Auteur Sujet: Problème de défense  (Lu 1351 fois)

Hors ligne N.O.

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 28
  • Sagesse: 1
Problème de défense
« le: novembre 16, 2016, 01:11:01 am »
Hello,

Je vous fait partager aujourd'hui un souci que je rencontre actuellement, je ne pense pas être le premier et vous me direz ce que vous en pensez.  :)
Après 1,5 ans en karaté kyokushin et 6-8 mois en boxe pieds-poings dans un club "loisir", je débute le Muay Thai depuis cette année. Les cours sont très bons, extrêmement éprouvants physiquement, les exercices sont riches, les profs plutôt pédagogues, et on travaille à peu près tout : condition physique, shadow, sac de frappe, paos, clinch, énoooormément de drills, et un peu de sparring.
Le constat est assez radical : sur le plan du cardio et du physique, je tiens très bien la barre. En technique (shadow, sac, paos, drills), idem : ma technique est à peu près propre, mes frappes sont vives et puissantes, certains partenaires me le font même remarquer. Oui mais voilà ! Arrivé en sparring, je suis globalement dominé par la majorité de mes partenaires, même ceux moins bons que moi en technique. Ce n'est pas la catastrophe non plus, mais j'ai une défense plutôt naze. A chaque fois que je tente une attaque je suis contré par un jab ou autre au même moment, ma garde est une passoire. Bilan des courses : à la fin je n'ose plus trop attaquer et passe 80% de mon temps à défendre (surtout à subir). Et les rares attaques que je lance, le coeur n'y est pas, je n'arrive plus du tout à exprimer ce que je sais faire aux paos ou sur un sac.

Concernant l'origine du problème, elle est simple :
1) je n'ai pas un bagage idéal, le kyokushin ne m'a pas préparé à tout, je faisais du sparring une fois par mois en moyenne (en boxe loisir également)
2) en thai, les techniques travaillées en amont du combat sont globalement axées sur l'attaque, trop peu sur la défense, ou alors de façon trop "préméditée" à mon goût. Du coup, j'éprouve beaucoup de difficultés à franchir le gouffre entre la maîtrise des drills d'un côté, et l'application en sparring libre de l'autre. Il n'y a que trop peu de travail sur la garde, sur la façon d'attaquer "en mouvement", et non pas face à un adversaire qui attend sagement que tu appliques la technique (en préparant sa protection à l'avance). Je précise que j'avais déjà le même problème auparavant en boxe "loisir", dans des cours donnés par d'autres profs de thai qui nous faisaient bosser de la même façon.

En bref : j'ai l'impression d'avoir un grand besoin de reprendre les bases, pour enfin pouvoir exprimer mon potentiel ! Qu'en pensez-vous, et surtout que me conseilleriez-vous ? Compléter mes cours en m'inscrivant en parallèle dans un club de boxe anglaise pure vous paraît-il être un bon moyen de combler ce trou ?

Merci à vous !  ;-)p

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Problème de défense
« le: novembre 16, 2016, 01:11:01 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne o-sensei51

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 237
  • Sagesse: 8
Re : Problème de défense
« Réponse #1 le: novembre 18, 2016, 19:35:04 pm »
Salut


Ton récit me semble étrangement très familier, car je suis moi-même passé par là, comme beaucoup de nak muay, je dirais.
Rare sont ceux qui arrivent à mettre en pratique directement la technique, en sparring, et à être à l'aise tout de suite

Perso, ça fait maintenant 5 ans que je fais de la boxe Thai en loisir, à raison de 2 cours par semaine, et voilà seulement quelques mois que je me sens plus à l'aise en sparring !

Donc je dirais que la solution à ton problème, est la persévérance et le temps. Il faut te laisser le temps !

Le nouveau nak muay passe forcément par plusieurs phases :
- la peur de prendre des coups
- la peur de donner des coups et de faire mal à l'autre (sauf les psychopathes)
- la trop grande "rigidité" du corps et la non "fluidité" et lenteur que cela implique
- la phase ou l'on réfléchit trop, à chaque technique que l'on voudrait passer en sparring...

Bref, la progression n'est jamais en ligne droite, mais plutôt en dents de scie : on progresse d'un pas, puis on recule de deux.
Il y a même parfois des périodes de doutes, ou l'on remet en question ses propres capacités, et ou si on s'écoutait, on arrêterait le Muay Thai. car on se considère limite comme le plus nul du Club.
Et puis il y a la passion, l'envie d'en baver, l'envie de progresser dans l'exécution des techniques (le côté perfectionniste sûrement) qui reprennent le dessus, et qui font que tu progresseras encore d'avantage.

Bref, perso je te conseillerais effectivement de revenir régulièrement sur les "bases". Un peu comme les danseuses classiques qui sont dans l'obligation de revoir les basiques sans arrêt. Car on ne peut pas construire une maison sur de mauvaises fondations !
Mais plutôt que de t'inscrire dans un club de boxe anglaise (car à vouloir trop s'éparpiller, on en devient contreproductif), essaie de faire quelques cours compétiteurs si tu en as l'occasion : perso dans mon club, les cours compétiteurs sont également ouverts aux anciens du club, ce qui permet de mieux progresser.
Les supports vidéos sont également un bon moyen de "réviser" les basiques. Genre ça : https://www.amazon.fr/Muay-Thai-boxe-tha%C3%AFlandaise-coffret/dp/2846171955/ref=sr_1_16?ie=UTF8&qid=1479493738&sr=8-16&keywords=muay+thai ou également sur YouTube.

Un jour ou l'autre, tu te "débrideras", et sera beaucoup plus à l'aise et fluide.

PS : plus on commence jeune, et plus on progressera vite. Perso j'ai commencé à plus de 30 ans. Donc forcément à cet âge, on est plus lent à intégrer les choses.

Hors ligne N.O.

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 28
  • Sagesse: 1
Re : Problème de défense
« Réponse #2 le: novembre 18, 2016, 23:25:37 pm »
Merci @o-sensei51 pour ta réponse complète ;-)p

Effectivement, d'après ton expérience il semblerait que l'apprentissage soit un peu plus long que ce que j'aurais pensé. J'ai peut-être été mal influencé par les échos selon lesquels, il serait apparemment possible de monter sur le ring pour la 1ère fois au bout d'une année seulement en thai, voir six mois (et pas seulement dans les camps en Thaïlande où les gars s'entraînent tous les jours). Fais-tu du sparring à chaque cours ?

La peur de prendre des coups => celle-ci est toujours présente malgré tout, mais elle disparaît peu à peu. J'encaisse de mieux en mieux psychologiquement les mandales en pleine poire on va dire, par contre j'ai toujours cette appréhension de contre-attaquer, car pas suffisamment confiance en mes attaques.

La peur de faire mal à l'autre => oui ! Celle-là, elle est bien présente. Le moment où je le constate clairement, c'est quand mon adversaire, lorsqu'il est meilleur que moi et qu'il s'en rend compte, me laisse tranquille quelques "secondes" en fermant sa garde pour me laisser travailler mes attaques, et que je suis totalement incapable de les sortir aussi vite et aussi puissamment que sur sac/paos, malgré le fait que j'ai le champ libre...

Pour les cours "compétiteurs", il n'y en a pas dans mon club car c'est tout le monde en même temps. Et puis, même si j'ai toujours tendance à vouloir pratiquer avec des plus forts que moi pour progresser, j'ai appris récemment que ça n'était pas forcément une bonne idée car l'un des principes de base du sparring en boxe est : "il faut rester à son niveau". Sparrer avec des compétiteurs est tentant, mais on s'expose à se sentir impuissant et perdre en confiance, voir à se blesser selon les gars en face...

Pour ce qui est de la boxe anglaise, disons que dans quelques temps je déménage et aurai peut-être l'occasion de m'inscrire dans une salle multi-disciplines, où il me sera peut-être possible de mettre les pieds dans des cours d'anglaise en complément de la thai. Mais effectivement, tu n'es pas le premier à me dire que ça n'est pas la meilleure idée. Et je peux le comprendre, au vu des différences qu'il y a au niveau des positions, de la garde, de la gestion de la distance... En fait je m'étais juste dit que les exercices proches du sparring sans l'être devaient être plus fréquents.

PS : plus on commence jeune, et plus on progressera vite. Perso j'ai commencé à plus de 30 ans. Donc forcément à cet âge, on est plus lent à intégrer les choses.

Oui c'est le même principe que pour apprendre une langue. Par contre c'est bizarre parce que quand j'étais en karaté ces deux dernières années (donc aux alentours de 25 ans), j'avais l'impression de progresser incomparablement plus vite que les adolescents d'une quinzaine d'années, qui pratiquaient depuis l'école primaire...

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1046
  • Sagesse: 104
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Problème de défense
« Réponse #3 le: novembre 19, 2016, 22:47:41 pm »
Salut N.O

je débute le Muay Thai depuis cette année.
Dans ce cas là, c'est pas vraiment un problème, c'est assez normal, laisse toi le temps de travailler sur tes points faibles. Et pourquoi vouloir aller travailler ça dans un autre club en boxe anglaise ? Tes propres coaches vont s'en occuper (à moins que vous ne soyez 60 par cours pour deux profs) Autant rester dans la Thai à fond.
En plus une garde en anglaise n'est peut-être pas tout à fait égale à une garde en Thai, du fait des coups de pieds, genoux, coudes...mais les boxeurs pourront peut-être me corriger si il faut  :)
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne N.O.

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 28
  • Sagesse: 1
Re : Re : Problème de défense
« Réponse #4 le: novembre 19, 2016, 23:36:43 pm »
Salut N.O

je débute le Muay Thai depuis cette année.
Dans ce cas là, c'est pas vraiment un problème, c'est assez normal, laisse toi le temps de travailler sur tes points faibles. Et pourquoi vouloir aller travailler ça dans un autre club en boxe anglaise ? Tes propres coaches vont s'en occuper (à moins que vous ne soyez 60 par cours pour deux profs) Autant rester dans la Thai à fond.
En plus une garde en anglaise n'est peut-être pas tout à fait égale à une garde en Thai, du fait des coups de pieds, genoux, coudes...mais les boxeurs pourront peut-être me corriger si il faut  :)

Pour te répondre, disons que ça n'est pas exactement comme si j'étais débutant... je pratique depuis maintenant deux ans, et beaucoup de ce que j'ai appris avant me sert en thaï. Je m'inquiétais car d'un côté je me vois progresser en cardio et en technique (puissance, explosivité), mais mon niveau en sparring ne suit pas trop j'ai l'impression. Que ça soit maintenant ou avant, je trouve qu'il y a trop peu d'exercices réellement proches du sparring (genre travail technique mais un peu plus libre qu'un drill pur). Et j'ai une très mauvaise garde. Un peu comme-ci dans mon cursus j'avais, sans le vouloir, sauté les bases pour aller tout de suite vers les choses plus complexes. Après tout, la thaï ça reste relativement avancé, et moins facilement accessible que l'anglaise pour un débutant complet (dites-moi si je me trompe ).

Sinon oui comme tu dis il y a des différences au niveau de la garde, des positions, des placements... le débat de l'intérêt de compléter la thaï avec de l'anglaise est toujours partagé. Quand l'un dira que c'est une mauvaise idée à cause des différences, l'autre dira que c'est une très bonne idée même si une adaptation est nécessaire.

Hors ligne o-sensei51

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 237
  • Sagesse: 8
Re : Re : Re : Problème de défense
« Réponse #5 le: novembre 20, 2016, 10:44:46 am »
Salut N.O

je débute le Muay Thai depuis cette année.
Dans ce cas là, c'est pas vraiment un problème, c'est assez normal, laisse toi le temps de travailler sur tes points faibles. Et pourquoi vouloir aller travailler ça dans un autre club en boxe anglaise ? Tes propres coaches vont s'en occuper (à moins que vous ne soyez 60 par cours pour deux profs) Autant rester dans la Thai à fond.
En plus une garde en anglaise n'est peut-être pas tout à fait égale à une garde en Thai, du fait des coups de pieds, genoux, coudes...mais les boxeurs pourront peut-être me corriger si il faut  :)


Pour te répondre, disons que ça n'est pas exactement comme si j'étais débutant... je pratique depuis maintenant deux ans, et beaucoup de ce que j'ai appris avant me sert en thaï. Je m'inquiétais car d'un côté je me vois progresser en cardio et en technique (puissance, explosivité), mais mon niveau en sparring ne suit pas trop j'ai l'impression. Que ça soit maintenant ou avant, je trouve qu'il y a trop peu d'exercices réellement proches du sparring (genre travail technique mais un peu plus libre qu'un drill pur). Et j'ai une très mauvaise garde. Un peu comme-ci dans mon cursus j'avais, sans le vouloir, sauté les bases pour aller tout de suite vers les choses plus complexes. Après tout, la thaï ça reste relativement avancé, et moins facilement accessible que l'anglaise pour un débutant complet (dites-moi si je me trompe ).

Sinon oui comme tu dis il y a des différences au niveau de la garde, des positions, des placements... le débat de l'intérêt de compléter la thaï avec de l'anglaise est toujours partagé. Quand l'un dira que c'est une mauvaise idée à cause des différences, l'autre dira que c'est une très bonne idée même si une adaptation est nécessaire.


Pour ton histoire de garde, comme te disait võ sinh rod, c'est pas forcément tout à fait la même chose qu'en boxe anglaise.

Même les uppercuts ne sont pas envoyés tout à fait de la même manière en Thai, et en anglaise.

Bref, faire de l'anglaise en complément de la Thai : oui, pour un compétiteur qui a déjà un bon niveau.
Faire de l'anglaise pour un débutant, en plus de la Thai : aucun intérêt, voir même contre productif ! Puisque les appuies ne sont pas les mêmes. La garde, les déplacements, les esquives sont également différents ! Un exemple parlant : en boxe anglaise, les esquives rotatives peuvent être bien plus "prononcées" et plus basses qu'en boxe Thai, puisqu'il n'y a pas le risque de prendre un genoux, un coup de pied...

Hors ligne N.O.

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 28
  • Sagesse: 1
Re : Re : Re : Re : Problème de défense
« Réponse #6 le: novembre 20, 2016, 13:28:17 pm »
Pour ton histoire de garde, comme te disait võ sinh rod, c'est pas forcément tout à fait la même chose qu'en boxe anglaise.

Même les uppercuts ne sont pas envoyés tout à fait de la même manière en Thai, et en anglaise.

Bref, faire de l'anglaise en complément de la Thai : oui, pour un compétiteur qui a déjà un bon niveau.
Faire de l'anglaise pour un débutant, en plus de la Thai : aucun intérêt, voir même contre productif ! Puisque les appuies ne sont pas les mêmes. La garde, les déplacements, les esquives sont également différents ! Un exemple parlant : en boxe anglaise, les esquives rotatives peuvent être bien plus "prononcées" et plus basses qu'en boxe Thai, puisqu'il n'y a pas le risque de prendre un genoux, un coup de pied...

Ok donc toi tu conseillerais plutôt d'attendre d'avoir un bon niveau, voilà qui me donne la réponse à la question que je me posais. Je m'étais dit que ça pouvait être intéressant de le faire dès le début pour bien perfectionner les poings, tant que les subtilités de la thaï ne sont pas encore ancrées, mais ça ne paraît effectivement pas être le bon choix s'il y a risque de s'emmêler les pinceaux.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !