Auteur Sujet: Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.  (Lu 1534 fois)

Hors ligne didiersksr

  • Membre de la Cité
  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 309
  • Sagesse: 41
  • Sexe: Homme
    • ISKSR
  • Pratiquant de: Shorinji Kempo Seïgido Ryu
Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #40 le: septembre 23, 2017, 21:38:59 pm »

Si ce n'est pas du Niveau 2... c'est de l'Ombre :)

Avec un verre de gnôle en plus, je pourrais tenter de faire du LSD. Mais de l'Ombre, je n'ai suffisamment pas de consistance pour en faire à qui que ce soit.  :-)\_
La profondeur de la pensée ne peut s'exprimer que par la richesse des mots.

La vérité... c'est que le bon vieux temps était épouvantable.
'Johan Norberg'

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #40 le: septembre 23, 2017, 21:38:59 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne nipaipo

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1660
  • Sagesse: 198
Re : Re : Les arts martiaux et le côté prédateur en soi.
« Réponse #41 le: septembre 25, 2017, 17:40:06 pm »
Effectivement je passe des DAN, l’examen du 3ème arrive en juin. Je connais donc cette exercice qui fait figure d'épouvantail (en tous cas pour moi). Je n'ai personnellement jamais assisté à des blessures sur cet exercice, et il me semble même qu'en cas de blessure à un partenaire pendant l'examen de DAN, l'attaquant est pénalisé pour manque/absence de contrôle.

c'est compliqué à expliquer...disons que dans la mesure où tu ne fais pas n'importe quoi, tu seras pénalisé pendant le jyu kumité, puisque c'est plutôt un "combat d'exhibition"...mais pas pendant le jyu ippon kumité, pour la simple et bonne raison que c'est un exercice d'engagement total, un cap(mental et technique) à passer et qu'on attend de toi(d'ailleurs c'est tactiquement préférable..) du sen-no-sen....c'est un exercice qu'on ne peut pas fait à moitié, ou alors on passe à coté...le paradoxe, c'est que c'est justement parce que c'est techniquement simple que c'est mentalement compliqué...ça mériterai un sujet à part.

personnellement, j'ai faillit faire un KO au 3ème Dan et j'ai fait grimper un autre d'une octave, en plein vol, au 4ème Dan...ce n'est pas pour rien que l'épreuve est la dernière que tu passes en général, parce que les juges ont bien conscience du risque...


Citer
C'est peut être la le nœud de mon problème, peut être ai je seulement l'impression de m'engager pleinement. J'essais d'y prêter une grande attention en tous cas

ben en fait, là aussi c'est un peu paradoxal...le vrai engagement, la rapidité, la puissance des coups, tout cela est une conséquence d'un geste juste, sans parasites, appliqué au bon moment, par un corps bien relâché...

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !