Auteur Sujet: Minoru Mochizuki  (Lu 2706 fois)

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2520
  • Sagesse: 86
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Minoru Mochizuki
« le: octobre 09, 2009, 13:02:24 pm »
Source : http://www.yoseikanbudo.com/fra/minorumochizuki.shtml

Minoru Mochizuki (1907-2003)

Né le 11 avril 1907, Préfecture de Shizuoka, Japon

10ième dan, Meijin Aïkido, IMAF.
9ième dan, Jujutsu.
8ième dan, Iaijutsu.
8ième dan, Judo.
5ième dan, Kendo.
5ième dan, Karaté.

Maitre Mochizuki, fondateur du Yoseikan Budo, commença par pratiquer le Kendo à l'âge de cinq ans dans le dojo de son grand-père à Shizuoka. Puis il se lança dans le Judo et joignit le Kodokan (Centre Mondial du Judo) en 1925 ou il est devenu un compétiteur hors-pair. Sous la tutelle de Jigoro Kano, fondateur du Judo, Maitre Mochizuki devint le plus jeune membre du Kobudo Kenkyukai - organisation pour l'étude, la présentation et le développement des arts martiaux classiques - établie au sein du Kodokan, dans laquelle il pratiqua entre autres le Katori Shinto-Ryu. En 1930, il fut choisi par Jigoro Kano pour aller étudier l'Aïkijujutsu avec Morihei Ueshiba. Il fut l'uchideshi de Morihei Ueshiba au Kobukan Dojo pour une année avant d'ouvrir son propre dojo dans la ville de Shizuoka en 1931. C'est alors qu'il commença à développer son propre style d'Aikido: le Yoseikan Budo.

Morihei Ueshiba lui décerna deux certificats en Daito-Ryu en juin 1932 ("Goshinyo no te" et "Hiden ogi no koto"). Par la suite, il passat huit années en Mongolie dont il fût nommé sous-gouverneur. Il y fût actif en tant qu'éducateur et entrepreneur de travaux destinés à améliorer les communications et l'irrigation. Son idée de combattre le communisme par l'application des principes d'"entraide et prospérité mutuelle" et de "la meilleure utilisation de l'énergie" de Jigoro Kano contribua au développement de sa région. De plus son projet d'irrigation fut complété après la Deuxième Guerre Mondiale par les autorités Chinoises. Minoru Mochizuki fut le premier à enseigner l'aïkido en Occident lorsqu'il séjourna en France de 1951 à 1953 comme professeur de Judo. Il a enseigné à son dojo de Shizuoka jusqu'à vers la fin du dernier millénaire et a vécu les dernières années de sa vie en France avec son fils Hiroo.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Minoru Mochizuki
« le: octobre 09, 2009, 13:02:24 pm »
Boutique Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2520
  • Sagesse: 86
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Minoru Mochizuki
« Réponse #1 le: octobre 09, 2009, 13:03:26 pm »
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Minoru_Mochizuki

Minoru Mochizuki (né le 7 avril 1907 à Shizuoka et décédé le 30 mai 2003 à Aix-en-Provence en France) était un spécialiste des arts martiaux japonais.

Il a été pendant sa carrière 10e dan d’aikido, 9e dan de jujutsu, 8e dan de iaido, de judo et de kobudo et enfin 5e dan de kendo, de karaté et de jo-jutsu.

Biographie

Minoru Mochizuki est l’un des élèves directs de Jigoro Kano (un des fondateurs du judo), de Morihei Ueshiba (fondateur de l’aikido) et de Gichin Funakoshi (fondateur du karaté Shotokan).

Persuadé que les arts martiaux sont dénaturés par leur séparation en différentes disciplines et leur transformation en sport, sa pratique cherchait à assembler les principales techniques de la tradition martiale japonaise. C'est ainsi que dans sa maison à Shizuoka, qui était aussi son dojo : le "YOSEIKAN", il enseigne l'Aïkido, le Judo et le Karaté. Le Yoseikan est fréquemment visité par des spécialistes d’arts martiaux du monde entier. En 1963, il envoie son fils Hiroo Mochizuki en Europe, suite à la mort de Jim Alcheik, expert français, pour perpétuer l'enseignement de ce dernier. En 2000, il transmet officiellement la direction du dojo Yoseikan et des pratiques qui y sont enseignées à son fils. Dans les dernières années de sa vie, Minoru Mochizuki partit pour la France pour y vivre avec son fils. Malgré les désagréments de la vieillesse, il a pratiqué sa passion jusqu'à la fin de sa vie. Il décède le 30 Mai 2003 à Aix-en-Provence entouré de son fils Hiroo et de ses petits enfants.

Bibliographie

    * (en) Stanley A Pranin Aikido masters: prewar students of Morihei Ueshiba (Tokyo,1993) ISBN 4900586145
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne musashi56

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 5
  • Sagesse: 0
Re : Minoru Mochizuki
« Réponse #2 le: mai 25, 2013, 18:33:02 pm »
Bonjour

Les éléments présentés me paraissent justes. Néanmoins Maître Minoru Mochizuki a fondé le Budo Yoseïkan et suite à différents aléas de la vie il avait transmis à son fils la succession de l’École. Maître Hiroo Mochizuki, plus pertinent dans la pratique du karaté, a souhaité donner à l’École le nom de Yoseïkan Budo.

Une famille a été très liée avec celle des Mochizuki c'est Watanabe et plus particulièrement Maître Haruyoshi Watanabe. L'École Watanabe a choisit une voie qui est le Nihon Budo, sans pour autant couper les liens avec l’École Yoseïkan, et la famille Mochizuki.

Depuis le décès de Maître Haruyoshi Watanabe, le représentant actuel est un de ses fils Mitsuru Watanabe.
Le Nihon Budo regroupe trois composantes:

Aiki Jujutsu art de défense basé sur l'esquive et l'immobilisation par clés et torsions.
Kempo Taïjutsu art de défense basé sur les atemis (pieds, poings, coudes, genoux) et les projections.
Iaï Kenjutsu Kobudo art de l'escrime japonaise et du kobudo. Le travail de base est le sabre (Iaido École "Katori Shinto Ryu" Kenjutsu), puis une fois "compris" le sabre, les autres armes japonaises qui en découlent (Jo, Bo, Tonfa, Nunchaku, Sai, etc,).

« Modifié: mai 25, 2013, 20:53:26 pm par musashi56 »

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !