Auteur Sujet: Groupe Karaté Sportif veut frapper fort hors Québec  (Lu 243 fois)

Hors ligne BloodyRoots

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 695
  • Sagesse: 31
  • Sexe: Homme
Groupe Karaté Sportif veut frapper fort hors Québec
« le: août 31, 2017, 21:29:42 pm »
McDojo?
http://www.lesaffaires.com/strategie-d-entreprise/pme/groupe-karate-sportif-veut-frapper-fort-hors-quebec/596839?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=pme_31-aout-2017&oft_id=15547641&oft_k=BvfnKYUu&oft_lk=PPGx1x&oft_d=636397898930800000

Groupe Karaté Sportif veut frapper fort hors Québec

[De gauche à droite, les quatre membres du comité fondateur: Martin Giroux, secrétaire-trésorier, Carl Gauthier, vice-président, Marcelin Cantin, président, Martin Cantin, vice-président]

PME DE LA SEMAINE. Le Groupe Karaté Sportif prévoit faire passer son nombre de succursales de 35 actuellement à 50 d’ici cinq ans. Elle voudrait au cours de la même période ouvrir une succursale en Ontario et une autre en Alberta.


La stratégie qu’elle met de l’avant pour se distinguer? Elle enseigne non pas seulement l’art de se défendre, mais aussi le développement personnel.

«C’est ça notre plus-value. Nous voulons enseigner aux enfants à terminer ce qu’ils commencent, à lever la main en classe, à avoir confiance en eux», explique Marcelin Cantin, le président et fondateur de Groupe Karaté Sportif.

Son enseignement basé sur la motivation, l’encouragement et la valorisation vise à aider les jeunes élèves à devenir de meilleures personnes. L’entreprise met par exemple de l’avant des exercices de concentration et enseigne la vertu de la pratique et de l’effort.  Elle affirme que son programme permet à ses élèves d’avoir un meilleur contrôle de la colère et de l’intimidation, une discipline personnelle plus rigoureuse, une plus forte estime d’eux-mêmes et une plus grande persévérance scolaire.

Marcelin Cantin raconte qu’un élève turbulent de sept ans connaissant un trouble de déficit d’attention a finalement réussi à être admis au Collège Laval l’an dernier, après plusieurs années de cours de karaté.

«Il a remporté plusieurs mentions d’excellence à l’école. Les parents ont travaillé fort, bien sûr. Mais ensemble, on a pu avoir un résultat encore meilleur», dit-il.



Pour assurer que son programme d’enseignement soit bien articulé et mis de l’avant dans les nouvelles écoles, le Groupe Karaté Sportif a adopté une stratégie de croissance particulière: il vise à ce que les nouvelles écoles soient dirigées par des anciens élèves. Selon l’entreprise, 95 % de ses écoles, toutes des franchises, sont sous la gouverne d’anciens élèves.

D’ici un an seulement, l’entreprise de Sainte-Rose [Laval] ouvrira trois écoles: une près de Québec, une sur la Rive-Sud de Montréal, et une autre sur la Rive-Nord. D’ici trois ans, elle veut avoir trois écoles à Québec. Mais son plus important objectif est de prendre de l’expansion en Ontario et en Alberta.

«On a maintenant trois succursales dans l’Ouest-de-l'Île, alors nos programmes et nos communications sont déjà en anglais. C’est plus facile, à partir de là, de croître hors du Québec», dit Marcelin Cantin.

Comme l’entreprise veut faire grandir son réseau de l’intérieur, c’est-à-dire par des entrepreneurs qui ont suivi son programme, elle estime qu’il lui faudra quatre ans, après avoir ouvert une première succursale en Ontario et en Alberta, avant qu’elle puisse en ouvrir d’autres. C’est le temps qu’il faut à un élève pour absorber le programme et devenir assez expérimenté en affaires pour démarrer son école.

«C’est notre formule, et c’est ce qui fonctionne le mieux, explique Marcelin Cantin. Ça nous permet aussi de nous assurer que nos succursales fonctionnent bien avant d’en lancer d’autres.»

Groupe Karaté Sportif en bref

Siège social: Laval

Nombre d'employés: 170

Nombre de succursales: 35

Écoles primaires offrant le programme parascolaire: 86

Chiffre d'affaire: 7 M$

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Groupe Karaté Sportif veut frapper fort hors Québec
« le: août 31, 2017, 21:29:42 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1189
  • Sagesse: 77
Re : Groupe Karaté Sportif veut frapper fort hors Québec
« Réponse #1 le: août 31, 2017, 22:12:51 pm »
Bravo aux hommes d'affaires qui vendent leur karaté comme on vend des chaussures.

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1660
  • Sagesse: 198
Re : Groupe Karaté Sportif veut frapper fort hors Québec
« Réponse #2 le: septembre 01, 2017, 05:41:05 am »
personnellement, il n y a pas que ça qui m'inquiéterai...des clubs ou groupes, enseignant de la daube, on en a vu d'autres...

par contre, quand je vois le reste...la pratique des AM peuvent effectivement canaliser le surcroît d'énergie et d'intelligence d'un enfant....mais c'est du cas par cas et ça dépend plus d'un individu, le professeur, que d'une méthode...

quand je lis des choses comme "nous voulons que l'enfant ait une plus forte estime de lui" et création de prof en 4 ans...le but des AM n'est pas de créer une plus forte estime de soi...ça passe plutôt par le fait de s'oublier un peu, au profit d'autre chose...là on va créer industriellement des être abjectes, dont le moteur principal consistera à marcher sur les autres...

voilà qui annonce un avenir radieux... #circonspect#

Hors ligne võ sinh rod

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1039
  • Sagesse: 103
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Arts Martiaux Vietnamiens (Võ)
Re : Groupe Karaté Sportif veut frapper fort hors Québec
« Réponse #3 le: septembre 03, 2017, 22:56:56 pm »
Le genre d'école où personnellement, je ne voudrais pas mettre un pied ni ceux des mes enfants... Si c'est pour les voir pousser des hurlements comme on en voit fiers comme tout alors qu'on leur apprend de la daube.
Et je passe le discours promotionnel pompeux que n'importe quel pratiquant d'AM peu sortir.

Il est toujours bénéfique de se rappeler que les périodes difficiles sont souvent les plus profitables en terme de sagesse et de force intérieure. (Dalaï-lama)

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !