Auteur Sujet: PWTS, une fausse bonne idée ?  (Lu 1096 fois)

Hors ligne mjerem34

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 16
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Kung Fu Shaolin, Wing Chun
PWTS, une fausse bonne idée ?
« le: octobre 19, 2017, 11:38:28 am »
Bonjour à tous et merci de m'avoir accepté sur ce forum,

Je me suis inscrit hier au Wing "Tsun" PWTS (lignée Leung Ting). J'aurais donc aimé savoir ce que vous pensez /savez sur ce système (PWTS).

Je suis un peu sceptique, déjà sur toute la lignée Leung Ting qui apparemment est très/trop commerciale...

De plus, d'après mon "Si-hin", Leung Ting a simplifié/supprimé énormément de choses, alors que le Wing Chun est déjà hyper simple... (tout en Étant complet)

Le système PWTS ne me paraît pas des plus fiables, tout çà semble un peu... Sectaire, exemple : hier lors du salut, un Si-hin à eu l'honneur de nous présenter le maître comme un grand homme de renommée internationale qui a inventé le PWTS (qui se veut être l'extension du Wing Chun), avec plus de 40 années de pratiques dans plus de 10 arts martiaux (si si) et qu'on avait une chance hors du commun de pouvoir pratiquer avec lui (soit dit en passant les cours ne dépassent pas 10 élèves, et ce sont des cours très ouverts au public, donc ça me paraît louche)

Après je me dit que le Maître Didier Beddar, n'a pas "réinventé" quelque chose par dessus le Wing Chun, apparemment il s'est contenté d'ajouter quelques trucs tout en restant fortement traditionnel.

Ensuite il y a le fait que le passage de grades est payant (je ne sait pas encore pour le PWTS, je me renseignerai ce soir), parallèlement au Wing Chun je fais du Kung Fu Shaolin et le passage de grades n'est pas payant (ce qui me paraît plus logique).

Ça fait déjà beaucoup à lire donc je vais m'arrêter là et rajouterai d'autres choses au fur et à mesure des réponses.

En bref, une question :

- Que pensez/savez vous du PWTS ?

Merci d'avance !

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

PWTS, une fausse bonne idée ?
« le: octobre 19, 2017, 11:38:28 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine

La boutique de Webmartial 2.0 est en ligne ! Pour fêter ça, -15% sur tous les produits ! Cliquez ici pour en profiter !
* Jusqu'au 15 novembre

Hors ligne ShenLOng

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 83
  • Sagesse: 7
  • Pratiquant de: wing chun kung fu
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #1 le: octobre 19, 2017, 13:30:17 pm »
aHAAH BIENVENUE dans ce que j'ai découvert quelques années avant toi ! :)
Les lignée leung ting ont deux défauts : tres gourmand en argent et progression leeeeeeeeeente !

Tu pratiques dans quelle ville? ( MP si tu veux)

Hors ligne mjerem34

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 16
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Kung Fu Shaolin, Wing Chun
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #2 le: octobre 19, 2017, 13:36:11 pm »
Salut et merci pour ta réponse,

je pratique à Montpellier, au Centre des arts martiaux (Kung Fu Shaolin avec Aziz Terchague, 3 fois champion de France de Kung Fu et 5 ème dan) et le Wing "Tsun" avec Claude Gouiffe, et ses Si-Hin qui debutent le cours à chaque fois, le maître arrive dans le cours environ 30 minutes après (juste après l'échauffement)

EDIT : en fait le truc qui me dérange le plus c'est que le PWTS n'a pas l'air "traditionnel", ce qui m'a attiré vers le Wing Chun c'est justement ce côté très traditionnel (pratiqué quasiment de la même façon depuis des decennies)
Et là avec l'avènement de Leung Ting, j'ai l'impression qu'on a perdu ce côté traditionnel...
« Modifié: octobre 19, 2017, 13:41:06 pm par mjerem34 »

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2490
  • Sagesse: 261
Re : Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #3 le: octobre 19, 2017, 15:07:55 pm »
Salut et merci pour ta réponse,

je pratique à Montpellier, au Centre des arts martiaux (Kung Fu Shaolin avec Aziz Terchague, 3 fois champion de France de Kung Fu et 5 ème dan) et le Wing "Tsun" avec Claude Gouiffe, et ses Si-Hin qui debutent le cours à chaque fois, le maître arrive dans le cours environ 30 minutes après (juste après l'échauffement)

EDIT : en fait le truc qui me dérange le plus c'est que le PWTS n'a pas l'air "traditionnel", ce qui m'a attiré vers le Wing Chun c'est justement ce côté très traditionnel (pratiqué quasiment de la même façon depuis des decennies)
Et là avec l'avènement de Leung Ting, j'ai l'impression qu'on a perdu ce côté traditionnel...

Même avis que ShenLOng: les lignées Leung Ting sont des pompes à fric, des systèmes hiérarchiques à secrets (produisant une élite d'instructeurs pour répandre l'école un peu partout) et la progression y est maintenue dans une lenteur toute artificielle.

Ce ne sont pas de mauvaises écoles pour autant. Mais il faut tomber sur les instructeurs qui vont te laisser progresser sans t'obliger à ces stages ou cours particuliers qui vident le porte-monnaie sans toujours donner de quoi progresser, etc. Il en existe. Les dégoter, c'est autre chose.

Citer
en fait le truc qui me dérange le plus c'est que le PWTS n'a pas l'air "traditionnel", ce qui m'a attiré vers le Wing Chun c'est justement ce côté très traditionnel (pratiqué quasiment de la même façon depuis des decennies)

Ça, çà n'existe pas. "Traditionnel", c'est un mot fétiche, qu'on applique au petit bonheur pour donner une honorabilité à des arts parfois très récents ou pour correspondre à un préjugé du public sur ce que sont censés être les arts martiaux et les traditions.

Un wing chun pratiqué de la même façon depuis des décennies, çà n'existe pas. Il y a des principes, et il y a des tendances très variées qui utilisent ses principes. D'authentiques wing chun peuvent paraître au profane très différents entre eux extérieurement.

Le wing chun n'est pas très anciens. On suppose qu'il remonte aux années 1850 et qu'il est né principalement d'une simplification d'un style de grue et a été conçu pour un apprentissage rapide. Le wing chun de Ip Man (le plus connu) ou de Yuan Kai San peuvent être qualifiés de "modernes". Ils n'en sont pas moins "traditionnels". Chaque maitre va développer son parfum personnel de wing chun dans ou partir de celui de son ou de ses maitres. C'est cela la véritable transmission "traditionnelle". Il n'y a donc pas de corpus universel unifié du wing chun (comme il y a des corpus de karaté définis par des fédérations dogmatiques).

A côté de çà, il y a des niveaux de pratiques, dans le même wing chun. Un wing chun assez "externe", qu'on peut montrer au grand public et qui en général celui de tous les débutants. Un wing chun plus "interne", qui demande un apprentissage plus personnalisé en petit comité. Certains instructeurs et même des gens présentés comme des "maîtres" n'ont pas idée de ce niveau-là et fondent donc des écoles sur des lacunes. Cela ne veut pas dire que leur wing chun ne vaut rien. C'est une interprétation du wing chun qui reste à un niveau superficiel mais tout à fait authentique.

Le wing chun de Leung Ting est bien de l'authentique wing chun; il n'en a rien retiré. Il y a d’avantage de wing chun chez lui que d'autres qui s'affichent "traditionnels".

L'intelligence de Leung Ting, élève tardif et ambitieux, passablement histrionique, de Ip Man et orienté par lui sur Leung Sheung, a été de créer une pédagogie rationnelle, systématique et progressive du wing chun, accessible facilement aux esprits occidentaux et apte à s'organiser en bizness.

Ce qui n'est pas traditionnel, c'est les grades, la hiérarchie. La "tradition ", c'est plutôt le cours intime à la bonne franquette et sans tous ces titres de sifu, sihan, etc.

Le système est clair, bien qu'un peu compliqué au départ. Les différentes branches issues de Leung Ting et de son acolyte allemand Kernspecht ont souvent simplifié le système. Certaines ont dérivées vers une manière de boxe, ce qui est un contresens, d'autres ont évolué vers une pratique plus interne.

Personnellement j'ai commencé le wing chun avec un transfuge d'une école issue de la lignée Leung Ting; ce fut un enseignement rapide, généreux, amical, un tantinet rebelle par rapport au dogme de l'école, longtemps gratuit et qui fut pour moi très productif. Beaucoup de choses apprises ainsi réellement très vite (beaucoup plus que si j'avais dû aller dans une école LT) ont été ensuite très profitables à mon wing chun qui s'est, depuis, nourri d'autres lignées et qui maintenant se concentre depuis quelques années sur une en particulier.

Avec le wing chun Leung Ting, le problème, ce n'est pas le style (sauf dérive intempestive du disciple) c'est l'école. Il y a boire et à manger.

Gouiffe, je n'ai pas regardé de vidéo depuis longtemps; je ne raffolais pas de ce que j'avais vu, mais j'aurais sans doute aujourd'hui un autre point de vu. Que le "maître" arrive après l'échauffement ne me choque pas. L'échauffement, "traditionnellement" çà se fait chez soi ou avant le cours, sauf s'il y a des qigong spécifiques.

Citer
Le système PWTS ne me paraît pas des plus fiables, tout çà semble un peu... Sectaire, exemple : hier lors du salut, un Si-hin à eu l'honneur de nous présenter le maître comme un grand homme de renommée internationale...

Sectaire oui, c'est le cas de le dire. J'ai des témoignages d'amis passés par les écoles Leung Ting. Ils dénoncent tous ce sectarisme - qui ne leur est cependant pas exclusif.
« Modifié: octobre 19, 2017, 15:12:10 pm par ombre en plein jour »

Hors ligne mjerem34

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 16
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Kung Fu Shaolin, Wing Chun
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #4 le: octobre 19, 2017, 15:49:23 pm »
Ok ok... Donc si j'ai bien compris c'est pas seulement la lignée qui est importante mais plutôt l'instructeur actuel ?

Je m'en vais donc poser quelques questions à Claude Gouiffe, notamment :
- Faut-il payer pour les passages de grades ?
- Faut-il payer pour apprendre des techniques supplémentaires ?
- Faut-il payer (encore) pour continuer à monter en compétences (grade de technicien, etc)?
- Les passages de grades sont-ils obligatoires ?
- En combien de temps je peux devenir "efficace" ? (Question pour savoir si l'apprentissage va être rapide ou pas)

Faut que je les note !

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2490
  • Sagesse: 261
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #5 le: octobre 19, 2017, 18:08:15 pm »
Généralement si tu ne passes pas les grades tu n'as pas accès aux programmes suivants, hé hé...  :-[

Hors ligne mjerem34

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 16
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Kung Fu Shaolin, Wing Chun
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #6 le: octobre 19, 2017, 18:24:15 pm »
En gros on a pas le choix que de faire fonctionner le système... Génial...

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2490
  • Sagesse: 261
Re : Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #7 le: octobre 19, 2017, 18:50:31 pm »
En gros on a pas le choix que de faire fonctionner le système... Génial...

A moins de dégoter un pratiquant avancé qui te montre et te fasse travailler les programmes. Ça se trouve parfois.

J'ai regardé un peu les vidéos PWTS. Il y des choses pas mal du tout. En tout cas, pour commencer.

Guiffe lui-même, son chisao est très mécanique et rigide, il a les épaules trop hautes mais c'est peut-être de constitution. Son élève est plus lisible. Et il y a le défaut un peu général chez beaucoup de pratiquants, qui est de travailler hors distance. Mais on peut raccourcir et çà donne une idée.



Ici, le travail d'un cours de Montauban. Du travail d'élève: les actions sont velléitaires, bâclées, molles, imprécises, inachevées, forcément inefficaces, mais on voit qu'il y a quelque chose de bien à travailler. Je vois ce qu'ils essaient de faire. Simplement, c'est du travail de débutant. Il faudrait être plus strict et plus progressif dans le travail. On peu commencer comme çà. C'est une façon comme une autre d'acquérir des éléments. Après il faut vite se faire des bases solides. Ici, elle font défaut. Pas de structure, pas de forme de corps, pas de stratégie, pas de prises de centre. Tout manque, mais il y a tous les éléments pour que çà ne manque pas.


Hors ligne mjerem34

  • Oeuf de dragon
  • *
  • Messages: 16
  • Sagesse: 0
  • Pratiquant de: Kung Fu Shaolin, Wing Chun
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #8 le: octobre 20, 2017, 15:45:11 pm »
Merci pour toutes ces infos,

du coup combien de temps vous mettez (en moyenne) pour faire passer les grades à un élève (bien que ça dépende de l'élève mais c'est pour me faire une idée), exemple de débutant à technicien ou débutant à 10e degré élève...

EDIT : Du coup quand je vois ça : j'ai pas trop envie de m'insérer dans la lignée de "GRAND MAITRE" Leung Ting .... Vous en pensez quoi ?
« Modifié: octobre 20, 2017, 16:59:39 pm par mjerem34 »

Hors ligne ShenLOng

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 83
  • Sagesse: 7
  • Pratiquant de: wing chun kung fu
Re : PWTS, une fausse bonne idée ?
« Réponse #9 le: octobre 20, 2017, 16:58:45 pm »
Pour ma part chez moi, pas de grade, dès que quelque chose est apprit , on passe à la suite. Parfois je suis assez tatillon, parfois, j'acepte plus facilement d epasser à la suite, ça dépend de la personne, de son travail, plus que de ses résultats ! :)

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !