Auteur Sujet: Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?  (Lu 1095 fois)

Hors ligne N.O.

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 28
  • Sagesse: 1
Re : Re : Re : Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #20 le: août 14, 2016, 20:52:20 pm »
c'est pas tant que c'est pas la philosophie de la discipline, c'est surtout que c'est une dérive classique du système compétitif en kyokushin...

Hmm, je sais pas... autant je serais d'accord sur le fait que le système compétitif emmène les pratiquants beaucoup trop vers l'encaissement au détriment des blocages, contrairement à la discipline-même, mais pour ce qui est des esquives j'ai réellement le sentiment que c'est délaissé de base dans la discipline. Mais bon, dans tous les cas, je savais vers quoi j'allais quand j'ai commencé le kyoku, ayant tendance à beaucoup me renseigner avant de me lancer dans quelque chose.

pour toi, il y a déjà un gros travail à faire de ce coté là, à mon avis...parce que le meilleur moyen de ne pas être blessé par un coup, ça sera toujours de ne pas le prendre...savoir encaisser, c'est nécessaire, mais ça doit être la dernière option, la solution par défaut...

Oui ça c'est plutôt vrai dans l'idée globale du combat. Après, le kyokushinkai c'est vraiment très particulier... tout part de l'absence de frappe au visage avec les poings, et l'enchaînement de conséquences que ça implique en cascade fait qu'on arrive à un système très différent de ce qu'on peut voir ailleurs sur beaucoup d'aspects.

concernant la garde, d'après ce que tu me dis, ce que j'en comprend, vous n'avez jamais fait de réel exercice dessus...et c'est un problème...on acquiert pas une garde digne de ce nom en arborant une garde fixe lors d'exercices de kihon ou en se faisant juste répéter "ta garde!"...c'est réellement un travail en soi...

le décalage que tu soulignes entre pratique en kihon et pratique en sparring, il ne témoigne pas tant d'un problème d'applicabilité des techniques que d'une absence d'apprentissage de leur utilisation...là encore, c'est très courant, malheureusement...

ceci étant posé, je ne vois guère de solution simple à te fournir...ce qu'il te faut là, tout de suite, c'est juste un bon cours, avec un prof qui te suis sur la durée... #circonspect#

Là par contre j'avoue que j'ai un peu peur ! J'ai eu l'occasion de mettre les pieds dans 3 salles de kyoku en tout, avec 3 professeurs différents, allant de 2ème à 5ème dan. Les cours étaient plus ou moins les mêmes dans le contenu, même si ça variait d'un prof à l'autre dans la façon de faire. De tout ce que j'ai pu voir sur le net en terme de contenu de cours, c'était toujours très ressemblant à ce que je faisais. Donc si j'ai mis les pieds dans des mauvais cours avec de mauvais profs, eh bien le nombre de mauvais dojos foisonnent à ce moment-là. En boxe pieds poings c'est différent au niveau garde/esquives. Mais en kyoku pur, qu'est-ce qu'il manque selon toi pour un réel apprentissage de la garde ? Ca m'intéresserait de savoir. A première vue, je ne vois pas trop ce qui peut manquer dans une recette ido geiko puis oppositions sur exercices spécifiques puis sparring...

Pour ce qui est du décalage entre le kihon et le combat pur, ceci est un éternel débat ! Et c'est une des raisons majeures qui m'ont poussées à quitter la discipline. Je me suis fait ma propre idée, après elle concerne le kyoku spécifiquement, je ne parle pas ici des autres styles de karaté.

Citer
C'est possible... Le club que j'ai repéré pour la rentrée et que j'aimerais essayer, propose des cours différents selon qu'on soit débutant ou confirmé, c'est déjà un bon début. Après, ça reste de la thai...

dans l'absolu, de la thai ça peut être très fin et technique...c'est juste que la plupart se foulent pas et se contentent de bourriner...

Oui, bien sûr. La thai bien pratiquée est extrêmement technique et en principe non dangereuse à l'entraînement. En disant "ça reste de la thai" je ne parlais pas la discipline en elle-même mais plutôt des salles qu'on peut trouver. Je pense qu'il faut un très bon niveau global ainsi qu'un excellent prof pour pratiquer en sécurité, et à mon sens beaucoup de clubs n'ont pas forcément tout cela. Lorsque je lis pour me renseigner, la plupart du temps on tombe sur des gens qui disent qu'en venant en thai il faut s'attendre à souffrir, ne pas s'arrêter au premier pépin... rien que ma mini-blessure actuelle, en me renseignant je suis tombé sur un paquet de gens écrivant qu'ils ont le même problème que moi suite à leur première ou deuxième semaine de thai, voir parfois leur deuxième cours... ça fait froid dans le dos !

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Re : Re : Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #20 le: août 14, 2016, 20:52:20 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

C'est bientôt Noël ! Un dessin chinois offert pour commandes > 100€. Un cadeau surprise dans chaque commande. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 25 décembre

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1660
  • Sagesse: 198
Re : Re : Re : Re : Re : Ouille les côtes ! Continuer de s'entraîner ?
« Réponse #21 le: août 15, 2016, 00:52:43 am »
Là par contre j'avoue que j'ai un peu peur !
Donc si j'ai mis les pieds dans des mauvais cours avec de mauvais profs, eh bien le nombre de mauvais dojos foisonnent à ce moment-là.

franchement, quel que soit la discipline, les cours réellement qualitatifs sont l'exception...

j'ai rarement vu des cours où il y a un réel travail de la garde(qui va de paire avec celui des blocages, ce qui nous ramène à ton observation...)...on trouve en général un travail beaucoup plus approfondit de la chose, dans les disciplines chinoises ayant une pratique de type mains collantes...chisao/tuishou...

la chose est tout aussi fondamentale en karaté, surtout naha-te, puisque basé sur le kakié, mais c'est une pratique souvent délaissée et à tort...comme beaucoup de choses réellement utiles, c'est potentiellement répétitif et rébarbatif...donc les gens décrochent...

un réel travail de garde, à mon sens, passe par des exercices à deux, semi-codifié...j'entends par là, quelques règles d'encadrement de l'exercice, mais au sein duquel les attaques(et donc les défenses) sont libres...ça amène à une progression, au sein de laquelle, on développe sa capacité à viser les trous dans la garde, mais aussi à en prendre conscience pour l'adapter aux risques en temps réel, tout en lui affectant une forme susceptible d'offrir une capacité de contre maximale...le tout avec une nécessité d'adaptation...

le potentiel soucis, c'est que la garde courante en kyoku est essentiellement adaptée au cadre compétitif...sorti de là, elle frôle le non-sens, puisqu'elle expose ostensiblement la ligne centrale...ça marche tant que les cibles réellement dangereuses sont interdites et/ou qu'on frappe à main nue...


 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !