Auteur Sujet: Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?  (Lu 615 fois)

Hors ligne Rémi

  • étudiant
  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 423
  • Sagesse: 28
  • Sexe: Homme
    • Au bord de l'eau
  • Pratiquant de: wing chun et tai chi style wu
Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
« le: août 15, 2016, 21:04:34 pm »


Durant la dernière année, il y a un concept en Kung Fu qui m'a particulièrement trotté dans la tête. La question interne et externe du Kung Fu. Mon ancien sifu était convaincu que le Wing Chun n'était que de l'interne et que les écoles modernes en avaient fait un style externe. Après quelques mois de pratique, j'étais un peu perplexe. Certes, il est vrai que mes confrères plus anciens étaient bons. Ceci étant dit, il me semblait que (pour moi) que cela ne fonctionnait pas tout à fait. Il manquait quelque chose. Durant les cours, l'échauffement consistait à faire nos formes. Jamais de cardio ou d'étirement. D'un côté, j'aimais bien. Fais ton exercice physique chez toi, puis fais ton Kung Fu au cours. Pourtant je n'ai toujours pas compris pourquoi il insistait uniquement sur l'interne. Dans ma tête, comme le Yin et le Yang, il faut un équilibre dans les deux.

Alors je suis retourné lire dans le Wing Chun Compendium de Wayne Belonoha. Si vous pratiquez le Wing Chun, ce livre se doit d'être dans votre bibliothèque. En fait, il y a deux tomes! Sur environ 1000 pages dans les deux tomes, il accorde à l'énergie interne… une page. Selon lui, le concept de l'énergie interne et la question de l'intention. Diriger la force par l'intention. Se concentrer dans la direction où nous allons frapper. Intéressant. Mais sérieusement, comme Belonoha le mentionne dans son livre, TOUS les arts martiaux enseignent cela.

Donc nous ne pouvons pas faire de différence en interne et externe. Ce que Dave Jones affirme aussi sur son podcast HI-YAA. Selon Jones, il s'agit surtout d'une question de structure et de positionnement du corps. Encore là, comme il le mentionne, TOUS les arts martiaux enseignent cela. Donc de catégoriser des styles internes et d'autres externes ne fait aucun sens. Il rappelle aussi dans son texte que le concept interne est récent dans l'histoire. Il s'agit peut-être même d'une marque de commerce pour attirer les gens. En conclusion de son podcast, il mentionne qu'il ne sait toujours pas la signification d'art martial interne. Le concept d'art martial interne peut tout dire et ne rien dire en même temps.

Alors c'est là que je suis allé voir le bogue Kung Fu Tea de Ben Judkins. Il a publié le 5 septembre 2012 un article intitulé Can Southern Chinese Kung Fu ever be « internal »? Le titre est directement dans mon questionnement. L'article vaut la peine d'être lu. Il commence par tenter de définir ce qu'est un art martial interne. Il commence par rappeler que c'est une question de débat perpétuelle. La question du «chi » dans le corps comme on peut le voir dans le « Hard Qi Gong » Shaolin.

I mentionne aussi la question de la structure et le positionment des os contre l'usage des muscles. Ceci étant dit, il mentionne que selon lui le Wing Chun n'est pas un art interne ou externe. Le Wing Chun, c'est du Wing Chun!

Le plus intéressant dans le texte de Judkins, et l'usage dans l'histoire du mot « interne » pour décrire un artiste martial. Le premier à avoir utilisé ce concept est Huang Zhongxi. Il parle du boxeur Zhang Songxi durant la dynastie Ming. Ce fait est important, car il faut situer le contexte. Huang Zhongxi est un loyaliste au Ming. Il écrivait sur le bon vieux temps des Ming lorsqu'il parlait de Zhang Songxi.  Pour lui, l'art de Songxi était interne parce qu'il provenait de la dynastie Ming et de la culture Han. Le terme n'avait aucun lien avec la technique. C'était un concept politique. Comme l'affirme Ben Judkins : « There is nothing real for these terms (interne, externe) to attach themselves to, and it is easy for those who are creating martial styles to attach them to anything that they want to promote. »

Dans cette situation, c'est une façon de faire la promotion de son école. Ce n'est pas une mauvaise chose. Mais reste que selon moi, le Wing Chun n'est pas interne ni externe, c'est du Wing Chun. Point à la ligne. À ma connaissance, je ne crois pas que Ip Man se posait la question. D'ailleurs, très peu livres sur le Wing Chun mentionnent le concept d'internes ou externe. Aucun de ceux que j'ai achetés. Mais bon, ai-je la réponse? Je dois répondre… non. Si votre école est interne et que cela vous convient, c'est excellent et restez-y. L'important c'est de trouver ce qui vous convient. Moi, je n'aime pas ces classifications. Mais qui suis-je pour vous dire ce qui est bien pour vous ?

Vous en pensez quoi ?


Sources : Wayne Belonoha. The Wing Chun Compedium. Berkeley. Blue Snake Books. 2004; 2006. (2 volumes)

Judkins. Ben. Can Southern Chinese Kung Fu ever be « internal ». 
https://chinesemartialstudies.com/2012/09/05/can-southern-chinese-kung-fu-really-be-internal/
(En ligne le 15 aout 2016.)

Le podcast HI-YAA :
http://www.hiyaapodcast.com/episode-52-public-sparring-groups-internal/
(En ligne le 15 aout 2016)

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
« le: août 15, 2016, 21:04:34 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1679
  • Sagesse: 162
  • Sexe: Homme
Re : Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
« Réponse #1 le: août 15, 2016, 21:51:22 pm »
Citer
la différence entre écoles internes(Nei Chia) et externes (Wai Chia), daterait de l'époque Ming,... On a également recours a un tour de passe-passe pour désigner ces écoles sous le terme d'ésotérique(AM "internes") et exotérique (AM "externes").Bien entendu lorsqu'on parle d'ésotérique, chacun se demande ce qu'il se cache de mystérieux. Ou bien encore de ce qui se ne verrait pas par opposition a ce qui se voit (exotérique).Disons le tout net : il n'y a rien de probant. Ainsi, comment qualifier l'entraînement des moines de Shaolin ? interne ou externe? On peut compiler toutes la littérature de bon ou de mauvais aloi qu'on veut, on ne trouvera jamais de réponse satisfaisante a ce sujet pour deux raisons:la première c'est que la frontière entre les deux est tout a fait théorique.La seconde, qui découle de la première, c'est que les strates de l'histoire, le brassage des techniques, les échanges d'informations et les confrontations entre écoles et maîtres n'ont peut être pas gommé totalement la différence mais bien estompé les contours...Rappelons que tout, dans ce monde est énergie. Les formes innombrables, de la matièrene sont que le fruit de cette énergie.La pensée elle même est énergie et a son tour la pensée donne naissance a la forme et a la matière.Tout dans la pratique des AM ne serait alors que différence de méthodologie et d’approche.On ne peut pas non plus prétendre que l’action de la pensée serait plus importante dans les AM...>>

Parler d'arnaque,  c'est un peu gros  :)  "externe" et " interne" ce sont des mots , si on voulait voir des différences, on peut trouver dans les  "principes" des deux enseignements

 ;)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2319
  • Sagesse: 76
Re : Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
« Réponse #2 le: août 15, 2016, 21:55:36 pm »
L’externe fait allusion aux styles d’influences bouddhiste, donc à extérieur à la Chine.

L’interne fait allusion aux styles d’influences taoïste, donc à l’intérieur de la Chine.

Hors ligne lili

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 259
  • Sagesse: 63
  • Sexe: Femme
Re : Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
« Réponse #3 le: août 15, 2016, 22:13:10 pm »
J'ai tiquée sur le titre de ton topic, mais ne fait tu te pose pas mal de bonnes questions. en gros interne pour le kung fu, c est maitrisé le ki pour maitriser le corp, l externe c est maitrisé le corps pour maitriser le ki. donc  assez rapidement ca devient la meme chose. Avant les guerre de fede, il y a eu une guerre  theologique  et politique entre des pratiquants de tai chi et de "kung fu dit externe",  pourtant au final, c est de la meme pratique qu il s agit, et si on regarde au niveau techniquement martial, il n y a aucune difference technique entre ledeux dit styles a l epoque de la scission. Cela etant dit, de nos jours quand tu fais tu taichi ou du qi qong, tu ne fais pas du wushu, le divorce est consommé techniquement dans la voie pedagogique qu ont prit les diverses disciplines, cepandant, des arts comme le wing tsun continuent a etre un pont entre les differentes famille de kung fu.
Personnelement j espere se voir construire de pont entre les deux de mon vivant ou dans la generation suivante, car c est vraiment un demande des pratiquants, qui sont de plus ne plus nombreux a alterner entre les arts internes et exteners pour trouver leur bonheur.
On ne se bat pas dans l'espoir du succes,
C'est bien plus beau lorsque c 'est inutile

Hors ligne Rémi

  • étudiant
  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 423
  • Sagesse: 28
  • Sexe: Homme
    • Au bord de l'eau
  • Pratiquant de: wing chun et tai chi style wu
Re : Re : Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
« Réponse #4 le: août 17, 2016, 04:30:35 am »
J'ai tiquée sur le titre de ton topic,

Je dois admettre que j’aurais peut-être dû utiliser un autre titre!   :-o~

Hors ligne dom.

  • je n'ai jamais vu un
  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 750
  • Sagesse: 67
  • Sexe: Homme
    • la ou je suis eleve
Re : Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
« Réponse #5 le: août 17, 2016, 15:36:58 pm »
Plusieurs disciplines sont considérées comme "internes".
Voilà ce qui est pour moi l'interne:
-Faire travailler différemment le corps, de façon plus efficace, mais aussi plus agréable, grâce à une relation différente entre le corps et l'esprit.
-c'est d'abord un travail du mental mais presque toujours dans des exercices physiques.
c'est une façon différente de percevoir physiquement l'adversaire ou le partenaire.
-c'est une supériorité par rapport à "l'externe seul".
-dépasser le seul art martial vers une amélioration de la santé physique mais aussi de qualités mentales.
-les méthodes d'approche peuvent être très différentes d'une discipline à l'autre mais tout se rejoint au final.
-beaucoup de pratiquants acquièrent des qualités "internes" par la force de leur entrainement y compris là ou on ne s'y attendrait pas (boxe thai, MMA, boxe anglaise,  karaté etc.), la frontière n'existe pas.
Tout est changement, tout est illusion. Rien ne se cree, rien ne se perd, tout se transforme.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !