Auteur Sujet: Pourquoi les pratiquants de différents arts martiaux ne sont jamais d'accord?  (Lu 1750 fois)

Hors ligne toiine08

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 12
  • Sagesse: 0
Salut tout le monde,

Je vous propose une petite hymne à la tolérance et aussi une explication des petites gueguerres entre les différents pratiquants d'arts martiaux. Je pense que nous avons déjà tous connus ça: une discussion stérile autour du sujet: mon art martial est meilleur que le tien. Quoiqu'il en soit, j'aimerai avoir votre avis: https://teamplays.wordpress.com/2015/09/27/le-meilleur-des-arts-martiaux/#more-30
 Et bonne lecture :)

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre


Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1605
  • Sagesse: 190
je comprend ta réflexion sur le sujet et dans une certaine mesure, j'y souscrit, mais il me semble aussi qu'elle part d'une base quelque peu erronée et trop simpliste...

quand on dit "tous les arts martiaux se valent", on oublie que le terme "arts martiaux" est un terme fourre-tout, et que cette appellation recouvre des disciplines dont la création et l'évolution a été très différente...
si on prend le cas d'une discipline comme le judo, qui s'est peu à peu spécialisée dans la projection et s'est totalement séparée de la pratique armée, qui a été voulu comme tel... ce n'est pas forcément comparable avec une école de kung-fu traditionnelle(exemple) dont les pratiques main nue et armée sont intimement liées...

la spécialisation est une pratique de temps de paix et/ou sportive...

Hors ligne kiai

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 36
  • Sagesse: 2
c'est pas l'art martial qui est en cause pour l'efficacité mais plutôt le pratiquant .

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1605
  • Sagesse: 190
c'est pas l'art martial qui est en cause pour l'efficacité mais plutôt le pratiquant .

un peu simpliste...le pratiquant, il est ou se dit pratiquant parce qu'il pratique ou prétend pratiquer un cursus technique, une stratégie et une préparation physique enseignée par un professeur sur une base qui a fait ses preuve ou est supposé l'avoir fait...

si un élève glande, certes, pas de miracle, mais y a aussi des comiques qui enseignent, voir créent leur discipline et qui ont des élèves motivés....quand on t'enseigne de la m..., c'est difficile de créer des chefs-d'oeuvre issus du néant et un débutant n'a pas les bases pour juger de la pertinence de ce qu'on lui enseigne...

quant à l'efficacité, elle se détermine par rapport à un cadre d'application, or le cadre d'application du kendo n'est certainement pas celui de la boxe thai, pour prendre des exemples parlant...

Hors ligne t3va

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 555
  • Sagesse: 38
+1 nipaipo  ;D

Ce n'est pas l'art mais le pratiquant blablabla... c'est bien une réflexion de judoka (ou d'aikidoka) ça  :D Muhuhahaha  #troll#



Hors ligne shotoura

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 143
  • Sagesse: 7
  • Sexe: Homme
La plupart du temps lorsqu'on dit les arts martiaux se valent, c'est en terme de self défense. De toutes façons une personne qui apprend à se battre avec des armes et à mains nues contre un judoka qui fait principalement de la projection, bah dans la rue ça fera pas vraiment de différence lors d'une aggression... à part si on se trimballe avec une arme sur soit.

Nipaipo je me permet également de te contredire sur un autre fait, si un enseignant enseigne de la m..., alors bien sur cela incombe énormément, mais le pratiquant qui ne remarque pas que l'enseignant lui enseigne de la m... c'est un peu un glandeur alors, en étant un peu passionné tu vas sur internet pour te tenir au courant des actualités de ton art martial, tu vois bien si ton enseignant fais n'importe quoi. Donc finalement être pratiquant cela incombe aussi d'être ouvert d'esprit, d'aller voir autre part pour observer si ce que tu apprend est bien.

Conclusion: Cela dépend du pratiquant.

Pour moi dire que l'efficacité dépend du cadre d'application, c'est relativement faux, beaucoup trop de gens rejette la faute sur le dojo et l'enseignement car ils ne savent pas sortir de leur cadre, en aikido ce n'est pas parce que tu n'apprend pas à frapper que chez toi tu peux pas faire du sac de boxe. Alors bien sur si ce qui est enseigné c'est vraiment n'importe quoi, on y peut rien, mais j'ai toujours de gros doute sur l'indépendance d'une personne qui me dit, je suis passé de cet art la à celui la, depuis je me suis amélioré quatre fois plus vite, donc celui la est meilleur.

Hors ligne bokken

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 322
  • Sagesse: 18
  • Sexe: Homme
  • 七転八起 – « sept fois tombé, huit fois debout »
    • Sur les pas de Mars
+1 nipaipo, et du contexte d'une discipline dépendent ses choix en termes de principes et de stratégies (ce qui différencie au final les écoles (je ne parle pas du club machin par rapport au club truc) ). Sur le sujet j'aime à rappeler cet article assez clair pour peu qu'on le lise : http://surlespasdemars.wordpress.com/2012/01/14/hypotheses-de-pratique/

Hors ligne shotoura

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 143
  • Sagesse: 7
  • Sexe: Homme
Vachement interessant l'article :) je suis totalement d'accord avec ce qui est dit.

Hors ligne kiai

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 36
  • Sagesse: 2
+1 nipaipo  ;D

Ce n'est pas l'art mais le pratiquant blablabla... c'est bien une réflexion de judoka (ou d'aikidoka) ça  :D Muhuhahaha  #troll#



Blablabla ....... Tu es un comique toi !! Je te présente des types qui pratiquent juste" l'art du béton " ou du "bûcheronnage" et qui sont d'une efficacité remarquable sans avoir à pratiquer des Arts martiaux ou sport de combat . Donc voila pourquoi tout dépend du pratiquant, si le gus est une chique molle , il à beau pratiquer n'importe quel AM même le meilleur" qui soit"il sera d'aucune efficacité .Pour renseignement je ne pratique pas l'aikido mais j'enseignje et pratique le shorin d'Okinawa .

Hors ligne t3va

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 555
  • Sagesse: 38
Blablabla ....... Tu es un comique toi !! Je te présente des types qui pratiquent juste" l'art du béton " ou du "bûcheronnage" et qui sont d'une efficacité remarquable sans avoir à pratiquer des Arts martiaux ou sport de combat . Donc voila pourquoi tout dépend du pratiquant, si le gus est une chique molle , il à beau pratiquer n'importe quel AM même le meilleur" qui soit"il sera d'aucune efficacité .Pour renseignement je ne pratique pas l'aikido mais j'enseignje et pratique le shorin d'Okinawa .

Et il semblerait que tu ne pratiques pas le second degré non plus ::)

Mon message était adressé à toiine08 sur un ton humouristique/sarcastique ;) en réalité je n'avais pas vu ton post...

Je ne doute pas non plus que tu puisses me présenter des bucherons/maçon qui soient plus "efficaces" que certains pratiquants d'arts martiaux. Tout comme je peux sans doute te présenter des boxeurs/aikidokas/karatekas/etc sachant beaucoup mieux bétonner ou bucheronner que certains gus dont c'est le métier ! Doit-on en conclure une généralité ? Est ce un argument pertinent ?  #circonspect#

Mon avis sur la question de départ est le suivant :
Quel est le meilleur art martial ? Quel discipline est la plus efficace ?
Posé de cette manière ce genre de questions n'ont aucun sens  :(  comme dit Nipaipo il faut poser au moins un cadre.
Si tu prends par exemple 2 bonhommes, au hasard un maçon et un coiffeur :-o~, demander "qui est le meilleur ?" ne trouve une réponse que si tu apportes une précision => "pour faire un mur", "pour me faire une couette", "s'ils se tapent dessus", "pour chanter du Mylène Farmer", etc
C'est pareil pour les AM/SDC/SD il n'y en a pas de meilleurs, il y en a qui sont meilleurs pour une situation donnée  :)

ça ne veut pas dire que le pratiquant ne compte pas, ses motivations, ses objectifs, ça façon de s'entrainer... jouent un rôle et font qu'il est unique et pas simplement un produit fabriqué à la chaine.
Mais pour autant si tu prends n'importe quel pratiquant de shorin d'Okinawa il aura du mal à s'en sortir dans un duel d'escrime par exemple... par ce que sa pratique n'est pas faite pour ce cadre là  :)

D'ailleurs merci bokken pour le l'article sur les hypothèses de pratiques qui est très bien écrit et qui explique parfaitement la dualité généraliste/spécialiste


 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !