Auteur Sujet: Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?  (Lu 725 fois)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2008
  • Sagesse: 94
Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« le: décembre 28, 2017, 01:02:48 am »
Je crois qu’il est légitime de ce poser un moment donné cette question si on appartient à un style ‘’traditionnel’’.  Un style ‘’civil’’ qui n’a pas évoluer en quelques siècles ou plus, peut-il rivaliser avec les agressions d’aujourd’hui?  À main nue ou armé.  Même contre plusieurs agresseurs non armés.
Et que dire des bagarreurs de rues.


Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« le: décembre 28, 2017, 01:02:48 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Mordel

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 93
  • Sagesse: 11
Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #1 le: décembre 28, 2017, 01:38:47 am »
C’est quoi au juste les “aggressions d’aujourd’hui”? Il est bien difficile d’imaginer que la façon que les gens se donnent des baffes aujourd’hui est bien différente de celle d’aujourd’hui. Un poing sur la gueule, c’est un poing sur la gueule peu importe le siècle.

Sans armes il n’y pas trente-six mille façon de donner des coups, surtout si on parle d’un agresseur lambda qui très peu ou pas de connaissances technique. Si une technique de défense fonctionnait il y a 200 ans, ça marche encore aujourd’hui.

De plus, l’efficacité en autodéfense ne dépend pas des techniques, mais plutôt des principes selon lesquels elles doivent être exécutées. C’est ça qui permet de s’adapter et d’adapter n’importe quel technique à l’agression qui doit être neutralisée ou contrée selon le cas.

Hors ligne MiKe "白鬼"

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 699
  • Sagesse: 58
  • Sexe: Homme
Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #2 le: décembre 28, 2017, 05:39:42 am »
Ta question est ambiguë.

Si on l'interprète littéralement, je te dirait qu'est-ce qui te fait penser qu'on doive se défendre d'elle.

Si je me dit qu'il y a un article de trop dans ta question, celle-ci prend une autre tournure : "faut-il se défendre de façon traditionnelle?"

Quelle est ta question?
Faut-il se défendre de cette méthode?
Faut-il se défendre en usant d'un art traditionnel ou pas?

Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 6149
  • Sagesse: 244
  • https://image.thanhnien.vn/665/uploaded/minhnguyet
Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #3 le: décembre 28, 2017, 07:59:11 am »
merci d'avoir proposer un nouveau challenge ,soit plus précis stp on veut des noms ....de styles tradt
sclérosés et qui n'on pas évoluer depuis une éternité  #pervers#
////En plus tous les styles sont inter relier en eux.  Et le ‘’mauvais quelque chose’’ peut cacher quelque fois un trésor.////(niveau 2////

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2693
  • Sagesse: 290
Re : Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #4 le: décembre 28, 2017, 15:37:18 pm »
(...) Il est bien difficile d’imaginer que la façon que les gens se donnent des baffes aujourd’hui est bien différente de celle d’aujourd’hui. Un poing sur la gueule, c’est un poing sur la gueule peu importe le siècle.

Sans armes il n’y pas trente-six mille façon de donner des coups (...)

Pas tout à fait 36000 mais pas mal tout de même; et il n'y a pas que les coups :)

Avant de répondre à la question de façon aussi péremptoire, il faudrait examiner de plus près les choses #papy#

Le poing sur la gueule est loin d'être une une évidence universelle et éternelle. Il suppose une importance particulière et fortement symbolique accordée au visage, comme "blason" de la personne, façade de son orgueil et de sa puissance, protection de son pouvoir de décision (on est censé "penser" avec la tête)...

Si on considère les arts martiaux chinois, on voit que la plupart du temps la frappe du poing se fait de préférence à un niveau medium (le choix du visage est manifestement dû à une imitation des pratiques occidentales modernes). Et pour cause! C'est le xin, le cœur, qui est traditionnellement l'organe de l'intuition, de la pensée, de l'appréhension des choses, bref le centre stratégique. On frappe au "cœur" pour détruire le centre ou pour "désassembler" les forces (qui a reçu de son partenaire de tels coups comprend ce que cela veut dire) ou les geler sur place.

Le visage est certainement aussi une surface sociale dans la culture chinoise; on m'a dit, mais je ne sais jusqu'à quel point cela a encore cours, qu'en principe dans les défis, qui sont strictement réglementés à l'avance par un consensus qui fait l'objet d'une sorte de contrat, frapper au visage est insultant, considéré comme une provocation, un manque de respect, une irrégularité, et peut entrainer par représailles le combat bien au delà des conventions.

Dans mes pérégrinations, j'ai vu que dans la majorité des affrontements, le combat de chiffonnier, le grappling craintif version nuls, primait largement sur les coups.

Bref, pour revenir au sujet...

Je crois qu’il est légitime de ce poser un moment donné cette question si on appartient à un style ‘’traditionnel’’.  Un style ‘’civil’’ qui n’a pas évoluer en quelques siècles ou plus, peut-il rivaliser avec les agressions d’aujourd’hui?  À main nue ou armé.  Même contre plusieurs agresseurs non armés.
Et que dire des bagarreurs de rues.

... oui je pense que les AM anciens, à condition d'être pratiqués intelligemment, c'est à dire en mettant en accord leurs formes (je veux dire la forme des gestes, des techniques) et leurs principes stratégiques (angles, distances, pont ou pas, in-fight ou out-fight, dissimulation ou pas, ruse ou dévastation, etc.) et énergétique (modes de production des forces)... et à condition d'avoir une claire conscience du caractère spécialisé que peuvent avoir certains AM (assassinats, protection en groupe, protection contre groupe, etc.)...

(...) Un style ‘’civil’’ qui n’a pas évolué en quelques siècles ou plus (...)

Je pense que cela n'existe pas ;D

Ils ont évolué, même si ses représentants prétendent qu'ils pratiquent comme on faisait il y a des siècles.

Ils ont évolué en bien ou en mal.

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2008
  • Sagesse: 94
Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #5 le: décembre 28, 2017, 17:45:49 pm »
La boxe anglaise du 19 siècle avec la garde des bras presque parallèle et les poings tournés vers le haut, était de son temps.  Un boxer d’aujourd’hui avec la méthode que l’on connait, passerait au travers d’un boxer du 19 siècle.
La seule façon qu’un style progresse en combat  c’est de pratiquer des combats sportif sans chercher à blesser gravement et qu’il possède des techniques et principes qui peuvent s’adapté aujourd’hui pour la défense urbaine.  J’entends par-là contre un ou des agresseurs agressifs et violents et surtout sans règles de morales de leurs parts.


Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2693
  • Sagesse: 290
Re : Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #6 le: décembre 28, 2017, 21:18:33 pm »
La boxe anglaise du 19 siècle avec la garde des bras presque parallèle et les poings tournés vers le haut, était de son temps.  Un boxer d’aujourd’hui avec la méthode que l’on connait, passerait au travers d’un boxer du 19 siècle.
La seule façon qu’un style progresse en combat  c’est de pratiquer des combats sportif sans chercher à blesser gravement et qu’il possède des techniques et principes qui peuvent s’adapté aujourd’hui pour la défense urbaine.  J’entends par-là contre un ou des agresseurs agressifs et violents et surtout sans règles de morales de leurs parts.

La garde haute des boxeurs est liée aux gants (elle protège) et aux règles du ring. La boxe à mains nues se fait toujours avec une garde medium.

Boxer avec des gants et boxer à mains nues, ce sont deux mondes différents. La rencontre boxe avec gants, boxe sans gants, n'a pas de sens.

Dans un combat libre, où tout le corps est menacé, on a pas intérêt à avoir une garde haute (sauf stratégies spéciales: Muay-chaiya par exemple). Et avoir une garde haute près du visage et sans gants, c'est s'exposer à se la faire écraser sur le visage; c'est un classique.


Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1641
  • Sagesse: 157
  • Sexe: Homme
Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #7 le: décembre 28, 2017, 22:03:02 pm »
Citer
.. oui je pense que les AM anciens, à condition d'être pratiqués intelligemment, c'est à dire en mettant en accord leurs formes (je veux dire la forme des gestes, des techniques) et leurs principes stratégiques (angles, distances, pont ou pas, in-fight ou out-fight, dissimulation ou pas, ruse ou dévastation, etc.) et énergétique (modes de production des forces)... et à condition d'avoir une claire conscience du caractère spécialisé que peuvent avoir certains AM (assassinats, protection en groupe, protection contre groupe, etc.)...

 ;-)p

Pour ma part, je pense qu'une discipline a tout. Amener "une soi-disant" modernité sous prétexte d'une meilleure évolution peut être que illusion.  Ce qui peut être amélioré a la rigueur, c'est la transmission,  l'enseignement tout en gardant "l'essence" sous peine de voir apparaître trop souvent des pratiques bâtardes  tout juste a faire "rêver"  ou au pire a tromper. Maintenant si on trouve qu'une discipline n'est plus valable de nos jour, se poser la question sur soi même , si on a été a fond dans sa pratique,  si on a fait tout ce qu'il fallait

 :-)\_

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2008
  • Sagesse: 94
Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #8 le: décembre 29, 2017, 00:57:15 am »
À voir aujourd’hui tous les styles confondus traditionnels, plusieurs ont des manques côté combat de rue ou urbain.  Une grande lacune à beaucoup, c’est qu’ils n’ont pratiquement pas de techniques de défense contre une attaque armée, soit d’un bâton ou barre de fer, ainsi que d’un couteau.  Et encore moins contre plusieurs agressifs.   Ce n’est pas avec 10 techniques contre un couteau que cela fera de vous un expert.
Les armes dites traditionnelles de certains styles aujourd’hui sont trop légères.  L’élève ne se construit plus un corps adapté pour son style.
Une autre lacune, mais cela est de taille, presqu’aucune écoles ou style travail sur nos peurs, nos émotions et le côté bestial de l’humain.  Afin de se poser les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses en ce qui nous concerne en tant qu’être humain qui doit aspirer à plus d’humanité en lui, ou elle.
Avec contrôle bien sûr.
Je laisse aux autres membres de décrire eux-mêmes les lacunes dans leur style et dans leurs techniques de ‘’combat’’.
Si vous chercher bien et en toute honnêteté vous allez en trouvez. 

Hors ligne MiKe "白鬼"

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 699
  • Sagesse: 58
  • Sexe: Homme
Re : Faut-il se défendre de la façon traditionnelle?
« Réponse #9 le: décembre 29, 2017, 09:20:06 am »
Le travail des peurs implique un investissement total.
Il présuppose que les élèves pratiquent pleinement leur art. Or, la plupart des clubs (faussement appelé dojo ou kwoon) sont des lieux de distraction de la vie quotidienne. Des loisirs.
Biensur, certains élèves aimeraient aller plus loin, mais les enseignants sont pris entre deux feux: la demande débile de sport-spectacle-détente (flattant l'ego) et celle plus profonde de l'étude qui implique souvent une certaine souffrance que les gens ne sont pas prêts à endurer, surtout s'ils paient.
Toutes les écoles ne sont pas ainsi, mais....

Ceci dit, peut-être pouvons-nous étudier ces peurs justement hors dojo/kwoon, entre élèves, en privé, un peu comme les étudiants d'une fac se retrouvent après les cours pour continuer d'étudier et ainsi combler leur lacunes respectives.

Je trouve que c'est un problème récurrent en France (ailleurs je ne connais pas): quand les cours finissent, chacun rentre chez soi. On perd beaucoup à ne pas se voir entre les cours. Je comprend évidemment que chacun mène sa vie en composant avec les devoirs et obligations sociales, mais avec un peu de volonté et d'organisation, on peut changer ça.


 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !