Auteur Sujet: Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.  (Lu 1556 fois)

Hors ligne martial70

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 89
  • Sagesse: 7
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #10 le: septembre 18, 2017, 10:49:33 am »
prédateur rime avec peur. la plupart des animaux sauvages sont des prédateurs. prenons les loups qui attaquent par peur et pour ce défendre.
je ne me vois pas être comme cela. je serais plutôt la rose fragile, mais qui pique pour ce défendre.
en toute modestie ce serais mon premier Haïkus sur ce forum.

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #10 le: septembre 18, 2017, 10:49:33 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

C'est bientôt Noël ! Un dessin chinois offert pour commandes > 100€. Un cadeau surprise dans chaque commande. Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 25 décembre

Hors ligne Askinass

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 29
  • Sagesse: 2
  • Pratiquant de: Karate Wado Ryu / Full Contact
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #11 le: septembre 18, 2017, 14:37:06 pm »
Il faudrait un sacré "déclic" mental pour passé de futur agréssé à futur agresseur dans une ruelle. Batte de baseball

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1189
  • Sagesse: 77
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #12 le: septembre 18, 2017, 16:41:51 pm »

Il faudrait un sacré "déclic" mental pour passé de futur agréssé à futur agresseur dans une ruelle.

La plupart des gens qui travaillent, (métro, boulot, dodo et conso), sont pris dans leurs émotions mais ne savent pas qu’ils sont dans cet état.  Lors d’une agression (pour un bien matériel) beaucoup vont avoir ce ‘’déclic’’ qui sera causé par la peur.  Quelle peur : la peur de perdre son bien, car ils ont travaillé pour et en plus ils sont attachés au matériel.
C’est dommage car ces gens ne sont pas préparés pour cette situation.
Toutes émotions négatives ou positives, poussées à l’extrême trop longtemps débouche presque automatiquement sur un déséquilibre mental et plus.
Ce n’est pas des théories sur les peurs et quelques stages sur : (comment vaincre ses peurs) que les gens vont les vaincre.


Hors ligne RENZO

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 18
  • Sagesse: 1
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Ju Jitsu
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #13 le: septembre 18, 2017, 17:26:16 pm »
Il me semble que le premier réflexe reptilien est la lutte, qui sera très court chez Mr et Mme Lambda, pour passer rapidement à celui de la fuite pour finalement succomber dans la résignation. C'est à dire qu'en cas d’agression soutenue, la plupart des gens se laisseront  rapidement ""tabasser" voire tuer en abandonnant la lutte.

D'après Mr Ropers, pour se sortir d'une situation critique, le mental joue à 70% contre 30% pour la technique. Je n'ai pas d'étude sérieuse qui me le confirme (je n'ai pas chercher non plus j'avoue) mais je suis convaincu qu'effectivement notre réaction psychologique sera déterminante. Je ne sais pas s'il faut se transformer en prédateur mais je pense que l'on doit être prêt à passer en mode guerrier si la situation l'impose.

N'oublions pas, que par notre culture ou notre éducation, empruntée qu'on le veuille ou non, au Judéo-christianisme, nous ne somme pas habituer à combattre. Nous aurions même tendance à être sur la retenue si une riposte s'imposait.
 
Pour conclure mon intervention pleine de bon sens et hautement réfléchie  8), je dirais que si la fuite n'est plus possible, alors on verrouille l'organe du haut en mode guerrier et on ne joue plus.
Le vrai savoir est celui qu'on acquiert, pas celui qu'on nous donne.

Hors ligne Mordel

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 82
  • Sagesse: 11
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #14 le: septembre 19, 2017, 04:29:15 am »
Il y a plus d'une façon de voir cette question. Premièrement du point de vue de la loi dans les pays sensés être civilisés, il est très peu recommendable qu'une victime devienne un agresseur. À partir de ce moment-là la victime aura énormément de mal à dire que c'était de "autodéfense".

En cas d'agression, ce n'est pas l'instinct de prédateur qui devrait dicter quoi faire, mais celui de survie. La férocité à sa place, mais doit être guidée par la volonté de se sortir du danger au plus vite. Ce n'est ni un duel, ni un round de compétition. Le but n'est pas de "battre" ou de "dominer" son agresseur. C'est de "passer au travers" et de s'échapper aussitôt que l'occasion se présente. Pas plus que trois coups doivent suffire

La meilleure analogie que je peut donner vient des animaux. Le zèbre et le lion. Un lion attaque un zèbre et reçoit une ruade en pleine face. Le zèbre ne reste pas là pour essayer de "finir" le lion. Son coup a été assez puisant pour sonner le lion et lui permettre de s'enfuir. Peut-être que le lion a la mâchoire broyée, mais n'importe. Le zèbre s'en contrefout et il est déjà loin. (Proie qui se laisse pas faire)

L'autodéfense c'est ça. Pas évident à pratiquer, mais c'est toujours faisable en appliquant cette idée aux exercices à deux ou en groupe. Le principe reste constant: quelque soit la technique de défense, elle doit soit créer une brèche qui permet de s'enfuir, soit neutraliser l'agresseur assez longtemps pour permettre de fuir. Le tout doit se faire en trois coups ou moins.

Hors ligne RENZO

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 18
  • Sagesse: 1
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Ju Jitsu
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #15 le: septembre 19, 2017, 08:06:18 am »
Je pense, du moins j'espère, que l'on est tous d'accord avec toi et qu'ici tout le monde connaît les principes de la légitime défense. Simplement si tu n'es pas préparé "psychologiquement" à faire mal sur tes 2 ou 3 coups tu peux dire adieu à ton intégrité physique  :-|--)-:

Peu importe le terme employé, prédateur, guerrier, combattant... Même pour se défendre il n'est pas si simple de riposter durement.  Il n'y a encore pas si longtemps une karateka (CN) est passée à la casserole parce que ses tentatives d'atémis ont cruellement manqués de conviction. Et je ne lui jette pas la pierre car encore une fois il n'est pas si aisé de frapper pour faire mal.

Je reste convaincu que la préparation mentale est aussi importante que celle technique et physique. La rue n'est pas le Dojo.  #papy#
Le vrai savoir est celui qu'on acquiert, pas celui qu'on nous donne.

Hors ligne Askinass

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 29
  • Sagesse: 2
  • Pratiquant de: Karate Wado Ryu / Full Contact
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #16 le: septembre 19, 2017, 09:34:46 am »
Je pense, du moins j'espère, que l'on est tous d'accord avec toi et qu'ici tout le monde connaît les principes de la légitime défense. Simplement si tu n'es pas préparé "psychologiquement" à faire mal sur tes 2 ou 3 coups tu peux dire adieu à ton intégrité physique  :-|--)-:

Peu importe le terme employé, prédateur, guerrier, combattant... Même pour se défendre il n'est pas si simple de riposter durement.  Il n'y a encore pas si longtemps une karateka (CN) est passée à la casserole parce que ses tentatives d'atémis ont cruellement manqués de conviction. Et je ne lui jette pas la pierre car encore une fois il n'est pas si aisé de frapper pour faire mal.

Je reste convaincu que la préparation mentale est aussi importante que celle technique et physique. La rue n'est pas le Dojo.  #papy#


C'est effectivement très compliqué de frapper quelqu'un a son potentiel maximum, qui plus est pour faire mal. Je suis plutôt gaillard (1m80 / 90kg) et je pratique le karate et le full contact pourtant la seul cible que je frappe à pleine puissance c'est le sac. Il m'est "pour le moment" impossible de frapper quelqu'un à pleine puissance que ce soit sur un tatami ou un ring de boxe. Blocage mental, peur de faire trop mal. Si j'ai ce blocage dans un environnement contrôlé, je ne sais pas quelle serait ma réaction lors d'une agression.

Je me demande si il n'y a pas un effet pervers dans la pratique des arts martiaux. Je vais parler de mon ressenti perso, En effet depuis gamins on nous apprend une chose primordiale, le contrôle des coups, savoir frapper vite, fort en s'arrêtant à quelques millimètre de notre partenaire ou contrôlant la puissance d'impact pour ne pas blesser nos partenaires d'entrainement. A tel point que cela devient un réflexe et au bout de quelques années les coups ne portent plus... mais pourraient porter, nuance qui à mon sens à son importance car aujourd'hui si je devais répondre à une attaque par réflexe, est ce que mon coup va porter ou bien s’arrêter à 2mm du visage de mon adversaire ...par réflexe?

Hors ligne RENZO

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 18
  • Sagesse: 1
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Ju Jitsu
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #17 le: septembre 19, 2017, 09:53:04 am »
"est ce que mon coup va porter ou bien s’arrêter à 2mm du visage de mon adversaire ...par réflexe?"

C'est une très bonne question et je te souhaite d'en n'avoir jamais la réponse. J'ai "passé" une fois une technique de projection (o uchi gari) et j'ai retenu le type, parce que si l’enchaînement est venu instinctivement, j'ai,consciemment,  eu peur que sa tête se fracasse au sol. Heureusement il a été surpris de ma réaction et s'est soudainement "détendu". Mais quid s'il s'était relevé et toujours prêt à en découdre...
Le vrai savoir est celui qu'on acquiert, pas celui qu'on nous donne.

Hors ligne martial70

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 89
  • Sagesse: 7
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #18 le: septembre 19, 2017, 09:57:53 am »
je suis d'accord avec vous tous. en cas de conflit réel suite à une agression. Le plus important, il me semble est de maîtriser le stress provoqué par la situation.
seul une maîtrise de soi peu le permettre.nous avons bon être tous d'excellent combattant dans le dojo mais face à la rue les règle sont tout autre.
maintenant porter 3 coups maximum à son adversaire cela semble efficace dans la théorie. mais infliger 3 coups de pied aux fesse de sont adversaire n'aura pas le même résultat,
qu'un pique aux yeux suivit d'un coup dans l'appareil génital et d'un atémis aux cervical par exemple. en conclusion il faut donc savoir ou frapper et atteindre sa cible du premier coup.
suite à un stage de self défense j'ai retenu une chose la fuite et la meilleur des solutions mais si nous sommes acculé et seulement dans cette condition on ferme les yeux on crient et on frappent laissant ainsi notre instinct animal prendre le dessus.
je rejoint Askinass sur le fait de dire que nous sommes formaté à retenir nos coups il nous ai aussi appris qu'il ne faut pas faire mal et ce depuis la plus petite enfance.
alors quelle serait notre réaction devant cette situation.
to be or not to be!!!!!!!!
renzo j'ai eu la même réaction lors d'une altercation. j'ai pas retenu mes coups aux début mais quand j'ai vue mon adversaire vaciller ce fut tout autre chose. j'avoue avoir pris peur sur le coup de ce qui pouvait suivre. 

Hors ligne niveau 2

  • Dragon guerrier de feu
  • *
  • Messages: 1189
  • Sagesse: 77
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #19 le: septembre 19, 2017, 15:10:11 pm »
Moi je suis d’accord pour devenir un prédateur ou un guerrier face à un agresseur qui en veut à ma santé ou ma vie.  Ou à plusieurs agresseurs très dangereux.
Mais pas à n’importe quel prix.
Cas vécu : j’ai demandé un jour à une personne qui était ceinture noire 4e dan et champion mondial de compétition, mesurant 1 mètre 80 et pesant près de 120 kilos cette question : que ferais-tu devant plusieurs agresseurs déterminés à te battre?
Sa réponse m’a laissé perplexe.
Il a répondu qu’il deviendrait fou et qu’il foncerait dans le tas.
Je crois qu’il y a mieux à faire que de devenir un taureau rugissant qui fonce aveuglement dans le tas.
Et vous?

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !