Auteur Sujet: Question pour les experts  (Lu 813 fois)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 975
  • Sagesse: 62
Re : Question pour les experts
« Réponse #20 le: mai 12, 2016, 20:19:01 pm »
Je veux bien que les kata, tao lu ou autres soient des combats imaginaires contre plusieurs attaquants, mais la façon que ces formes sont exécutées sème un doute.

Explication : J’ai déjà vu une ceinture noire avec au moins trois dan lors d’une démonstration exécuté un kata de karaté dans le vide et apprêt il a mentionné qu’un kata est un combat imaginaire contre plusieurs attaquant. 

Je vous décrit son erreur : Cinq ou six personnes se placent autour de lui et l’attaque avec les techniques correspondants  aux ‘’blocages ou esquives’’.  Il exécute les premiers mouvements de son kata (défense contre-attaque) et là catastrophe.  Il essaie d’aller vite pour démontrer l’efficacité du kata contre plusieurs attaquants, et ça ne marche pas.  Pourquoi, parce que les autre attaquants attende leur tour pour attaquer. 

L’exécutant du kata est plein de sueur (pauvre lui) il voie qu’en réalité cela ne marchera pas, les vrai attaquants sont plus pressés que ça pour t’en fourrer un sur ta gueule.

Morale de cette démonstration : Les tao lu, kata ou autres ne sont pas des combat imaginaires contre plusieurs attaquants, c’est autre chose… mais quoi ???

Bonne recherche…

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Question pour les experts
« Réponse #20 le: mai 12, 2016, 20:19:01 pm »

Hors ligne Le promeneur

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1463
  • Sagesse: 141
  • Sexe: Homme
Re : Question pour les experts
« Réponse #21 le: mai 12, 2016, 20:46:56 pm »
Citer
Je vous décrit son erreur : Cinq ou six personnes se placent autour de lui et l’attaque avec les techniques correspondants  aux ‘’blocages ou esquives’’.  Il exécute les premiers mouvements de son kata (défense contre-attaque) et là catastrophe.

on pourra me dire le contraire, mais un kata c'est un travail "personnel" et se fait sans "adversaires" physiquement présent.
Après des années on peut "s'approprier" la pratique et en faire ce que l'on ressent mais on est plus dans le principe de base. Quand je pratiquais le karaté il arrivait de faire des katas dans mon salon en contournant les meubles, chaises tables, changer de directions...mais j’étais a ce moment la dans une autre optique  :)

Citer
démontrer l’efficacité du kata contre plusieurs attaquants, et ça ne marche pas

ce n'est pas le but :)

un petit texte que j'ai donné sur un autre forum récemment sur ce sujet

cadeau  ;)

 
Citer
un kata se présente comme une suite de mouvements codifié jusque dans le moindre detail, toujours exécuté de la même manière et dans les mêmes directions.
Buts:
Le combat réel: l'hypothèse de départ est toujours que l'on se trouve assailli par plusieurs adversaires de force, de technique et d'astuce différentes.

Exercice de style: dans un kata le moindre detail, s' il est d'origine, peut se reveler essentiel: il peut aider à la  compréhension du tout, il est une partie de l'héritage laissé;  le négliger,  l'altérer, c'est toucher au tout. Le style, c'est un peu un guide vres l'idée qui fut a l'origine du kata.

L'esprit du kata: le kata rappelle qu'il existe un lien invisible entre les choses, entre l'apparence et la réalité. Il faut chercher. Il y a le mouvement apparent et son sens caché

Bunkai: chaque mouvement a son sens, son interprétation. Le bunkai est parfois évident parfois obscur,  souvent trompeur.  Cela dépend de la technique en question, de celle qui la précède et de celle qui la suit, mai aussi du niveau plus mental que physique du pratiquant

Les trois étapes de la compréhension:
CHU: le premier stade. On découvre le rôle contraignant de la tradition. On imite tout, les qualités et les défauts de celui auquel on a confié sa progression, sans encore pouvoir distinguer, on apprend les katas.
HA:  second stade. On fini par s' adapter au moule jusqu'à s' y sentir bien. On se sent a l'aise dans les techniques enfin assimilées , on sent bien le kata.
LI: le stade ultime, le moment où après de nombreuses années de pratique sous la férule du maitre on se sépare de lui pour enseigner, ou simplement vivre sa propre conception de l'art...


 :-)\_

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 975
  • Sagesse: 62
Re : Question pour les experts
« Réponse #22 le: mai 12, 2016, 20:50:53 pm »
Merci pour l'information.

simplement vivre sa propre conception de l'art...

J'aime beaucoup ça.  Merci.

 :-)\_

Hors ligne didiersksr

  • Membre de la Cité
  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 278
  • Sagesse: 38
  • Sexe: Homme
    • ISKSR
Re : Question pour les experts
« Réponse #23 le: mai 13, 2016, 00:28:57 am »
Dans les arts martiaux est-il préférable d'apprendre à se défendre ou apprendre à se battre?
Ça fait un bon moment que je tortille du popotin autour de ce fil. Parce que quand j'ai lu la question, ma tension est montée en flèche (à défaut de faire baisser mon cholestérol).

J'ai cherché la différence. J'ai cru en trouver jusqu'à ce qu'il soit précisé que l'on ne parlait pas de combat sportif. A partir de ce moment là, il n'est resté qu'une possibilité : un argument commercial. Techniquement, philosophiquement, moralement ou éthiquement parlant, rien n'est apparu.

T'as un pingouin qui vient de te voir au forum des associations pour te dire qu'il veut bien apprendre à se défendre mais pas se battre. Selon le degré d'infantilisation que tu perçois, tu lui mens en espérant le remettre dans le droit chemin et gagner un élève (bien sûr, Monsieur, ici on apprend à se défendre) ou t'y va franco parce que tu sais que tu n'auras jamais la patience de refaire l'éducation de cet andouille (se défendre, ça n'existe pas. On se bat ou on se couche).

Se défendre ou se battre ? On se bat, point. Quand ça devient inévitable, on cogne pour s'en sortir et on se taille. Sauf verbalement, on ne se défend jamais sauf pour compenser une perte de virginité anale mal assumée.
On va faire quoi ? Enchaîner 10 gestes de parade en croyant que le mec d'en face va se fatiguer ? Faut prendre un abonnement en chirurgie réparatrice.
On se bat ou on paye un garde du corps. Le reste, c'est une ligne floue dans un nuage d'illusions.
La profondeur de la pensée ne peut s'exprimer que par la richesse des mots.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !