Auteur Sujet: Les arts martiaux à l'écran  (Lu 1106 fois)

Hors ligne meiyo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1555
  • Sagesse: 21
  • Sexe: Homme
Les arts martiaux à l'écran
« le: avril 08, 2017, 19:46:08 pm »
L'objet de ce sujet n'est pas de débattre du réalisme des combats de fiction, car dans l'absolu, je le sais pour mettre déjà battu dans la rue (je précise n'en tirer aucune fierté), aucun combat à l'écran ne l'est : même ceux qui ne comportent aucune acrobatie sont chorégraphiés alors que dans la vraie vie, c'est nettement plus brouillon.

Non, je voudrais parler d'un fait que j'ai remarqué depuis longtemps. Je n'ai absolument pas la prétention d'être un expert en arts martiaux mais souvent j'ai l'impression que ce que je vois à la télé manque de fluidité, est trop saccadé, sans doute parce que les acteurs n'y connaissaient rien avant de subir un entraînement intensif durant plusieurs mois.

Quel est votre avis ?
Tu perds ton temps étranger : j'ignore ce qu'est la peur.

Eh bien tu vas faire sa connaissance.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Les arts martiaux à l'écran
« le: avril 08, 2017, 19:46:08 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

C'est bientôt Noël ! Un dessin chinois offert pour commandes > 100€. Un cadeau surprise dans chaque commande. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 25 décembre

Hors ligne Webmestre

  • Administrateur
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2506
  • Sagesse: 83
  • Sexe: Homme
  • Tom Sayers contre John Camel Heenan (1860)
    • Webmartial.com
Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #1 le: avril 10, 2017, 16:11:29 pm »
Certainement que pour des raisons de contraintes pour le tournage (délais à respecter, contraintes financières, etc..), les acteurs n'ont pas suffisamment de temps pour s'entraîner aux arts martiaux. Ils doivent faire des mouvements alors qu'ils ne sont pas bien entraînés. Et ils ne sont pas forcément tous doués pour ça. Pour certains pratiquants, 6 mois d'entraînement intensif est suffisant, pour d'autres, cela ne suffit pas.
Abonnez-vous à la newsletter d'actualités de Webmartial ! ;-)p
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=1976.0


Avez-vous pensé à inscrire votre club dans le moteur de recherche de clubs ? ???
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=637.0

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2519
  • Sagesse: 267
Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #2 le: avril 10, 2017, 16:42:25 pm »
Le côté saccadé est de tradition dans les films d'AM chinois.

Je pense qu'au départ il s'agissait de donner ainsi une lisibilité. Les combat était réalisés dans le style des tao, en les schématisant. Les mouvements presque arrêtés était bien reconnaissable. On ne cherchait pas le réalisme mais la lisibilité stylistique. Les amateurs jouaient à reconnaitre les styles.

Les acteurs étaient des spécialistes tout à fait compétents, bien formés, certains seulement seulement en vu du spectacle. D'autres étant des pratiquants plus profondeur. Mais tous jouant intentionnellement de cette façon stylisée.

A l'époque les combats étaient filmés beaucoup en plans généraux et en plans d'ensemble avec insertion d'un nombre réduit de gros plan de détails. Cela mettait en valeur la clarté des chorégraphies.

L'inconvénient est qu'à cause de cette stylisation et de cette façon mécanique de se comporter (voulu par la lisibilité quasi pédagogique) tous les styles finissent par n'en faire qu'un seul: le kung fu pour cinéma. Les principes sont perdus au profit du plus grand dénominateur commun accessible à tous: la mécanique des mouvements.
« Modifié: avril 10, 2017, 16:47:38 pm par ombre en plein jour »

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1199
  • Sagesse: 79
Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #3 le: avril 10, 2017, 18:41:14 pm »
Sans parler de styles que l’on pouvait reconnaitre dans ces films, la plupart des gens ne connaissaient par le kung-fu.  Les mouvements saccadés étaient surtout pour montrer les techniques, car à vitesse réel seulement les experts auraient compris les techniques et les styles.
Niveau 2 qui a vu une tonne de ces films.


Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 5674
  • Sagesse: 234
Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #4 le: avril 10, 2017, 20:22:35 pm »
Le réalisateur 劉家良  a fait de son mieux pour donner une bonne image du kung fu au cinéma il était selon ses dires contre cette violence graduite des films de bruce lee ..................................
Et puis même dans l'ordinaire, il y a toujours un petit quelque chose qui pousse à la réflexion.(ombre en plein jour)

Hors ligne Alpin1892

  • Gratian'oi Bootboy
  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 143
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #5 le: avril 10, 2017, 22:41:32 pm »
Bonjour!

Le réalisateur 劉家良  a fait de son mieux pour donner une bonne image du kung fu au cinéma il était selon ses dires contre cette violence graduite des films de bruce lee ..................................

C'est quoi exactement, qui est désigné par le terme "violence gratuite" en l'occurence ?
"L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"
Pierre Desproges

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2519
  • Sagesse: 267
Re : Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #6 le: avril 10, 2017, 23:16:04 pm »
Sans parler de styles que l’on pouvait reconnaitre dans ces films, la plupart des gens ne connaissaient par le kung-fu.  Les mouvements saccadés étaient surtout pour montrer les techniques, car à vitesse réel seulement les experts auraient compris les techniques et les styles.
Niveau 2 qui a vu une tonne de ces films.

Je ne sais pas en ce qui concerne Hong Kong à l'époque, mais à Paris où j'ai vu moi aussi "une tonne de ces films" ;) dans les années 70-80, à raison de 2 par séance devant un public essentiellement africain, pas mal de spectateurs reconnaissaient les styles.

J'ai gardé beaucoup d'affection pour ces films, qui avait une poésie, involontaire peut-être mais pas forcément et pas toujours. Où les vieux maîtres étaient joués par des jeunes gens avec des sourcils en coton et  où les coups étaient bruités avec des flippers. Certains avaient une dimension fantastique assez belle.

Par comparaison, j'ai trouvé les films de Bruce Lee plutôt moches et ringards.

Mais Bruce Lee, c'est une autre histoire, une autre esthétique. Les films sont tartignoles, mais l'acteur, même (et aussi grâce à) avec ses défauts, a créé quelque chose d'unique dans le cinéma d'arts martiaux. Sans héritiers. Lsd connait un peu mes idées là dessus ;)  :)

PS (édit.) - Lau Kar-leung, l'auteur de La 36ème chambre de Shaolin, était intéressé par l'esthétique des films et par la lisibilité des styles. Ce qu'il appelle "violence gratuite", c'est sans doute ce que j'appelle "mocheté" ;D . Il ne voit pas de travail esthétique chez Bruce Lee. Il a tort à mon avis; c'est une autre esthétique, egolâtre, narcissique et ironique, au lieu d'une esthétique volontairement "impersonnelle" comme dans les "vieux" wǔxiá piàn.
« Modifié: avril 11, 2017, 08:43:51 am par ombre en plein jour »

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1199
  • Sagesse: 79
Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #7 le: avril 11, 2017, 21:36:55 pm »
J’ai découvert Bruce Lee dans le milieu des années ’60 avec Green Hornet.  J’ai tout de suite adoré car à l’époque je débutais le kenpo.  Pour ses films c’était la même chose j’aimais beaucoup.  Dix ans plus tard je débutais le kung-fu avec toute sa philosophie et là mon attitude vis-à-vis Bruce Lee a changé.
Je trouvais qu’il avait un gros égo, une attitude trop agressive dans ses films et que son kung-fu était très limité en technique.

Heureusement Jacki Chan a sauvé les meubles avec son savoir encyclopédique en kung-fu.  Et on connaît la suite.



Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1040
  • Sagesse: 103
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #8 le: avril 11, 2017, 22:47:16 pm »
Heureusement Jacki Chan a sauvé les meubles avec son savoir encyclopédique en kung-fu.  Et on connaît la suite.
Jacky Chan, c'est mythique. Par contre, sa formation vient de l'Opéra de Pékin. Je ne sais pas ce que ça vaut niveau kung fu ? J'imagine pas quand même qu'ils rentraient dans les subtilités. C'était forcément axé artistique, du moins je pense. Par contre les films chinois de Jacky Chan (ou autre d'ailleurs) des années 70/80 avaient vraiment l'esprit du kung fu. Un peu caricatural parfois mais souvent instructif. Les scènes​ d'enseignements, les entraînements personnalisés, les applications des entraînements dans les combats, combats qui sont saccadés, la violence souvent... C'était bon. Tu pouvais refaire dans ta chambre l'enchaînement que tu avais adoré. C'était accessible.


Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1199
  • Sagesse: 79
Re : Les arts martiaux à l'écran
« Réponse #9 le: avril 11, 2017, 23:01:12 pm »
Si ma mémoire est bonne Jacky Chan et Samo Hong ont fait du Hung Gar au moins quelques années à Hong-Kong.



 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !