Auteur Sujet: Améliorer ou pas  (Lu 891 fois)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 975
  • Sagesse: 62
Améliorer ou pas
« le: décembre 03, 2016, 16:47:05 pm »
Après quelques dizaines d’années (20 ans et plus) d’entrainement et d’enseignement, êtes vous tentez d’apporter votre contribution personnelle à votre style ou les arts martiaux en général. 

Soit apporter une nouvelle vision (pédagogie, techniques, principes, ou autres) à votre pratique-enseignement, soit carrément structurer une méthode qui vous ressemble plus après toutes ces années de pratique-enseignement.

Ou vous préférez rester dans votre style, car il y a beaucoup à pratiquer et surtout à découvrir.

Quel approche avez-vous?


Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Améliorer ou pas
« le: décembre 03, 2016, 16:47:05 pm »

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2418
  • Sagesse: 246
Re : Améliorer ou pas
« Réponse #1 le: décembre 03, 2016, 19:57:47 pm »
Je n'enseigne pas et je ne suis pas près d'enseigner.

Mais il m'est arrivé d'animer un petit groupe de travail. Et j'ai une sorte d'élève personnel que j'ai formé depuis ses débuts. Façon de progresser, que j'aime beaucoup. Et c'est là qu'on voit qu'on a intégré quelque chose. Quand on mesure la difficulté qu'il y a à le transmettre.

Je crois qu'à partir d'un certain degré d'intégration de principes par le corps et l'esprit, la question ne se pose pas de créer son style personnel, parce que cette intégration n'a été possible en fin de compte que par une personnalisation naturelle du style. Cette personnalisation peut se produire sans qu'on soit un grand expert qui a fait le tour de l'art martial. On peut avoir des progrès considérable à faire, des points faibles à travailler, il n'empêche que cette intégration-personnalisation peut être là (elle peut venir trop tôt, d'ailleurs, en un sens). On l'a reconnait à l'aisance qu'on a. On n'est souvent pas capable de re-montrer ce qu'on a fait parce qu'on l'a fait naturellement et qu'on ne va pas refaire tout à fait la même chose parce que la situation ne sera pas exactement la même. C'est le corps qui répond; il se charge très bien de penser.

C'est une qualité et un danger. C'est une compréhension que le corps a acquise. Mais quelque fois nos moyens physiques sont en dessous de cette compréhension.

Toujours est-il que je crois que dans des AM bien compris, le but est de toute façon que l'élève fasse naturellement son art à la façon qui lui est adéquate. Dans les transmissions traditionnelles chinoises, le maître ne fait pas travailler tous les élèves de la même façon. La nécessité de la personnalisation vient assez tôt. Il maintient l'élève dans les principes, mais l'aide à développer sa façon personnelle.

Il n'y a pas (ne devrait pas y avoir) de contradiction entre être dans le style et être personnel. Quelques fois, c'est saisissant. Un excellent ami et moi avant commencé le wing chun en même temps et beaucoup travaillé ensemble. De l'extérieur on ne croirait pas que nous faisons le même style.

Dans la grue blanche du Fuijian, le professeur lâche les élèves dans des formes qu'ils n'ont pas mémorisés, pour qu'ils ne puissent pas l'imiter, et cherchent leur propre rythme, leur propre interprétation, etc. et cela dès le début.

Très souvent la volonté d'inventer son style vient d'une mauvaise compréhension du style. Tout ce que j'ai vu de styles inventés a toujours un très fort gout venu d'ailleurs, mais souvent a perdu dans la volonté d'innover, un tas des qualités originelles. C'est souvent un bricolage de technique dont l'unité intérieure et la cohérence sont perdues.

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 975
  • Sagesse: 62
Re : Améliorer ou pas
« Réponse #2 le: décembre 04, 2016, 01:13:59 am »
Oui, effectivement, il y en a qui ‘’créent’’ structure, inventent un nouveau style ou méthode et le produit final est très fade et souvent même peu efficace en défense.  J’en ai vu plusieurs de ces ‘’créateurs’’ de styles.

Par-contre les nouveaux styles traditionnels chinois comme le sing I et le pakua ne date à peine de 150 ans environs.  Les créateurs de ces styles avaient toute une expertise en la matière.

Aujourd’hui depuis les années ‘40 la donne a changée,


Le même courant a existé au Japon.  Au début avec le Shotokan, c’était le seul style au Japon et quelques cinquante années plus tard le Japon se retrouve avec 150 styles reconnus.

En occident il y a peut de personnes qui ‘’créent’’ des styles valables.  Par-contre ces personnes ont une grande expertise dans leur domaine martial.

Moi je viens d’un (en fait deux) de ces styles mixtes dit aussi moderne et je ne regrette en rien l’apprentissage que j’y ai reçu.  Aujourd’hui près de cinquante ans plus tard, j’innove encore, mais cette fois si, c’est pour moi et les quelques élèves dévoués depuis plus de vingt ans.

Copier, répéter, créer.  C’est le cheminement de l’humain s’il veut vraiment évoluer.

Voilà c’était mon coup de cœur.

Niveau 2.

Hors ligne Tyr

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 64
  • Sagesse: 13
  • Sexe: Homme
Re : Re : Améliorer ou pas
« Réponse #3 le: décembre 05, 2016, 01:27:13 am »
Dans la grue blanche du Fuijian, le professeur lâche les élèves dans des formes qu'ils n'ont pas mémorisés, pour qu'ils ne puissent pas l'imiter, et cherchent leur propre rythme, leur propre interprétation, etc. et cela dès le début.

Tu es sûr ?

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 975
  • Sagesse: 62
Re : Améliorer ou pas
« Réponse #4 le: décembre 05, 2016, 03:05:22 am »
D’après mon expérience dans l’enseignement des arts martiaux, je ne crois pas que l’on doit laisser les élèves libres à eux même sans qu’ils connaissent la technique au complet ou une partie au complet.

Il faut respecter la structure du style, sinon…

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2418
  • Sagesse: 246
Re : Re : Re : Améliorer ou pas
« Réponse #5 le: décembre 05, 2016, 07:11:29 am »
Dans la grue blanche du Fuijian, le professeur lâche les élèves dans des formes qu'ils n'ont pas mémorisés, pour qu'ils ne puissent pas l'imiter, et cherchent leur propre rythme, leur propre interprétation, etc. et cela dès le début.

Tu es sûr ?

J'ai un très net souvenir où qui tu sais a fait travailler ainsi et a donné cette explication :)

C'est d'ailleurs pour moi, à qui il faut beaucoup de temps pour retenir des gestes, un véritable cauchemar  #larmes# ;)
« Modifié: décembre 05, 2016, 10:05:32 am par ombre en plein jour »

Hors ligne Le promeneur

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1463
  • Sagesse: 141
  • Sexe: Homme
Re : Améliorer ou pas
« Réponse #6 le: décembre 05, 2016, 11:11:14 am »
Citer
Copier, répéter, créer.

le mot copier, pour moi n'est pas "bon" . Une imitation risque d’être sans "âme"  |-O . L'enseignant montre, guide l’élève pour qu’il découvre par lui-même

 ;)

Hors ligne Alpin1892

  • Gratian'oi Bootboy
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 143
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
Re : Améliorer ou pas
« Réponse #7 le: décembre 05, 2016, 13:53:46 pm »
Si je peux mettre mon grain de sel, il me semble que les nouvelles connaissances acquises dans certains domaines d'études scientifiques, notamment dans la médecine et les sciences du mouvement (biomécanique), ainsi que l'épreuve du style au réel et aux besoins et motivations exprimés par ses pratiquants, amènent forcément à son évolution.

Après tout, en arts martiaux aussi, on pourrait dire que rien ne meurt, rien ne se crée, tout se transforme.

En ce sens, l'échange et la mise à l'épreuve d'un art par rapport à un autre me paraît positif de façon générale : si des erreurs peuvent être commises, il ne faut pas oublier que on ne saura jamais se relever si l'on n'est jamais tombé... Et le temps finit par faire son œuvre en ce qui concerne les méthodes inadaptées ou inefficaces.

Donc la création de nouveaux styles en vrac, inutile... Mais avec assez d'études d'un style précis (ou de plusieurs styles!) et des connaissances générales fortifiées, adapter le style à une autre philosophie, une autre façon de travailler... Pourquoi pas! A être trop statique, on n'a que trop tendance à louper le coche...
"L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"
Pierre Desproges

Hors ligne dom.

  • je n'ai jamais vu un
  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 739
  • Sagesse: 67
  • Sexe: Homme
    • la ou je suis eleve
Re : Améliorer ou pas
« Réponse #8 le: décembre 05, 2016, 16:36:20 pm »
J'ai enseigné l'aikido par le passé (avec un brevet d"état). Quand un élève venant d'autre style me proposait quelque chose, d'intéressant ou pas, je répondais:"désolé, j'enseigne l'aikido et seulement l'aikido" (histoire de rester dans le rang).
J'ai soulagé mes frustrations et curiosité en allant ailleurs dans différentes disciplines (boxe française savate, taijitsu, taichi chuan, "self défense"). Mais aussi en devenant pratiquant bouddhiste.
Actuellement mon prof enseigne le taichi chuan et sa méthode personnelle de self-défense venant de l'étude de divers arts martiaux japonais (karaté, kobudo), chinois (taichichuan, chin na shaolin), philippin (doblete rapilon) et français (taijitsu, toreikan budo).
Je regarde beaucoup le MMA, c'est intéressant et en plus on apprend beaucoup de choses.
Si dans le futur j'enseigne à nouveau, ça sera mon mélange à moi, et dans le cadre de la self-défense.
« Modifié: décembre 05, 2016, 16:55:39 pm par dom. »
Tout est changement, tout est illusion. Rien ne se cree, rien ne se perd, tout se transforme.

Hors ligne dom.

  • je n'ai jamais vu un
  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 739
  • Sagesse: 67
  • Sexe: Homme
    • la ou je suis eleve
Re : Améliorer ou pas
« Réponse #9 le: décembre 05, 2016, 20:43:14 pm »
Pour complèter ma réponse:
Si un jour j'enseigne cela prendra en compte:
-les objectifs pour les élèves: -savoir se défendre efficacement quand c'est possible.
                                         -s'améliorer physiquement et mentalement en fonction de ses capacités.
                                         -pratiquer un loisir agréable dans la convivialité.
ceci en profitant des enseignements traditionnels.
Tout est changement, tout est illusion. Rien ne se cree, rien ne se perd, tout se transforme.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !