Auteur Sujet: Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd  (Lu 1345 fois)

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2849
  • Sagesse: 307
  • Pratiquant de: wing chun
Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #10 le: février 22, 2018, 19:03:38 pm »
Il ny a pas de de systema? dans les alentours? #nunch# il faudrait un physique désosser  pour y faire face sinon  ombre en plein jour est un vieux routier  ....a suivre .. dans le wing chun et pas seulement chaque  petit détail insignifiant pour certains a son importance pour s'adapter ....tromper ...surprendre ....et éliminer l'ennemi

Oh non, là il il n'y a pas de tromperie ni de ruse ni de petit truc caché (à part ce qui n'est naturellement pas visible et rend efficientes les techniques, comme l'orientation du coccyx, mais ne parlons que de ce qui se voit).



Alors, effectuer huen sau avec sa main gauche afin de pouvoir garder le contact et ensuite pousser la main de Lionel vers la droite (celle de Kenvin), tout en faisant un dai tan sau de la main droite. Cela permettrait à Kenvin de se déplacer sur sa gauche pour se porter vers la droite de Lionel (son côté extérieur).
Au niveau jambes, Kenvin a sa jambe droite devant. Il devra donc avancer la gauche sur le côté droit de Lionel afin de pouvoir se déporter en entier.

Avec un peu de chance, il évite le coup et peut alors harceler un peu son assaillant grâce à un po pai jeung.

C'est ingénieux, mais je pense qu'au contact, tel que c'est sur la photo, on se dissuade naturellement de faire çà. L'avant bras gauche de Lionel écrase la wu sao de Kevin ou est en situation de le faire, ce qui rend peu possible un huen sao. Dai tan sao, dans ta solution, tombe sous le sens et le double coup de paumes aussi. C'est en quelque sorte un enchainement de la 1ère section du mannequin. Et comme Lionel a la jambe droite en avant, il est handicapé. Il est obligé de se repositionné. Je trouve bien la fin de ta solution; c'est le début qui me parait quasi-impossible à mettre en œuvre.

J'ai imaginé cette suite car je trouve dangereux de se déporter sur la gauche de Lionel. On se retrouve en pleine zone dangereuse et on risque de se faire harceler.

Exact. Mais je pense que c'est par là que peut venir le salut. Pas forcément la fin du combat, mais une situation qui rend à Kevin ses moyens d'agir. Ce qui est la première chose qui importe. Rentrer dans sa forme, retrouver sa structure (mais ce n'est pas de biu jee que viendra la solution ;)). Mais il y a fort à parier qu'il faudra ensuite combattre, car la situation sera aussi favorable à Lionel.

Pour y mettre à terme, j'opte donc pour un déplacement opposé, contre-intuitif, coûteux en ressources, mais peut-être nécessaire pour être là où on ne t'attend pas.

Le seul fait que ce soit contre-intuitif (c'est à dire en contradiction avec ce que la sensibilité, le contact, suggèrent) parle contre cette solution. Ces actions, si douces qu'on les fassent, sont forcées (en s'en rendra compte en les faisant). Lionel va les sentir avant qu'on les achève.

L'autre solution, et c'est de loin la meilleure, c'est reculer vivement, se retourner et partir en courant.
Pas de contact, pas de combat.      ... Et puis c'est Lionel. Je doute que mon tour de passe-passe fasse illusion.

Se retourner? Jamais, à moins d'y être contraint. trop dangereux ;) ;D . Reculer? Il ne faut pas compter là dessus. Lionel va suivre. Forcément.

Moi j'irais par le plus court chemin.  Pivot vers l'avant pour dégagé la prise et coup du dos des doigts aux partie.  Comme je dis toujours:  partie les parties.

Je ne sais pas ce que c'est qu'un pivot vers l'avant ???

Tu veux dire sans doute un pivot de Kevin prenant appuis sur sa jambe droite. C'est suicidaire. Pour le coup, c'est donner l'avantage à Lionel sans revenir soi-même dans une structure forte. Lionel va lui-même faire un pivot "vers l'avant" (facile, vu qu'il est en croisé) tout en déportant un peu son pied droit en avant et à droite. Et c'est lui qui fait le coup aux parties ;D tandis qu'il rabat dans le même temps la wu sao de Kevin vers le bras et le ligote ainsi.

Il y avait bien une idée, mais le pivot ne suffit pas.

Et puis faut se méfier quand on a les bras croisés... c'est un coup à se faire piéger.

Tout juste.

Je remets l'image pour facilité l'examen de la situation:



Il faut donc avant tout que Kevin retrouve sa confort et sa structure, et qu'il retrouve une configuration à partir de laquelle il puisse agir.

Kevin a le pied droit en avant et le gros du poids sur la jambe arrière et ses bras ont déjà l'amorce de la technique à utiliser, de sorte qu'il est libre d'agir en fournissant le moins d'information à Lionel, à condition d'aller vers la droite (la sienne propre) et de garder, pour l'essentiel, la position de ses bras.

L'important va être le timing. Pour sortir de la contrainte, Kevin devra faire une action complexe en un seul temps (ce qui est assez facile si on a un bon chi-sao). Pour neutraliser son partenaire, il faudra qu'il fasse deux actions en un seul temps (c'est pourquoi quand on travaille des applications, il faut toujours conclure les actions, les finir, pour ne pas prendre la fâcheuse habitude de se croire sauver parce qu'on a eu une défense efficace).

Voici la solution que je propose:

Kevin doit impérativement libérer sa wu sao écrasée. Il la laisse en place, il garde ce contact là, mais il lance sa jambe droite à 35° (ça doit suffire; la wu sao n'a pas bougée, mais elle est libérée - pas la peine de trop s'éloigner; s'il garde une certaine proximité il bénéficiera d'un certain inconfort de son partenaire) vers l'extérieur et en avant; dans le même temps il déploie son bras droit en bong sao (si c'est bien fait Lionel n'a pas le temps de le saisir) et le pied droit ayant été posé, il transfert son poids dessus et pivote (rotation anti-horaire).

A l'arrivée, les bras sont en kwan sao (bong sao + wu sao) "les mains qui ligotent". Kevin est tiré d'affaire. Pour le moment. J'ai suggéré l'angle de 35° plutôt que 45° pour ne laisser à Lionel qu'un espace étriqué, et exercer une pression handicapante, car il est évident que s'il se contente de pivoter vers sa gauche, il a le centre de Kevin en ligne de mire. Mais pas si simple à prendre, car il va trouver la wu sao sur son chemin (et le bong peut se transformer en plusieurs choses sympathiques, qui relèvent de la biu jee).

Par prudence notre Kevin devrait donc ne pas se reposer sur ses lauriers (dormir sur son kwan sao); il doit achever son action (dans le même mouvement que kwan sao):

Il transforme sa wu sao en lap sao (saisie - il saisit le bras gauche de Lionel) et ce lap sao en jut sao (secousse) - en fait le mouvement est aussi bien gan sao, gum sao... la mains du planteur ou du laboureur. Vers le bas. Il déséquilibre vers le bas son partenaire. Faisant pivoter son bong sao auteur du coude, il remonte son avant bras qui peut alors aider l'autre main à déstructurer vers le bas. Si le partenaire est encore de profil, il n'y a pas de problème. S'il a pivoté et se trouve de face, le bong sao transformé en man sao (la main qui interroge) a une grande latitude d'actions, selon ce que fait l'autre, s'il est en posture de faire quelque chose.

J'ai raffiné à l’extrême, au fur et à mesure que des objections me venaient à l'esprit. D'où ce fouillis pénible à lire. J'espère que ne se sont pas glissées trop d'incohérences, qui m'auraient échappées, ou d'obscurités dans la description.

L'important n'est pas dans les détails finaux, qui sont obligés de prendre en compte trop de virtualités contenues dans la situation, mais dans l'action première. C'est à dire le kwan sao. C'est l'action qui permet à Kevin de récupérer sa structure et un espace où il puisse agir. C'est sans doute la seule solution raisonnable. Cela ne le tire pas d'affaire, mais lui rend son autonomie.

L'importance des détails qui suivent (et ce pour quoi je les ai donnés) c'est qu'ils procèdent du développement naturel de kwan sao. Ce dont kwan sao est gros. Ce qui est "caché" dans kwan sao. La double frappe, qui est aussi bien une déstructuration vers le bas, mais aussi un piège qui ligote. Et d'autres choses encore...

Voici la forme canonique du kwan sao. Dans mon exemple, il n'est pas fait sous cet angle. Il est fait de coté, comme au début de chum kiu, et le torse sous un angle très fuyant qui dérobe le torse à l'adversaire, tandis qu'on peut toujours le frapper. C'est un exemple des distance "truquées" du wing chun.





« Modifié: février 22, 2018, 19:15:10 pm par ombre en plein jour »
Et hop!

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #10 le: février 22, 2018, 19:03:38 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1827
  • Sagesse: 168
  • Sexe: Homme
Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #11 le: février 22, 2018, 19:05:58 pm »
Citer
bien dommage qu'il n'ya pas fotos dans vos réponses

Oui mais c'est plus cher  :D ou alors juste une petite piste



 ;)


Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1827
  • Sagesse: 168
  • Sexe: Homme
Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #12 le: février 22, 2018, 19:09:38 pm »
Merci kit pour ce long exposé

 :-)\_

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2849
  • Sagesse: 307
  • Pratiquant de: wing chun
Re : Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #13 le: février 22, 2018, 19:10:52 pm »
Merci kit pour ce long exposé

 :-)\_

Tes petits dessins sont épatants et donnent l'esprit de la chose ;-)p +1
Et hop!

Hors ligne MiKe "白鬼"

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 914
  • Sagesse: 65
  • Sexe: Homme
Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #14 le: février 22, 2018, 19:47:25 pm »
J'aime bien la solution du Promeneur !

Le kwan Sau est séduisant aussi, mais me semble propice à une riposte rapide de Lionel. Imaginons que Lionel se déplace vers sa gauche en même temps que Kevin, l'empêchant ainsi d'effectuer kwan sau, via lan sau de sa main gauche, lui permettant de libérer temporairement sa droite et pourquoi pas ne pas utiliser l'une de ses jambes pour venir embêter Kevin!   #pinpon#
« Modifié: février 22, 2018, 20:08:12 pm par mike-b »

Hors ligne Heimere

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 260
  • Sagesse: 30
  • Sexe: Homme
    • AWCP
  • Pratiquant de: Wing Chun
Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #15 le: février 22, 2018, 20:01:48 pm »
Dans cette configuration il faut taper.
"Quand le sage agit, il excelle à montrer sa capacité "

Pratiquant à l'association Wing Chun Paris :)

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2849
  • Sagesse: 307
  • Pratiquant de: wing chun
Re : Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #16 le: février 22, 2018, 20:20:46 pm »
J'aime bien la solution du Promeneur !

Le kwan Sau est séduisant aussi, mais me semble propice à une riposte rapide de Lionel. Imaginons que Lionel se déplace vers sa gauche en même temps que Kevin, l'empêchant ainsi d'effectuer kwan sau, via lan sau de sa main gauche, lui permettant de libérer temporairement sa droite et pourquoi pas ne pas utiliser l'une de ses jambes pour venir embêter Kevin!   #pinpon#

J'ai évoqué le cas, mais ce n'est peut-être pas clair.

Cela n'empêche pas le kwan sao, cela change seulement sa forme et comme dit Heimere, c'est simple, il faut taper. Le lan sao dans cette situation est une barrière qui se passe aisément par en dessous. C'est dans biu jee plus ou moins dissimulé. Tel que je vois la configuration, le coup de pied n'est pas si évident.

J'ai proposé le kwan sao et cette direction, parce que sérieusement, il n'y a pas d'autre porte de sortie. Les autres sont forcée et à peu près impraticables.

En fait, si, il y une autre porte de sortie, sur place, de face. Il est possible de se refaire son espace, mais c'est d'un niveau plus avancé. On peut aussi en faisant un pas en arrière et en lançant une double frappe verticale (encore un avatar de kwan sao). Je ne sais pas pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt.

Et si on est vraiment sûr de soi, on peu le faire en avançant (à condition de savoir avancer sa wu sao malgré la pression).
« Modifié: février 22, 2018, 20:31:07 pm par ombre en plein jour »
Et hop!

Hors ligne MiKe "白鬼"

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 914
  • Sagesse: 65
  • Sexe: Homme
Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #17 le: février 22, 2018, 20:38:46 pm »
En effet... les autres solutions me paraisse de plus en plus faibles.

Conclusion: faire confiance à l'instinct et à la simplicité.






Aller! Une autre maintenant!!!!

Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1827
  • Sagesse: 168
  • Sexe: Homme
Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #18 le: février 22, 2018, 21:14:48 pm »
Il n'y a pas de solutions simples, chaque situation est différente et le contexte aussi .

 ;)

Hors ligne Heimere

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 260
  • Sagesse: 30
  • Sexe: Homme
    • AWCP
  • Pratiquant de: Wing Chun
Re : Comment sortir de ce mauvais pas? - hommage à lsd
« Réponse #19 le: février 22, 2018, 22:21:44 pm »
Il y a toujours une solution simple à trouver sinon on ne fait pas de Wing Chun 😁
"Quand le sage agit, il excelle à montrer sa capacité "

Pratiquant à l'association Wing Chun Paris :)

 


* Messages récents

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !