* MMA - Messages récents


Auteur Sujet: pourquoi juger l'efficacité d'un art ?  (Lu 4689 fois)

Hors ligne Martel53

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 21
  • Sagesse: 0
Re : Re : Re : pourquoi juger l'efficacité d'un art ?
« Réponse #20 le: mars 27, 2015, 00:45:03 am »
et puis en si ne pas prendre de coup avant ceinture noir te gêne alors ne fait pas d'arts martiaux parce que pour se défendre avec un art martial faut avoir un minimum d'expérience quand même

Je crois que rendu à ceinture noir tu dois déjà être capable de te défendre depuis un bout...

Est-ce vrai qu'avec une ceinture noir il faut être prudent si jamais on a à se battre parce que c'est considéré comme une arme blanche??  Et qu'on doit seulement s'en servir (de notre art) qu'en dernier recours de légitime défendre sinon on a aussitôt des accusations criminelles?

Juste pour répondre à la petite question posée .
D'un point de vu pénal en France , aucune personne n'est considérée comme une arme. Seul les animaux peuvent être considérés comme des armes.
Le principe de la légitime défense s'applique à tout citoyens peu importe son passif dans les SDC/ AM / SD.

Après le fait de pratiquer un SDC/AM/SD peut être présenté par l'avocat d'en face comme quelque chose d'aggravant mais aucune loi ne prévoit se cas. Donc ceci reste du domaine de la légende urbaine.

Voili Voilou.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Re : Re : pourquoi juger l'efficacité d'un art ?
« Réponse #20 le: mars 27, 2015, 00:45:03 am »
Boutique Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne didiersksr

  • Membre de la Cité
  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 328
  • Sagesse: 45
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Shorinji Kempo Seïgido Ryu
Re : pourquoi juger l'efficacité d'un art ?
« Réponse #21 le: mai 07, 2015, 16:51:45 pm »
Juste pour répondre à la petite question posée .
D'un point de vu pénal en France , aucune personne n'est considérée comme une arme. ... Donc ceci reste du domaine de la légende urbaine.

Exact mais ce type de dispositions idiotes a bel et bien été pris quand les AM sont arrivés en France ; après ça a été supprimé assez vite. En gros la règle était celle-ci : pour justifier de l'utilisation de ta technique, il fallait que le nombre de gugusses soit +1 par rapport à ton nombre de Dan. (70 ans, 8ème dan, fallait qu'ils soient 9 pour pouvoir légitimement riposter) |*-( Ce qui a conduit certains pratiquants (notamment dans la sécurité) a ne pas passer leur ceinture noire tant que ces règles étaient en vigueur.


@shotoura

Relativement à la question initiale de ce fil, je pense que la pratique de chaque discipline répond à un objectif principal. Tant qu'on reste dans sa cours de récréation, tout va bien mais quand on va jouer dans le bac à sable des autres, ça se corse. Vu ma discipline, je suis pas trop inquiet dans la rue mais on ne m'emmènera pas sur un ring, si je respecte les règles, je vais me faire découper en morceaux. (et comptez pas sur moi pour la pureté technique type kata, tout le monde va se foutre de ma gueule).

Le karate shotokan n'est pas mieux ni pire qu'autre chose mais la pratique qui en est faite le place dans un cadre. Considère simplement le travail que tu fais dans les cours : kihon, kata, hikite, kime bien marqué, pureté technique... et les compètes de karaté en combat où ça sautille sans arrêt. Place-toi en tant que spectateur qui n'y connait rien de rien, penses-tu que tu imaginerais qu'il s'agit de la même discipline ? Déjà-là, au sein de la même discipline, l'étude traditionnelle ne sert à rien (oui, je sais, j'exagère un chouia, tapez pas) pour aller sur la surface de combat. Alors si tu vas chatouiller un boxeur, tu vas te faire plier et c'est normal parce que rien dans ta pratique ne te prépare à ça. Ca peut marcher mais il faut se donner un autre but et reprendre toute la manière de travailler. Et à l'inverse, un boxeur dans un kata, ça va faire un peu bucheron dans un ballet classique ; mais s'il travaille dans le sens nécessaire il y arrivera également. En fonction des buts que l'on a ou que définissent nos disciplines, nos pratiques doivent avoir du sens.
La profondeur de la pensée ne peut s'exprimer que par la richesse des mots.

La vérité... c'est que le bon vieux temps était épouvantable.
'Johan Norberg'

Hors ligne jomtien

  • #krufreddy Lepine
  • Dragon Phoenix Noir
  • *
  • Messages: 3275
  • Sagesse: 187
  • Sexe: Homme
  • #krufreddy Lepine Bpjeps
Re : pourquoi juger l'efficacité d'un art ?
« Réponse #22 le: mai 08, 2015, 10:33:44 am »
Ayant passés mon 1 dan en 1973 ! Et après j'ai continué vers d'autres Disciplines

Ce n'est pas l'efficacité qui a mettre en doute mais la méthodologie  " Avec contrôle ,a ton le droit au KO les Techniques autorisées pour le Muaythai et le
MMA les frappent au sol ,les Coudes ,Genoux les clés le Clinch  etcetera "

Et ce que l'ont recherche dans la ou SA  
Pratique Martiale ou Sportive AM/SDC Si l'ont parle Karaté  le  Kyokushinkai et dans ce Style pour moi la plus complète dans sa forme de Contact .
Maintenant en compétition les règles Fédération Karaté ne sont pas au KO !
Ce qui veut souligner que je doit être très rapide et évidement contrôlés ou être disqualifier et Inversement donc
cela demande une vitesse de réaction !  Qualités primordiale.

Pour les Disciplines de percutions ce qui est différent devient le jeux défensifs et se protéger parades défenses face a un partenaires ou Adversaire qui lui a droit aussi au KO cela change la donne Physique et Psychologique La ont touche a l'intégrité physique
Vaste débat et logiquement le Sports de Combat ou tout Sports c'est de vieillir en Forme sans Traumatisme Moi qui connait bien ce domaine pour beaucoup c'est Loin d'être la Cas ! #papy#

Pour Conclure en 1980 en Finale Coupe de France toute catégorie moi qui peser a cette époque 68 kg  pour 1m70 j'ai pris la
médaille de Bronze le Soucis et après 4 combats je suis tombé sur un lourd et triple fracture de la Mâchoire a Coubertin Pompiers et direction les Urgences = 3 mois a manger avec une paille Donc c'est mon plus sale KO comme Quoi le Contrôle a ses Limites.
« Modifié: mai 08, 2015, 10:36:48 am par jomtien »
#krufreddy Lepine entraîneur BPJEPS Muaythai Kickboxing et Sports de Contact
8 Khan
Le Maître, c'est la vie elle-même, où nous sommes en état d'apprentissage permanent. Citation de Jiddu Krishnamurti ...

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !