Auteur Sujet: Votre opinion  (Lu 695 fois)

En ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1179
  • Sagesse: 74
Votre opinion
« le: mai 08, 2016, 17:40:03 pm »
Que pensez-vous de ceci : certains instructeurs frappe volontairement leurs élèves adultes, soit lors de (combat sportif), autodéfense ou simplement en position du cavalier avec les yeux fermés.

Y voyez-vous un quelconque enseignement à tout ça?  Si oui, lequel?

Niveau 2

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Votre opinion
« le: mai 08, 2016, 17:40:03 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale rentrée 2017 : -10% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 octobre

Hors ligne shaolinmonkey

  • Étudiant de la vie et instructeur de Bajiquan
  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 566
  • Sagesse: 33
  • Sexe: Homme
    • Wudang Paï Québec, école de Kung Fu interne
Re : Votre opinion
« Réponse #1 le: mai 08, 2016, 20:45:24 pm »
Frapper dans quel sens? Des fois j'utilise le fouet de bois pour fouetter légèrement les épaules, le torse, les genoux, les cuisses, etc. pour apporter des corrections de posture. Ça corrige rapidement les défauts posturaux. Idem pour vérifier la stabilité.
Wudang Paï Québec, école de Kung Fu interne

«Soyez solide comme la montagne, fluide comme l'eau et terrifiant comme le tonnerre.»

En ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1179
  • Sagesse: 74
Re : Votre opinion
« Réponse #2 le: mai 08, 2016, 21:51:02 pm »
Frapper pour assir son autorité ou pour travailler la peur sur ses élèves, ou s'habituer à ne pas avoir peur des coups.

Hors ligne 月龍 (Yuè Long)

  • étudiant
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 82
  • Sagesse: 23
  • Sexe: Homme
    • Au bord de l'eau
  • Pratiquant de: wing chun et tai chi style wu
Re : Re : Votre opinion
« Réponse #3 le: mai 09, 2016, 03:07:12 am »
Frapper pour assir son autorité ou pour travailler la peur sur ses élèves, ou s'habituer à ne pas avoir peur des coups.

Dans mon cas, recevoir un coup pour m'aider à contrôler une peur, d'accord. Mais j'ai connu des "instructeur" qui cherchaient à se prouver.... dans ces cas je dis non. Pas besoin de faire mal pour contrôler ce genre de peur.

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2455
  • Sagesse: 250
Re : Votre opinion
« Réponse #4 le: mai 09, 2016, 12:35:56 pm »
En wing chun, on ne peut apprendre à frapper correctement si on n'a pas reçu de frappes spécifiques (poing direct classique du wc, frappes lourdes relâchées, différents types de coups des paumes...) Cela se fait dans des conditions contrôlées. Il faut connaître le goût de chaque frappe pour savoir les faire.

On mesure aussi qu'avant un certain niveau, il est illusoire de se fonder sur l'efficacité des frappes (il faut réellement être très bon pour qu'elles soient décisives - sinon on boxe, ce qui n'est pas le but du wc). Il vaut mieux savoir piéger, prendre le centre et déstructurer. Alors la frappe est comme une finition, un petit luxe, alors qu'on a déjà la victoire. Ou alors un argument massue contre un bourrin qu'on a pu piéger mais qui est puissant et a gardé sa structure. Ou encore contre quelqu'un dont la distance de travail privilégiée est la même que la nôtre (judoka, lutteurs, etc.). Alors elle se justifie comme action prioritaire simultanée au pont.

On mesure aussi qu'il est vain dans un chi sao libre de s'imaginer avoir gagné parce qu'on a touché l'autre. On mesure par la même occasion qu'on peut avoir intérêt à accepter une frappe moyenne pour geler l'adversaire sur soi et prendre par là l'avantage.

Frapper l'élève pour assoir sa domination est inqualifiable.

Dans un combat amical ou un sparring (qui pose de toute façon problème dans un style comme le wing chun - à moins d'être très rigoureusement un sparring à thème) on peut apprendre à mesurer l'impact des coups, ce qu'on peut supporter ou non. Et par là savoir quels risques on peut prendre (c'est à dire ce qu'il faut éventuellement sacrifier pour prendre l'avantage). Mais là aussi cela doit être contrôlé. Sinon c'est contre-productif.

On ne travaille pas à gérer le stress et la peur en forçant d'emblée la dose. Il faut apprendre à gérer petit avant de gérer grand.

A la rigueur, y aller très fort dès le début peut se comprendre dans des sports de compétition si on veut éliminer d'entrée ceux qui n'ont pas la niaque. C'est une façon de ne conserver qu'une élite avec un certaine forme d'esprit.

Dans les arts martiaux dont le but est en principe d'avantage self que rituel, ce peut être très dommageable.
« Modifié: mai 09, 2016, 18:02:36 pm par ombre en plein jour »

Hors ligne Mordel

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 81
  • Sagesse: 11
Re : Votre opinion
« Réponse #5 le: mai 12, 2016, 02:21:40 am »
C'est difficile de voir ou de comprendre certains aspects d'un coup sans les sentir. Dans ce cas le maître peut choisir d'en faire la démonstration en frappant l'élève. Cela sert à montrer et à comparer la différence entre un coup frappé correctement et un coup mal exécuté. La différence est très claire lorsqu'on la sent.

Évidement, tout est fait avec le plus grand contrôle et jamais un maître digne de ce nom cognera ses élèves exprès pour leur faire mal. Ce genre de méthode d'instruction est généralement mal comprise et difficile à faire accepter.

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1649
  • Sagesse: 196
Re : Votre opinion
« Réponse #6 le: mai 12, 2016, 06:02:28 am »
difficile de donner un avis général, c'est du cas par cas...

comme l'ont signifié certains, on peut frapper un élève ou un partenaire, tout simplement pour lui faire sentir le "goût" spécifique d'une frappe et des principes qu'elle met en oeuvre...

il y a aussi, tout simplement, les diverses pratiques d'endurcissement, qui ne sont rien d'autre que des exercices de frappes...menés de manière intelligente, mais de la frappe quand même...

et puis, parfois, en combat souple, face à un problème récurrent de garde ouverte, qu'on a signalé plusieurs fois sans que l'élève ne le corrige, faute de s'en rendre compte...il peut être assez efficace de rentrer dans l'ouverture avec un coup bien placé...j'appelle ça "la pédagogie par la douleur" (avec tout le second degré que ça implique, hein...)...quand on en a pris un bon, par bêtise, en général on s'en souvient....et on corrige...mais c'est a manier avec intelligence et vraiment occasionnellement, en dernier recours en somme...

enfin, ça peut aussi bien être une pure connerie du prof....
en quelques mots, finalement, la réponse est simple, est-ce que ça a une utilité? seulement si le prof l'accompagne d'un enseignement...




Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1038
  • Sagesse: 102
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Votre opinion
« Réponse #7 le: mai 15, 2016, 23:32:05 pm »
Vous évoquez la maltraitance...
Voici deux petits liens intéressants.
1er lien :

 ;D
Que dire ?
Les gars hurlent et tapent pendant 10 secondes sur le sol avant que l'autre lâche  #circonspect#
Carrément, ils se roulent de douleur au sol...  #circonspect#
Ils en rajoutent pour le "spectacle", sûrement (j'espère  ;D), mais je remarque que c'est souvent ainsi dans les démos d'hapkido.
Alors, qu'en pensez-vous ? Maltraitance ou mise en scène ?

2ème lien :

Bon, ici on a l'impression que le prof se lâche quand même pas mal sur ses élèves. Regardez bien tout, par moment, c'est sévère  ;D.
Je dois dire que j'aime bien ce qu'il démontre. Mais ses élèves me font penser à des pantins de frappe ;D.
J'aime moins la façon qu'il a de se faire applaudir à chaque technique mais bon, ça à l'air d'être un peu la norme par là-haut ( ???).
Alors, qu'en pensez-vous ? Maltraitance ou "nécessité pédagogique" ?

Mon sentiment maintenant :
1er : mise en scène (j'espère)
2ème : J'aimerais dire nécessité pédagogique, il contrôle quand même les coups un peu risqué.
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

En ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1179
  • Sagesse: 74
Re : Votre opinion
« Réponse #8 le: mai 16, 2016, 00:06:40 am »
Le premier vidéo démontre d’après moi une démonstration un peu à la dur.  C’est aussi un spectacle.


Le deuxième pour moi est une nécessitée pédagogique.  C’est certain que les Sœurs de la Bonne Ste-Anne crieraient au meurtre en voyant cela.   Je ne voie rien de dangereux dans les coups portés, à cause de son excellent contrôle.  Par-contre, il faut le dire que les coups sont dangereux, seulement un expert de haut niveau peut faire ça sans danger.

Merci pour ce vidéo, cela fait du bien de voir qu’il y en a encore qui ont l’esprit martial.

 

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1038
  • Sagesse: 102
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Votre opinion
« Réponse #9 le: mai 16, 2016, 23:28:00 pm »
Merci niveau2 pour ton avis.

Le deuxième pour moi est une nécessitée pédagogique.  C’est certain que les Sœurs de la Bonne Ste-Anne crieraient au meurtre en voyant cela.   Je ne voie rien de dangereux dans les coups portés, à cause de son excellent contrôle.  Par-contre, il faut le dire que les coups sont dangereux, seulement un expert de haut niveau peut faire ça sans danger.

Merci pour ce vidéo, cela fait du bien de voir qu’il y en a encore qui ont l’esprit martial.

C'est une école vietnamienne. Je ne comprends pas le vietnamien mais j'ai l'impression que c'est l'école Nam Huynh Dao (Hung Gar Vietnamien ?). Si tu veux, il y a pas mal de vidéos sur YouTube si tu tapes Nam Huynh Dao. J'ai beaucoup observé ce maître sur pas mal de vidéo du même genre que celle que j'ai posté. J'aime bien sa technique, j'observe et essaie d'en tirer profit. Mais la manière dont il traite ses élèves m'a toujours interpellé. Non pas que je sois choqué, cependant, on voit peu souvent une telle intensité. Bon, ce sont des montages donc l'effet est amplifié, c'est sûr.
Mais je peux dire que quelquefois, il se lâche quand même bien  :). Des fois on peut lire dans le regard des "cobayes" l'appréhension de ne pas savoir à quelle sauce ils vont être manger  :D. Et ils font bien la grimace souvent, et on voit bien que là, ça n'est pas pour le spectacle. Ils morflent un peu.
Ça reste admissible pour des pratiquants de bon niveau tout de même qui ont l'habitude des contacts.


 
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !