Auteur Sujet: Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?  (Lu 937 fois)

Hors ligne N.O.

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 28
  • Sagesse: 1
Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #10 le: août 09, 2016, 19:30:06 pm »
Alors tout d'abord j'espère que tu n'as pas mal pris mon message précédent, qui était sincère et qui ne comportait aucune ironie ou tentative de donner quelque leçon que ce soit (ce que je ne me permettrais pas). En tout cas si tu y as perçu une leçon de morale, elle était plus destinée à moi-même qu'à toi.  :)

Maintenant pour te répondre, en deux points.

Premier point

Il m'est bien évidemment venu à l'esprit qu'il y avait peut-être un souci en amont et qu'il fallait peut-être que je creuse un peu plus les raisons à ces blessures récurrentes. Cependant, après y avoir réfléchi, j'en suis arrivé à la conclusion qu'il n'y avait pas grand-chose à faire de ce côté-là, et que j'ai les cartes en main pour résoudre ce souci si l'envie m'en prend (j'aborde cette partie dans le deuxième point). Et c'est pour cette raison précise (tu le remarqueras en relisant mon post initial ^^) que je ne suis pas venu ici pour demander "comment éviter ces blessures" mais bel et bien : "continuez-vous à vous entraîner dans ces conditions" et "avez-vous des astuces pour guérir plus vite". ;)

Deuxième point

La question de savoir ce qu'est un club bourrin, une pratique bourrine, je me la pose. Et effectivement, je te suis lorsque tu dis qu'une discipline "dure" n'implique pas forcément de se blesser sans arrêt. Ceci étant, j'ai fait le choix depuis un moment de me diriger vers des disciplines de frappe pieds/poings considérées comme "dures" pour certaines raisons, et à un moment donné, si je veux réussir sur cette voie, je vais être obligé d'accepter la douleur/les bobos. C'est le prix. Certes, ça n'est pas pour autant qu'il faut se taper dessus comme des sourds et se blesser sans arrêt, mais fuir le moindre risque de se faire mal de temps en temps n'est pas non plus une attitude qui mène à des résultats, il y a à mon sens un juste milieu à trouver. Les clubs que j'ai pu fréquenter ne sont pas bourrins, s'ils l'avaient été j'aurais vite changé de salle. Mais comme je l'ai dis, dans tout club et même un bon club encadré correctement, il y a toujours (ou presque) un bourrin. Et si je commence à fuir un bon club à cause d'une seule personne, parce que j'ai peur de tomber contre lui, eh bien je ne m'en sors plus, et je ferais mieux d'aller faire de l'aéro-boxe (pour schématiser). :)  Et ce d'autant plus que ces "bourrins" sont souvent des types qui ont de l'expérience, avec qui je sympathise très facilement, avec qui j'aime travailler car ils me donnent plein de conseils. Je ne suis pas leur défouloir (loin de là), mais arrivé au moment du sparring il y a des jours où ils font moins gaffe que d'autres, et là c'est bobo.

Cela dit, je pense qu'une remise en question beaucoup plus sérieuse sur mes clubs et/ou la capacité de mon corps à "encaisser" s'imposerait si j'étais tout le temps blessé. Aujourd'hui, ça n'est pas encore le cas. Je n'ai eu ce pépin que trois fois en 1 an et demi. La première fois j'ai été arrêté un mois, la deuxième fois 10 jours, et là je suis reparti pour 10 jours / 2 semaines je pense. C'est tout de même loin d'être énorme, mais je m'interroge car ma pratique va être amenée à se durcir sous peu, et cela pourrait devenir un peu plus fréquent... mais tout ça n'est qu'une hypothèse, après tout je n'ai peut-être simplement pas eu de chance jusqu'ici ? Voilà pourquoi j'essaye juste de recueillir les avis en "prévention" pour le moment. Merci de me donner le tiens en tout cas. ;)

PS :

mais alors, si on a deux sous de bon sens, on fait ce que beaucoup ne font pas, on va un peu plus loin que le club au bout de la rue ou celui distillant la disciplines fantasmée(dont le débutant est d'ailleurs infoutu de connaître la différence avec toutes les autres, en général), depuis qu'on a vu le film "trop de la balle" avec l'acteur machin-chose, on va en voir d'autres, on essaye d'autres disciplines, on tâte le fond de l'air et on trie...

=> même si ça n'est pas le plus important, je tiens tout de même à préciser que :
- je n'ai jamais aimé les films d'arts-martiaux ni fantasmé dessus car je trouve ça plutôt ridicule qu'autre chose. C'est plutôt les prouesses en combat sur tatamis/rings qui me faisaient vibrer
- il y avait effectivement des disciplines qui me tapaient dans l'oeil à première vue, que j'ai essayé et totalement laissé tomber depuis car elles ne me correspondent pas. Si on m'avait dit il y a trois ans que je finirais par pratiquer celles que je pratique aujourd'hui, j'aurais eu du mal à y croire... véridique  :)

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #10 le: août 09, 2016, 19:30:06 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale rentrée 2017 : -10% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 octobre

Hors ligne lili

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 259
  • Sagesse: 63
  • Sexe: Femme
Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #11 le: août 10, 2016, 13:34:31 pm »
+1 nipaipo.
La racine du mal :

Heureusment qu'avec l'eclosion puis l'explosion de vrais pratiques reputées dure (boxe thai, kyokushin puis MMA); est une vrai generation de professeur qui n'envoyait pas leur eleves a l hosto chaque semaine.
On ne se fait pas une armure abdominale et s'encaissant   des middles pendant 3 heures, mais en faisant regullierement des bonnes sceances de vrais et simples abdo, ca casse le mytheee, mais si on veut vraiment monter sur un vrai ring, c est plus efficace.


Personnellement je ne me suis jamais vraiment blessée en sparring, meme dans les entrainements assez poussés pour less compets sanda avec des gars de 100kg...
Mais bon, c est clair faut pas etre cons dans ce genre d entrainement.
Par contre, bien que a 99% d'accord avec nipaipo sur ce coup la, faut quand meme nuancer sur un point : a 100 kg, tu as moins de chance de te faire mal que si tu en fait 50, meme sans mauvaise volonté. Se manquer dans un tacle ou une projection avec ne serrait ce que 15 kilo de differences, ca   peututut etre beaucoup plus problematique...
J'aimerai bien faire un pavé car il y a plein de chose a dire, mais je suis en vacance avec un T9 qui n'en fait qu a ca tete, j essayerai de plus argumenter quand j aurai un clavier digne de ce nom...
On ne se bat pas dans l'espoir du succes,
C'est bien plus beau lorsque c 'est inutile

Hors ligne fig72000

  • Membre de la Cité
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 173
  • Sagesse: 26
  • Sexe: Homme
Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #12 le: août 10, 2016, 19:26:02 pm »
Je suis bourin par nature, et j'ai reussi a me blesser a peut pres dans tout les exercices qui existent (meme en tao) etant plus jeune. Alors apres  soit on choisis de finir sa pratique a trente ans, soit on prend un peu de recul et on commence a travailler intelligemment. Ca a ete mon critere numero un pour aller voir du coté du systema pour faire evoluer ma pratique, je pense que ninpaipo a completement raison, meme si comme d'habitude il le fait pas de maniere diplomate de dire qu il faut savoir se remettre en cause et eventuellement l'enseignement qu on recoit. Perso quand un prof de kick m'a dit d'allumer un mec de 45 ans qui puait la bierre, j ai changé de club... C'est aps parceque ca existe qu il faut cautionner et ne pas faire changer les mentalité.
Pour kickboxer, c est pareil, c'etait au millenaire dernier, et ceux qui sont rentrer dans les AMs par ce biais sont soit repartis vite fais face a la realité soit sont en fauteuil roulant maintenant qu'on a vraiment acces a plus de realisme. J'avais pas mal tourné en Jiu jitsu bresilien dans les années 2000-2005 avec des gars qui allaient  combattre en freefight  au pays bas, et je peux te dire qu il n y en avait aucun qui se blessaient a l entrainement. On a moins de chance de se blesser en salle MMA serieuse qu en faisant du footing. Apres compet c est autre chose, mais meme pour des combattant pro c est que quelques rares fois par an.
« Modifié: août 10, 2016, 19:52:45 pm par fig72000 »
Jamais chercher la victoire, Jamais accepter de perdre

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1639
  • Sagesse: 193
Re : Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #13 le: août 10, 2016, 22:52:10 pm »
Alors tout d'abord j'espère que tu n'as pas mal pris mon message précédent, qui était sincère et qui ne comportait aucune ironie ou tentative de donner quelque leçon que ce soit (ce que je ne me permettrais pas). En tout cas si tu y as perçu une leçon de morale, elle était plus destinée à moi-même qu'à toi.  :)

non, ne t'en fais pas...en fait ça n'a rien à voir avec toi ou ta manière de le dire, j'ai surtout réagi de manière "virile"(bon en même temps, ceux qui me lisent régulièrement sont habitués), parce que ça fait longtemps que je pratique, je suis passé par diverses disciplines, divers clubs et le temps passant, je continue à voir inlassablement des gens qui se détruisent avec toujours les mêmes illusions, les mêmes prétextes, les mêmes bonnes raisons...et j'y peux rien, ça me gave...j'ai envie de prendre les gens par les épaules et les secouer pour leur gueuler bien fort dans les oreilles "mais tu vas arrêter tes conneries et grandir un peu!"...

c'était ma seconde de coup de gueule...

je sais que ta demande initiale concerne le fait de continuer ou pas à s'entrainer et comment, mais quand je vois quelqu'un me demander comment choisir la jambe de bois la plus adaptée, je ne peux m'empêcher d'essayer de l'amener prioritairement à éviter l'amputation...

les rares fois où cela m'est arrivé, j'ai pris le partie de continuer à m'entrainer(de toute façon, t'as mal, même si tu fais rien...), mais forcément, j'adaptais...je délaissais un peu les combats et les sorties de forces, au profit de la rapidité et de la souplesse...c'est l'avantage d'un entrainement complet et réfléchi, si on est handicapé sur un point, on en a des centaines d'autres à bosser et sur lesquels on peut progresser, mais je dis ça avec une certaine expérience derrière moi, je suis autonome depuis longtemps...c'est plus compliqué quand on a peu d'expérience.


Citer
La question de savoir ce qu'est un club bourrin, une pratique bourrine, je me la pose. Et effectivement, je te suis lorsque tu dis qu'une discipline "dure" n'implique pas forcément de se blesser sans arrêt. Ceci étant, j'ai fait le choix depuis un moment de me diriger vers des disciplines de frappe pieds/poings considérées comme "dures" pour certaines raisons, et à un moment donné, si je veux réussir sur cette voie, je vais être obligé d'accepter la douleur/les bobos.


j'ai pas dis que t'aurai pas de douleur et pas de bobos, attention...le combat dur, c'est pas pour les ballerines qui tiennent à leur peau d'albâtre...j'ai juste dit que les blessures dont tu parles, avec la récurrence dont tu parles, pour moi, c'est clair et net, y a un soucis...comme tu le dis, y a un juste milieu à trouver, mais pour le moment, t'es pas dedans...mais vraiment pas...


Citer
Cela dit, je pense qu'une remise en question beaucoup plus sérieuse sur mes clubs et/ou la capacité de mon corps à "encaisser" s'imposerait si j'étais tout le temps blessé. Aujourd'hui, ça n'est pas encore le cas. Je n'ai eu ce pépin que trois fois en 1 an et demi.

encore une fois, j'insiste lourdement, mais tu réalises que tu considères que tu ne te blesses pas régulièrement, alors que tu t'es plus blessé en 1an et demi(et encore, si on enlève le repos associé...) que moi en 25ans...? alors que j'ai eu des périodes corsées à pas loin de 25h d'entrainement par semaine, que je pratique les endurcissements(kitae-waza, makiwara et autres joyeusetés) depuis plus d'une décennie...ne parlons même pas des bastons...

et tu dis toi-même que tu ne t'es pas encore lancé dans le dur...nan mais à cette allure, dans 6 mois t'es en chaise roulante garçon, va falloir virer de bord et fissa.... :(

Hors ligne lili

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 259
  • Sagesse: 63
  • Sexe: Femme
Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #14 le: août 11, 2016, 01:22:42 am »
tout a fait :
On souffre et on a pas peur de souffrir en AM mais on n'esquinte pas son corp, au contraire on le fortifie. Si c est pas le cas dans votre entrainement ou votre club, changez tout, c est biaisé a la base.
Un accident, ca fait partie des risques de la pratique, mais notre but doit etre justement de les eviter.
Quand je parlais d'ego N.O bien evidemment je ne te visais pas speciallement, je visais n'importe qui, dont moi la premiere, qui oublions dans le feu de l'action le but de notre presence entre 4 cordes ou un tatami : etre meilleur(e) en ressortant du cours que lorsqu on y est entré.
Alors il faut faire la difference entre sortir d'un cours avec des courbature ou eventuellement la peau marqué (super une oeil au beurre noir pour un entretien chez un client), et en ressortir avec une cote felée ou une hernie discale. Travailler intelligement ca s'apprend avec l'experience, mais il faut d'abord en ressentir le besoin pour progresser.
On ne se bat pas dans l'espoir du succes,
C'est bien plus beau lorsque c 'est inutile

Hors ligne N.O.

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 28
  • Sagesse: 1
Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #15 le: août 11, 2016, 11:01:34 am »
je pense que ninpaipo a completement raison, meme si comme d'habitude il le fait pas de maniere diplomate de dire qu il faut savoir se remettre en cause et eventuellement l'enseignement qu on recoit

Oui effectivement la diplomatie n'est pas son point fort, mais tant que le respect est présent et qu'il apporte quelque chose de constructif, ça me va parfaitement bien ! Et puis je suis très peu venu sur ce forum, mais suffisamment pour m'aperçevoir qu'il est présent dans presque tous les débats sur lesquels il intervient avec sa manière bien à lui. Par expérience je sais qu'on trouve des personnes comme ça sur tous les forums (arts martiaux ou autres), je dirais même que chaque forum a besoin de "son" nipaipo ! ^^ (en fait il me rappelle des gens que j'ai connu, c'est pour ça que ça me fait rire)

Bref, en tout cas à la lecture du débat, vous avez tous l'air unanimes sur le fait que je n'arrive pas à trouver le juste équilibre entre "fuir le danger" et "se démolire bêtement". Alors admettons que je sois à côté de la plaque comme vous dites (ce qui est possible), maintenant moi ce qui m'intéresse c'est surtout de savoir comment je vais mettre vos conseils en application, qu'est-ce que je vais changer ?
Pour vous donner une idée de ce qui me chagrine, je vais vous raconter en bref comment je me suis blessé la semaine dernière : en cette période estivale je pratique dans un club de muscu-fitness qui propose également des cours "sports de combat", donnés par de vrais profs de boxe, muay thai, karaté... accessibles à tout le monde (et payables à l'unité) et plutôt orienté "loisirs". La qualité de l'enseignement technique est bonne, et physiquement on endure niveau cardio, mais ça reste du "loisir". Il y a majoritairement des débutants/novices, avec parfois quelques expérimentés, donc c'est pas là qu'on va prendre cher en combat on va dire. Et il se trouve que dans un cours circuit combat, qui enchaîne des exercices d'1min cardio/renfo/frappe sur cible pendant 1h20, j'ai tourné avec un pratiquant de kick/thai depuis 10 ans qui fait de la compèt, et qui m'aide bien à progresser. Il arrive que sur certains exercices qui ne nous conviennent pas sur le circuit, on se fasse un petit sparring léger en anglaise à la place, ce qui moi me convient très bien. Il a pour habitude de me prendre littéralement de vitesse (il fait 58kg !) mais en restant à peu près soft. Là, il a juste lâché un crochet aux côtes un peu trop fort, et ça a fait mouche.
Comme quoi, ça prouve bien que le souci n'est ni au niveau du club, ni au niveau de la "pratique" en elle-même, car il n'y a rien de méchant à entraîner son physique avec un peu de sparring en anglaise. Le souci a été : LA mauvaise frappe au mauvais moment. Question d'une seule seconde pour que ça arrive...

Alors moi au bout d'un moment j'me dis : que faire pour mettre vos conseils en application ? Arrêter de tourner avec des plus forts que moi, ce qui est un frein à la progression ? Arrêter le sparring tout simplement ? Ou même abandonner le pieds/poings ? Je me vois très mal me réduire à un de des choix, et en réalité j'ai juste peur que le problème vienne de moi, et que je sois simplement trop fragile pour ce genre de sport. Voilà pourquoi je disais plus haut que je ne voulais pas me pencher sur le sujet pour le moment, et tirer de conclusion hâtive avant d'être rentré dans ce que j'appelle "le dur" à proprement parler. Encore une fois, faire 1m81 pour 70kg n'est pas un avantage, et si des pratiquants de muay thai/kick ou autre ayant mon gabarit passent par ici, je serais intéressé de savoir ce qu'ils en pensent.

Hors ligne lili

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 259
  • Sagesse: 63
  • Sexe: Femme
Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #16 le: août 11, 2016, 12:45:30 pm »
Bref, en tout cas à la lecture du débat, vous avez tous l'air unanimes sur le fait que je n'arrive pas à trouver le juste équilibre entre "fuir le danger" et "se démolire bêtement". Alors admettons que je sois à côté de la plaque comme vous dites (ce qui est possible), maintenant moi ce qui m'intéresse c'est surtout de savoir comment je vais mettre vos conseils en application, qu'est-ce que je vais changer ?
Là, il a juste lâché un crochet aux côtes un peu trop fort, et ça a fait mouche.
...
 LA mauvaise frappe au mauvais moment. Question d'une seule seconde pour que ça arrive...
Arrêter de tourner avec des plus forts que moi, ce qui est un frein à la progression ? Arrêter le sparring tout simplement ? Ou même abandonner le pieds/poings ?

Je comprend ta remise en cause et sans t'avoir vu combattre je ne peux faire que le rapprochement avec certains exemples que j'ai connu, mais qui ne correspondent pas forcement a ton profil, tu vas devoir demander conseil a un bon prof qui te vois combattre pour avoir plus de detail.
De mon experience, je pourrais te donner deux axes de travail :
-Premierement, prendre soin de ton corps avec un travail foncier (musculation, souplesse) mais aussi soigner les petits bobos avant qu'ils ne s'agravent surtout lorsqu ils sont recurents.
-Deuxiemement la facon d'apprehender le sparring puisqu il semble que c est dans cette phase la que tu te fasse mal.
 Si tu es trop rigide, contracté a l'idée d'avoir mal, tu te faira mal sur la moindre petite technique, il faut etre assez detendue et "relaché" pour pouvoir absorber les petit coup qui se presentent. Oui une petite pointe ou un crochet dans les cotes ca calmera toujours et encore plus si tu es rigide comme un piquet de tente.
Le contraire est mauvais aussi, etre trop relaché dans ta posture et dans dans ta tete fairons que tu n'es pas dans le timing du combat, deja ca va etre dur de te defendre (declecher a temps des techniques de defense), mais en plus ton corp lui meme ne serra pas dans le mode microreflexe de protection (contraction des abdos ou d'autre muscles pour "encaisser" un minimum l'attaque, sortir ton nez de la direction d'un petit jab etc...). Personnellement je ne peux que te conseiller l'excellente pedagogie du systema pour ce genre de chose () meme si certains concepts de relachement te sembleront en contradictions de prime abord avec ceux du kyokushin ( la gestion du relachement notamment).


Je pense que le meilleur entrainement pour tout ca et de prendre du plaisir a echanger des coups avec un partenaire en qui tu a confiance, en sparring libre bien sur mais pas que : vous alternez des phases de boxe ou l'un attaque et l'autre defend, des theme de contre attaque sur un ou deux coups etc
Les 80% des coups qui font mal sont des coups qu on a pas vu venir, travailler souplement sans appuyer les coups sert avant tout a entrainer ton esprit a lire les trajectoires, pour que ta defense (consciente (technique de defense) ou inconsciente corp qui epouse et encaisse le coup) sache y reagir.

Je me vois très mal me réduire à un de des choix, et en réalité j'ai juste peur que le problème vienne de moi, et que je sois simplement trop fragile pour ce genre de sport. Voilà pourquoi je disais plus haut que je ne voulais pas me pencher sur le sujet pour le moment, et tirer de conclusion hâtive avant d'être rentré dans ce que j'appelle "le dur" à proprement parler.
Non t inquiete pas, si tu es motivé tout se travail, n'abondonne pas, et tu progresseras

Encore une fois, faire 1m81 pour 70kg n'est pas un avantage, et si des pratiquants de muay thai/kick ou autre ayant mon gabarit passent par ici, je serais intéressé de savoir ce qu'ils en pensent.
Perso 1m72 pour une soixantaine de kilo, et alors? Il y a des avantages et des inconveniens a tout les type de corps, mais aucun n'empechent de se faire plaisir et de progresser.
On ne se bat pas dans l'espoir du succes,
C'est bien plus beau lorsque c 'est inutile

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1639
  • Sagesse: 193
Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #17 le: août 11, 2016, 18:17:03 pm »
bon, déjà qu'on comprenne un peu de quoi il est question...est-ce que tu as accès à des cours où il y a un réel apprentissage du combat...?
qu'est-ce qu'une "qualité d'enseignement technique bonne" pour toi? peux-tu nous faire une description d'un cours...?
quels sont les exercices que tu as déjà pratiqué, ayant pour objectif spécifique les esquives? même question pour la garde et son adaptation...avec quelle récurrence?

parce que là tu nous parles d'un cours avec des circuits où tu te retrouves à faire un sparring en totale impro avec un autre gars, ce que je trouve pour le moins curieux, surtout dans un cours visiblement très commercial et concernant un élève peu expérimenté...ça se comprendrait dans un cours d'habitués avec deux très expérimentés, mais là...  #circonspect#

tu parles de crainte de fragilité, à mon sens, ça n'est pas le sujet, le problème c'est ton niveau technique, vis à vis de l'intensité à laquelle tu es exposé...on apprend d'abord à marcher avant de commencer à courir...


Hors ligne N.O.

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 28
  • Sagesse: 1
Re : Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #18 le: août 12, 2016, 01:04:34 am »
-Premierement, prendre soin de ton corps avec un travail foncier (musculation, souplesse) mais aussi soigner les petits bobos avant qu'ils ne s'agravent surtout lorsqu ils sont recurents.

Donc nous en revenons inévitablement au choix du repos pour ma question initiale. Cela dit, muscler les côtes, difficile... je fais pourtant pas mal de gainage !

Si tu es trop rigide, contracté a l'idée d'avoir mal, tu te faira mal sur la moindre petite technique, il faut etre assez detendue et "relaché" pour pouvoir absorber les petit coup qui se presentent. Oui une petite pointe ou un crochet dans les cotes ca calmera toujours et encore plus si tu es rigide comme un piquet de tente.

J'ai effectivement une grosse tendance à être raide de manière générale. On me le disait souvent au début lors des exercices technique de frappe/déplacement. Même si ça n'est plus le cas, il n'est pas impossible que cette rigidité soit toujours présente en sparring comme faux mécanisme défensif, et que ça ne facilite pas les choses...

Je pense que le meilleur entrainement pour tout ca et de prendre du plaisir a echanger des coups avec un partenaire en qui tu a confiance, en sparring libre bien sur mais pas que : vous alternez des phases de boxe ou l'un attaque et l'autre defend, des theme de contre attaque sur un ou deux coups etc

Et quel problème de savoir en qui on peut avoir confiance ou non ! La personne qui m'a blessée était justement en train de devenir cette "personne de confiance". Bon, tout est relatif, il y a "confiance" et "confiance". Mais n'empêche que ça faisait 4-5 fois que je le prenais comme partenaire, car il m'aide bien et on se fait des exos sympas pour bosser d'une façon qui nous convient à tous les deux. Il était mollo les premières fois, mais là il s'est lâché.  :-=##=-:


bon, déjà qu'on comprenne un peu de quoi il est question...est-ce que tu as accès à des cours où il y a un réel apprentissage du combat...?
qu'est-ce qu'une "qualité d'enseignement technique bonne" pour toi? peux-tu nous faire une description d'un cours...?
quels sont les exercices que tu as déjà pratiqué, ayant pour objectif spécifique les esquives? même question pour la garde et son adaptation...avec quelle récurrence?

Ahah, je ne m'imaginais pas du tout avoir besoin de parler de ça, mais bon puisque tu me le demandes je vais y répondre. ^^
Alors, en kyokushin (que j'ai pratiqué un an et demi et arrêté depuis 4 mois), à moins d'un trou de mémoire il ne me semble pas avoir travaillé les esquives. C'est bien simple, ça n'est pas la philosophie de la discipline. En gros, sur un coup reçu, on nous apprenait à bloquer ou encaisser, mais jamais esquiver. Pour la garde et son adaptation : on travaillait pas mal dessus effectivement. J'avais comme prof un Shihan qui nous faisait faire beaucoup (50% du temps, mini) de technique pure (kihon/kata), il y avait une bonne partie difficilement applicable de manière directe (zenkutsu, gedan barai, et autres blocages ou déplacements bien tradis...), mais on bossait énormément en "kumite no kamae". Avec des gardes/positions directement utilisées en combat. Avec beaucoup d'insistance sur le retour en garde entre les frappes. Lors de nos séances de frappe sur bouclier, là encore il insistait sur la garde. Il lui arrivait même de passer entre les rangs avec une fritte à la main (les frittes en mousse utilisées à la piscine pour reposer les bras !), pour nous envoyer des coup à la tronche en traître lorsqu'on avait le culot de baisser la garde en tapant. Assez régulièrement on faisait des enchaînements sur partenaires type tsuki/shita/gedan mawash avec blocage de l'autre, puis inversement. Parfois en déplacement. Et bien sûr, un peu de sparring. Comme dit précédemment, je n'allais aux cours de sparring qu'une ou deux mois dans le mois au début, ce qui me semblait raisonnable.

Aujourd'hui je n'en fais plus, je m'entraîne dans cette salle de sport en attendant de pouvoir aller dans un vrai club de boxe pieds/poings à la rentée. Je fais 3 types de cours :
- du circuit cardio/renfo comme on évoquait juste avant, avec un panel d'exos assez variés, globalement utiles pour tout sport de combat
- des cours de sac de frappe/renfo pour bosser la technique pieds poings un peu plus spécifique, et des renfos adaptés au pieds/poings
- des cours de pieds/poings purs, où on travaille principalement des enchaînement avec partenaire sur paos/cible/gants. Il arrive parfois que les enchaînements fassent intervenir des esquives, mais ça reste léger, globalement ces exercices ont pour but de faire travailler la technique de celui qui attaque. Il arrive que certains de ces cours se terminent par 10min de sparring léger avec protec (qui se passent toujours bien, sans jamais de blessé).

Pour ta question "qu'est-ce qu'une qualité d'enseignement technique bonne" ? Eh bien je dirais que je pense avoir affaire à un bon prof lorsque ce prof nous fait principalement travailler les bases dans un premier temps. Lorsqu'il passe beaucoup de temps à nous corriger sur la garde, ou sur nos défauts au beau milieu même d'un sparring (relâchement, blocages...).

parce que là tu nous parles d'un cours avec des circuits où tu te retrouves à faire un sparring en totale impro avec un autre gars, ce que je trouve pour le moins curieux, surtout dans un cours visiblement très commercial et concernant un élève peu expérimenté...ça se comprendrait dans un cours d'habitués avec deux très expérimentés, mais là...  #circonspect#

Oui je comprends parfaitement ton point de vue et ton interrogation. En réalité, il me tarde de commencer les cours dans un vrai club, dans lequel l'ensemble des aspects du combat seront travaillés de façon un peu plus poussée, notamment en ce qui concerne les esquives/garde spécifique comme tu dis. En attendant, j'essaye d'aller dans les cours où la qualité me semble être la meilleure, afin d'être le mieux préparé possible lorsque je débuterai. Et c'est un peu dans cette optique que je travaille avec plaisir avec des gens expérimentés, qui eux aussi viennent chercher une pratique un minimum intéressante pour leur niveau. Le gars y allait mollo au début, là il commence à se lâcher... peut-être parce qu'il a constaté que je me défendais mieux ? Peut-être parce que moi j'y vais un peu fort aussi, sans m'en rendre compte ? Comme tu le disais, il faudrait un avis extérieur.

tu parles de crainte de fragilité, à mon sens, ça n'est pas le sujet, le problème c'est ton niveau technique, vis à vis de l'intensité à laquelle tu es exposé...on apprend d'abord à marcher avant de commencer à courir...

C'est possible... Le club que j'ai repéré pour la rentrée et que j'aimerais essayer, propose des cours différents selon qu'on soit débutant ou confirmé, c'est déjà un bon début. Après, ça reste de la thai...

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1639
  • Sagesse: 193
Re : Re : Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #19 le: août 14, 2016, 10:15:13 am »
Citer
Ahah, je ne m'imaginais pas du tout avoir besoin de parler de ça, mais bon puisque tu me le demandes je vais y répondre. ^^
Alors, en kyokushin (que j'ai pratiqué un an et demi et arrêté depuis 4 mois), à moins d'un trou de mémoire il ne me semble pas avoir travaillé les esquives. C'est bien simple, ça n'est pas la philosophie de la discipline. En gros, sur un coup reçu, on nous apprenait à bloquer ou encaisser, mais jamais esquiver.

c'est pas tant que c'est pas la philosophie de la discipline, c'est surtout que c'est une dérive classique du système compétitif en kyokushin...

concrètement, c'est totalement stupide et contre-productif pour qui souhaite apprendre à se défendre dans un cadre ouvert... et même dans un cadre règlementé, si on a un déficit physique conséquent...
pour toi, il y a déjà un gros travail à faire de ce coté là, à mon avis...parce que le meilleur moyen de ne pas être blessé par un coup, ça sera toujours de ne pas le prendre...savoir encaisser, c'est nécessaire, mais ça doit être la dernière option, la solution par défaut...

concernant la garde, d'après ce que tu me dis, ce que j'en comprend, vous n'avez jamais fait de réel exercice dessus...et c'est un problème...on acquiert pas une garde digne de ce nom en arborant une garde fixe lors d'exercices de kihon ou en se faisant juste répéter "ta garde!"...c'est réellement un travail en soi...

le décalage que tu soulignes entre pratique en kihon et pratique en sparring, il ne témoigne pas tant d'un problème d'applicabilité des techniques que d'une absence d'apprentissage de leur utilisation...là encore, c'est très courant, malheureusement...

ceci étant posé, je ne vois guère de solution simple à te fournir...ce qu'il te faut là, tout de suite, c'est juste un bon cours, avec un prof qui te suis sur la durée... #circonspect#

Citer
C'est possible... Le club que j'ai repéré pour la rentrée et que j'aimerais essayer, propose des cours différents selon qu'on soit débutant ou confirmé, c'est déjà un bon début. Après, ça reste de la thai...

dans l'absolu, de la thai ça peut être très fin et technique...c'est juste que la plupart se foulent pas et se contentent de bourriner...

exemples de thai technique:


 


* Messages récents

post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 20, 2017, 14:57:36 pm
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
lsd
août 19, 2017, 10:03:29 am
post Re : ip man 3
[Cinéma d'arts martiaux]
Vakarm
août 19, 2017, 03:57:35 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 19, 2017, 00:26:05 am
post Re : Re : Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
ombre en plein jour
août 18, 2017, 21:45:05 pm
post Re : Une bonne lame Katanamart
[Évaluations et recommandations de produits]
Guillaume78
août 18, 2017, 18:55:15 pm
post Re : Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 18, 2017, 16:15:54 pm
post FC La fréquence cardiaque au repos (FCR)
[Condition physique]
jomtien
août 18, 2017, 13:31:22 pm
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
ombre en plein jour
août 18, 2017, 10:33:18 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 18, 2017, 03:39:55 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 18, 2017, 03:33:01 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 18, 2017, 03:21:51 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 18, 2017, 03:00:18 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 18, 2017, 02:30:03 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 18, 2017, 02:26:46 am

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !