Auteur Sujet: ACDS Lyon stage FAB Complémentaire 17/06/2017 - Philippe Perotti  (Lu 185 fois)

Hors ligne Sylvoster

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 23
  • Sagesse: 0
Et hop pour finir l'année en beauté.



Stage Face à l'Arme Blanche complémentaire avec Philippe Perotti.
Date : 17 juin 2017
Lieu : Club du Rhône, 9 rue de l'épée, Lyon 3
Horaires : 12h30-19h
Tarif : 40€ avant 02/06 et 50€ apres.
Réservation : acds.rhonealpes@gmail.com

Thèmes abordés:
- Prendre conscience des dangers de l'arme blanche
- Analyser et comprendre les attaques les plus courantes
- Faire face à mains nues (si aucune autre alternative n'est possible)
- Faire face à l'aide d'une arme improvisée

Voilà, voilà.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne self

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 82
  • Sagesse: 3
Re : ACDS Lyon stage FAB Complémentaire 17/06/2017 - Philippe Perotti
« Réponse #1 le: mai 21, 2017, 21:27:38 pm »
BONSOIR,

J'AIMERAI BIEN QUE MR PEROTTI VIENNE À ORLÉANS FAIRE UN  STAGE IDENTIQUE!!


Hors ligne Sylvoster

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 23
  • Sagesse: 0
Re : ACDS Lyon stage FAB Complémentaire 17/06/2017 - Philippe Perotti
« Réponse #2 le: mai 22, 2017, 14:11:35 pm »
Pas besoin de crier comme ça :).

Après pour faire venir PP à orléans, rien de plus simple il te suffit d'organiser un stage là bas avec lui :).

Hors ligne Sylvoster

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 23
  • Sagesse: 0
Re : ACDS Lyon stage FAB Complémentaire 17/06/2017 - Philippe Perotti
« Réponse #3 le: juillet 31, 2017, 09:40:38 am »
Bon je viens de me rendre compte que j'avais publié de Compte Rendu alors je corrige ça. Désolé si ça déterre des sujets :).

Donc première spécificité du FAB Complémentaire, on ne travaille plus aux NOK mais aux trainers alus, et mine de rien ça change déjà pas mal de choses.
Ensuite on a commencé par revoir les angles et très rapidement on a en rajouter de nouveau. Les retours sur les angles 1 et 2, l’angle 5 (aller-retour à l’horizontale) puis l’angle 4 pas très utilisé en couteau du fait du peu d’allonge qu’on possède mais qui peut être utile dans deux cas.
Premier cas pour sortir d’une saisie de la main armée, et donc on a travaillé l’angle 4 lors d’une saisie du poignet :). Puis on a rajouté du mouvement, à savoir la personne qui saisit doit tirer ou pousser la personne armée. La personne armée doit donc suivre le mouvement, pour ne se crisper dans un jeu d’opposition, et sortir de la saisie grâce à l’angle 4.
Deuxième cas pour stopper l’avancée de l’agresseur. Si l’agresseur avance répéter plusieurs angle 4 au niveau de la tête peu le dissuader de continuer sa progression. Comme toujours ces exercices sont travaillés au couteau mais ils sont facilement transposables au journal, au baton, au sap, au crayon, etc.
Ensuite on est passé sur une phase un peu plus jeu, ou la personne main nue essai de saisir la personne armée doit se libérer. On revient sur du Block and Cut, la personne peut se libérer soit en appliquant des « clés » avec son arme, soit en coupant l’agresseur, soit en le perturbant en lui mettant son autre main dans le visage, etc.
Ensuite même travails des angles, etc mais avec une prise en main pic à glace.

On arrive à la démonstration de coupes dont parlait Abilio, le but ici étant de démontré la dangerosité du couteau à ceux qui en douterait.

Et enfin la pause de midi (bon en fait il était 15h30 mais comme on a commencé à 12h30 on a tout décalé :)).

L’après-midi (enfin à 16h :)) on a commencé par la réunion des deux et le module sur le journal évoqué par Abilio, les « anciens » devaient montrer l’utilisation du journal, ses différentes méthodes de pliage et son efficacité.
Ensuite travail à deux couteau vs journal avec les angles 1 et 2 en prise en main marteaux puis en prise en main pic à glace.

Puis de nouveau séparation des groupes, et de notre côté nous avons travaillé sur les angles 3 avec prise en main pic à glace. Ce genre d’attaque ne sera pas très fréquente mais là on est plus dans de l’acquisition de fluidité et de mobilité.

Ensuite on est passé sur un travail de réaction dans le cadre de gardes urbaines.
La cadre de travail est une personne qui s’est rapprochée de nous avec une arme (piquante, coupante, tranchante) dissimulée. Donc on est proche et on n’a pas eu le temps de déployer une arme improvisée.
Il existe en gros 3 gardes urbaines enfin 2,5 :) :
-   Première : bras croisés couteau sous l’aisselle.
(Comme ça mais avec le couteau caché :) ).
-   Deuxième : de face bras et couteau le long de la jambe.
-   Deuxième et demi : La même mais plus discret la personne est de 3/4 ce qui cache mieux le couteau.
Quelques soit la garde on agira toujours de manière pro-active, à une telle distance une réaction réactive ( :) )sera trop longue à mettre en place et on se fera planter.
Dans le cadre la première on va tenter d’empêcher la sortie de l’arme en bloquant les bras en positionnant croisé pour gagner quelques secondes pour frapper, déstabiliser, etc.
Dans le cadre de la deuxième il y a deux solutions soit on casse la distance et on entre du côté de l’arme en saisissant le poignet pour le plaquer l’arme sur la cuisse de l’agresseur, soit-on casse la distance de l’autre côté pour passer dans le dos avec un chin jab. Bien sûr on ne reste pas dans le dos, le but est d’attraper la tête et de l’envoyer fortement vers le sol puis de partir en courant.
Enfin pour deuxième et demi on n’a plus le choix, l’arme étant hors de portée on ne peut utiliser que la deuxième solution vue au-dessus.

Enfin pour terminer on a étudié les réactions à avoir pour sortir d’une soumission. C’est un compliquer à décrire mais en gros cela se passe en 4 temps :
-   On monte les mains doucement en signe de soumission et on observe la position du couteau.
-   Dans un geste vif on attrape le couteau à deux mains, on l’écarte et on grimpe sur la pointe des pieds (ce qui rajoute un peu de distance pour éviter de se faire couper.
-   On plie la main armée et on descend vers le sol avec tout le poids du corps pour forcer le mec à descendre (on ne tente de pas une clé en rotation car on a vu que ça marchait moins bien, mec peut résister, il peut se déplacer, et il a une autre main de libre.
-   Puis on termine.
On a également vu une manière d’intervenir lors d’une agression sur un tiers. On arrive de 3/4 arrière sur l’agresseur on chope la main armée avec ses deux mains et on l’emmène au sol en se laissant tomber de tout son poids, le mac va descendre à moins d’avoir une très grosse différence de gabarit et la main armée va frapper le sol dans un position pas très agréable. Soit cela provoquera une clé et l’agresseur lâchera l’arme, soit sa main risque même de casser directement.

Puis on a terminé sur les gestes qui sauvent, parce que après tout on n’est pas des méchants et après avoir défoncer notre agresseur il faut bien lui porter les premiers secours le temps que la police et les secours arrivent :). Bon ça peut aussi servir sur une victime :).

Voilà en gros, encore un module qui été revu récemment par PP et qui donc change de ce qui était fait avant. D’un point de vu perso j’ai trouvé ça très intéressant, ça nous permet d’aller plus loin dans le travail contre couteau, dans la réflexion d’agressions, etc. A refaire rapidement sur Lyon :).

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !