Auteur Sujet: le mot et l'appelation Traditionnel....  (Lu 443 fois)

Hors ligne Marc Arcand

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 57
  • Sagesse: 6
le mot et l'appelation Traditionnel....
« le: mars 22, 2018, 21:24:47 pm »
Quand te tappe sur google : kung fu Montréal Traditionnel ou :  kung fu Québec traditionnel  il y a beaucoup de résultats...des écoles disent offrir un enseignement traditionnel .

Mais que veut dire traditionnel vraiment quand on parle d'Arts martiaux chinois en 2018?

il y a 3 choses qui résonnent en moi quand je pense a Arts martiaux chinois et le mot traditionnel.

1-Quel est traditionnellement le parcours d'un pratiquant , les étapes?

2-Quel est la façon traditionnelle d'enseigner d'un maître? Que doit il enseigner pour que ce soit vraiment traditionnel?

3-Comment doit fonctionner une école d'Arts martiaux chinois pour que cela soit d'une manière traditionnelle?





Tsé des nunchakus ça fait pas juste donner des coups hein. Ça peut rentrer dans un trou d'cul aussi. Tu choisis quoi?

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

le mot et l'appelation Traditionnel....
« le: mars 22, 2018, 21:24:47 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne niveau 2

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1656
  • Sagesse: 113
Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #1 le: mars 22, 2018, 21:49:28 pm »
Salut Marc Arcand et bienvenue sur ce forum.  Pour répondre à ta question il faut savoir qu'il y a des différences entre: Un style traditionnel, un entrainement traditionnel et un enseignement traditionnel.

La plupart (90% et plus) des styles traditionnels aujourd'hui enseignent avec une grande tendance plus moderne.  L'entrainement traditionnel à plusieurs volets, et que dire de ''l'enseignement trationnel'' et bien ça c'est plus rare encore.

Hors ligne BloodyRoots

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 752
  • Sagesse: 39
  • Sexe: Homme
Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #2 le: mars 27, 2018, 20:49:26 pm »
Un peu dans le même sens que niveau 2...
Style traditionnel : le curriculum du style sera semblable (enfin, on le suppose) à ce qu'on enseignait il y a plusieurs dizaines, voire centaines d'années. Ou alors avec seulement quelques altérations amenées pas des figures significative dans le style (Wong Fei Hung ou Lam Sei Wing dans le Hung Gar par exemple).
Entraînement traditionnel : Techniques qui ne sont pas nécessairement agréables et qui peuvent faire mal qui ne sont pas toujours approuvée par des kinésiothérapeute/physio/etc. ;-) Makiwara en karaté par exemple.
Enseignement traditionnel : dur à appliquer dans la vie de 2018... pratiquer seulement la position du cavalier pendant 1 an... Bref apprendre au compte goutte pendant des décennies afin que tout soit parfait... Ce n'est pas toujours le cas remarque, mais souvent on pense à cet aspect. Ou alors, les rituels très présents et stricts (les styles japonais ont plus tendance à ça).

J'aime les 2 premiers. Le 3e, c'est vrai que je verrais difficilement comment conjuguer ça avec un mode de vie occidental en 2018...

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1656
  • Sagesse: 113
Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #3 le: mars 27, 2018, 22:15:09 pm »
Pour l'enseignement traditionnel je pensais plus au mental qu'au physique, parce qu'avec l'entrainement traditionnel le physique est très touché.
Aujourd'hui dans la vie de 2018 il est urgent d'avoir un enseignement traditionnel des arts martiaux.  Il n'y a plus de valeurs, de morale et l'estime de soi est à travailler.
Tous ces aspects traditionnels n'attirent pas beaucoup de personnes dans les cours d'arts martiaux, donc l'instructeur qui suit cette voie doit savoir que son groupe d'élèves se situera entre trois et dix élèves.
Cela ne veut pas dire qu'il ne pourra pas avoir plus d'élèves, il le pourra à condition de ne pas enseigné trop traditionnel.  De ses élèves il choisirat ceux ou celles qui en seront dignent avec de bonnes valeurs et pourra avoir un groupe à part pour eux.












Hors ligne mike-b

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 474
  • Sagesse: 47
  • Sexe: Homme
Re : Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #4 le: mars 28, 2018, 05:23:59 am »
Tous ces aspects traditionnels n'attirent pas beaucoup de personnes dans les cours d'arts martiaux, donc l'instructeur qui suit cette voie doit savoir que son groupe d'élèves se situera entre trois et dix élèves.

Cela garantit également un enseignement plus personnalisé, mieux adapté à l'élève.
L'enseignement est alors de meilleur qualité.

Le souci, c'est que les impératifs économiques et sociaux obligent les prof à faire du mcdojo pour rentabiliser, justifier les subventions (quand il y en a) etc.
C'est difficile voire impossible de vivre de sa passion. Il y a un vrai problème en France (je ne sais pas comment ça marche ailleurs) dans l'enseignement des arts martiaux. Il faut faire la distinction entre AM loisirs (comme on a en musique, peinture,  etc) et AM tout court dont l'enseignement est plus poussé. On retrouve ça en musique, peinture, etc... Il y a des écoles pour ça. Pas en AM, il me semble.

Après, reste à définir "école"...

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1656
  • Sagesse: 113
Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #5 le: mars 28, 2018, 17:41:42 pm »
Pour vivre de son art (au sens noble, enseigner avec son coeur), les maîtres et sifu du passé avait un ''travail'' qu'ils faisaient à la maison.  Soit qu'ils étaient médecins (avec les plantes, massages, acuponcteurs ou même simples artisants.  Donc leur argent venait de ce travail.
Durant cette époque les élèves payaient avec de la nourriture et certains faisaient des travaux au champs ou l'entretiend de la maison ou des comissions.
D'autres assistaient leur maître dans son travail (aprenit-sage).
Aujourd'hui je te l'accorde c'est différent... mais pas tant que ça.  Je connais des instructeurs qui sont dans la médecine douce ou tout simplement artisant et ils vivrent de leur art.  Ils vivent à même leur école ou leur école est dans leur maison.
C'est un choix à faire.  Moi je l'ai fait il y a de ça 45 années.










Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1596
  • Sagesse: 155
  • Sexe: Homme
Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #6 le: mars 28, 2018, 18:27:47 pm »
Un peu de provocation  :) :

Trois personnes c'est des cours particuliers , non une "école".  Dix personnes risque d'être une "secte".  Avec peu ou de nombreux élèves,  je n'ai pas rencontré de profs qui pouvaient vivre décemment que par leur art.(il en existe, mais ce n'ai pas le plus grand nombre)

Ensuite il y a au moins trois cas de "motivations"
Le côté loisir
Le côté compétition ( pressé du "résultat")
Le côté motivé ( ne compte pas ses heures et années)

Les trois peuvent se côtoyer et évoluer avec le même prof avec des cours communs et aussi des cours suivant niveaux.
Maintenant bien sur il faut rencontrer les bonnes personnes qui enseignent, mais c'est le problème dans n'importe quelle" activité"

 ;)
« Modifié: mars 28, 2018, 18:32:59 pm par Le promeneur »

Hors ligne BloodyRoots

  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 752
  • Sagesse: 39
  • Sexe: Homme
Re : Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #7 le: mars 28, 2018, 18:58:47 pm »
Le côté loisir
Le côté compétition ( pressé du "résultat")
Le côté motivé ( ne compte pas ses heures et années)

Le côté sportif
Le côté artistique
Le côté culturel
Le côté social
Le côté dépassement de soi
Le côté "sortir de sa zone de confort"
le côté "je ferais autre chose mais c'est le seul truc dans mon village"
Le côté "je veux apprendre à me défendre"
Le côté "je veux impressionner le monde"
Le côté spirituel
Le côté discipline
Le côté historique
...

Les raisons pour faire des arts martiaux sont nombreuses. L'enseignant à un choix à faire sur quels aspects il veut prioriser et quels genre d'élèves il veut avoir, mais je ne jugerais pas trop vite ceux qui ont une approche commerciale "bonbon" des arts martiaux, parfois ils sont plus passionnés que bien d'autres "puristes"...

(oui, un peu de provocation ça fait du bien ;-)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1656
  • Sagesse: 113
Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #8 le: mars 28, 2018, 18:59:52 pm »
Beaucoup d'appeler peut d'élus, dit le proverbe.  Et c'est vraie.
Pourquoi vouloir des tonnes d'élèves si à la fin il n'y en reste aucun. 

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1656
  • Sagesse: 113
Re : le mot et l'appelation Traditionnel....
« Réponse #9 le: mars 28, 2018, 19:31:33 pm »
Salut BloodyRoots, tous ce que tu décris n'a aucun rapport avec le ''martial'' dans art martial.  Tous ce que tu a décris est plus la façon occidentale de voir les arts martiaux.

À part ''le seul truc dans mon village'', tout le reste peu se faire hors d'un dojo ou autre appelation.


 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !