Auteur Sujet: Art martial. Art ou martial?  (Lu 512 fois)

Hors ligne didiersksr

  • Membre de la Cité
  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 274
  • Sagesse: 37
  • Sexe: Homme
    • ISKSR
Re : Art martial. Art ou martial?
« Réponse #10 le: juillet 27, 2016, 13:36:25 pm »
Le Shorinji Kempo a été créé comme un outil de reconstruction de la société, d'abord japonaise mais applicable n'importe où. La notion d'art dans une approche artisanal ou avec une vision artistique n'a aucun écho dans la discipline. Pour l'idée martiale, si l'on retient le concept d'apaisement du conflit, cela ne va pas plus loin. Le SK est strictement une discipline civile, même si l'arsenal technique, comme pour la quasi totalité des discipline de combat, est un assemblage de gestes plus anciens venant de la guerre.
A défaut d'un meilleur qualificatif, le SK est un système éducatif. Les fondements essentiels se retrouvent dans le Chinkon :
(https://isksr.org/shorinji-kempo-seigido-ryu/principes-techniques/chinkon/)
"Chaque individu est son propre maître, il ne doit puiser sa force qu’en lui-même."
"Le but ultime du Shōrinji Kempō Seïgidō Ryū est l’accomplissement et le bonheur de l’homme,
Et non la gloire ou le profit personnel."
"Nous aimons l’humanité et nous essayons d’améliorer ses conditions de vie."

Le reste est d'une certaine manière accessoire. Même si l'apprentissage est passionnant, les différents aspects du travail ne sont que des outils : de la même manière que l'on utilise une truelle, une pioche ou un niveau, l'objectif est la maison que l'on construit ; pas besoin qu'elle soit belle (si elle l'est tant mieux), juste qu'elle soit solide et nous abrite.

Didier, quel est le 90% restant?
Apprendre a mettre la tenue de shorinjin? (:-) didier)
:) le Koromo n'a rien de martial, c'est la tenue des moines Zen. Cela étant, enfiler ce truc et nouer cette p..tain de ceinture est tout un art  ;D
La profondeur de la pensée ne peut s'exprimer que par la richesse des mots.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Art martial. Art ou martial?
« Réponse #10 le: juillet 27, 2016, 13:36:25 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale printemps 2017 : -10% sur tous les produits. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 avril

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 922
  • Sagesse: 59
Re : Art martial. Art ou martial?
« Réponse #11 le: juillet 27, 2016, 17:28:20 pm »
Et tu crois réellement que cette méthode (Shorinji Kempo) va changer le monde?

Hors ligne didiersksr

  • Membre de la Cité
  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 274
  • Sagesse: 37
  • Sexe: Homme
    • ISKSR
Re : Art martial. Art ou martial?
« Réponse #12 le: juillet 27, 2016, 21:04:36 pm »
Fichtre, je n'ai aucune illusion.

Ma seule certitude est que cette conception est en adéquation avec ma propre approche de la vie : soit on se bouge, soit il ne se passe rien.
Maintenant, quand on considère les sociétés humaines en place qui sont alimentées par la glorification de l'ego, le culte de l'accaparement et le poison ignoble de la religion, la seule chose que je pourrais regretter serait de ne pas avoir suffisamment ouvert ma gueule pour réveiller une parcelle de conscience chez un seul être humain ; le reste est hors de ma portée.
La profondeur de la pensée ne peut s'exprimer que par la richesse des mots.

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 922
  • Sagesse: 59
Re : Art martial. Art ou martial?
« Réponse #13 le: juillet 27, 2016, 21:09:34 pm »
Bien dit.  Je suis d'accord avec toi.  Petit train va loin.

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1009
  • Sagesse: 100
  • Sexe: Homme
Re : Re : Art martial. Art ou martial?
« Réponse #14 le: juillet 27, 2016, 23:45:50 pm »
Maintenant, quand on considère les sociétés humaines en place qui sont alimentées par la glorification de l'ego, le culte de l'accaparement et le poison ignoble de la religion
"Chaque individu est son propre maître, il ne doit puiser sa force qu’en lui-même."
"Le but ultime du Shōrinji Kempō Seïgidō Ryū est l’accomplissement et le bonheur de l’homme,
Et non la gloire ou le profit personnel."
"Nous aimons l’humanité et nous essayons d’améliorer ses conditions de vie."
Salut Didier, y a-t-il des apports extérieurs dans le SK autre que la discipline martiale, pour aider les pratiquants à suivre cette voie. Par apports extérieurs, j'entend par exemple, pratique spirituelle, ou évocation de principe philosophique, conférence...?
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne didiersksr

  • Membre de la Cité
  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 274
  • Sagesse: 37
  • Sexe: Homme
    • ISKSR
Re : Art martial. Art ou martial?
« Réponse #15 le: juillet 30, 2016, 10:03:15 am »
Salut Rod,
Fondamentalement, le Kongo Zen est le Shorinji Kempo. Certes, il s'agit d'un courant du bouddhisme Zen mais So Doshin l'a conçu sur la conviction que :

« Tout dépend de la qualité de l’individu. Si le cours des événements découle entièrement des actions des peuples alors le
seul moyen d’instaurer la paix que nous désirons tous est de développer la compassion, le courage et le sens de la justice chez le plus grand nombre »

Par suite, il est parti du Zen, en a ôté ce qui n'allait dans le sens de sa conception (notamment tous les aspects religieux), s'est appuyé sur les socles du bouddhisme tel que les 4 vérités et les 8 voies, le Karma (la loi des causes et des effets)... et y a adjoint d'autres concepts déclinables dans la vie et dans la pratique.

Ce n'est pas un Zen contemplatif, c'est un Zen "debout" qui vise l'action et l'engagement, l'Aharan.

De manière générale, l'enseignement et la réflexion se font au sein de la pratique. De manière régulière, l'instructeur va prévoir 10, 15, 30 minutes dans le cour et aborder un thème par un exposé, des questions croisées et les réflexions de chacun. On demandera également à des élèves de préparer un sujet et d'initier et d'alimenter la réflexion. On aura la même démarche dans les stages et le Busen (formation des cadres).
La plupart du temps, ce sont les éléments du Kongo Zen sur les quels on travaille (ex l'éthique, Sen (initiative), Kan ni tsuite (l’importance de l’intuition)...) où d'autres thèmes extérieurs. Toute expérience, toute connaissance peuvent être utilisées.
L'année passée, j'ai parlé de méthode scientifique, d'esprit critique, des travaux de Jung et de Myers-Briggs sur les personnalités. Cette année, j'ai prévu, entres autres, la génétique des populations et le racisme, la gestion du conflit et la caractérisations des émotions... On peut parler d'économie, de justice, de régimes politiques...

Donc effectivement, l'apport extérieur est constant. Il y a des séquences méditatives, des enchaînements énergiques, le Taïso est largement basé sur le yoga postural, on rencontre des pratiquants d'autres disciplines... Tout ce qui peut faire progresser et évoluer est bon à prendre.

Si tu veux plus de choses sur le Kongo Zen, passe-moi une adresse mail par mp, je t'enverrai un document.
La profondeur de la pensée ne peut s'exprimer que par la richesse des mots.

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1009
  • Sagesse: 100
  • Sexe: Homme
Re : Art martial. Art ou martial?
« Réponse #16 le: juillet 31, 2016, 22:14:34 pm »
Merci Didier pour ces informations. Ça m'intéresse beaucoup et j'aurais sûrement à réagir à ce que tu m'enverras.
Regardes tes mp.
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !