réduit à ne plus rien valoir et mériter la mort... ::)

Dans ce cas, il faudrait fusiller les autorités policières qui provoquent du désordre public lors de manifs de grande ampleur. ;)

Hors ligne 4PIsr

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 795
  • Sagesse: 68
  • Pratiquant de: krav maga - MMA - adorateur de Cthulhu
Re : [Bushido] Faut-il être plus viril que sincère ou l'inverse ?
« Réponse #14 le: avril 02, 2015, 15:18:13 pm »
Citer
Mais pourquoi le déshonneur ne peut-il être "racheté" que par la mort ?

Pour se racheter, on peut en effet se contenter de se couper une phalange  #troll#

c'est pas au vieux singe qu'on apprend à traire les limaces.

Hors ligne Alpin1892

  • Gratian'oi Bootboy
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 143
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
Re : [Bushido] Faut-il être plus viril que sincère ou l'inverse ?
« Réponse #15 le: avril 06, 2015, 13:34:15 pm »
Haha, et du coup le taux de Yakuza à qui il manque une ou plusieurs phalanges est assez élevé au final...  :o
"L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"
Pierre Desproges

 


* Messages récents

post Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
Laury
Aujourd'hui à 10:52:08
post Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
lsd
Aujourd'hui à 03:19:25
post Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
Laury
Aujourd'hui à 02:58:42
post Re : Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
niveau 2
septembre 21, 2018, 23:50:08 pm
post Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
Heimere
septembre 21, 2018, 23:38:34 pm
post Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
nipaipo
septembre 21, 2018, 23:35:15 pm
post Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
niveau 2
septembre 21, 2018, 17:00:00 pm
post Re : Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
nipaipo
septembre 21, 2018, 16:32:21 pm
post Re : Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
niveau 2
septembre 21, 2018, 14:44:49 pm
post Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
MiKe "白鬼"
septembre 21, 2018, 14:01:49 pm
post Interview Karaté bushido , parution Octobre 2018
[Interviews]
jomtien
septembre 21, 2018, 10:46:19 am
post Re : pour niveau 2
[Kung fu]
niveau 2
septembre 20, 2018, 23:47:56 pm
post Re : Exercices à faire chez soi?
[Techniques]
Le promeneur
septembre 20, 2018, 23:29:23 pm
post Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
Le promeneur
septembre 20, 2018, 23:13:31 pm
post Re : Re : Mes débuts en karaté
[Karaté]
niveau 2
septembre 20, 2018, 22:45:16 pm

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !