Forums par disciplines > Taekwondo

Credo, définition et serment de l'ITF, hypocrisie?

<< < (2/3) > >>

Vakarm:

--- Citation de: niveau 2 le janvier 07, 2016, 14:36:01 pm ---La fédération ITF a été crée par le Général Choi dans les années '50 et le siège social a été pendant plus de 30 ans au Canada.
Le Général Choi était Nord-Coréen, donc la Capitale du Taekwon-Do ITF se trouve toujours en Corée du Nord.  

Le WTF (olympique) se trouve en Corée du Sud.

Voila pour la petite histoire.

--- Fin de citation ---

Ça serait trop simple Monsieur 2 :)
En fait, depuis le début du 21e siècle, il y a trois ITF.

Le fondateur, le Général Choi Hong Hi, est né sur le territoire de la Corée du nord, avant la division de la Corée... Mais faisait partie de l'armée de la Corée du Sud au moment de la création du Taekwon-Do.  L'ITF a donc été fondé en Corée du Sud. Lorsqu'il a, en quelque sorte, pris possession du Taekwon-Do au détriment de son gouvernement, il a du s'exiler au Canada.  Le siège social de la ITF a donc longtemps été à Toronto. Ça explique la forte représentation canadienne.

Avant sa mort il avait été voté que son fils, le Grand Maitre Choi Hong Hwa, allait le remplacer pour les 2 dernières années de son mandat, mais cette décision a été renversée, pour une raison que j'ignore. Le siège social, à ce moment, se trouvait à Vienne.  Choi Hong Hwa, en beau tabarnack, a décidé de se séparer de l'ITF en prétendant être le président légitime... La ITF s'est retrouvée séparée en 2.  Le siège social de l'ITF de Choi Hong Hwa étant toujours au Canada. La grosse majorité des membres sont restés fidèles au Général.

Lorsque que le Général Choi est décédé à Pyongyang en Corée du Nord... Il aurait dit sur son lit de mort que son successeur devait être Chang Ung, un Nord Coréen, ex-basketteur qui ne pratiquait aucun Art Martial, mais membre du CIO.  La ITF de Vienne tombait alors aux mains des Nords Coréens. Mais comme la constitution de l'ITF prévoyait qu'en cas d'invalidité du président, le vice-président devenait président par intérim, plusieurs membres ont crié à l'inconstitutionnalité, se sont objectés et ont élu le Québécois Gr Maître Tran Trieu Quan en tant que président d'une troisième ITF. C'est, donc sans surprise, la ITF la mieux représentée au Québec.  

Gr Maître Tran est décédé alors qu'il était en mission humanitaire, lors du tremblement de terre d’Haïti. Le nouveau président Élu est l'Argentin Gr Mâitre Pablo Trajtenberg. Le nouveau siège social se trouve à Benidrom en Espagne.

Choisir son ITF, c'est pas du ressort de l'élève et pour le commun de ceux-ci, ça n'a pas un gros impact. C'est plutôt dommage pour ceux qui compétitionnent au niveau international... ça dilue le talent.


--- Citation de: Le promeneur le janvier 06, 2016, 19:49:03 pm ---Honnêtement,  j'entre  dans un dojo ou salle comme cela, je pars en courant   #stress#  #fuite#

--- Fin de citation ---

Oui, l'organisation ITF en tant que tel a un coté sectaire. Le nom des formes représente des idéologies, événements ou personnages marquants de la Corée et on doit connaître leur signification. La forme de 2e dan, Juche, est la plus controversée.  Juche etant l'idéologie communiste Nord-Coréenne...  Mais on nous enseigne plutôt le sens large qui fait beau et propre, que je ne connais pas encore, puisque je ne suis que 1er dan.

Par contre, en bons occidentaux, on apprend toutes ces shit là pour arriver à les vomir sur une feuille d'examen, puis on se fout du reste. C'est un coté que je n'apprécie pas beaucoup mais ce n'est pas quelque chose qui invalide l'Art et ses techniques...  Ces trucs là me dérangent plus que le crédo et le serment de l'adepte, qui sont pour moi, un récital de belles valeurs pour bien paraître...  

J'pense pas qu'un Québécois puisse devenir brainwashé à la sauce Nord Coréenne en prenant des cours de Taekwon-Do ;)



niveau 2:
C'est un bon cours historique ;-)p

Tous les arts martiaux ont à l'origine des tueries et plus encore sans entré dans les détails.  Depuis les années '40-'50, l'approche n'est plus de tuer son prochain mais plutôt d'avoir une démarche personnelle vis à vis soi-même et les autres.

Vakarm:

--- Citation de: niveau 2 le janvier 07, 2016, 15:26:12 pm ---C'est un bon cours historique ;-)p

Tous les arts martiaux ont à l'origine des tueries et plus encore sans entré dans les détails.  Depuis les années '40-'50, l'approche n'est plus de tuer son prochain mais plutôt d'avoir une démarche personnelle vis à vis soi-même et les autres.

--- Fin de citation ---

Oui, y'a du bon, y'a toujours du bon... Ça nous fais atténuer le pas bon, je viens de le faire moi-même, à mon post précédent.

Mais c'est souvent dommage que dans plusieurs styles ou organisation, la vérité se perde...
D'ailleurs, le coté sectaire est loin d'être une exclusivité du Taekwon-Do.

Dans beaucoup d'AM, y'a des fondateurs ou créateurs, qui devaient être exceptionnels, mais leurs légendes en auront fait des demi-dieux.

Genre Ip Man qui a libéré la chine à lui tout seul (À la défense des pratiquants de Wing Chun, c'est beaucoup la Chine qui se crée des Héros).

Masutastu Oyama qui a failli faire passer la vache au rang des espèces menacées.

Grand Maitre Tae Hi Nam, qui a gagné une bataille en perçant l'abdomen de ses ennemis avec le bout de ses doigts, dans le noir absolu.

Au moins ceux là on peut être convaincu de leur existence, ce qui n'est pas toujours le cas.

Je connais des passionnés de <AM quelconque> pour qui leur art est la réponse absolue à tout problème, pour tout le monde, en toute occasion. T'as beau leur mettre en pleine face la pire des incohérence qui leur est enseignée, il vont s'inventer une raison de croire que c'est parfait... pis que c'est toi « qui comprend pas la démarche... ».  La démarche, c'est souvent de vouloir être le berger du plus gros troupeau possible. 

J'ai beau vouloir prendre le tout avec un grain de sel, je ne peux oublier que ça me dérange.  Heureusement le 2e mot de «mon» crédo est « Intégrité »  Alors ma secte m'autorise à ne pas faire semblant de douter d'elle-même. :S

niveau 2:
Ayant côtoyé plusieurs hauts gradés de la ITF durant les années '90, je ne croit pas que c'est une (secte) au vrai terme du mot.  Par-contre, il ne faut pas ce limité à un circuit fermé de compétitions... il peut y avoir de grandes surprises pas nécessairement positives.

Je préfère ITF à la WTF.

Vakarm:
C'est vrai qu'on sort pas souvent.  Pour avoir pratiqué dans l'ITF dans les années 80, y'a pas que le circuit de compétition qui était fermé aux autres styles.  Les esprits aussi semblaient fermés aux autres styles.  Heureusement, ça a changé beaucoup. J'ai entendu des maîtres parler ouvertement de nos lacunes vs certains styles... ça rassure.

C'est toutefois bien difficile d'ouvrir les compétitions quand les règlements sont différents. Nos règlements de compétitions sont compatible avec les règlements light-contact de la WAKO et les européens de la ITF qui y participent, à ma connaissance, y perfoment bien.  Sauf que les compétitions WAKO, au Québec, y'en a pas.  Peut-être qu'un autre circuit existe?

La plupart des styles pratiquent le combat arrêté, alors que nous on fait des rounds de combat continue. Et dans beaucoup de régions, le Taekwondo est le seul style qui va pratiquer le combat continue. Evidemment on pourrait changer et pratiquer le combat arrêté... Mais ça tuerais la variété. 

On passerait des heures à pratiquer «jodan uraken, tsuki aux cotes» comme les autres clones...

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique