Auteur Sujet: Xavier Barbier Préparateur physique Lisses Sport Académie (LSA) en Essonne (91  (Lu 367 fois)

Hors ligne jomtien

  • เฟรดดี้
  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2720
  • Sagesse: 151
  • Sexe: Homme
  • Muay Thai
1/ Présentation

Bonjour et merci de me recevoir. Xavier Barbier, 39 ans, pacsé et papa d’une petit garçon de bientôt 3 ans. Préparateur physique depuis 2004 et depuis 3 ans au sein de la Lisses Sport Académie (LSA) à Lisses près d’Evry en Essonne (91).

2/Formation cursus

J’ai un cursus en sciences du sport (STAPS) avec une spécialisation en entraînement et performance athlétique. Je suis titulaire du diplôme universitaire de préparation physique et réathlétisation de l’université d’Evry et certifié FMS (évaluation du mouvement fonctionnel).  Je suis également titulaire d'un  DEJEPS “football américain”,  sport dans lequel j’ai commencé à entraîner en 1998 jusqu’en 2015.

3/influence et recherche personnelle

WOW ! Il y en a tellement. France, USA, Canada, Australie, etc. Le lis beaucoup. Livres, blogs, publications scientifiques.
 J’écoute également des podcasts sur tout ce qui touche à la préparation physique. Il y a vraiment beaucoup de contenus disponibles sur internet. J’aime bien l’expression de Nassim Nicholas Taleb : “sceptique empirique”.
 J’essaie d’être un sceptique empirique. De baser mes méthodes sur de solides fondations scientifiques, physiologiques et biomécaniques, de chercher des solutions applicables sur le terrain, et de ne pas succomber aux phénomènes de mode concernant la préparation physique.

J’essaie aussi de faire le pont entre réhabilitation et préparation physique. Sur ce sujet des personnes comme Charlie Weingroff et Arnaud Ferec ont fortement influencé ma pratique depuis ces 3 dernières années. C’est-à-dire savoir conserver le sportif en bonne santé tout en développant les qualités physiques nécessaires à sa performance, mais également savoir quand rediriger vers le kinésithérapeute quand le problème sort de mon expertise, tout en collaborant avec lui pour maintenir le sportif au maximum dans son programme d'entraînement.

Chez LSA nous avons la chance d’avoir un cabinet de kinésithérapie dans la structure. La collaboration est vraiment facile. Nous avons juste à pousser une porte pour cela. C’est vraiment l’idéal pour les sportifs.
Enfin, l’évolution technologique et la miniaturisation des technologies permettent d’évaluer et de suivre la préparation physique d’un sportif. Ce n’est pas une révolution en soi. Mais nous disposons d’outils qui font la taille d’un téléphone portable, alors qu’avant ils étaient de la taille d’une bonne grosse tour d’ordinateur fixe de bureau… Et bien lourd !

4/ pourquoi le foot américain  ???

Aucune idée. J’ai vu 2 matchs sur ma télé en septembre 1993 et j’y suis resté jusqu’en 2015. J’ai été joueur, ramasseur de balles, éducateur, entraîneur, dirigeant, au niveaux local, régional ou fédéral.
Je pense que le fait que ce soit un sport d’équipe avec différentes morphologies et qualités y est pour quelque chose. Je pense également que la culture nord-américaine, organisée, disciplinée et structurée (militaire diront certains !), correspond à mon caractère. J’ai mon côté un peu psychorigide et maniaque il paraît. Mais je me soigne avec le MMA ! Les changements réguliers de planning d'entraînement et de dates de combats m’y obligent un peu !   

5/ rôle à LSA

Je fais partie de l’équipe de préparateurs physiques. Nous avons la spécificité d’avoir 81h  de présence de préparateurs physiques en salle par semaine et de mettre en place des programmes pour tous nos adhérents. Nous avons en charge l’évaluation des adhérents, la mise en place d’un programme d'entraînement adapté à leurs besoins et objectifs, la supervision des séances et le suivi. Nous nous occupons d’une large variété de personnes, de la remise en forme au sportif de compétition, de 7 à 77 ans. Enfin, c’est généralement moi que l’on sollicite pour assurer la préparation physique des combattants pro MMA qui fréquentent LSA.
 Bientôt un an pour Johnny Frachey. Se sont ajoutés depuis d’autres collaborations : Eva Dourthe, Peter Ligier, Karim Ghassal. Au total cela fait, selon les semaines, je suis responsable de suivre entre 25 et 40 personnes à suivre.

Dans cette mission nous avons la chance à LSA d’avoir pour co-fondateur Nicolas Jeansoulé, Docteur en physiologie de l’exercice, enseignant à l’université d’Evry et actuellement préparateur physique pour le club de Rugby de Massy en Pro D2.

 Cela nous permet de mettre en place des évaluations physiologiques poussées au début de la collaboration et d’effectuer une veille scientifique constante sur l’état des connaissances scientifiques sur le MMA.  Même si la quantité de publication reste limitée en comparaison avec d’autres sports de combat, celle-ci est en constante augmentation chaque année. L’ouverture son Institut de la Performance par l’UFC cette année ne manquera pas d’y contribuer je pense.

Enfin, cela nous permet également d’avoir un fonctionnement collégiale, sur la base d’échanges et de réflexions communes afin de trouver les solutions adaptées aux problématiques de la préparation physique pour le MMA.   

6/ Expérience du haut-niveau

Je ne cherche pas à entretenir une légende. J’ai été un sportif moyen, de soutien ou rotation dans l’effectif. Mon expérience du haut-niveau est uniquement en qualité d’encadrant.
Depuis 2004 j’ai toujours été responsable de la préparation physique de sportifs de haut-niveau. Au niveau fédéral, en structure d’accès au haut niveau (Pôles, CER), en individuel, en club ou au nom de structures comme LSA. Je dois en être à 8 ou 9 sports pro ou haut-niveau différents. Je ne compte plus vraiment. Sports collectifs, course à pied, VTT trial et plus récemment les sports de combat. J’ai eu la chance d'accompagner des sportifs et sportives jusqu'à des podiums et titres sur des compétitions nationales, européennes et mondiales.

7/ ce qui m’anime

Je dirais 2 aspects.
Tout d’abord je pense honnêtement qu’on ne peut prendre professionnellement du plaisir en tant que préparateur physique (peut-être plus coach sportif ici) que lorsque l’on s’occupe du grand public hors du cadre compétitif.
 Tout ce dont on a besoin est d’un contexte ou le pratiquant est à l’écoute et s'investit dans le programme d'entraînement mis en place. Comme beaucoup dans ces métiers, j’aime obtenir des résultats. Réussir un concours, perdre 8 cm de tour de taille en 8 semaines, retourner à l'entraînement suite à une opération du ligament croisé du genou, participer à une course de 5km 6 mois après une opération chirurgicale à l’abdomen, sont autant de résultats dont il faut savoir être fier.

Ensuite, j’aime gagner. Je suis fair-play, pas mauvais perdant, mais j’aime gagner. :)
 Chaque sportif présente un défi à relever, des obstacles à surmonter et des solutions à trouver. Le cas du MMA est un vrai challenge pour le préparateur physique. Les besoins du combattant pour être performant et le planning des entrainements de chaque combattant sont tellement différents qu’aucune des préparations physiques n’est identique. L’objectif est que le sportif progresse et, au final, gagne. Pas qu’il soit le plus fort sur les tests physiques ou bien qu’il porte avec fierté son badge de l'entraînement plus “dur”.  Avec le MMA, je fais face à un vrai challenge de mon art de préparateur physique.

 8/Conclusion et regards sur la préparation physique

Lorsque l’on cherche des résultats, on cherche de l’expertise dans les différents facteurs de performance. Le domaine physique en est un. Ne mettez pas votre corps, votre bien le plus précieux, entre n’importe quelles mains. N’importe qui avec une casquette et un chrono peut vous donner des courbatures ou vous faire vomir. Je parle ici de performance sportive mais également de longévité de carrière. Rester en bonne santé le plus longtemps possible.


Dans un sport comme le MMA avec tant de “spécialités” à entraîner, des plannings d'entraînement variables, des changements de dates de combats ou encore les préférences de l'entraîneur principal, les opportunités pour le préparateur physique de faire progresser le sportif sont peu nombreuses. Vous n’avez pas de longues périodes de plusieurs mois ou vous ne pouvez faire que et uniquement que de la préparation physique. La question est donc de bien sélectionner la planification, les méthodes et les exercices selon les besoins du sportif. Vous devez être vraiment sélectif. Choisir dans quoi vous allez investir votre temps et votre énergie pour espérer un retour sur investissement le plus efficace.

Enfin, opposer recherche dans les sciences du sport et pratique de terrain est un mensonge de nos jours. Une majorité des études scientifiques sont faites par des personnes bien ancrées dans la réalité du quotidien de l'entraînement.
 Associer science et pratique est un impératif de nos jours dans une quête de performance. Mais aussi pour venir à bout des mythes présents dans le monde sportif. Pour cela, avoir une base scientifique, utiliser des outils technologiques modernes, et marier cela avec les réalités du terrains est indispensable.

 Chez LSA nous sommes heureux d’avoir des combattants ouvert sur ces sujets et qui ne rechignent pas lorsqu'on leur propose notre matériel d’évaluations ou de suivi de l'entraînement. Nous sommes 2017 ! Fini les temps des circuits dit HIIT d’explosivité/puissance qui développerait les aspects cardiovasculaires et neuro-musculaires ou l’on mesure l’intensité de la séance à la quantité de vomi du sportif.
De plus c’est un peu comme le père noël ou les licornes, ça n'existe pas d’un point de vue physiologique. Il y a peut-être des effets positifs chez le débutant, cependant tout marche chez le débutant.
Au mieux cela se rapproche de la PPG que l’on faisait il y 20-30-40 ans, à la reprise de l'entraînement, et l’objectif n’était pas l’explosivité ou la puissance.

Merci pour interview  ;-)p
 Et j’invite les personnes intéressées à venir voir sur place ce qui se passe à la Lisses Sport Académie concernant les sports de combat. Le projet qui se développe devrait provoquer l’enthousiasme de beaucoup de pratiquants des sports de combat ! Du débutant au compétiteur !

Xavier Barbier
Email : xavier@ls-academie.com
Instagram : @xbarbier
Twitter : @barbierxavier
« Modifié: juillet 18, 2017, 15:13:52 pm par jomtien »
Kru Freddy Lepine entraîneur BPJEPS Muaythai Kickboxing et Sports de Contact
8 Khan
Le Maître, c'est la vie elle-même, où nous sommes en état d'apprentissage permanent. Citation de Jiddu Krishnamurti ...

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

Promo spéciale rentrée 2017 : -10% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 octobre

 


* Messages récents

post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
Aujourd'hui à 14:57:36
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
lsd
août 19, 2017, 10:03:29 am
post Re : ip man 3
[Cinéma d'arts martiaux]
Vakarm
août 19, 2017, 03:57:35 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 19, 2017, 00:26:05 am
post Re : Re : Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
ombre en plein jour
août 18, 2017, 21:45:05 pm
post Re : Une bonne lame Katanamart
[Évaluations et recommandations de produits]
Guillaume78
août 18, 2017, 18:55:15 pm
post Re : Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 18, 2017, 16:15:54 pm
post FC La fréquence cardiaque au repos (FCR)
[Condition physique]
jomtien
août 18, 2017, 13:31:22 pm
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
ombre en plein jour
août 18, 2017, 10:33:18 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 18, 2017, 03:39:55 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 18, 2017, 03:33:01 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 18, 2017, 03:21:51 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 18, 2017, 03:00:18 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
月龍 (Yuè Long)
août 18, 2017, 02:30:03 am
post Re : Arts martiaux chinois et l’armée du Guomintang
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 18, 2017, 02:26:46 am

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !