Auteur Sujet: Défi  (Lu 1997 fois)

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1649
  • Sagesse: 196
Re : Défi
« Réponse #10 le: février 08, 2017, 06:36:29 am »
dans un dojo, quand tu es le prof et qu'un gars vient vers toi pour se prouver quelque chose, y a pas d'arbitre...

à l'heure actuelle, je n'enseigne plus, je me contente de pratiquer(et j'ai changé de club), donc je suis moins concerné par ce genre de choses, mais 5/6 ans en arrière, ça arrivait environ une à deux fois par an...
au final, ça dépend surtout du coin où tu enseignes...si ton dojo est situé au beau milieu d'un quartier chic ou tendance, tu as peu de chances que ça t'arrive...si tu enseignes dans un coin un peu pourri, ça sera nettement plus courant...

moi, j'enseignais dans une ville à faibles revenus, coincé entre un foyer pour jeunes placés par les services de protection de l'enfance et un foyer Sonacotra....autant dire qu'on voyait passer des spécimens particuliers...mais fort heureusement, c'était souvent des rigolos...c'est plus facile d'essayer de frapper sur des gens sans défense, que d'être prêt à prendre des coups et des durs, en s'attaquant à quelqu'un qui compte pas se laisser faire...

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Défi
« Réponse #10 le: février 08, 2017, 06:36:29 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne Mordel

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 81
  • Sagesse: 11
Re : Défi
« Réponse #11 le: février 08, 2017, 08:56:11 am »
Eh ben, à savoir le genre d'endroit dans lequel était votre école on peut dire que ça ne surprend pas pantoute que ce genre d'incident vous soit arrivé autant de fois que vous le dites. Si j'avais un dojo dans le même genre de trou mal fréquenté je serais plutôt surpris de ne pas recevoir la visite de "rigolos".

Ce qui est un peu dommage dans tout ça c'est que quand on y pense, les loyers sont moins chers dans ce genre de quartier donc c'est souvent là que s'ouvrent les écoles d'arts martiaux quand l'instructeur n'a pas les moyen de s'installer ailleurs.

Je crois quand même que en général les chances sont à peu près nulles que quelqu'un vienne exprès pour ça si l'école est dans un quartier ordinaire qui est ni pourri, ni riche.

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1179
  • Sagesse: 74
Re : Défi
« Réponse #12 le: février 08, 2017, 14:59:23 pm »
J’ai connu au Québec la guerre des styles dans les années début ’70.  La guerre se faisait dans les compétitions, cela virait en bagarre de rue entre les deux compétiteurs et quelques fois dans les estrades.  Finalement il eut un arrêt des compétitions pendant presque cinq ans.  Après, le tout est revenu à la normale.  La guerre était finie.
C’est durant ce temps-là (période de guerre des styles) que beaucoup d’écoles étaient impliquées dans des défis.  C’était toujours une ceinture noire d’un style X qui défiait l’instructeur d’un autre style dans son école.
C’était la belle époque, plus vraie qu’aujourd’hui, car les protecteurs aux mains-pieds n’existaient presque pas. 
Il eut beaucoup de KO.  Mais rien de très grave.  Seulement l’Égo qui a été malmené.
Qui gagnait dans ces défis, c’était presque toujours l’instructeur de l’école.  Une des raisons, le combat se faisait devant ses élèves.  Donc la petite ‘’Aline’’ (adrénaline)  aidant et l’Égo aussi.

Voilà pour la petite histoire.
Niveau 2 qui n’a vu d’autres.

Hors ligne Vakarm

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 364
  • Sagesse: 18
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Taekwon-Do (ITF)
Re : Re : Re : Défi
« Réponse #13 le: février 08, 2017, 23:42:41 pm »
il m'est déjà arrivé d'être plus ou moins défié par des gars, venus soit-disant faire un cours d'essai...c'est pas formulé directement, mais quand tu vois que même sur un exercice de base, supposé être fait lentement au début et/ou de manière coopérative, le gars essaye absolument de te descendre, ça revient au même...

On reconnait tellement les « essayeux ».  Les types qui se donnent des airs de dur à cuire et qui vienne faire un cours d'essai. C'est souvent des gens un peu musclés qui, je présume, se croient déjà au niveau supérieur. On sait très bien qu'on ne les reverra plus. Dès qu'ils tombent dans les mouvement de base et les formes, on dirait que leur cerveau réalise enfin que l'apprentissage d'un AM ne se fait pas en 25 minutes! Déception, ils se sauvent et ne reviennent plus. J'ai toujours dit que les katas étaient un bon filtre à gros cave.

Un Monsieur qui fréquente le même club que moi est aussi un pratiquant avancé de judo. Début soixantaine, chauve, barbe blanche il a plus l'air d'un philosophe que d'un combattant. Bref, il incarne le piège à gros cave parfait.  Il me contait qu'au judo, de temps à autre, il y a un « essayeux qui se pense bon » qui débarque. Vous savez, un beau gros jambon frais qui est là pour impressionner.  Il s'empresse de faire étalage de sa force physique puis... se fait littéralement démolir!!

Pour les judokas habitués, ça semble absolument jouissif!! À chaque fois l'essayeux sort de son expérience complètement épuisé!! Essayant de compenser son manque de technique par sa force physique.

Ah ces vieux «philosophes» qui savent gérer leurs énergies... :D

« Modifié: février 08, 2017, 23:47:29 pm par Vakarm »

Hors ligne Vakarm

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 364
  • Sagesse: 18
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Taekwon-Do (ITF)
Re : Re : Défi
« Réponse #14 le: février 09, 2017, 00:02:49 am »
J’ai connu au Québec la guerre des styles dans les années début ’70.  La guerre se faisait dans les compétitions, cela virait en bagarre de rue entre les deux compétiteurs et quelques fois dans les estrades.  Finalement il eut un arrêt des compétitions pendant presque cinq ans.  Après, le tout est revenu à la normale.  La guerre était finie.
C’est durant ce temps-là (période de guerre des styles) que beaucoup d’écoles étaient impliquées dans des défis.  C’était toujours une ceinture noire d’un style X qui défiait l’instructeur d’un autre style dans son école.
C’était la belle époque, plus vraie qu’aujourd’hui, car les protecteurs aux mains-pieds n’existaient presque pas. 
Il eut beaucoup de KO.  Mais rien de très grave.  Seulement l’Égo qui a été malmené.
Qui gagnait dans ces défis, c’était presque toujours l’instructeur de l’école.  Une des raisons, le combat se faisait devant ses élèves.  Donc la petite ‘’Aline’’ (adrénaline)  aidant et l’Égo aussi.

Voilà pour la petite histoire.
Niveau 2 qui n’a vu d’autres.

Merci pour l'histoire, j'adore ces anecdotes.  Les années 70 me paraissent souvent très surréalistes.  J'ai des oncles qui me contaient qu'ils allaient veiller dans le but de se battre avec les gars du village d'à côté...  Puis ils revenaient en faisant des show de boucane dans leur Javelin avec leur bière entre les pattes...   Bon c'est clair qu'ils ajoutent de la sauce secrète dans leurs blabla, mais je ne m’écœure pas!

Aujourd'hui c'est plus sobre, les jeunes se contentent de prendre d'la meth...

Hors ligne Mordel

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 81
  • Sagesse: 11
Re : Défi
« Réponse #15 le: février 09, 2017, 01:37:11 am »
Je doute qu'il y ait réellement un type de gars qu'on peut savoir en le voyant que c'est un essayeux. Si ces lascars ont une chose ou deux en commun, c'est leur arrogance et aussi le fait qu'une fois qu'il ont eu leur leçon, ils ne reviennent plus.

Des comme ça il peut y en avoir n'importe où, mais c'est plus souvent des jeunes qui se pensent intouchable ou ben non des gars qui appartient à un certain groupe social.


Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1179
  • Sagesse: 74
Re : Défi
« Réponse #16 le: février 09, 2017, 02:45:59 am »
Pour reconnaitre les essayeux c’est aussi facile que de reconnaitre une !!!mot interdit!!! d’une fille bien.  Il y a plein d’indices pour un œil avisé.
Dans la plupart des cas c’est l’expérience qui entrera en jeu.  Du vécu, quoi.


Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1649
  • Sagesse: 196
Re : Re : Re : Re : Défi
« Réponse #17 le: février 09, 2017, 06:27:57 am »
On reconnait tellement les « essayeux ».  Les types qui se donnent des airs de dur à cuire et qui vienne faire un cours d'essai. C'est souvent des gens un peu musclés qui, je présume, se croient déjà au niveau supérieur. On sait très bien qu'on ne les reverra plus. Dès qu'ils tombent dans les mouvement de base et les formes, on dirait que leur cerveau réalise enfin que l'apprentissage d'un AM ne se fait pas en 25 minutes! Déception, ils se sauvent et ne reviennent plus. J'ai toujours dit que les katas étaient un bon filtre à gros cave.

c'est vrai que les katas, ça les fait fuir, mais ça fait fuir tous les pratiquants peu investis, de manière générale...
chez moi, l'échauffement faisait déjà souvent le tri...on a déjà vu des militaires, être au bord de l'apoplexie dés la moitié de l'échauffement...et puis après, y a la technique...

en général, le gars qui a quelque chose à se prouver ne se tourne pas tout de suite vers le plus gradé...il commence par celui qu'il juge le plus faible et parce qu'il gagne en confiance, il monte les échelons...quand j'en voyais un qui cherchait ouvertement à blesser les élèves, je me faisais un devoir d'être son prochain partenaire...et je bloquais avec les tibias...ou je faisais un exercice au bouclier de frappe à pleine puissance, d'abord lui, ensuite moi,histoire qu'il voit la différence...

c'est fou ce que la douleur ou la peur, peut calmer ces braves gens...

@mordel: crois moi, l'arrogance, ça se voit...entre le nouveau normal qui vient admiratif, le visage bonhomme et ouvert voir qui regarde ses pompes, parce qu'il a souvent des craintes et le gars qui cherche à rassurer son égo en venant cogner, qui toise tout le monde dés l'entrée dans la salle et arbore souvent des signes ostensibles de son supposé parcours de champion du monde(genre tatouages orientés, t-shirt de boxe thai, de nos jours ça serait plutôt une tenue de sponsor de MMA...)...y a une sacré différence et quand on connait un peu l'humain, on le sent à des kilomètres...

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1179
  • Sagesse: 74
Re : Défi
« Réponse #18 le: février 10, 2017, 16:30:59 pm »
J’ai une autre anecdote comique et pathétique en même temps.  Dans ce temps-là j’enseignais le kung-fu et ce style était très connu à cause de son fondateur Me. Dacascos.  Donc un soir de cours de débutants arrive un jeune homme style assez bum, aussitôt entrer dans l’école il s’arrête et nous regarde, nous étions quatre assis sur un sofa (nous étions tous des instructeurs et nous étions en costume de kung-fu), il nous toise avec un air mi-défi, mi-surpris, car nous n’étions pas impressionnés par lui.  Voyant notre non-réaction il se dirige plus en avant pour aller voir le cours.  Et là il subit une métamorphose devant nos yeux.
Plus qu’il s’approchait du groupe d’élève plus ses épaules descendaient et plus il dégonflait.  C’était comique à voir.  Lorsqu’il était devant le groupe une autre métamorphose se reproduit, en l’espace de dix secondes environs sa tête se pencha et son dos s’arrondi et tout ça avec ses deux bras qui pendaient et qui semblait lourd.
Il fit demi-tour et parti avec la queue entre les deux jambes.
Que s’est-il passé réellement devant ce cours.  L’attitude, c’était l’attitude des élèves débutants qui en disait long.  Leurs yeux étaient remplis de discipline, de courage, de force, de motivation et d’une certitude de passer au travers de tout. 
En fait tout ce que ce jeune homme n’avait pas.  Il reçut ça en plein visage en quelques secondes. 
Vive la force mentale dans les arts martiaux.



Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1038
  • Sagesse: 102
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Re : Défi
« Réponse #19 le: février 10, 2017, 23:42:43 pm »
Plus qu’il s’approchait du groupe d’élève plus ses épaules descendaient et plus il dégonflait.  C’était comique à voir.  Lorsqu’il était devant le groupe une autre métamorphose se reproduit, en l’espace de dix secondes environs sa tête se pencha et son dos s’arrondi et tout ça avec ses deux bras qui pendaient et qui semblait lourd.
Il fit demi-tour et parti avec la queue entre les deux jambes.
Que s’est-il passé réellement devant ce cours.  L’attitude, c’était l’attitude des élèves débutants qui en disait long.  Leurs yeux étaient remplis de discipline, de courage, de force, de motivation et d’une certitude de passer au travers de tout. 
En fait tout ce que ce jeune homme n’avait pas.  Il reçut ça en plein visage en quelques secondes. 
Tout ça pendant que vous, vous étiez peinard sur le sofa  8)
Elle est belle la génération des anciens sifu  de Montréal tiens  :D
Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !