Auteur Sujet: La souplesse doit-elle être travaillée chez tous les sportifs ? Quand et comment  (Lu 183 fois)

Hors ligne ledieugreczeus

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 6
  • Sagesse: 2
Les exigences en termes de souplesse varient d’une discipline sportive à l’autre.

Au-delà d’une amplitude de mouvement normale permettant le maintien de l’autonomie et de l’indépendance d’une personne, les besoins d’une personne en termes d’amplitude de mouvement articulairepeuvent être accrus en fonction des gestes professionnels ou sportifs qu’elle doit exécuter.

Dans le domaine sportif, les exigences en matière de souplesse varient grandement d’une discipline sportive à une autre. Certaines disciplines, comme le marathon, ne nécessitent pas de disposer d’une amplitude de mouvement supérieure à la normale. D’autres, comme la gymnastique artistique ou rythmique, exigent au contraire des amplitudes de mouvements extrêmes, notamment au niveau de l’épaule, de la hanche, de la cheville, et de la colonne vertébrale.

Avant d’envisager un programme d’entrainement de la souplesse, il importe d’analyser la discipline et de déterminer les besoins spécifiques en souplesse liés à sa pratique. Le programme d’entrainement de la souplesse comprendra des exercices d’étirement musculaire et fera partie de la préparation physique du sportif en vue de lui permettre de réaliser, dans l’amplitude optimale et en toute sécurité, les gestes techniques appropriés.

L’entrainement de la souplesse se pratique à différents moments de la préparation du sportif, avec des objectifs spécifiques.

Dans le cadre d’un programme d’entrainement, des exercices d’étirements musculaires peuvent être effectués à différents moments.

Pratiqués à l’échauffement avant une compétition ou une séance d’entrainement, ils visent à préparer les muscles à la performance, c’est-à-dire à se contracter ou être mobilisés dans les amplitudes de mouvements spécifiques aux gestes à réaliser. L’augmentation de la température musculaire et articulaire au cours de l’échauffement contribuera à réduire la viscosité de ces structures et favorisera l’exécution de mouvements de grande amplitude.
L’échauffement du marathonien ne nécessitera pas d’exercices d’étirement de grande amplitude,au contraire de l’échauffement du sprinter, du coureur de haie ou du gymnaste par exemple. Pour atteindre cette amplitude optimale, on privilégiera, à l’échauffement, les exercices dynamiques alternant contraction et relâchement musculaire dans des amplitudes de mouvement progressivement accrues, sans dépasser les limites de l’amplitude de mouvement des articulations concernées.

Pratiqués lors du retour au calme en fin d’entrainement ou après une compétition, les
exercices d’étirement doivent permettre aux muscles de retrouver une longueur de repos optimale.
Il s’agira principalement d’étirer doucement et dans une amplitude raisonnable les principaux
muscles actifs lors de la performance, sans chercher à accroître l’amplitude de mouvement de
l’articulation concernée.
En plus des étirements pratiqués lors de l’échauffement et du retour au calme, des périodes
spécifiques d’étirement musculaire peuvent être prévues. Pour les disciplines sportives à forte
contrainte de souplesse, ces étirements viseront à accroître l’amplitude de mouvement de
certaines articulations au-delà de l’amplitude habituelle (l’épaule chez le nageur ou le lanceur de javelot, la hanche chez le coureur de haies ou le sprinter, …). Dans d’autres disciplines, ces
étirements auront comme objectif d’éviter la réduction de l’amplitude articulaire consécutive à la répétition de contractions musculaires en raccourcissement. A terme, cette réduction de
l’amplitude articulaire peut être responsable de compensations, de douleurs ou de défauts
techniques.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale rentrée 2017 : -10% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 octobre

 


* Messages récents

post Re : Clubs de Kung Fu / Wing Chun à Paris 20e et alentours ?
[Présentation / recherche de clubs]
Vivickfa
Aujourd'hui à 19:08:22
post Re : Journal de Bord de Fixoma(débutant en Jujitsu)
[Jujitsu]
Askinass
Aujourd'hui à 16:22:50
post Re : Journal de Bord de Fixoma(débutant en Jujitsu)
[Jujitsu]
Fixoma
Aujourd'hui à 12:01:26
post Re : Yūkoku (憂國 ; Patriotisme) de Mishima Yukio
[Littérature]
Ivan Chatov
Aujourd'hui à 01:21:36
post Re : Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
[Québec]
nipaipo
septembre 25, 2017, 17:40:06 pm
post Re : Re : Une biographie de Sosai Masutatsu Oyama, fondateur du Kyokushin
[Kyokushinkai]
nipaipo
septembre 25, 2017, 17:18:03 pm
post Re : Tee shirt simple ou rashguard ?
[Évaluations et recommandations de produits]
grappler
septembre 25, 2017, 11:32:01 am
post Re : Récit de Jomtien et son equipe en Thailande - et Infos cultures du Pays
[Voyages / Vacances]
jomtien
septembre 24, 2017, 14:27:36 pm
post Re : Une biographie de Sosai Masutatsu Oyama, fondateur du Kyokushin
[Kyokushinkai]
maxenseo
septembre 24, 2017, 13:13:16 pm
post Re : Re : Une biographie de Sosai Masutatsu Oyama, fondateur du Kyokushin
[Kyokushinkai]
maxenseo
septembre 24, 2017, 13:10:48 pm
post Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
[Québec]
didiersksr
septembre 23, 2017, 21:38:59 pm
post Re : Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
[Québec]
ombre en plein jour
septembre 23, 2017, 19:48:02 pm
post Re : Karaté Sunfuki s’installe à Buckingham
[Québec]
Renko
septembre 23, 2017, 19:40:42 pm
post Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
[Québec]
didiersksr
septembre 23, 2017, 15:13:47 pm
post Re : Re : Re : Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
[Québec]
lsd
septembre 23, 2017, 13:28:58 pm

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !