Auteur Sujet: Taiji dao de la Chine au Japon pour revenir en Chine!  (Lu 292 fois)

Hors ligne 月龍 (Yuè Long)

  • étudiant
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 61
  • Sagesse: 15
  • Sexe: Homme
    • Au bord de l'eau
  • Pratiquant de: wing chun et tai chi style wu
Taiji dao de la Chine au Japon pour revenir en Chine!
« le: juillet 12, 2016, 21:41:27 pm »
Dans le taiji, la pratique des armes est bien présente. Il y a l'épée, le bâton, la lance, l'éventail et bien sûr le sabre (il y a peut-être d'autres armes au taiji, mais je ne peux pas l'affirmer puisque je ne le sais pas). Dans la variété de sabres chinois, il y en a un qui a attiré mon attention dans le passé. Le taiji dao



Quand j'ai vu ce sabre, je croyais au début qu'il s'agissait plutôt d'un katana japonais. Mais, en observant un peu plus attentivement, j'ai réalisé qu'il y n'en était pas question. Je me suis posé la question, mais d'où vient cette variante du sabre?

J'ai trouvé ma réponse l'an dernier. J'avais commandé un livre intitulé : The complete dao. The art of chinsese saber de Zhang Yun. Quand j'avais commandé ce livre, je croyais qu'il traitait de la question du sabre plus « commun » si je peux me permettre l'expression. Mais en feuilletant rapidement le livre, j'ai réalisé que je m'étais trompé. La lecture devenait donc plus intéressante et j'y ai fait une intéressante découverte. Dans son livre, Zhang Yun raconte l'historique du sabre. Les Japonais commencent à étudier la fabrication des daos chinois durant la dynastie Han, pour ensuite peaufiner la technique. Donc le sabre japonais est un descendant du sabre chinois.


Plus tard dans l'histoire, les soldats japonais auront à affronter des pirates japonais. Certains de ces pirates étaient d'anciens samouraïs, qui avaient perdu la guerre civile. Le nouveau gouvernement japonais les persécutait, ils sont donc devenus des pirates sur les côtes de la Chine. Dans les années 1500, les généraux Qi Jiguang et Yu Dayou ont reçu le mandat de mettre fin à la piraterie. Le général Qi a rapidement réalisé la qualité des sabres japonais et la technique qui lui est associée. C'était au tour du savoir japonais d'influence la culture martiale chinoise. Le sabre chinois va donc évoluer en Taiji dao.


L'intérêt de ce sabre est bien sur la dimension de sa lame. Mais plus loin, la garde en « s » permet de verrouiller la lame de l'adversaire, ce qui n'est pas possible avec le « dao commun » ou le katana. Cette garde rappelle les Bart Dam Dao du Wing Chun. L'autre intérêt est l'anneau à la base du manche. Il est utile dans le maniement de l'arme, mais je serai incapable de vous expliquer comment on l'utilise. Toutefois, notez que Zhang Yun dans son livre accorde sept pages sur l'usage de l'anneau. Le Taiji dao n'est pas le seul type sabre qui fait usage d'un anneau d'ailleurs.

Bref, une arme qui mériterait un peu plus de visibilité!

Le livre de Zhang Yun :
https://www.amazon.com/Complete-Taiji-Dao-Chinese-Saber/dp/1583942270/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1468334550&sr=1-1&keywords=taiji+dao

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Taiji dao de la Chine au Japon pour revenir en Chine!
« le: juillet 12, 2016, 21:41:27 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo été 2017, spéciale clubs et grosses commandes !
-15% pour tout achat supérieur à 500 euros !
Cliquez ici pour en profiter !

* Jusqu'au 7 août
Armes
Kung Fu
Jeet Kune Do
Nunchaku
Sanda
Tai Chi
Boxes
Karaté
Kendo
MMA
Taekwondo
Protections
Service perso
Culture asiatique

Hors ligne shaolinmonkey

  • Étudiant de la vie et instructeur de Bajiquan
  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 566
  • Sagesse: 33
  • Sexe: Homme
    • Wudang Paï Québec, école de Kung Fu interne
Re : Taiji dao de la Chine au Japon pour revenir en Chine!
« Réponse #1 le: juillet 14, 2016, 03:36:27 am »
Je +  ;-)p Du contenu solide! Merci!
Wudang Paï Québec, école de Kung Fu interne

«Soyez solide comme la montagne, fluide comme l'eau et terrifiant comme le tonnerre.»

Hors ligne 月龍 (Yuè Long)

  • étudiant
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 61
  • Sagesse: 15
  • Sexe: Homme
    • Au bord de l'eau
  • Pratiquant de: wing chun et tai chi style wu
Re : Taiji dao de la Chine au Japon pour revenir en Chine!
« Réponse #2 le: juillet 14, 2016, 16:01:40 pm »
Merci, j’essaie d’apporter un petit quelque chose à la communauté des arts martiaux chinois!

Hors ligne Phénix

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 185
  • Sagesse: 30
  • Sexe: Homme
Re : Taiji dao de la Chine au Japon pour revenir en Chine!
« Réponse #3 le: juillet 20, 2016, 10:49:01 am »
On m'invoque toujours en mentionnant Yu et Qi (en plus Kwoon est en rade haha).
Merci pour ce message très intéressant!

Par contre, je pense que le raccourci Katana -> Taiji Dao est un peu rapide.

Que les tactiques et armes des pirates Japonais ait pu secouer un peu les côtes méridionales de la Chine, c'est indubitable. Par contre, les "wokou" incluaient aussi des Chinois, et ces derniers avaient déjà depuis des siècles des sabres très "katanesques", notamment les zhanmadao très utilisés contre la cavalerie sous les Song.
Qi a combattu le feu par le feu en remettant certaines formes de sabre au goût du jour (mais pas que, dans son effort contre les pirates, il y avait aussi pas mal d'armes de hast, ou des combinaisons sabre+bouclier qui avaient elles aussi servi des siècles avant contre la cavalerie lourde des Jin). Mais dans ses ouvrages, point de garde en S. Et pas mal de maniement à deux mains, alors que le tajidao tel qu'on le connait est à une main.

Ce que je veux dire, c'est que oui, le katana a eu des influences sur "le sabre Chinois" (il y a même des manuels où un Chinois a appris le katana avec un Japonais). Mais le taijidao est un peu un cas à part. Je n'ai jamais vu de sources "anciennes" permettant de retrouver le taijidao façon sabre cavalerie avec garde en S dans le style Chen.
Il est vraisemblable que ce sabre soit une création plutôt du courant Yang, et de groupes qui aient résidé au Sud (qui aime bien, comme souligné, les gardes en S - et accessoirement le Vietnam les utilisait depuis/pendant un bail aussi). Par contre la filiation avec le sabre Japonais me paraît plus délicate.
Avec 40 hommes, on peut ébranler la Terre - Proverbe Mongol

Hors ligne 月龍 (Yuè Long)

  • étudiant
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 61
  • Sagesse: 15
  • Sexe: Homme
    • Au bord de l'eau
  • Pratiquant de: wing chun et tai chi style wu
Re : Re : Taiji dao de la Chine au Japon pour revenir en Chine!
« Réponse #4 le: juillet 20, 2016, 19:02:44 pm »
Il est vraisemblable que ce sabre soit une création plutôt du courant Yang, et de groupes qui aient résidé au Sud (qui aime bien, comme souligné, les gardes en S - et accessoirement le Vietnam les utilisait depuis/pendant un bail aussi). Par contre la filiation avec le sabre Japonais me paraît plus délicate.

Intéressant, on m'a déjà dit que c'était surtout l'école Yang qui en faisait usage!

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !