Auteur Sujet: PWTS, une fausse bonne idée ?  (Lu 599 fois)

Hors ligne mike-b

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 11
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Karaté Goju-Ryu - Wing Chun - Iaido
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #30 le: octobre 21, 2017, 11:47:45 am »
Je suis débutant en wing chun. Je commence à apprendre et je trouve ça formidable.
En parallèle, je fais du goju-ryu et je trouve que ces deux styles sont extrêmement proches, non pas dans leur forme extérieur, mais dans les principes. Il m'arrive souvent de "piquer" ce que j'ai appris en goju-ryu pour l'appliquer en wing chun et vis versa.

Je ne sais pas si c'est une bonne idée, si je fais fausse route ou pas, mais en tout cas, ça m'aide bien.

Pour moi, il n'existe donc pas de "fausse" bonne idée, mais seulement des idées que l'on développe, que l'on investit ou qui nous échappent.

J'ai remarqué que comme dans tout art, c'est le travail personnel, à la maison, et quotidien, qui apporte le plus et non les quelques heures qu'on passe dans un dojo, club ou autre.

C'est comme quand on apprend la guitare. On taffe surtout chez soi...


Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #30 le: octobre 21, 2017, 11:47:45 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne Humble45

  • Futur dragon ?
  • *
  • Messages: 4
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Wing chun
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #31 le: octobre 21, 2017, 12:04:46 pm »
Je suis complètement d accord avec toi .1h ou 2 par semaine ne suffit pas. Il faut au moins pratiquer 1h tout les jours pour acquérir beaucoup plus vite .et si on fait le calcul entre quelqu un qui pratique que en club 2h par semaine et quelqu un qui pratique 1h par jour soit 7h par semaine ( 3 fois plus ) .on peus dire qu en club on a acqueri qu 1 an d experience donc chez soit 1 ans équivaut à a peut pret 3 ans experience

Hors ligne mjerem34

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 15
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Kung Fu Shaolin, Wing Chun
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #32 le: octobre 21, 2017, 12:34:59 pm »
@Humble45 : Je suis d'accord avec toi aussi, exemple simple, j'ai appris le Siu Lim Tao seul chez moi en quelques heures avec les vidéos de Ip Man et Ip Chun sur internet alors que les autres élèves ne le connaissent pas encore au bout de 4 heure de cours (d'ailleurs d'après les Si-Hin ils doivent connaître juste les 4 premières sections d'ici la fin de l'année (apprentissage long ...?)).

@Mike-b : Je suis pas totalement d'accord avec toi car si on commence à "piquer" des trucs dans les autres arts martiaux alors ça n'est plus du Wing Chun, exemple avec Bruce Lee qui a créé le Jeet Kune Do, il reprends beaucoup de mouvements du Wing Chun mais ça n'est plus du Wing Chun, même si tout art martial doit changer, je crois que je suis un peu "conservateur"... et c'est justement pour ça que j'ai du mal avec le PWTS ...

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2464
  • Sagesse: 252
Re : Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #33 le: octobre 21, 2017, 13:12:07 pm »
@Humble45 : Je suis d'accord avec toi aussi, exemple simple, j'ai appris le Siu Lim Tao seul chez moi en quelques heures avec les vidéos de Ip Man et Ip Chun sur internet alors que les autres élèves ne le connaissent pas encore au bout de 4 heure de cours (d'ailleurs d'après les Si-Hin ils doivent connaître juste les 4 premières sections d'ici la fin de l'année (apprentissage long ...?)).

La difficulté n'est pas d'apprendre la chorégraphie de la siu lim tao, mais de travailler la siu lim tao. On peut très bien ne connaître que les premiers mouvements et savoir les travailler. C'est une forme difficile, qui change selon ce qu'on veut travailler (par ex.: tendons, enracinement, cohérence de la structure, connexion avec l'autre, unité du corps, redirection de la force verticale, intention, intentions contradictoires, la lourdeur, la décontraction, le "rester chez soi", la proprioception, l'appréhension d'informations simultanées, le pont, etc... et tout cela en même temps, c'est un très dur travail)

En un sens c'est la forme la plus difficile. Celle qui contient sous une forme concentrée et très abstraite tout l’essentiel du wing chun. Y voir un catalogue de techniques, c'est possible, mais s'y arrêter c'est se laisser prendre à un leurre. C'est plutôt un condensé de principes. Bien comprise, la forme révèle qu'il n'y a pas de techniques à proprement parler dans le wing chun. Les techniques sont un détour pédagogique où s'arrêtent malheureusement une majorité d'écoles. Elles sont alors un frein à l'efficacité propre au style.
« Modifié: octobre 21, 2017, 13:14:23 pm par ombre en plein jour »

Hors ligne mike-b

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 11
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Karaté Goju-Ryu - Wing Chun - Iaido
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #34 le: octobre 21, 2017, 21:37:27 pm »
@ ombre en plein jour :  ton dernier message vient d'éclairer ma nuit.

@ mjerem34 : je suis d'accord avec toi aussi. Il ne faut pas "piquer" des trucs dans les autres arts martiaux si l'on veut apprendre un art particulier. Loin de moi cette idée de mixer le wing chun avec le goju-ryu. Toutefois, je remarque avec le temps que la notion de ligne d'attaque, de ligne du centre, l'importance des coudes, le kakie/chi-sao, la respiration et bien d'autres choses sont très très similaire.
Le fait que le karaté provienne du Fushian (boxe de la grue blanche entre autres) n'y est pas pour rien. Le wing chun s'inspire également de la grue blanche (ainsi que d'autres styles biensur).
Du coup, l'un (le goju-ryu par exemple) me permet de progresser dans le wing chun et vis versa, sans toutefois édulcorer chacun de ses arts... du moins tant que je ne suis qu'un apprenti.




Hors ligne mjerem34

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 15
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Kung Fu Shaolin, Wing Chun
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #35 le: octobre 21, 2017, 22:50:41 pm »
@ombreenpleinjour : même si je comprends assez ce que tu veux dire, j'ai quand même du mal à interpréter çà (Étant débutant (4h de cours)), je veux dire, comment peut-on travailler tout çà en même temps ? On sent énormément de secrets ou plutôt qu'il y a énormément de choses à apprendre et à dire sur le Wing chun

@mikeb : je vois tout à fait ce que tu veux dire, dès mon premier cours de Wing Chun, jai tout de suite remarqué une technique à placer en combat (combat libre) a mon cours de Kung Fu.


@tous : Dans un ancien post, ShenLOng tu dis

Citer
Certains enseignants parlent de la théorie du triangle. Je dis certains car tous ne disent pas tout à leurs étudiants; j'ai rencontré un gars qui commençait à enseigner en meme temps que moi et qui me disait en citant son sifu : " en cours collectif, tu dis rien, en cours privé tu donnes un peu, fidélise les.."
C'est de çà que j'ai peur aussi avec le PWTS, de rater des trucs/concepts parce que le prof n'a pas décidé de me les dire... Ou parce que lui même ne les as pas compris/appris... Alors que c'est ça qui m'attire dans le Wing Chun...

Aussi, où peut on trouver (sur internet ou livres ou autres) ces concepts concernant le Wing chun, je sais bien que ce n'est pas simplement un sport de combat et quil y a énormément de philosophie /profondeur dans chaque forme/mouvement... Mais si ce n'est pas le prof qui nous les enseigne, alors comment fait on? Existe t'il des livres ou des sites internets ou on peux trouver tout ça ?
« Modifié: Aujourd'hui à 01:19:05 par mjerem34 »

Hors ligne mike-b

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 11
  • Sagesse: 3
  • Sexe: Homme
  • Pratiquant de: Karaté Goju-Ryu - Wing Chun - Iaido
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #36 le: Aujourd'hui à 08:48:45 »
Au risque de me tromper, je dirai que la première étape de l'étude d'un tao/kata est la forme en elle-même.
Tu apprends à bouger ton corps comme ton instructeur, prof, ami, peu importe. Quand c'est bien ancré, que tu connais par coeur les séquences, alors ton esprit se libère pour pouvoir s'orienter ailleurs. tu exécutera alors cette même forme mais en te concentrant sur la respiration... puis quand cela est acquis, tu pousse le truc encore plus loin etc etc.

C'est comme pour un jeu video (excusez moi pour l'exemple). Au début tu tape un bouton à la fois, puis tu fais des combo, après quand tu connais ton jeu par coeur, tu peux suivre une conversationen même temps, écouter du son puis même certains parviennent à suivre un film aussi... Perso, j'suis nul en jeu video, mais j'ai des amis qui font tout ça en même temps...

Si on peut le faire pour un jeu, on peut le faire pour une forme.

Après, pour ce qui est des principes, c'est sûr que chaque art possède les siens, mais dans la mesure où il s'agit de corps humains tous constitués de la même manière, j'imagine que certains principes se retrouvent même s'ils sont énoncés différemment.

Pour ce qui est du wing chun, c'est art martial comme les autres. A mon avis, il faut faire attention à ne pas le mystifier, à l'enrober d'une aura qui le rendrait inaccessible. IL n'y a rien de magique... et beaucoup de "secrets" doivent être découverts par l'élève. Jepense qu'on ne peut pas délivrer d'un coup toutes les arcanes du style, car l'élève doit apprendre à s'interroger, à pratiquer une forme d'introspection, à chercher... Et rien ne l'empêche ensuite de poser des questions.

On rencontre d'ailleurs ce problème un peu partout, mais cela ne semble pas plus déranger que ça. Il n'y a que dans le wing chun (et quelques autres arts moins connus du grand public) que cela semble déranger.

En karaté, par exemple, combien de dojo s'orientent systématiquement vers le karaté sportif? Il est évident qu'on rate quelque chose si l'on se retrouve dans un tel club. Pourtant, très peu de monde s'en inquiètent. Très peu d'élèves se demandent si ce qu'on leur enseigne est complet ou de quel lignée leur style provient? Pourquoi tel kata a été créé et dans quel but? Que se cache-t-il derrière? Qu'est-ce qu'un bunkai? Combien de clubs enseignent l'interne, l'ancrage, l'art de respirer pour augmenter l'efficacité d'une frappe ou d'une posture... et je ne parle pas du Zen omniprésent qu'on tend à zapper. Tout ça, toutes ces omissions ne dérangent guère. Je pense que beaucoup font des arts martiaux comme ils feraient du tennis ou une partie de belote.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !