Auteur Sujet: wing chun et géometrie :)  (Lu 526 fois)

Hors ligne ShenLOng

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 67
  • Sagesse: 5
  • Pratiquant de: wing chun kung fu
wing chun et géometrie :)
« le: avril 21, 2017, 13:20:11 pm »
Certains enseignants parlent de la théorie du triangle. Je dis certains car tous ne disent pas tout à leurs étudiants; j'ai rencontré un gars qui commençait à enseigner en meme temps que moi et qui me disait en citant son sifu : " en cours collectif, tu dis rien, en cours privé tu donnes un peu, fidélise les.."
Je pense que ces mecs ont oublié un des points forts essentiels du Wing Chun qui est un style simple et facile ( faut relativiser) à apprendre.
Plus qu'une boxe de style et de techniques variées le Wing Chun est un art qui repose sur des principes et des théories. Je ne reviendrai pas sur les principes ( le centre, la poussée des mains en avant, contourner la force...) mais je voudrais ici creuser une théorie, celle du triangle.
NOtre garde, wu sao-man sao forme avec nos deux épaules un triangle qui fait face à l'opposant. Ce triangle intercepte avec peu d'efforts les attaque qui arrivent en ligne droite, sur le centre. La garde a vite fait de devenir pak sao, piu sao, bong sao, bref tout ce qu’on veut/peut à l’instant où l’attaque arrive.
Si l’attaque passe par les cotés (comme par exemple un crochet), il suffit alors de déplacer le triangle vers celle ci. J’insiste : déplacer TOUT le triangle et pas seulement sont point de contact avec l’autre. Les épaules bougent aussi et font face également à l’attaque, ceci pour préserver la structure et la force liée à l’alignement mécanique du corps de celui qui se défend, mais aussi pour respecter le principe que nos mains occupent le centre.
Pour illustrer le propos voici un exemple que je mettrai bientot en vidéo :
Vous etes en position mère ( yee ji kim yeung ma !!! ) et en garde. un crochet arrive. Si vous ne déplacez que votre bras pour intercepter, vous allez subir la force adverse entière sur votre seul bras et ce bras ne sera plus en train d’occuper le centre. En revanche, si vous pivotez en meme temps, non seulement votre corps absorbe l’onde de choc sans soucis, mais en plus votre centre est couvert par votre main et protégé par le déplacement.
D’ordinaire je fais plus concis, mais je voulais aborder un thème un peu spécifique :)

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

wing chun et géometrie :)
« le: avril 21, 2017, 13:20:11 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne Ciel et Mont

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 10
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Qi gong et arts martiaux internes
Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #1 le: mai 24, 2017, 11:39:57 am »
Personnellement, je ne connais pas le système Wing Chun. Par contre, pour réagir positivement à ton article, en Chine on dit : 一动无不动. Ce qui signifie que lorsqu'une partie du corps bouge, tout le reste bouge en même temps. Ca rejoint donc ce que tu dis " tout le triangle doit bouger". Ce n'est pas un secret pour celui ou celle qui a poussé un peu l'étude des arts martiaux. Je dirais même qu'un bon prof mentionnerait cette notion au début de l'apprentissage.

Hors ligne ShenLOng

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 67
  • Sagesse: 5
  • Pratiquant de: wing chun kung fu
Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #2 le: mai 30, 2017, 12:38:57 pm »
Merci à toi Ciel !  Ben oui comme tu dis, normalement les enseignants devraient très tot dans la formation de leurs élèves aborder ce thème, mais c'est hélas trop peu le cas !!!

Hors ligne GalaxieM104

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 118
  • Sagesse: 6
Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #3 le: octobre 09, 2017, 16:48:00 pm »
Coucou ici.

L'ouverture du débat sur la façon d'enseigner a pas eut de succès.

Finalement pas de video pour le blocage du crochet, illustrant le concept du triangle ?

Dans l'enseignement que je poursuis, on en parle dès le début, mais il n'est bien assimilé qu'arrivé a la pratique du 2eme tao.

Hors ligne ShenLOng

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 67
  • Sagesse: 5
  • Pratiquant de: wing chun kung fu
Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #4 le: octobre 09, 2017, 17:18:11 pm »
Galaxy.. Peu de temps pour batifoler avec la camera :)
De quelle lignée es tu? :)

En ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1180
  • Sagesse: 76
Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #5 le: octobre 09, 2017, 21:34:33 pm »
La géométrie et le corps ne date pas d'hier.

Hors ligne ShenLOng

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 67
  • Sagesse: 5
  • Pratiquant de: wing chun kung fu
Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #6 le: octobre 09, 2017, 22:38:11 pm »
Certes mais trop peu en parlent !

Hors ligne mike-b

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 13
  • Sagesse: 4
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Karaté Goju-Ryu - Wing Chun - Iaido
Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #7 le: octobre 11, 2017, 19:48:34 pm »
Bonjour,

Je suis inscrit depuis peu. Je pratique le karaté goju-ryu, école shodokan. C'est un style traditionnel (donc d'Okinawa) "souple-dur".

Je me permets de répondre ici car le wing chun m'intéresse beaucoup. Sur bien des aspects, je trouve que ces deux styles se rapprochent. Les deux sont des styles "in-fight"et invasifs.

Attention tout de même, je ne dis pas que c'est la même chose! Les formes (kata vs tao) sont différentes et les armes corporelles utilisées (mains, pieds, etc..) ne sont pas tout à fait identiques. De plus, les stratégies employées et étudiées diffèrent depart les notions de distances. Le wing chun est plus orienté vers le close-combat... quoi que cela dépend de plus en plus des écoles (notamment celle de Flikinger).

Là où je trouve un terrain commun digne d'être noté, est justement la géométrie. Le concept de ligne du centre (la ligne verticale au milieu du corps), la ligne centrale (ou ligne d'attaque) et donc celui du triangle.

On retrouve de façon très subtile la notion de triangle en goju-ryu. Les similitudes du chi-sao et du kakie sont frappantes. Je pense que ces points communs viennent des racines chinoises du karaté, le style de la grue blanche, que l'on retrouve, entre autres, en wing chun également.

Je débute, donc je peux me tromper. Ceci dit, notre sensei insiste toujours sur le fait de bouger tout le corps à partir du hara (dantien) et pas seulement une partie. Quand une attaque arrive, c'est toute la structure qui se déplace. La notion de triangle n'est pas clairement explicitée, mais il me semble l'apercevoir en filigrane lorsque j'observe mon sensei lors d'application ou même lorsqu'il nous montre des trucs quand il passe nous voir un par un.

Désolé pour le pavé, mais il fallait que je me présente un peu...
« Modifié: octobre 12, 2017, 09:35:11 am par mike-b »

Hors ligne ShenLOng

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 67
  • Sagesse: 5
  • Pratiquant de: wing chun kung fu
Re : Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #8 le: octobre 11, 2017, 20:52:52 pm »
Bonjour,

Je suis inscrit depuis peu. Je pratique le karaté goju-ryu, école shodokan. C'est un style traditionnel (donc d'Okinawa) "souple-dur".

Je me permets de répondre ici car le wing chun m'intéresse beaucoup. Sur bien des aspects, je trouve que ces deux styles se rapprochent. Les deux sont des styles "in-fight"et invasifs.

Attention tout de même, je ne dis pas que c'est la même chose! Les formes (kata vs tao) sont différentes et les armes corporelles utilisées (mains, pieds, etc..) ne sont pas tout à fait identiques. De plus, les stratégies employées et étudiées diffèrent depart les notions de distances. Le wing chun est plus orienté vers le close-combat... quoi que cela dépend de plus en plus des écoles (notamment celle de Flikinger).

Là où je trouve un terrain commun digne d'être noté, est justement la géométrie. Le concept de ligne du centre (la ligne verticale au milieu du corps), la ligne centrale (ou ligne d'attaque) et donc celui du triangle.

On retrouve de façon très subtile la notion de triangle en goju-ryu. Les similitudes du chi-sao et du kakie sont frappantes. Je pense que ces points communs viennent des racines chinoises du karaté, le style de la grue blanche, que l'on retrouve, entre autres, en wing chun également.

Je débute, donc je peux me tromper. Ceci dit, notre sensei insiste toujours sur le fait de bouger tout le corps à partir du hara (dantien) et pas seulement une partie. Quand une attaque arrive, c'est toute la structure qui se déplace. La notion de triangle n'est pas clairement explicitée, mais il me semble l'appercevoir en filigrane lorsque j'observe mon sensei lors d'application ou même lorsqu'il nous montre des trucs quand il passe nous voir un par un.

Désolé pour le pavé, mais il fallait que je me présente un peu...
Mike bonjour, j'ai été dans ma jeunesse karateka. J'adore le goju et tu as raison, goju et wing chun ont une racine commune : la grue !
D'ailleurs le sanchin dachi ressemble un peu à la posture mere ( yijikim yeung ma) du wing chun :)

Hors ligne mike-b

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 13
  • Sagesse: 4
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Karaté Goju-Ryu - Wing Chun - Iaido
Re : wing chun et géometrie :)
« Réponse #9 le: octobre 12, 2017, 10:01:46 am »
Tout à fait, ShenLong ! Sanchin dachi est très proche de yijikim yeung ma!

La seule différence que j'ai pu constater se trouve dans les "mesures" de cette position. En wing chun on obtient la posture-mère en partant pieds joints, puis en déplaçant symétriquement les pieds à 45° environ en se servant des talons comme pivot, puis encore une fois grace au pivot des orteils, tandis qu'en goju-ryu, pour retrouver sanchin dachi, on part pieds joints, mais on ne pivote qu'un pied. En pivotant le talon droit (par exemple), on déplace les orteils à 90° vers la droite, puis, en prenant les orteils comme pivot, on tourne une fois encore à 90° dans l'autre sens (vers l'arrière), et on resserre légèrement le pied avant (celui qui n'a pas bougé).

C'est très discret, mais là aussi, les notions de géométrie sont importantes et propres à chaque corps. ON construit  les positions en juxtaposant des "petits triangles". D'ailleurs, en wing chun, les déplacements (inspirés de la fleurs de prunier) peuvent se schématiser en juxtaposant des triangles pour faire une sorte de gros pentagone.

Sinon, au-delà du wing chun ou du goju-ryu, il est fort possible que cette notion de triangle soit présente partout!

Quand une frappe passe par le point central (le sommet du triangle dont la base est formées par les pieds), si on ne s'en occupe pas très vite, c'est trop tard. J'appelle ce point, le point de "non-retour" (c'est personnel et je me trompe peut-être), car j'ai constaté que lorsqu'une attaque dépassait ce repère imaginaire, il était impossible de bloquer correctement ou d'éviter avec aisance. Le pratiquant doit alors soit encaisser l'attaque en se protégeant plus ou moins, soit dévier tant bien que mal. Si l'adversaire est plus fort, plus expérimenté, plus rapide, alors le coup passe et on le mange.
 
L'occupation de ce point est essentiel. Si l'adversaire est dessus, on est en mauvaise posture. IL faut alors se déplacer pour déporter ce point afin de tenter d'en reprendre le contrôle. Je pense que ce point se retrouve partout, dans toutes les disciplines, et peu importe la position de départ.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !