Auteur Sujet: Ras le bol!  (Lu 1387 fois)

Hors ligne Gabs

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 14
  • Sagesse: 0
Ras le bol!
« le: novembre 10, 2016, 12:40:42 pm »
Pffff... Ras le bol des laoshis qui pensent pouvoir tout se permettre sur leurs élèves !
Ral le bol des apprentis dictateurs en mal de puissance, des cours ou le contrat tacite prof/élève n'est pas rempli et l'enseignement véritable peu ou pas donné, ras le bol des sordides manipulations, des pressions à 2 balles, des mises a l'ecart, des chantages en tous genre et des profs qui croient pouvoir se livrer à des attouchements sur leurs élèves féminin voir s'imaginent avoir un droit de cuissage sur le cheptel que constitue leurs élèves
Mer..!! Soyons solidaires, tout n'est pas permis dans ce pays, les dérives doivent être pointées et dénoncées et c'est ensemble dans les cours que nous devons faire front.
Même si certains le croient, rappelez vous qu'un maître quel que soit son niveau technique, son aura ou sa réputation n'est pas tout puissant, il a le devoir absolu de s'inscrire et de faire respecter un certain équilibre et c'est bien à nous de créer un contre-pouvoir s'il ne le fait pas.
Merci de votre intérêt...

Du coup je cherche un cours (un vrai)de taiji sur Paris ,d'un bon niveau technique ,encadré par un maître digne de ce nom, capable d'être généreux, clair , bienveillant , equilibre et carré dans ses explications tout en sachant s'adapter aux différentes demandes de ses élèves, peu importe le style je peux facilement m'adapter.
Dommage qu'il ne travaille pas en France, mais j'aime assez ce que fait Chen Zhong Hua par expl.
Merci d'avance pour vos réponses :)

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Ras le bol!
« le: novembre 10, 2016, 12:40:42 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

C'est bientôt Noël ! Un dessin chinois offert pour commandes > 100€. Un cadeau surprise dans chaque commande. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 25 décembre

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1040
  • Sagesse: 103
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Ras le bol!
« Réponse #1 le: novembre 10, 2016, 22:39:02 pm »
Pffff... Ras le bol des laoshis qui pensent pouvoir tout se permettre sur leurs élèves !
Ral le bol des apprentis dictateurs en mal de puissance, des cours ou le contrat tacite prof/élève n'est pas rempli et l'enseignement véritable peu ou pas donné, ras le bol des sordides manipulations, des pressions à 2 balles, des mises a l'ecart, des chantages en tous genre et des profs qui croient pouvoir se livrer à des attouchements sur leurs élèves féminin voir s'imaginent avoir un droit de cuissage sur le cheptel que constitue leurs élèves
Mer..!! Soyons solidaires, tout n'est pas permis dans ce pays, les dérives doivent être pointées et dénoncées et c'est ensemble dans les cours que nous devons faire front.
Même si certains le croient, rappelez vous qu'un maître quel que soit son niveau technique, son aura ou sa réputation n'est pas tout puissant, il a le devoir absolu de s'inscrire et de faire respecter un certain équilibre et c'est bien à nous de créer un contre-pouvoir s'il ne le fait pas.
Merci de votre intérêt...
Mince alors, je ne sais pas par où tu es passé avant, mais apparemment, ça n'étaient pas les meilleurs choix... C'était des cours de Tai Chi ? J'ai déjà entendu parlé de certains abus dans une organisation assez réputé de Tai Chi, que j'ai moi-même fréquenté un temps, mais pas assez pour vraiment pénétrer dans ses "eaux troubles", donc je ne jugerai pas. Cependant, c'est assez décevant d'entendre des discours qui vont dans ce sens.
Bref, sans parler d'attouchements, des fois la méthode un peu à l'ancienne, à la chinoise avec des maîtres un peu sévères peu paraitre particulière. Mais c'est une image faussée et souvent due à l'ego un peu trop fort des dits maîtres. Particulièrement dans des écoles qui font parties de fédé, qui sont en "concurrence" les unes par rapports aux autres, qui veulent se faire un nom, percer etc..

Pour ma part, le best que j'ai pu côtoyer dans les arts martiaux en termes d'enseignements et de relations humaines s'est fait dans des écoles en dehors de tout ça, sous des associations, ou des fédé fourre-tout style ufolep... Avec des maîtres bénévoles qui te demande 50 € par an pour l'adhésion.
C'est sur toute l'évolution n'est pas "légalement valable", genre grade non reconnu par l'État, mais bon, est-ce bien important ?

Il n'était pas rare que mon premier maître (paix à son âme) nous propose de passer chez lui le dimanche matin pour travailler. Un petit SMS pour nous prévenir, tu pointais chez lui et tu te retrouvais avec deux trois collègues du club, Ils nous faisait bosser des trucs particuliers, un peu d'armes... On rigolait bien, c'était cool. On voit pas ça partout...
Aujourd'hui encore, je côtoie des enseignements qui vont dans ce sens.
Si l'offre est présente dans une petite ville comme la mienne, j'imagine qu'il doit y avoir des perles en région parisienne. J'ai bien quelques bonnes adresses, mais pas en Tai Chi par contre.

Je rechercherais dans ce genre de truc à ta place.
Même, sur Paris, il y a certains lieux propices pour des rencontres.

Bonne chance pour tes recherches en tout cas.
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1189
  • Sagesse: 77
Re : Ras le bol!
« Réponse #2 le: novembre 10, 2016, 23:02:21 pm »
Pour un pratiquant avec beaucoup d’expérience dans les arts martiaux (minimum 25-30 ans d’expérience) et qu’il a été à la bonne école et veut recevoir des ‘’perles’’ et échangé, et bien il n’a qu’à aller dans un parc où il y a des experts qui s’entrainent à tous les jours ou presque et là il démontre dans sa pratique certains principes plus ou moins cachés.  Peut-être qu’il aura un moment donné de la visite.

Aujourd’hui les secrets ça se partagent entre initiés.

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1040
  • Sagesse: 103
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Ras le bol!
« Réponse #3 le: novembre 11, 2016, 01:48:43 am »
et bien il n’a qu’à aller dans un parc où il y a des experts qui s’entrainent à tous les jours ou presque
Effectivement, ça fait parti des lieux possibles. Je connais un très bon maître qui donnait ses cours au parc des Buttes-Chaumont à Paris depuis qu'on l'avait privé de sa salle. Il avait son petit noyau dur qui a suivi. Il y en a d'autres qui pratiquent en extérieur.
Des fois, ce sont aussi des discussions hasardeuses qui peuvent nous aiguiller.
Quand l'élève est pret, bla bla bla....  ;)
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne Gabs

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 14
  • Sagesse: 0
Re : Ras le bol!
« Réponse #4 le: novembre 11, 2016, 11:12:11 am »
Bonjour et merci pour vos réponses...

En effet il s'agissait bien d'un cours de taiji...
Je pète un peu un plomb en ce moment car je trouve que trop c'est trop! Ce qu'il m'est arrivé a certe atteint des sommets, et c'était en effet chez un maître plutôt très bon le plan tech., avec un passé glorieux et une réputation qui n'est plus à faire ,aujourd'hui hors fédé.Mais une calamité sur le plan de l'équilibre, de  l'égocentrisme et j'en passe...
Cela fait longtemps que je pratique , et pour avoir fréquenté d'autres écoles ainsi que bien des élèves d'autres écoles dans les parcs et jardins Parisien comme ailleurs, je sais que c'est loin d'être un cas isolé...
Combien de cours ressemblent à des anti chambres de la dictature , devant un florilège d'élèves soumis qui courbent la tête par crainte ou idolâtrie devant n'importe quelle imposture, tout en glorifiant le maître sur lequel ils projetent leurs propres illuminations . Loin , tres loin de la réalité de cet homme là ..
.qui lui n'oublie que rarement de temporiser le plus longtemps possible pour faire bouillir sa marmite entre autre...
Art !malheureusement il y a des exemples multiples de cours volontairement pas très clair voir  sans aucunes explications,  des cours de tuishou  qui par expl ne restent que nebuleusement théoriques, de cours où l'on tente de faire obstacle à ta liberté de fair, choisir et penser voir d'etre meme, à croire qu'en passant la porte tu ne sais pas ce que tu es venu chercher et tu n'es plus un adulte responsable de lui même, tout ça pour essayer de te driver, t'empêcher d'aller voir ailleurs et même de rencontrer d'autres élèves d'autres cours le we et t'imprimer une marque de fabrique propre qui ne fait de toi plus. Qu'un homme sandwich à la gloire de...
Sans compter les cours où monsieur le Maître te drague ouvertement parfois même au vu de sa femme à qui il a du faire avaler une salade et qui te laisse subtilement comprendre que si tu lui fait perdre la face son amertume sera sans bornes
Mais qui le jour où Madame se ravisera vertement de sa salade indigeste n'aura aucunes hésitations à faire tomber l'opprobre sur ta pauvre tête d'innocente...
Je ne compte pas non plus les démo d'applications où dans l'oeil du cyclone tu es étrangement tjrs choisi pour servir de support, chose face à laquelle tu ne peux opposer de refus parce qu' attends c'est lui le maître, c'est lui qui choisi!  Et dans laquelle tu te retrouves par une bizarrerie biomécanique avec ses mains sur une partie redondante de ton anatomie...
Je passe aussi toutes les fois où Monsieur le Maître pique une crise de jalousie aiguë quand le hasard tu testes la fameuse démo avec un élève du genre masculin


Hors ligne Gabs

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 14
  • Sagesse: 0
Re : Re : Ras le bol!
« Réponse #5 le: novembre 11, 2016, 11:23:45 am »
et bien il n’a qu’à aller dans un parc où il y a des experts qui s’entrainent à tous les jours ou presque
. Je connais un très bon maître qui donnait ses cours au parc des Buttes-Chaumont à Paris depuis qu'on l'avait privé de sa salle. Il avait son petit noyau dur qui a suivi.

Je m'entraîne aux Buttes chaque jour depuis un certain nombre d'années...
Avons nous connu les mêmes?
Tu parles de celui qui était sous le kiosque à musique à l'accent tonal anglo saxon, de celui qui officiait chaque matin sur le terre-plein face à Rosa Bonheur depuis au moins 20 ans ou de ceux qui sont sur la langue de pelouse en haut de la butte qui fait face à la rue Manin?

Hors ligne Gabs

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 14
  • Sagesse: 0
Re : Re : Ras le bol!
« Réponse #6 le: novembre 11, 2016, 11:55:25 am »
C'est sur toute l'évolution n'est pas "légalement valable", genre grade non reconnu par l'État, mais bon, est-ce bien important ?

Il n'était pas rare que mon premier maître (paix à son âme) nous propose de passer chez lui le dimanche matin pour travailler. Un petit SMS pour nous prévenir, tu pointais chez lui et tu te retrouvais avec deux trois collègues du club, Ils nous faisait bosser des trucs particuliers, un peu d'armes... On rigolait bien, c'était cool. On voit pas ça partout...
Aujourd'hui encore, je côtoie des enseignements qui vont dans ce sens.
Si l'offre est présente dans une petite ville comme la mienne, j'imagine qu'il doit y avoir des perles en région parisienne. J'ai bien quelques bonnes adresses, mais pas en Tai Chi par contre.

Je rechercherais dans ce genre de truc à ta place.
Même, sur Paris, il y a certains lieux propices pour des rencontres.

Bonne chance pour tes recherches en tout cas.
[/quote]
Bonjour,

Bien' disons que ça n'a pas d'importance si tu apprends un AM pour toi même  mais ça commence à en avoir si tu enseignes, doit enseigner passer les ATT etc.. et officialiser ton enseignement en France où à l'étranger...

J'ai connu aussi des cours de 4 h ou l'on finissait tous au restau parfois jusqu'à la fin de la journée
et où invariablement le cours se prolongeait à table tant le Maître avait de ressources et de choses à dire...c'était une belle époque et je dois dire que j'ai beaucoup appris sur le bord de l'assiette, mais tout a une fin et les êtres humains sont un peu comme les territoires limités par eux même
Tu vas chercher chez l'un certaines choses car tu sais  que dans son mode d'organisation et de perception intérieur il peut te les faire passer, puis tu vas chercher chez d'autres autres choses qui te semble manquer à ton expérience ou à tes acquis.:)
« Modifié: novembre 11, 2016, 12:02:33 pm par Gabs »

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1040
  • Sagesse: 103
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Re : Ras le bol!
« Réponse #7 le: novembre 11, 2016, 23:57:54 pm »
Cela fait longtemps que je pratique , et pour avoir fréquenté d'autres écoles ainsi que bien des élèves d'autres écoles dans les parcs et jardins Parisien comme ailleurs, je sais que c'est loin d'être un cas isolé...
Combien de cours ressemblent à des anti chambres de la dictature , devant un florilège d'élèves soumis qui courbent la tête par crainte ou idolâtrie devant n'importe quelle imposture, tout en glorifiant le maître sur lequel ils projetent leurs propres illuminations . Loin , tres loin de la réalité de cet homme là ..
Pas un cas isolé mais heureusement pas une généralité non plus.
Mais quand même, je me souviens du 1er groupe de tai chi que j'ai connu...  Ils étaient bien tous de bonne foie mais on sentait une forme de "mise au pas" des élèves, un certain contrôle...
Très critiques par rapport aux AM externes mais également par rapport aux autres tai chi. Très fermé sur la forme dans le moindre millimètre... Filer des sous pour évoluer, pour passer des niveaux, pour enseigner, pour avoir une reconnaissance...

Un fort pouvoir d'autosuggestion. J'ai remarqué dans ce groupe que les cobayes dans les applications (élèves/enseignants ou enseignants/maître) en rajoute pas mal. Genre un mini mouvement d'épaule du maître et le prof essaie sur 10 mètres de ne pas tomber et récupérer son équilibre, peine a respirer... Ou les profs prennent les anciens élèves qui réagissent pareil. Quand le prof essaie sur un débutant ça ne marche pas aussi bien. Ah mais oui, c'est parce qu'il débute il n'a pas beaucoup de ressenti énergétique. Du coup certains (beaucoup ?) font "style" de perdre un peu l'équilibre, d'avoir été déstabilisé pour laisser penser qu'ils commencent a ressentir la fameuse énergie et ainsi rentré un peu plus dans le clan.

Dans un stage où nous étions une cinquantaine, je me souviens du maître assis sur sa chaise qui a fait passer tout le monde devant lui. Ils nous prenait les deux mains et avec une petite impulsion, il était sensé nous attirer irrémédiablement sur lui. C'était hallucinant de voir le cinéma de certains enseignants, des élèves expérimenté. C'était encore plus drôle de voir les pratiquants moyens essayer de faire pareil mais avec moins d'expérience et les débutants qui ne savaient trop comment réagir. Ben oui, forcément on se prête au jeu on en rajoute un peu pour faire comme tout le monde même moi je l'ai fait  :). Et puis on ne va pas froisser le maître quand même, car il a une grande maîtrise de l'art en plus. C'est quasi une forme de "faillotage" ;D.
A la longue, c'est un coup a croire que c'est vraiment impossible de résister alors que en fait si, il suffit de le faire, car je te promets que les techniques étaient vraiment "subtiles", et loin d'un tai chi avec une ambition martial.

Mais bon, pour ma part, je pratiquais déjà les AM depuis longtemps, avait touché au Bagua, au Tai Chi vietnamien (dans leur aspect martial). Donc il est vrai que en tant que pratiquant d'AM externe et interne déjà, je n'avais pas pour habitude de voir des choses pareils. Mes maîtres ne s'adonnaient pas à ce genre de facéties.
Pourtant je ne crache pas sur les théories qui étaient présentées car celles-ci étaient intéressantes et mon passage dans cette école de Tai Chi m'a malgré tout apporté pas mal, mais je n'aurais pas pu y évoluer définitivement je pense.

Il n'y avait pas les autres abus que tu as cité par contre.

Citer
Citer
C'est sur toute l'évolution n'est pas "légalement valable", genre grade non reconnu par l'État, mais bon, est-ce bien important ?
Bien' disons que ça n'a pas d'importance si tu apprends un AM pour toi même  mais ça commence à en avoir si tu enseignes, doit enseigner passer les ATT etc.. et officialiser ton enseignement en France où à l'étranger...
Et oui, tu devras rentré dans le moule  :)
Dans ce cas là, il faut bien choisir son école.

Après, rien n'empêche d'enseigner hors-circuit.
Vers chez moi, un vieux maître chinois qui est traiteur en centre ville file des cours de tai chi pour 50 € par an (cottisation assos) 2/3 fois par semaine. Alors son enseignement n'a pas de valeur "légal", il ne délivre pas de duans, il n'est pas reconnu, il a appris les AM en Chine avec on ne sait trop qui... Cependant, il a son petit groupe qui gonfle de plus en plus (le bouche à oreille). Son Tai Chi est différent et il reprend pas mal de chose sur des pratiquants du "yang" classique. Les gens ont des étoiles dans les yeux car ils ne sont plus obligé de "jouer la comédie". La pratique est moins sclérosée et on te laisse exprimer tes sensations etc...

Voilà, tout ça résume a peu prêt mes expériences dans les formes chinoises de tai Chi en France.

Citer
Je m'entraîne aux Buttes chaque jour depuis un certain nombre d'années...
Avons nous connu les mêmes?
Tu parles de celui qui était sous le kiosque à musique à l'accent tonal anglo saxon, de celui qui officiait chaque matin sur le terre-plein face à Rosa Bonheur depuis au moins 20 ans ou de ceux qui sont sur la langue de pelouse en haut de la butte qui fait face à la rue Manin?
Honnêtement, je ne sais pas, en tout cas, je ne parle pas de tai chi.
Il s'agit d'un maître d'AM vietnamiens (qui fait des cours de tai chi/bagua viet aussi d'ailleurs). Sa situation était ou devait être temporaire je crois, je ne sais pas où il en est aujourd'hui. En tout cas, travailler dans un parc n'est pas le genre de détails qui le dérange plus que ça, même l'hiver (c'est l'esprit guerrier avec lui  ;D).

Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne Gabs

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 14
  • Sagesse: 0
Re : Ras le bol!
« Réponse #8 le: novembre 14, 2016, 01:16:18 am »
Bonjour,

Désolée pour la réponse tardive...
Mais euf! Si en effet les histoires de déviation sexuelles ne constituent certainement pas la majorité des cours ( En TS cas on ose fort l'espérer)
Il n'en est pas moins vrai qu'elles existent quand même...
Maintenant et je le dis pour m'être pas mal promenée
Les maîtres ou profs qui d'une manière ou d'une autre cherche à dominer leur assistance dans le taiji sont bel et bien légion! Et c'est tout à fait regrettable car celui n'induit jamais le respect mutuel dut à l'equilibre de tous echanges...
Et cela produit entre autre des armées de soumis qui non seulement n'auront de cesse de reproduire le schéma sur les autres , mais dont l'evolution dans le taiji n'aura tjrs eu  de nécessité que de reproduire " betement l'apprentissage , de poser systématiquement leurs points  d'appui sur un tuteur externe à eux, détenteur de tous les pouvoirs et de tous les savoirs, en une forme de dépendance, passant ainsi à côté de leur chemin propre, de leur créativité ou de leure voie pronee par le Tao, mais aussi à côté de leurs nécessités d'apprentissage , les maîtres faisant en sorte que leurs élèves evitent absolument d'aller voir ailleurs si ils y sont.

J'ignore si j'ai réussi à être très claire, dans l'État de fatigue où je suis, mais je reprends la suite de mon message plus tard...
Merci de votre intérêt et compréhension

Hors ligne Pyrate

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 574
  • Sagesse: 84
  • Sexe: Homme
    • selfdefense'CHBG
Re : Ras le bol!
« Réponse #9 le: novembre 14, 2016, 20:24:31 pm »
Ce que tu décris n'est pas spécifique au taichi (là, je ne parle pas d'abus sexuels...) mais est propre à de nombreuses situations d'enseignement. Le rôle d'un enseignant est de guider ses élèves sur leur chemin d'apprentissage et non de les enfermer dans un carcan qui ne reflète que sa propre vision de la pratique.

Mais pour cela, il faut que l'enseignant mette un peu de son égo de côté, qu'il accepte que d'autres profs soient aussi, voir plus compétents que lui et qu'un jour ses élèves le dépasseront peut-être. Qu'il accepte également qu'un élève à qui il a consacré beaucoup de temps parte vers d'autres horizons. Mais c'est le lot de l'enseignement.
la ceinture ne sert qu'à une chose... tenir le pantalon

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !